RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Mésange et l'ogresse

            Plon
            EAN : 9782259230421
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 425
            Format : 132 x 215 mm
            La Mésange et l'ogresse

            Date de parution : 18/08/2016
            Une enquête romanesque au plus près de l’énigmatique épouse de Michel Fourniret pour tenter de cerner les terreurs de notre société à travers l’une des affaires les plus retentissantes de ces dernières années.
            « Ce que je vais vous raconter ne s’invente pas. »
            22 juin 2004. Après un an d’interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, « l’Ogre des Ardennes ». Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa « mésange » reste un...
            « Ce que je vais vous raconter ne s’invente pas. »
            22 juin 2004. Après un an d’interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, « l’Ogre des Ardennes ». Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa « mésange » reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ?
            Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?
            En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu’au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au cœur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.

            Harold Cobert est l’auteur de plusieurs romans, dont Un hiver avec Baudelaire, L’Entrevue de Saint-Cloud et, en 2014, Jim, paru chez Plon.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259230421
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 425
            Format : 132 x 215 mm
            Plon
            20.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Percutant, haletant, explosif, performant, dérangeant... Harold Cobert revient avec un texte fort et brillant. »
            Nathalie Couderc / Maison de la presse - Caussade - 823000

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • moijelisetvous Posté le 5 Février 2019
              Ouahou quel excellent début d'année avec une lecture pareille... Une découverte totale de cet auteur, un livre transmis par amitié parce que l'on connaît mon intérêt pour ce genre de roman... La mésange et l'ogresse est étourdissant pour la simple est bonne raison que l'on se retrouve dans la tête de Monique Fourniret et là c'est le choc... Épouse de l'ogre des Ardennes, Michel Fourniret, elle révèle en 2004, 2 crimes proférés par son mari et nous assistons à travers ce roman à la lente enquête minutieuse de l'équipe d'enquêteurs qui a réussi à obtenir ces aveux... C'est d'une sidérante réalité, la longue quête de ce duo infernal est décortiquée, expliquée par cette Mésange : son passé douloureux, sa rencontre avec Fourniret, la mise en place machiavélique de leurs pulsions qui va nous conduire à une longue liste de jeunes filles disparues entre la France et la Belgique. C'est incroyable... Encore une fois, l'ogre des Ardennes fait parti de ma culture, tout comme Francis Heaulme comme je l'avais évoqué précédemment avec le livre de Fabio Mitchelli : ces monstres sont entrés dans notre quotidien, sans le vouloir et une curiosité peut-être malsaine, m'a toujours amené à en connaître davantage et avec ce roman... Ouahou quel excellent début d'année avec une lecture pareille... Une découverte totale de cet auteur, un livre transmis par amitié parce que l'on connaît mon intérêt pour ce genre de roman... La mésange et l'ogresse est étourdissant pour la simple est bonne raison que l'on se retrouve dans la tête de Monique Fourniret et là c'est le choc... Épouse de l'ogre des Ardennes, Michel Fourniret, elle révèle en 2004, 2 crimes proférés par son mari et nous assistons à travers ce roman à la lente enquête minutieuse de l'équipe d'enquêteurs qui a réussi à obtenir ces aveux... C'est d'une sidérante réalité, la longue quête de ce duo infernal est décortiquée, expliquée par cette Mésange : son passé douloureux, sa rencontre avec Fourniret, la mise en place machiavélique de leurs pulsions qui va nous conduire à une longue liste de jeunes filles disparues entre la France et la Belgique. C'est incroyable... Encore une fois, l'ogre des Ardennes fait parti de ma culture, tout comme Francis Heaulme comme je l'avais évoqué précédemment avec le livre de Fabio Mitchelli : ces monstres sont entrés dans notre quotidien, sans le vouloir et une curiosité peut-être malsaine, m'a toujours amené à en connaître davantage et avec ce roman je suis rassasié 😉 Une pépite... j'appelle ça une pépite : rare, précieux, ce livre vous emmène littéralement dans la tête de la femme d'un tueur en série et ç'est incroyable... Harold Cobert nous prévient dès le début que c'est une œuvre de fiction, les faits en revanche sont issus des procès. Je trouve qu'il rend un magnifique hommage aux enquêteurs belges :un an pour obtenir cet aveu, plus de 100 auditions, une vie bouleversée aussi pour ces policiers qui découvrent l'ampleur de ce duo horrifique, alors que se joue en même temps le procès de Marc Dutroux... Triste hasard qui vont les amener à se surpasser et à aboutir à la transformation de la mésange en ogresse... Époustouflant... #lamesangeetlogresse #haroldcobert #editionspoints
              Lire la suite
              En lire moins
            • Sallyrose Posté le 21 Janvier 2019
              Ce roman est une approche fictionnelle de l’affaire dite « Fourniret » ou « de l’Ogre des Ardennes » dans laquelle il a été mis à jour la participation active de l’épouse aux actes pédophiles de son mari (enlèvements, viols, meurtres). L’auteur se positionne essentiellement du point de vue de l’épouse, essayant de mettre en lumière une hypothèse de ce qui pouvait bien se passer dans son esprit et son cœur pour commettre des actes si immondes, non compatibles avec l’idée que la société se fait d’une femme, une mère qui plus est. Trois narrateurs alternent la progression du récit : Monique Fourniret elle-même, ou plutôt, l’enchaînement décousu de ses pensées, le policier qui a mené l’enquête et l’auteur qui devient alors surtout journaliste égrenant les détails de chaque enlèvement ou tentative. Si bien que ce roman, appuyé sur des faits tangibles et étayés par des mois d’enquête et de procédure, reste une fiction bien menée, sans ambiguïté, puisqu’elle procède essentiellement de ce qui a pu cheminer dans les pensées du policier et de Monique Fourniret. Bien sûr, âmes sensibles s’abstenir. Néanmoins, je trouve cette construction narrative très bien bâtie, très intéressante, sans parti pris car comme le dit elle-même cette femme : «... Ce roman est une approche fictionnelle de l’affaire dite « Fourniret » ou « de l’Ogre des Ardennes » dans laquelle il a été mis à jour la participation active de l’épouse aux actes pédophiles de son mari (enlèvements, viols, meurtres). L’auteur se positionne essentiellement du point de vue de l’épouse, essayant de mettre en lumière une hypothèse de ce qui pouvait bien se passer dans son esprit et son cœur pour commettre des actes si immondes, non compatibles avec l’idée que la société se fait d’une femme, une mère qui plus est. Trois narrateurs alternent la progression du récit : Monique Fourniret elle-même, ou plutôt, l’enchaînement décousu de ses pensées, le policier qui a mené l’enquête et l’auteur qui devient alors surtout journaliste égrenant les détails de chaque enlèvement ou tentative. Si bien que ce roman, appuyé sur des faits tangibles et étayés par des mois d’enquête et de procédure, reste une fiction bien menée, sans ambiguïté, puisqu’elle procède essentiellement de ce qui a pu cheminer dans les pensées du policier et de Monique Fourniret. Bien sûr, âmes sensibles s’abstenir. Néanmoins, je trouve cette construction narrative très bien bâtie, très intéressante, sans parti pris car comme le dit elle-même cette femme : « ce que je vais vous raconter ne s’invente pas ».
              Lire la suite
              En lire moins
            • mainou72 Posté le 18 Janvier 2019
              Waouw ! Et voilà ma première claque littéraire de 2019. Et pourtant c'est un livre qui était dans ma pal depuis un certain temps. Acheté suite aux critiques élogieuses, je rechignais un peu à le lire à cause du sujet et sans doute par crainte de me retrouver face à une "étude" psychologique. Et bien pas du tout. Il s'agit d'un roman, et j'insiste sur ce fait, sur l'affaire Fourniret, et plus précisément sur le rôle que Monique Fourniret a joué dans histoire horrible. Comment une femme et une mère a pu être complice et protagoniste de cette monstrueuse histoire. Le livre commence par l'enlèvement raté qui a permis l'arrestation de Michel Fourniret, en Belgique, en 2003. Et on va suivre l'enquête menée par le commissaire belge et son équipe pour coincer ses deux monstres. On alterne donc les chapitres retraçant brièvement les actes odieux du couple et les avancées pénibles de la police. Ils sont convaincus d'avoir arrêté une ordure pire que Dutroux, comme il se vante lui-même, mais encore faut-il le prouver. Plus d'un an d'interrogatoires interminables, de devoirs d'enquêtes qui ne mènent à rien et de demandes faites à une justice récalcitrante à dépenser le moindre denier. A aucun moment... Waouw ! Et voilà ma première claque littéraire de 2019. Et pourtant c'est un livre qui était dans ma pal depuis un certain temps. Acheté suite aux critiques élogieuses, je rechignais un peu à le lire à cause du sujet et sans doute par crainte de me retrouver face à une "étude" psychologique. Et bien pas du tout. Il s'agit d'un roman, et j'insiste sur ce fait, sur l'affaire Fourniret, et plus précisément sur le rôle que Monique Fourniret a joué dans histoire horrible. Comment une femme et une mère a pu être complice et protagoniste de cette monstrueuse histoire. Le livre commence par l'enlèvement raté qui a permis l'arrestation de Michel Fourniret, en Belgique, en 2003. Et on va suivre l'enquête menée par le commissaire belge et son équipe pour coincer ses deux monstres. On alterne donc les chapitres retraçant brièvement les actes odieux du couple et les avancées pénibles de la police. Ils sont convaincus d'avoir arrêté une ordure pire que Dutroux, comme il se vante lui-même, mais encore faut-il le prouver. Plus d'un an d'interrogatoires interminables, de devoirs d'enquêtes qui ne mènent à rien et de demandes faites à une justice récalcitrante à dépenser le moindre denier. A aucun moment on ne se complaint dans le sordide et une fois commencé on ne peut plus lâcher ce roman. Je ne peux que vous le conseiller. Et malgré ce sujet difficile, je vous garantis un grand moment de lecture. Bravo monsieur Cobert pour ce tour de force littéraire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • BeneRogue Posté le 6 Novembre 2018
              Un livre glaçant qui revient sur les terribles faits de l'affaire Fourniret, mais du point de vue de Monique Fourniret. On est horrifié, dégoûté par la cruauté dont on fait preuve ces personnes envers des petites filles.
            • CGalliegue Posté le 6 Septembre 2018
              Plongée dans les entrailles de ce que le monde porte de plus sale. On passe de l'ignoble cerveau de la mésange à ceux, torturés et épuisés, des flics qui tiennent les monstres entre des pincettes. Impossible de lâcher.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…