Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847806
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 656
Format : 140 x 200 mm

La Mer sans Etoiles

Julie SIBONY (Traducteur)
Date de parution : 15/10/2020
« Aucune histoire ne s'achève jamais vraiment tant qu'elle continue à être racontée. »
 
Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu'une scène de son enfance y est décrite, il décide d'en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de... Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu'une scène de son enfance y est décrite, il décide d'en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans Étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d'histoires à préserver, quel qu'en soit le prix...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847806
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 656
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

« Une déclaration d’amour troublante et onirique à tous les bibliophiles, profondément sincère et absolument captivante. »
Publisers Weekly

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LePamplemousse Posté le 11 Novembre 2020
    Un roman qui vous emmène dans d'étranges bibliothèques cachées, dans des lieux aussi improbables que fantastiques, et qui vous parle de livres mystérieux, un roman où l'on croise des personnages atypiques , des clés, des abeilles, des épées et des chats par dizaines, un roman qui fait appel au pouvoir de l'imagination, un roman qui met l'accent sur l'amour et l'amitié et qui regorge d'histoires toutes plus poétiques, féeriques et fabuleuses les unes que les autres, ça fait envie, pas vrai ? C'est ce que nous propose Erin Morgenstern avec cette « Mer sans étoiles », que j'ai savouré avec une extrême gourmandise, comme je le faisais, enfant, avec les livres qui me plaisaient beaucoup. Tout commence dans une bibliothèque universitaire, où Zachary, un étudiant trouve par hasard un livre sans titre ni auteur, ce qui va fortement l'intriguer car une scène de son enfance y est décrite. Très rapidement, sa recherche des origines de ce livre va l'entraîner dans des aventures rocambolesques et magiques. Ce roman m'a fait penser à "L'histoire sans fin" que j'avais lu adolescente et que j'ai relu depuis, c'était là aussi un livre faisant appel à notre imaginaire et à nos pensées d'enfants, une sorte de conte pour adultes. Ce roman est... Un roman qui vous emmène dans d'étranges bibliothèques cachées, dans des lieux aussi improbables que fantastiques, et qui vous parle de livres mystérieux, un roman où l'on croise des personnages atypiques , des clés, des abeilles, des épées et des chats par dizaines, un roman qui fait appel au pouvoir de l'imagination, un roman qui met l'accent sur l'amour et l'amitié et qui regorge d'histoires toutes plus poétiques, féeriques et fabuleuses les unes que les autres, ça fait envie, pas vrai ? C'est ce que nous propose Erin Morgenstern avec cette « Mer sans étoiles », que j'ai savouré avec une extrême gourmandise, comme je le faisais, enfant, avec les livres qui me plaisaient beaucoup. Tout commence dans une bibliothèque universitaire, où Zachary, un étudiant trouve par hasard un livre sans titre ni auteur, ce qui va fortement l'intriguer car une scène de son enfance y est décrite. Très rapidement, sa recherche des origines de ce livre va l'entraîner dans des aventures rocambolesques et magiques. Ce roman m'a fait penser à "L'histoire sans fin" que j'avais lu adolescente et que j'ai relu depuis, c'était là aussi un livre faisant appel à notre imaginaire et à nos pensées d'enfants, une sorte de conte pour adultes. Ce roman est dense, il a plus de 600 pages et chacune d'elle est poétique, les histoires y sont entremêlées les unes dans les autres pour former un récit qui jamais ne nous perd, mais nous happe de page en page pour nous abandonner ensuite, avec la sensation d'avoir vécu un moment à part, une parenthèse enchantée, comme quand on retrouve un souvenir d'enfance oublié. Je remercie chaleureusement Netgalley et les éditions Sonatine pour cet envoi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslecturesdeDoris Posté le 9 Novembre 2020
