En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Mort en tête

        Hors collection
        EAN : 9782842285128
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 504
        Format : 154 x 240 mm
        La Mort en tête

        Collection : Le Pré aux clercs
        Date de parution : 07/11/2013

        Vous avez aimé De fièvre et de sang et Le Premier Sang ? Vous allez adorer La Mort en tête. Une nouvelle enquête, de  nouveaux défis, un tueur implaccable, des enfants en danger... Le duo Svärta/Vauvert est à son apogée !

         

         

        À Drancy, en Seine-Saint-Denis, dans une chambre d’enfant, une scène d’exorcisme tourne au drame… Mais tout a été consciencieusement filmé par un journaliste.
        À Paris, au cours des jours qui suivent, la policière Eva Svärta se sent observée - impression désagréable ou mauvais pressentiment ? Elle sait que le danger rôde, même...
        À Drancy, en Seine-Saint-Denis, dans une chambre d’enfant, une scène d’exorcisme tourne au drame… Mais tout a été consciencieusement filmé par un journaliste.
        À Paris, au cours des jours qui suivent, la policière Eva Svärta se sent observée - impression désagréable ou mauvais pressentiment ? Elle sait que le danger rôde, même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Elle est amoureuse… et enceinte d’Alexandre Vauvert.
        Très vite, entre Paris et Toulouse, le fameux duo d’enquêteurs est de nouveau sur la brèche. Cette fois-ci, ils sont eux aussi les proies d’un tueur psychopathe…
        Tel un marionnettiste diabolique, Sire Cédric joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Attention, en ouvrant ce livre, vous n’aurez pas une seconde de répit !
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782842285128
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 504
        Format : 154 x 240 mm
        Hors collection
        19.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • profileuse_criminal_lectrice Posté le 1 Janvier 2018
          Et si tout commençait comme n'importe quel individu sur terre ... Tu croises quelqu'un dans la rue et il devient , ton ombre , te traque , t'espionne ... En somme, ils volent des fragments de ta vie , ton intimité ... En définitive il te fait devenir une proie ... Sa proie ... Dans les moindres recoins de ta vie , il sera là , au moment , où tu ne t y attends pas . Que ferais face a ce dégénéré ? Ici dans la Mort en Tête , à nouveau nos deux héros vont être pris dans la tourmente . J'ai suivi Eva pendant ma lecture qui se rend sur les lieux d'un crime atroce , une séance d'exorcisme à mal tourné , un enfant et mort, il a été torturé , on retrouve sur lui des lésions sur son corps . Pendant cette séance d'exorcisme un homme à filmer tout , cet homme et Dorian Barbarossa un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans la tête . Un homme arrogant et vicieux qui filme tout , pour ensuite les balancer sur son émission , qui gagne un succès énorme . Eva rencontre cet homme et l'interroge lors de l'enquête... Et si tout commençait comme n'importe quel individu sur terre ... Tu croises quelqu'un dans la rue et il devient , ton ombre , te traque , t'espionne ... En somme, ils volent des fragments de ta vie , ton intimité ... En définitive il te fait devenir une proie ... Sa proie ... Dans les moindres recoins de ta vie , il sera là , au moment , où tu ne t y attends pas . Que ferais face a ce dégénéré ? Ici dans la Mort en Tête , à nouveau nos deux héros vont être pris dans la tourmente . J'ai suivi Eva pendant ma lecture qui se rend sur les lieux d'un crime atroce , une séance d'exorcisme à mal tourné , un enfant et mort, il a été torturé , on retrouve sur lui des lésions sur son corps . Pendant cette séance d'exorcisme un homme à filmer tout , cet homme et Dorian Barbarossa un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans la tête . Un homme arrogant et vicieux qui filme tout , pour ensuite les balancer sur son émission , qui gagne un succès énorme . Eva rencontre cet homme et l'interroge lors de l'enquête , car elle sent qu'il n'ait pas clair , mais faute de preuves, il est relâcher . Au cours des jours qui vont suivrent Eva se sentira observée , elle sent que quelque chose ne pas , mais elle met sa sur le compte de sa grossesse , oui elle est amoureuse d'Alexandre Vauvert et enceinte de 4 mois . Elle se dit que sont les hormones qui lui jouent des tours . Au fur et à mesure des jours qui passe, elle se sent traqué ,observé , espionné . Elle va être victime d'un accident , un homme à tenté de la renverser et la tuer . C'est ce qui va lui mettre la puce à l'oreille , elle est en danger . Et son compagnon aussi . Car tour à tour ils vont être pourchassé , par un tueur psychopathe complètement taré qui va les traquer telle des proies dans les moindres recoins de Paris à Toulouse . Il est capable de commettre les pires atrocités afin de s'en sortir à son avantage . Ce beau duo d'enquêteurs va devoir trouver une issu pour s'en sortir , car Eva et enceinte , et leur vie et en péril s'ils n'agissent pas . J'ai énormément aimé ce roman et retrouvé mes enquêteurs favoris durant ma lecture . Roman où j'ai eu peur avec eu , où j'ai tremblé à chaque fois que je tournais les pages . Roman digne d'un film d'horreur , être traqué par un psychopathe, je ne le souhaite à personne . J'ai retrouvé à nouveau la plume noire de Sire Cédric et ce côté thriller fantastique . Que j'affectionne . Agréable moment de lecture , où le temps peut se figé . ^^
          Lire la suite
          En lire moins
        • chaton28 Posté le 10 Octobre 2017
          Voici la chronique du Club des Livrophages dont voici un extrait : L'action met un peu de temps à se mettre en place mais quand c'est fait, on a du mal à reprendre notre souffle. Pas une minute de répit pour le duo, ni pour nous. On retrouve toujours le côté fantastique qui est la marque de fabrique de Sire Cédric mais pas tout à fait comme on l'attend.
        • ROUMANOFFBE Posté le 22 Septembre 2017
          Comme d'habitude un vrai régal! Un bon thriller avec un soupçon de fantastique qui fait l'originalité de l'auteur. Alors je vous l'accorde, soit on aime soit on n'aime pas, mais si le lecteur se laisse prendre par l'originalité de l'auteur, vous deviendrez probablement un adepte de sa série Svarta-Vauvert. j'ajoute que l'auteur a écrit d'autres livres qui ne font pas partie d'une série.
        • Kaouette77 Posté le 10 Septembre 2017
          je vous conseille fortement de lire ce livre mais commencer par "de fièvre et de sang", puis "le premier sang". Si vous aimez Stephen King, vous devrez aimer aussi Sire Cédric. C'est du thriller fantastique. Foncer, écriture fluide, chapitre court, bon rythme dans l'évolution de l'histoire.
        • Saiwhisper Posté le 7 Septembre 2017
          Pour le troisième opus mettant en scène le tandem de flics Eva et Alexandre, Sire Cédric a proposé une intrigue remplie de rebondissements, de scènes explosives, de tortures psychologiques, de magie et de morts. C’est digne d’un film américain ! Malgré quelques longueurs, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer puisque tout s’enchaîne à une vitesse phénoménale. En effet, le couple va devoir se confronter à un nouveau psychopathe complètement dément. L’assassin, Dorian Barbarossa, va vouloir tuer Eva qui est en cloque de plusieurs mois… Très vite, la belle albinos et son compagnon vont avoir affaire à des horreurs en chaîne et des concours de circonstance dont on va les accuser… Le pauvre duo n’a plus d’autre choix que de fuir ce monstre dont ils ignorent l’identité. Hélas, ce dernier est un traqueur hors pair bien déterminé à aller jusqu’au bout… Même si on connaît l’identité et la folie de Barbarossa dès le début grâce à une narration alternée, la tension est bien présente. Au fil des pages, la situation semble de plus en plus désespérée. On se demande vraiment comment Eva et Alexandre vont s’en sortir… Il faut dire qu’après avoir lu toute la saga dédiée à Alexandre... Pour le troisième opus mettant en scène le tandem de flics Eva et Alexandre, Sire Cédric a proposé une intrigue remplie de rebondissements, de scènes explosives, de tortures psychologiques, de magie et de morts. C’est digne d’un film américain ! Malgré quelques longueurs, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer puisque tout s’enchaîne à une vitesse phénoménale. En effet, le couple va devoir se confronter à un nouveau psychopathe complètement dément. L’assassin, Dorian Barbarossa, va vouloir tuer Eva qui est en cloque de plusieurs mois… Très vite, la belle albinos et son compagnon vont avoir affaire à des horreurs en chaîne et des concours de circonstance dont on va les accuser… Le pauvre duo n’a plus d’autre choix que de fuir ce monstre dont ils ignorent l’identité. Hélas, ce dernier est un traqueur hors pair bien déterminé à aller jusqu’au bout… Même si on connaît l’identité et la folie de Barbarossa dès le début grâce à une narration alternée, la tension est bien présente. Au fil des pages, la situation semble de plus en plus désespérée. On se demande vraiment comment Eva et Alexandre vont s’en sortir… Il faut dire qu’après avoir lu toute la saga dédiée à Alexandre Vauvert, puis dévoré « De fièvre et de sang » (premier tome incluant Eva) et « Le premier sang » (la suite), on s’inquiète énormément pour le couple dont on s’est attaché ! Siabelle, mon amie et binôme de lecture, se faisait autant de mouron que moi… L’enquête de cet ouvrage est assez spéciale puisqu’il n’y en a pas vraiment si l’on compare ce livre aux autres opus de l’auteur… On est plutôt sur du thriller ésotérique à haute tension avec une course-poursuite dans toute la France. Je vous faisais déjà part de mes appréhensions concernant les personnes n’ayant pas suivi l’ordre de lecture qui, rappelons-le, n’est malheureusement pas indiqué… Et bien cela s’est renforcé ! Je ne pense pas que l’on puisse saisir toutes les subtilités de la relation d’Eva et d’Alexandre si on n’a pas lu les autres romans. De plus, la moitié des personnages principaux comme secondaires ont été rencontrés auparavant (Levy, Perrina Alazard, Erwan Leroy, Jeanne Bonnet, etc.) ! Il y a une véritable continuité… Honnêtement, si j’avais découvert celui-ci sans lire le reste, je n’aurais peut-être pas été aussi conquise… Je ne me serais pas inquiétée pour le duo (qui a une chance incroyable malgré le fait qu’ils soient traqués et malmenés) et aurais boudé le fait que l’on est vraiment dans le « trop ». Dans le sens où j’aime ce couple, ce sentiment s’est un peu estompé, car j’étais prise par le rythme… Mais avec du recul, l’ensemble fait un peu série B. Cela ne plaira pas à tout le monde ! L’ambiance est assez différente des autres œuvres de Sire Cédric : on ne revisite pas une légende urbaine ou un personnage historique. Certes, ce qui est dans le ventre d’Eva a le droit à sa petite légende, mais on n’est pas une intrigue comme celle reprenant le Pont du Diable ou Elisabeth Bathory… C’est dommage, car j’avoue que c’est l’un de mes éléments favoris chez cet auteur et j’étais chagriné qu’il n’en soit pas de même ici aussi. Heureusement, la scène du début revisite un grand classique de l’Horreur : l’Exorciste ! Cela a su m’amuser et me faire rentrer rapidement dans l’histoire. Ajoutons à cela une petite critique des émissions à sensations entre deux chapitres ou encore la corruption du système judiciaire comme de la police… Je suis un peu partagée par cette lecture car, lorsque je l’ai terminée, j’étais très enthousiaste et regrettais de ne pas avoir un quatrième tome sous la main… Mais le fait d’avoir attendu et papoté avec Siabelle m’a permis de prendre du recul. « La mort en tête » comporte des défauts qui refroidiront plus d’une personne : le scénario part un peu trop dans tous les sens, les personnages sont hyper manichéens et l’enquête n’est que prétexte pour une traque avec un psychopathe sans humanité. Certes, j’ai été séduite, mais pas complètement. C’est surtout dommage ce côté « too much »… J’espère que le prochain Sire Cédric (un one-shot, cette fois-ci) avec mon amie Sia’ nous plaira davantage !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Un récit de 544 pages qui se dévore d’une traite."

        Paul Carcenac / La dépêche du midi
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.