En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Menace

        Presses de la cité
        EAN : 9782258138407
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 395
        Format : 140 x 225 mm
        La Menace

        Valérie MALFOY (Traducteur)
        Date de parution : 02/03/2017
        "Tu vas mourir à Noël"
        Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n’en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l’affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir... Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n’en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l’affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l’Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine.
        Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l’avenir et niant certaines réalités.Qu’est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu’elle mourra à Noël…
        Dans un huis clos glaçant où les éléments se déchaînent, l’auteur du best-seller Le Doute revient avec un nouveau supplice psychologique qui capture le lecteur à la croisée du Rebecca de Daphné Du Maurier et du Sixième Sens de M. Night Shyamalan pour ne le délivrer qu’à la toute dernière page.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258138407
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 395
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • NoemieTrnr Posté le 20 Janvier 2018
          L'an dernier j'ai lu et j'ai beaucoup aimé : le Doute, le précédent roman de S.K Tremayne. Je me souviens avoir particulièrement apprécier la fin du livre qui m'avais complètement coupée le souffle. C'est sans hésitation que j'ai entamé ce nouveau livre. Une fois de plus, l'auteur nous plonge dans l'atmosphère d'un huit-clos glaçant, hostile et angoissant. Page après page, l'ambiance reste la même : sombre. On est vite emporté par l'histoire, avec sa famille, ses zones d'ombres. Tout est donc parfait dans ce roman bien ficelé. Même sa structure apporte un petit plus à ce jeu morbide car chaque chapitre est un décompte des jours avant Noël où l'héroïne est supposée mourir. La Menace se lit d'une traite. Mais, il y un “mais” : la fin. Dans son précédent livre, S.K Tremayne m'avait bouche bée par sa chute, la fin était mémorable selon moi. Seulement, ici, avec La Menace, je reste sur ma fin. Comme si l'auteur, face au potentiel abominable de son oeuvre n'avait pas assumé. C'est donc une petite déception, pour ce thriller qui s'annonçait palpitant.
        • SofieBooks Posté le 25 Décembre 2017
          Sous une atmosphère venteuse, froide et glaçante des Cornouailles, SK Tremayne nous enferme dans une grande maison sinistre pleine de rebondissements surnaturels. Rachel fragile, légèrement psychotique en proie à des hallucinations, entretient une relation étrange avec Jaimie son beau fils pertubé par la mort récente de sa mère et enfin David mari de Rachel homme suspicieux . Cette histoire m’a tenue en haleine jusqu’au bout de la nuit tellement elle est captivante, beaucoup de coups de théâtre, un véritable page-turner, les chapitres s’enchainent vite. Impossible de fermer l’œil de la nuit après, ce livre fait froid dans le dos brrr. Bref j’ai adoré ce huit clos hitchcockien. Si vous adorez le suspense, frissonner et les thrillers psychologiques avec une pincée de surnaturel, foncez ce livre est fait pour vous.
        • mamantulisquoi Posté le 11 Octobre 2017
          Quelle tension ! Ce roman est tout simplement génial, il y règne une tension permanente et un excellent suspense. J’ai adorée les personnages, que ce soit Rachel, jeune femme au milieu modeste qui épouse un riche avocat, déménage dans son manoir isolé de tout et au passé plus que douteux, à David, se riche avocat veuf qui ne vit que pour préserver son patrimoine et entretien un lourd secret avec son fils, Jamie, pauvre petit garçon, qui est en deuil de sa maman mais qui donnerait la chair de poule à tout être normal. Les bases sont posées, on connait bien les personnages mais maintenant c’est le passé qui entoure la mort de Nina, la première épouse de David, mais aussi la passée de cette demeure. On ne sait plus si tout ce qui est dit est vrai ou si les personnages ont perdu la raison, une chose est sure, l’auteur maitrise son roman. Vraiment un très bon roman, qui tire parfois sur le fantastique mais qui m’a un peu déçu sur la fin. Une fin qui finit en happy end et je ne vous cache pas que j’aurai préféré que quelqu’un meurt, que l’auteur ne nous donne pas toute les réponses et... Quelle tension ! Ce roman est tout simplement génial, il y règne une tension permanente et un excellent suspense. J’ai adorée les personnages, que ce soit Rachel, jeune femme au milieu modeste qui épouse un riche avocat, déménage dans son manoir isolé de tout et au passé plus que douteux, à David, se riche avocat veuf qui ne vit que pour préserver son patrimoine et entretien un lourd secret avec son fils, Jamie, pauvre petit garçon, qui est en deuil de sa maman mais qui donnerait la chair de poule à tout être normal. Les bases sont posées, on connait bien les personnages mais maintenant c’est le passé qui entoure la mort de Nina, la première épouse de David, mais aussi la passée de cette demeure. On ne sait plus si tout ce qui est dit est vrai ou si les personnages ont perdu la raison, une chose est sure, l’auteur maitrise son roman. Vraiment un très bon roman, qui tire parfois sur le fantastique mais qui m’a un peu déçu sur la fin. Une fin qui finit en happy end et je ne vous cache pas que j’aurai préféré que quelqu’un meurt, que l’auteur ne nous donne pas toute les réponses et qu’en refermant le livre je me dise « NON ! mais pourquoi ? ». Mais sinon ce fut vraiment un bon moment de lecture, j’ai hâte de lire « Le doute ».
          Lire la suite
          En lire moins
        • janessane Posté le 13 Août 2017
          S'il y a bien un titre bien choisi, c'est sans conteste celui-là. Tout est dit à travers ces deux mots: "la menace". Mais d'où vient-elle? Car force est de constater que son origine peut être multiple. D'abord les lieux: cette Cornouailles hostile, voire menaçante, constitue un personnage à part entière dans ce livre. Les ombres menacent sans arrêt dès que la nuit tombe et elle tombe vite! Largement décrite, voire un peu trop à mon goût, cette Cornouailles attire autant qu'elle inquiète. Puis il y a Jamie, ce petit garçon orphelin qui croit voir le fantôme de sa mère dans l'immense demeure familiale et dont les prédictions s'avèrent parfois criantes de vérité. David, le père, passe son temps à Londres et ne revient que le week-end. Il aime son fils profondément, autant que Nina, son épouse défunte. Mais pourquoi demande-t-il à Jamie de garder un précieux secret? Et enfin, il y a Rachel, la nouvelle épouse, qui ressemble étrangement à Nina et qui a tout abandonné pour suivre son jeune époux dans cette contrée hostile et chargée d'histoire. D'elle, on ne sait pas grand chose, si ce n'est qu'elle fuit un passé miséreux et tout autant mystérieux...Le décor ainsi planté,... S'il y a bien un titre bien choisi, c'est sans conteste celui-là. Tout est dit à travers ces deux mots: "la menace". Mais d'où vient-elle? Car force est de constater que son origine peut être multiple. D'abord les lieux: cette Cornouailles hostile, voire menaçante, constitue un personnage à part entière dans ce livre. Les ombres menacent sans arrêt dès que la nuit tombe et elle tombe vite! Largement décrite, voire un peu trop à mon goût, cette Cornouailles attire autant qu'elle inquiète. Puis il y a Jamie, ce petit garçon orphelin qui croit voir le fantôme de sa mère dans l'immense demeure familiale et dont les prédictions s'avèrent parfois criantes de vérité. David, le père, passe son temps à Londres et ne revient que le week-end. Il aime son fils profondément, autant que Nina, son épouse défunte. Mais pourquoi demande-t-il à Jamie de garder un précieux secret? Et enfin, il y a Rachel, la nouvelle épouse, qui ressemble étrangement à Nina et qui a tout abandonné pour suivre son jeune époux dans cette contrée hostile et chargée d'histoire. D'elle, on ne sait pas grand chose, si ce n'est qu'elle fuit un passé miséreux et tout autant mystérieux...Le décor ainsi planté, il ne reste plus qu'à attendre que l'histoire se déroule. Dans une atmosphère oppressante, S.K. Treymane entraîne son lecteur sur de nombreuses pistes, parfois au frontière du surnaturel comme dans "Le doute". Il s'amuse à jouer avec les nerfs du lecteur. Toutefois, il le fait, à mon avis, de façon trop irrégulière. Une bonne partie du livre m'a clairement ennuyée. J'ai même hésiter à clore ma lecture. Trop de descriptions, pas assez d'action . Il m'a fallu attendre les 2/3 du livre pour ne plus décrocher, ce qui me paraît un peu trop long. J'ai donc aimé cette lecture mais elle ne fera pas partie de mes coups de cœur de l'année.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lesratsdebib Posté le 21 Juin 2017
          Tiens, un nouvel auteur de thriller psychologique, chouette ! Je n'ai point lu son premier, Le doute, toutefois, en tant que grande grande fan du genre, je me suis jetée dessus, telle une furie pendant les soldes. Qui dit grande grande fan, dit aussi très exigeante...Shame on me, on est plus proche de la déception que du coup de coeur. Bon pour être honnête, c'est plus du soufflé qui retombe...et quel dommage parce que ça partait bien, j'y ai cru (preuve que je ne suis pas de mauvaise volonté) Un huis clos dans un grand manoir perdu en Cornouailles, des mines et des fantômes...une protagoniste qui nous emporte directement dans son nouveau monde...du suspense...des thèmes intimes et tabous traités... franchement, on était sur un bon début ! Dommage que ça traine un peu, que des personnages soit disant menaçants méchants se dégonflent, qu'on nous ressorte le coup du "c'est dans sa tête, elle est folle" (une fois ça passe, mais à chaque fois !!!!). J'en sors bien mitigée, il faut avouer qu'il se dévore tout seul mais bon...tout ça pour ça...:/

        Ils en parlent

        "Il aime les mystères, les névroses, les embruns, écrit sous pseudo et bat des record de vente. S.K. Tremayne, le nouvel Anglais à suivre."
         
        Le Point
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.