    Quand j’ai eu l’occasion de découvrir La mer sans Etoiles, il ne m’a pas fallu une seconde pour me décider. Sachant l’énorme coup de cœur que j’ai eu pour Le Cirque des rêves, à ce jour toujours l’un de mes romans préférés, j’avais hâte de renouer avec la plume si poétique d’Erin Morgenstern. Or, ces deux romans n’ont rien à voir l’un avec l’autre, si ce n’est la beauté de l’écriture. Là où je m’étais violemment attachée à Célia et Marco, je n’ai pas ressenti la même sympathie envers Zachary. En fait, La mer sans Etoiles n’est pas construite sur les mêmes émotions. Ici, on retrouve davantage l’amour de la lecture, de la part de personnages qui feraient tout pour préserver un monde construit sur les livres. D’autre part, La mer sans Etoiles est bâtie sur un cheminement labyrinthique plutôt déconcertant pour le lecteur. Le récit présent est entrecoupé par des contes (certains tout simplement magnifiques), que les personnages sont sensés lire eux-mêmes. Tu me suis ? En fait, tout commence quand Zachary, thésard à l’université dans le Vermont, tombe sur un livre étrange à la bibliothèque de la fac. C’est un recueil de contes, sans auteur, qui a la particularité de contenir une... Quand j’ai eu l’occasion de découvrir La mer sans Etoiles, il ne m’a pas fallu une seconde pour me décider. Sachant l’énorme coup de cœur que j’ai eu pour Le Cirque des rêves, à ce jour toujours l’un de mes romans préférés, j’avais hâte de renouer avec la plume si poétique d’Erin Morgenstern. Or, ces deux romans n’ont rien à voir l’un avec l’autre, si ce n’est la beauté de l’écriture. Là où je m’étais violemment attachée à Célia et Marco, je n’ai pas ressenti la même sympathie envers Zachary. En fait, La mer sans Etoiles n’est pas construite sur les mêmes émotions. Ici, on retrouve davantage l’amour de la lecture, de la part de personnages qui feraient tout pour préserver un monde construit sur les livres. D’autre part, La mer sans Etoiles est bâtie sur un cheminement labyrinthique plutôt déconcertant pour le lecteur. Le récit présent est entrecoupé par des contes (certains tout simplement magnifiques), que les personnages sont sensés lire eux-mêmes. Tu me suis ? En fait, tout commence quand Zachary, thésard à l’université dans le Vermont, tombe sur un livre étrange à la bibliothèque de la fac. C’est un recueil de contes, sans auteur, qui a la particularité de contenir une histoire directement reliée à son enfance. Zachary se lance alors dans une quête effrénée pour retrouver l’auteur du livre, ce qui le mènera sur les rives de la mer sans Etoiles, un lieu hors du temps, où les livres sont l’essence de tout… La mer sans Etoiles est un roman qui ne se lit pas en un clin d’œil. Déjà parce qu’il fait 600 pages, mais aussi parce que le rythme très lent invite à la contemplation. C’est peut-être pour cela que j’ai eu tant de mal à entrer dedans. Je n’ai trouvé le plaisir de lire que vers la moitié du roman. C’est aussi un récit où chaque détail compte, parce qu’il sera explicité plus tard. Il faut donc être particulièrement attentif. On sent bien l’amour de l’autrice pour les contes et son imagination sans bornes. Par contre, je me suis un peu perdue dans cet univers flou et désordonné. C’était trop onirique pour moi. Par conséquent, j’ai bien aimé, mais il ne remplacera jamais Le cirque des rêves dans mon cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • saphoo Posté le 25 Octobre 2020
    Un livre étonnant, compliqué il faut bien le dire, ce n'est pas un livre qu'on abat d'un coup d'un seul plus 600 pages grand format, autant vous prévenir, il fait son poids, dans tous les sens du terme. C'est plus la curiosité qui m'a donné l'envie de découvrir ce livre. J'ai déjà loupé son premier livre bien que noté dans un coin, l'occasion ne s'est pas présenté. Et je pense qu'il me plairait sans doute plus que ce deuxième opus (le monde du cirque). Ne voulant pas commettre la même erreur, à savoir : laisser filer le temps et les autres lectures, remettre toujours à plus tard. Aussitôt sorti aussitôt lu ainsi je n'aurai pas à lire tous les avis avant et me laisser influencer. Seuls quelques avis sur Babelio avant la sortie officielle, qui présageaient un univers bien particulier, le mot livre revenant souvent, mystère etc... et bien oui tout y est. Le monde du livre ou plutôt l'histoire d'un livre celle qui est vécue, écrite, qui se transmet, se raconte, l'histoire au fil du temps, ce temps qui n'a pas la même valeur ici et là-bas. C'est d'une complexité, telle que vous avez intérêt à rester... Un livre étonnant, compliqué il faut bien le dire, ce n'est pas un livre qu'on abat d'un coup d'un seul plus 600 pages grand format, autant vous prévenir, il fait son poids, dans tous les sens du terme. C'est plus la curiosité qui m'a donné l'envie de découvrir ce livre. J'ai déjà loupé son premier livre bien que noté dans un coin, l'occasion ne s'est pas présenté. Et je pense qu'il me plairait sans doute plus que ce deuxième opus (le monde du cirque). Ne voulant pas commettre la même erreur, à savoir : laisser filer le temps et les autres lectures, remettre toujours à plus tard. Aussitôt sorti aussitôt lu ainsi je n'aurai pas à lire tous les avis avant et me laisser influencer. Seuls quelques avis sur Babelio avant la sortie officielle, qui présageaient un univers bien particulier, le mot livre revenant souvent, mystère etc... et bien oui tout y est. Le monde du livre ou plutôt l'histoire d'un livre celle qui est vécue, écrite, qui se transmet, se raconte, l'histoire au fil du temps, ce temps qui n'a pas la même valeur ici et là-bas. C'est d'une complexité, telle que vous avez intérêt à rester bien accrochés au fil de l'histoire, sinon c'est perdu, ou du moins vous vous perdez dans ce labyrinthe de personnages, de temps, d'histoire dans l'histoire. Un vrai jeu de poupée russe. Certes c'est riche, magique, incroyable, mais mais, il y a un mais ce petit truc que chaque lecteur attend pour déclencher le boum du coup de coeur, ce petit truc qui fait que tout explose, cette déferlante d'émotions qui nous entraîne dans une aventure exceptionnelle et extraordinaire. Et bien ce petit truc je ne l'ai pas trouvé, ou je suis passée à côté. Et pourtant, ce livre est une pépite dans son genre, quelle imagination, quelle richesse dans les détails, les entrelacs des faits, c'est inimaginable. C'est un livre qui se lit doucement mais pas trop, il ne faut pas non plus le laisser refroidir, il faut battre le fer tant qu'il est chaud, mais attention trop de précipitation vous fera glisser vers une accumulation de trop trop... Bref, c'est un livre qui doit se mériter, se savourer doucement mais sûrement. Beaucoup de références aux contes traditionnels jalonnent le récit, certainement une façon d'avoir des repères, un fil conducteur. Je pense qu'une deuxième lecture s'impose pour mieux apprécier toute la profondeur de ce roman , et mieux apprécier la magie. Le livre objet est très beau, une belle couverture et l'intérieur est également élégant. Allez le consulter en librairie, peut être il vous séduira avant même de l'avoir lu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SophieSonge Posté le 19 Octobre 2020
    Quand Zachary Ezra étudiant, fait la découverte étrange d'un roman qui décrit une scène de son enfance, c'est la stupéfaction et le début d'une quête extraordinaire et captivante. Saura-t-elle vous enchanter ? C'est un roman pour ceux qui aiment se perdre et rêver un peu au cours de leur lecture avec intensité. On y joue le mystère inconfortable et des descriptions narratives moelleuses comme du coton. Avec ce récit, c'est le plaisir du lecteur qui est choyé, comblé. On se retrouve aux confins de toutes les histoires qui méritent d'être contés et écoutés. Il y a cette part de magie qui ne nous quitte plus dès que l'on s'installe dans notre lecture. On a le sentiment de participer à quelque chose de secret, de grandiose. L'univers est dense, catapultant, fantomatique. On erre dans les couloirs souterrains, on vibre, on s'illusionne. Il y a un déroulement à l'intérieur du déroulement que l'on découvre comme de multiples poupées gigognes. Les personnages sont originaux, attractifs. L'écriture est sublime, irréelle. Elle nous touche en plein cœur avec un imaginaire foisonnant qui transcende et nous dépasse. On ne peut qu'être chahuté et investi par cette quête littéraire où on décortique l'envie et le plaisir du lecteur à... Quand Zachary Ezra étudiant, fait la découverte étrange d'un roman qui décrit une scène de son enfance, c'est la stupéfaction et le début d'une quête extraordinaire et captivante. Saura-t-elle vous enchanter ? C'est un roman pour ceux qui aiment se perdre et rêver un peu au cours de leur lecture avec intensité. On y joue le mystère inconfortable et des descriptions narratives moelleuses comme du coton. Avec