Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258085923
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 155 x 240 mm

La Malédiction des Templiers

Date de parution : 16/09/2010

La suite très attendue du Dernier Templier.

Constantinople, 1203. Tandis que les croisés s'apprêtent à assiéger la ville, un groupe de Templiers s'infiltre dans la bibliothèque impériale afin d'y dérober des documents secrets qui ne doivent en aucun cas arriver entre les mains du Pape. Les hommes parviennent à voler trois coffres recelant de dangereux secrets. Mais...

Constantinople, 1203. Tandis que les croisés s'apprêtent à assiéger la ville, un groupe de Templiers s'infiltre dans la bibliothèque impériale afin d'y dérober des documents secrets qui ne doivent en aucun cas arriver entre les mains du Pape. Les hommes parviennent à voler trois coffres recelant de dangereux secrets. Mais ils ne vivront pas assez longtemps pour les découvrir.
Le Vatican, de nos jours. Sean Reilly, agent du FBI, a le privilège de pouvoir consulter les archives secrètes de l'Inquisition conservées au Vatican, auxquelles seule la garde rapprochée du pape a accès. Mais il ne va pas tarder à violer la confiance du Saint-Siège. En effet, Tess Chaykin, la femme qu'il aime, a été enlevée par un terroriste, et la clé de sa liberté se trouve dans l'un des documents archivés : le Fondo Templari, une histoire secrète des Templiers…

Alternant entre l'époque tumultueuse des croisades et notre monde actuel, ce thriller historique mené tambour battant plonge le lecteur au cœur de l'univers fascinant des Templiers

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258085923
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 155 x 240 mm
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 8 Novembre 2019
    J'avais vraiment aimé ce tome 2 ou l'intrigue est captivante. L'auteur nous donnait plein d'informations historiques médiévales et j'avais lu ce livre avec bonheur et régal.
  • lau2810 Posté le 27 Août 2019
    J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, comme le précédent. Ces histoires de Templiers sont passionnantes et j'aime aussi les deux principaux protagonistes de cette aventure. Tess et Reilly sont très attachants. Dommage qu'il n'y en ai pas un troisième, je l'aurai lu avec plaisir.
  • Moi17320 Posté le 8 Février 2018
    J'ai bien aimé! L'histoire des templiers se mêle au roman. Ces hommes qui ont plusieurs légendes autour d'eux me fascinent.
  • jaiuneheurealire Posté le 6 Octobre 2016
    Je termine "La malédiction des Templiers". La suite du "Dernier Templier". Où l'on découvre l'invention de la religion pour des raisons politiques! Et pourquoi pas? encore une fois. Que l'écriture des évangiles soit bien antérieure aux évènements qu'ils relatent, la science nous en apporte la confirmation. Qu'ils représentent pour des milliards de gens la parole de Dieu, l'Église nous le confirme. Mais comment ils sont, les quatre reconnus, parvenus à s'extraire de la masse d'écrits qui ont accompagné le début du christianisme, c'est le concile de Nicée qui nous l'apprend. Et d'une manière plutôt radicale si l'on en croit l'histoire. Une manière d'unir un peuple derrière une religion commune. Bon, depuis le temps que ça dure, on s'en serait douté. Raymond Khoury pointe les limites d'un tel raisonnement. S'il s'agit au début, de "faire le bien" en rassemblant les peuples derrière une idée qui les dépasse, qui les transcende, on comprend qu'à un certain degré de pouvoir, quelqu'un d'autre aura la même idée pour s'opposer au premier. Et les idées les plus simples sont celles qui fonctionnent le mieux. Cela pose ainsi la question d'un contre pouvoir (ici les templiers) qui limitent l'excès du premier mais ne cherche pas à le détruire pour... Je termine "La malédiction des Templiers". La suite du "Dernier Templier". Où l'on découvre l'invention de la religion pour des raisons politiques! Et pourquoi pas? encore une fois. Que l'écriture des évangiles soit bien antérieure aux évènements qu'ils relatent, la science nous en apporte la confirmation. Qu'ils représentent pour des milliards de gens la parole de Dieu, l'Église nous le confirme. Mais comment ils sont, les quatre reconnus, parvenus à s'extraire de la masse d'écrits qui ont accompagné le début du christianisme, c'est le concile de Nicée qui nous l'apprend. Et d'une manière plutôt radicale si l'on en croit l'histoire. Une manière d'unir un peuple derrière une religion commune. Bon, depuis le temps que ça dure, on s'en serait douté. Raymond Khoury pointe les limites d'un tel raisonnement. S'il s'agit au début, de "faire le bien" en rassemblant les peuples derrière une idée qui les dépasse, qui les transcende, on comprend qu'à un certain degré de pouvoir, quelqu'un d'autre aura la même idée pour s'opposer au premier. Et les idées les plus simples sont celles qui fonctionnent le mieux. Cela pose ainsi la question d'un contre pouvoir (ici les templiers) qui limitent l'excès du premier mais ne cherche pas à le détruire pour prendre sa place. Et après tout, qu'est-ce qu'on sait vraiment? On a des leçons à retenir! Toujours autant de rebondissement dans cet ouvrage, mais toujours aussi bien menés que dans le précédent volume. Au delà de l'histoire, une manière de considérer l'Histoire, en laissant son imagination suivre le cours des évènements. À lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • spyeagle Posté le 26 Janvier 2016
    J'ai préféré le dernier templier du même auteur car les actions autour de l'iranien Zahed m'ont fait pensé à Rambo! Il met à lui tout seul en déroute une bonne dizaine de militaire, c'était trop gros.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.