En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La mort de Napoléon

        Perrin
        EAN : 9782262030131
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 140 x 210 mm
        La mort de Napoléon
        Mythes, légendes et mystères

        ,

        Date de parution : 16/04/2009

        Napoléon est-il mort empoisonné ? Son corps repose-t-il bien aux Invalides ? Face aux approximations ou aux délires sensationnalistes, Thierry Lentz et Jacques Macé rétablissent avec une saine tonicité et toute la rigueur de l'historien, la vérité, rien que la vérité !

        Depuis quelques années, le mystère rôde autour des circonstances de la mort et de l'inhumation de Napoléon. Selon certains, l'Empereur aurait été empoisonné à l'arsenic par un de ses proches. Selon d'autres, ce n'est pas lui qui reposerait dans le tombeau des Invalides, mais son maître d'hôtel, décédé quelques années...

        Depuis quelques années, le mystère rôde autour des circonstances de la mort et de l'inhumation de Napoléon. Selon certains, l'Empereur aurait été empoisonné à l'arsenic par un de ses proches. Selon d'autres, ce n'est pas lui qui reposerait dans le tombeau des Invalides, mais son maître d'hôtel, décédé quelques années avant lui. Ces deux théories contradictoires ont fini par installer le doute dans l'opinion et se sont rejointes autour d'un but commun : obtenir l'ouverture du tombeau des Invalides afin d'examiner les restes qui s'y trouvent. Cette revendication est-elle fondée sur des faits incontestables ? Que sait-on vraiment des causes de la mort de Napoléon ? Comment s'est déroulé le transport de son corps de Sainte-Hélène à Paris, en 1840 ? Existe-t-il une grande conspiration du silence pour préserver des vérités historiques qui arrangent tout le monde ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond cet ouvrage.

        Directeur de la Fondation Napoléon, historien, Thierry Lentz a notamment publié une Nouvelle Histoire du Premier Empire. Il est secrétaire général du Comité pour l'édition de la correspondance générale de Napoléon (six volumes parus).

        Historien spécialisé dans le dernier exil de Napoléon, Jacques Macé a notamment publié un
        Dictionnaire historique de Sainte-Hélène (2004) et les biographies du général de Montholon (2000) et du général Gourgaud (2006).

        • Presse:

          "Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon, et Jacques Macé réfutent, preuves historiques à l'appui, ces versions loufoques dans un petit livre qui se dévore comme un roman policier."
          François Malye, Le Point, 23 avril 09

          "On en sort convaincu " qu'une construction historique n'est solide que si elle est assise sur une interprétation honnête des documents ". Ainsi vacciné contre tous les " négationnismes " possibles, on peut dormir tranquille : Napoléon n'a pas été assassine et c'est bien lui qui repose aux Invalides."
           M. R., Lire, Juillet / Août 09

          "On saura gré a Thierry Lentz et Jacques Macé de démonter la mécanique des maquilleurs de l'histoire. S'appuyant toujours sur les faits avant de se forger une opinion, procédant à de nombreux recoupements pour laisser le moins de place possible à l'incertitude, ils livrent une utile leçon de méthodologie"
          L'Histoire, Octobre 09
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262030131
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 140 x 210 mm
        Perrin
        17.80 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Zippo Posté le 2 Septembre 2017
          Thierry Lentz et Jacques Macé (le spécialiste absolu de l'exil de l'empereur Napoléon à Sainte-Hélène) "mettent en pièces" la théorie, au fort parfum conspirationniste, selon laquelle l'Empereur aurait été empoisonné par les Anglais et que celui-ci ne reposerait pas aux Invalides. Les tenants de la théorie de l'empoisonnement évoque la complicité du général Montholon (qui avait suivi Napoléon dans son exil), dont l'épouse Albine aurait eu quelques faiblesse pour l'Empereur déchu lors de son exil à Sainte-Hélène... Avec talent, les deux historiens démontent ces deux théories. Napoléon est bien mort d'un cancer à l'estomac le 5 mai 1821 à Sainte-Hélène, et non du poison (fourni par les Anglais) que Montholon versait, à très faibles doses chaque jour, dans le flacon de vin dont Napoléon buvait quelques verres quotidiennement. Cet ouvrage est une excellente mise au point.
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.