ce récit, c'est le plaisir du lecteur qui est choyé, comblé. On se retrouve aux confins de toutes les histoires qui méritent d'être contés et écoutés. Il y a cette part de magie qui ne nous quitte plus dès que l'on s'installe dans notre lecture. On a le sentiment de participer à quelque chose de secret, de grandiose. L'univers est dense, catapultant, fantomatique. On erre dans les couloirs souterrains, on vibre, on s'illusionne. Il y a un déroulement à l'intérieur du déroulement que l'on découvre comme de multiples poupées gigognes. Les personnages sont originaux, attractifs. L'écriture est sublime, irréelle. Elle nous touche en plein cœur avec un imaginaire foisonnant qui transcende et nous dépasse. On ne peut qu'être chahuté et investi par cette quête littéraire où on décortique l'envie et le plaisir du lecteur à chaque coin de page. On y retrouve des références qui réconfortent, de l'amour, du suspens, de la fantaisie. Après "Le cirque des rêves", l'auteur confirme son talent pour nous faire partager son attachement au merveilleux. Et nous, on aime !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Waterlyly Posté le 15 Octobre 2020
    Un jour, en parcourant les rayons de la bibliothèque universitaire dans laquelle il fait ses études, Zachary va tomber sur un livre étrange qui va attiser sa curiosité. En effet, pas de nom d’auteur. Ce roman, intitulé « Doux chagrins », est décidément très intriguant. Malgré l’aide qu’il reçoit de la part de la bibliothécaire, il n’en apprendra pas plus sur l’auteur. Lorsqu’il rentre dans sa chambre et qu’il en débute la lecture, la surpise est alors totale. Une scène de son enfance, qu’il a pourtant gardée secrète, parcourt les lignes de ce roman. C’est le début d’un long voyage onirique pour Zachary. Quel livre ! Différent de tout ce que j’ai pu lire et pourtant s’inspirant de nombre de contes et légendes. C’est un roman peu aisé à lire, j’aime autant vous prévenir. Il vous faudra rester concentré afin d’apprivoiser cette histoire pleine de tiroirs qui s’ouvrent et se referment. Il y a des moments où le lecteur peut se sentir perdu. Cela m’est arrivé plus d’une fois et pourtant, la poésie de ce roman a su m’embarquer pour ce long périple littéraire. Les histoires s’emmêlent, s’entrelacent et sans crier gare, elles attrapent le lecteur peu à peu dans un roman... Un jour, en parcourant les rayons de la bibliothèque universitaire dans laquelle il fait ses études, Zachary va tomber sur un livre étrange qui va attiser sa curiosité. En effet, pas de nom d’auteur. Ce roman, intitulé « Doux chagrins », est décidément très intriguant. Malgré l’aide qu’il reçoit de la part de la bibliothécaire, il n’en apprendra pas plus sur l’auteur. Lorsqu’il rentre dans sa chambre et qu’il en débute la lecture, la surpise est alors totale. Une scène de son enfance, qu’il a pourtant gardée secrète, parcourt les lignes de ce roman. C’est le début d’un long voyage onirique pour Zachary. Quel livre ! Différent de tout ce que j’ai pu lire et pourtant s’inspirant de nombre de contes et légendes. C’est un roman peu aisé à lire, j’aime autant vous prévenir. Il vous faudra rester concentré afin d’apprivoiser cette histoire pleine de tiroirs qui s’ouvrent et se referment. Il y a des moments où le lecteur peut se sentir perdu. Cela m’est arrivé plus d’une fois et pourtant, la poésie de ce roman a su m’embarquer pour ce long périple littéraire. Les histoires s’emmêlent, s’entrelacent et sans crier gare, elles attrapent le lecteur peu à peu dans un roman que l’on n’a pas envie de lâcher. La galerie des personnages est vaste et bien décrite. Si j’ai fortement apprécié Zachary, les personnages secondaires ne sont pas en reste, il faut bien le dire. La plume est maîtrisée et exigeante. Le schéma narratif peut parfois porter à confusion, puisque des histoires différentes surgissent de toute part et il n’est pas simple de tout recouper. Pourtant, il ne faut pas se décourager. Une fois que ces histoires sont bien appréhendées, ce roman est une véritable histoire de rêves et de songes. Un roman complètement différent, qui embarquera le lecteur pour un voyage littéraire unique, au milieu d’histoires qui s’entremêlent avec brio. Le tout est parfaitement maîtrisé. Une expérience de lecture unique. À découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !