Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265118485
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 210 mm

La Mort de Mrs Westaway

Héloïse ESQUIÉ (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 03/10/2019
Chaque famille a ses secrets. Certains méritent un meurtre.
Lorsque Harriet Westaway reçoit un courrier lui annonçant un héritage conséquent provenant de sa grand-mère, cela semble être la réponse inespérée à tous ses problèmes.
En effet, Harriet doit de l’argent, beaucoup d’argent, emprunté à un usurier sans scrupules, et cela risque fort de mettre sa vie en danger. Seul souci...
Lorsque Harriet Westaway reçoit un courrier lui annonçant un héritage conséquent provenant de sa grand-mère, cela semble être la réponse inespérée à tous ses problèmes.
En effet, Harriet doit de l’argent, beaucoup d’argent, emprunté à un usurier sans scrupules, et cela risque fort de mettre sa vie en danger. Seul souci : ses grands-parents sont décédés vingt ans auparavant, et elle ne les a même jamais connus. La lettre a donc été adressée à la mauvaise personne.
Mais Harriet qui gagne sa vie en tirant les cartes pour prédire l’avenir n’est plus à une affabulation près.
Et ce coup du sort pourrait enfin tout résoudre sauf si le hasard en décide autrement…

« Une prose évocatrice, des personnages dérangeants ainsi qu’une atmosphère effrayante et claustrophobe font tourner les pages de ce drame familial explosif. » Publishers Weekly
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265118485
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

La Mort de Mrs Westaway (…) est un thriller sombre et dramatique, à la fois mystère de meurtre et drame de famille, tout à fait fascinant. Plus, s’il vous plaît et rapidement. »
A.J. Finn
« Une prose évocatrice, des personnages dérangeants tout comme une atmosphère effrayante et claustrophobe font tourner les pages de ce drame familial explosif. »
Publishers Weekly
« Sombre, brillant et troublant. »
Heat

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Winter- Posté le 3 Septembre 2021
    Hal est une jeune fille âgée de 20 ans qui vit pauvrement dans le vieux logement de sa défunte mère, morte fauchée par une voiture devant chez elle. Pour survivre, elle décide de reprendre le kiosque de sa mère où elle tirait les tarots divinatoires.Un beau jour, elle reçoit une lettre de notaire la désignant comme héritière d'une grand-mère qu'elle n'a jamais connue, et pour cause, car il lui apparaît que ce n'est pas la sienne. Submergée par de nombreuses factures impayées et croulant sous les menaces d'usuriers, elle dépense ses dernières économies pour acheter un billet de train qui l'emmènera dans une grande et antique demeure familiale où discussions entre parents et autres vieilles photos lui feront découvrir bien des choses. Ce roman bien ancré dans son siècle, avec une héroïne jeune adulte et fan des réseaux sociaux pour y mener ses investigations, il offre dès que l'héroïne quitte Brighton (donc rapidement) une ambiance à la Hercule Poirot, avec sa vieille bâtisse froide et humide, sa domestique tout aussi âgée et peu accorte, sa famille aristocratique et ses secrets. C'est un roman qu'on a dû mal à lâcher et qui nous tient en haleine tant il est bien rédigé.. On... Hal est une jeune fille âgée de 20 ans qui vit pauvrement dans le vieux logement de sa défunte mère, morte fauchée par une voiture devant chez elle. Pour survivre, elle décide de reprendre le kiosque de sa mère où elle tirait les tarots divinatoires.Un beau jour, elle reçoit une lettre de notaire la désignant comme héritière d'une grand-mère qu'elle n'a jamais connue, et pour cause, car il lui apparaît que ce n'est pas la sienne. Submergée par de nombreuses factures impayées et croulant sous les menaces d'usuriers, elle dépense ses dernières économies pour acheter un billet de train qui l'emmènera dans une grande et antique demeure familiale où discussions entre parents et autres vieilles photos lui feront découvrir bien des choses. Ce roman bien ancré dans son siècle, avec une héroïne jeune adulte et fan des réseaux sociaux pour y mener ses investigations, il offre dès que l'héroïne quitte Brighton (donc rapidement) une ambiance à la Hercule Poirot, avec sa vieille bâtisse froide et humide, sa domestique tout aussi âgée et peu accorte, sa famille aristocratique et ses secrets. C'est un roman qu'on a dû mal à lâcher et qui nous tient en haleine tant il est bien rédigé.. On s'attache à cette jeune héroïne qui n'a pas été gâtée par la vie, maigre, sérieuse, soucieuse, tourmentée, pleine de failles, qui ressemble plus à un chat écorché qu'à autre chose.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tiguidou Posté le 6 Juillet 2021
    Une jeune femme de 21 ans complètement fauchée, menacée par un usurper reçoit une lettre d'un notaire lui annonçant qu'elle est bénéficiaire d'un leg de sa gran-mère Mrs Westaway. Se disant qu'il y a erreur sur la personne elle décide cependant de jouer le jeu et toucher l'héritage de son homonyme Hariet Westaway. Mais elle a aussi une conscience et s'engage en elle une lutte entre son besoin et son honnêteté. Que faire? Pas si facile de jouer ce genre de rôle et s'en tirer impunément. On a là un suspens psychologique intéressant avec des personnages au caractère bien défini par l'autrice et une escalade dans la tension à mesure que Hariet s'installe dans cette famille mystérieuse où elle sent plein de non-dit dans un climat tantôt menaçant tantôt accueillant. Se denoncera-t-elle? Continuera-t-elle a leur jouer la comédie? Quelles seront les conséquences de sa décision? Quel sont les secrets de cette famille? Noue sommes tenus en haleine tour du long sans jamais nous ennuyer ou trouver le temps long C'est d'une lecture facile et rapide avec un dénouement qu'on deviné à peu-près. Sans être un chef-d'oeuvres littéraire C'est intéressant et... Une jeune femme de 21 ans complètement fauchée, menacée par un usurper reçoit une lettre d'un notaire lui annonçant qu'elle est bénéficiaire d'un leg de sa gran-mère Mrs Westaway. Se disant qu'il y a erreur sur la personne elle décide cependant de jouer le jeu et toucher l'héritage de son homonyme Hariet Westaway. Mais elle a aussi une conscience et s'engage en elle une lutte entre son besoin et son honnêteté. Que faire? Pas si facile de jouer ce genre de rôle et s'en tirer impunément. On a là un suspens psychologique intéressant avec des personnages au caractère bien défini par l'autrice et une escalade dans la tension à mesure que Hariet s'installe dans cette famille mystérieuse où elle sent plein de non-dit dans un climat tantôt menaçant tantôt accueillant. Se denoncera-t-elle? Continuera-t-elle a leur jouer la comédie? Quelles seront les conséquences de sa décision? Quel sont les secrets de cette famille? Noue sommes tenus en haleine tour du long sans jamais nous ennuyer ou trouver le temps long C'est d'une lecture facile et rapide avec un dénouement qu'on deviné à peu-près. Sans être un chef-d'oeuvres littéraire C'est intéressant et divertissant. Que demande-t-on de plus à un thriller ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Vexiana Posté le 5 Juillet 2021
    J'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Hal. Moi, c'est simple, pour me convaincre de lire un ouvrage il suffit de commencer par 'dans une grande demeure anglaise'. Bon, tous les ouvrages de ce type ne se valent pas mais celui-ci m'a bien plu. Malgré le fait que l'histoire se passe de nos jours, il y règne une ambiance que n'aurait pas reniée Daphné du Maurier. Les personnages sont touchants et plutôt bien menés. L'histoire est intéressante et j'ai trouvé le principe de base - la jeune-femme qui veut se faire passer pour une autre - à la fois bien pensée et originale. Bref, j'ai vraiment apprécié cette lecture et Ruth Ware est dorénavant inscrite sur ma liste des auteurs à garder à l'œil (faudrait tout de même que je la rédige un de ces jours, cette liste...)
  • Halloween Posté le 11 Mai 2021
    Dès les premières lignes j'ai été happée par ce roman très sombre. Les lieux sont sombres, le temps froid et maussade, de quoi frissonner tout le long du roman. J'ai aimé cette héroïne plutôt courageuse et surtout aculée par les dettes. Elle mettra les pieds dans une famille pas très claire au péril de sa vie.... Avec un potentiel héritage au bout du compte. Très bien écrit, fluide, j'ai adoré ce livre et lirais volontiers un autre de cet auteur.
  • sabine59 Posté le 3 Avril 2021
    Je découvre l'auteure, et je peux dire que j'ai passé un très bon moment de lecture. Tout d'abord, je ne partage pas le sentiment de déception de certains lecteurs, qui en font une piètre copie de l'univers de Daphné de Maurier. Certes, les pies agressives font penser à la nouvelle" Les oiseaux" et le manoir lugubre ainsi que la gouvernante ( d'ailleurs comparée à Mme Danvers) évoquent " Rebecca", mais ce ne sont pour moi que quelques clins d'oeil, en aucun cas un désir d'imitation. Les événements et les personnages sont résolument contemporains. L'histoire racontée est très différente. D'emblée, le lecteur est captivé par la situation inattendue que vit la narratrice, la jeune Hal, cartomancienne qui a bien du mal à s'en sortir depuis la mort brutale de sa mère, en plus elle est harcelée par un prêteur qu'elle n'arrive pas à rembourser. Voilà ce qu'il en est: elle a reçu une lettre d'un notaire lui signifiant qu'elle va toucher un héritage de sa grand-mère fortunée. Or, elle pense que c'est une erreur d'identité, ses grands-parents étant décédés depuis longtemps. Dilemme: se rendre sur les lieux, et mentir, ou avouer qu'elle n'est pas la bonne personne?... Je découvre l'auteure, et je peux dire que j'ai passé un très bon moment de lecture. Tout d'abord, je ne partage pas le sentiment de déception de certains lecteurs, qui en font une piètre copie de l'univers de Daphné de Maurier. Certes, les pies agressives font penser à la nouvelle" Les oiseaux" et le manoir lugubre ainsi que la gouvernante ( d'ailleurs comparée à Mme Danvers) évoquent " Rebecca", mais ce ne sont pour moi que quelques clins d'oeil, en aucun cas un désir d'imitation. Les événements et les personnages sont résolument contemporains. L'histoire racontée est très différente. D'emblée, le lecteur est captivé par la situation inattendue que vit la narratrice, la jeune Hal, cartomancienne qui a bien du mal à s'en sortir depuis la mort brutale de sa mère, en plus elle est harcelée par un prêteur qu'elle n'arrive pas à rembourser. Voilà ce qu'il en est: elle a reçu une lettre d'un notaire lui signifiant qu'elle va toucher un héritage de sa grand-mère fortunée. Or, elle pense que c'est une erreur d'identité, ses grands-parents étant décédés depuis longtemps. Dilemme: se rendre sur les lieux, et mentir, ou avouer qu'elle n'est pas la bonne personne? ... Ce personnage est complexe, d'apparence fragile et en dépit de son jeune âge, Hal est déterminée, et son maniement des cartes face à ses clients lui donne une certaine aisance à réinterpréter la réalité... Au sein d'une demeure angoissante, où s'agitent les fantômes du passé, c'est une quête personnelle que va tenter Hal. Avec tous les dangers qu'elle comporte. Voilà un roman d'atmosphère bien mené, présentant quelques baisses de rythme, je trouve, mais qui pique la curiosité du lecteur et offre une galerie de personnages intéressants , même s'ils ne sont pas toujours assez fouillés. Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai pris plaisir à me plonger dans cette ambiance sombre et palpitante , typiquement anglaise.
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !