RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Là où elle repose

            Cherche midi
            EAN : 9782749148731
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 220 mm
            Là où elle repose

            Élodie LEPLAT (Traducteur)
            Collection : Thriller
            Date de parution : 18/08/2016
            Le nouveau thriller de l’auteur d’Amelia.
             
             « Non seulement Kimberly McCreight nous donne un thriller d’une rare intensité, mais elle crée un véritable monde dans lequel nous nous laissons totalement engloutir. C’est un roman captivant et magnifique. » Gillian Flynn
             
            À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de...
             « Non seulement Kimberly McCreight nous donne un thriller d’une rare intensité, mais elle crée un véritable monde dans lequel nous nous laissons totalement engloutir. C’est un roman captivant et magnifique. » Gillian Flynn
             
            À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables. 
            Kimberly McCreight assemble minutieusement les pièces d’un puzzle obscur pour construire un thriller aussi captivant qu’émouvant. Après Amelia, elle confirme ici sa place parmi les meilleurs auteurs du genre.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749148731
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi

            Ils en parlent

            "McCreight confirme son talent pour croquer des personnages complexes et construire des intrigues haletantes."
            Public

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • peneloppe277 Posté le 15 Août 2019
              Le roman débute par la découverte d’un bébé mort dans une petite ville du New Jersey. Ce sera le point de départ d’une enquête menée par l’héroïne, Molly Anderson, journaliste indépendante, nouvellement installée avec son mari et sa fille et d’autant plus concernée, qu’elle-même a souffert de la perte d’un enfant. Le récit est bien construit, assemblé comme un puzzle et le mystère est maintenu jusqu’ à la fin. Chaque personnage décrit (et ils sont nombreux, avec une préférence marquée pour les personnages féminins) possède son importance, les secrets enfouis ne demande qu’à être déterrés et le lecteur qu’à être étonné et captivé. C’est un genre que j’affectionne particulièrement, je ne connaissais pas l’auteure, ni son premier roman « Amelia » et j’ai adhéré du début à la fin à l’intrigue. Un livre maîtrise, bien construit et rondement mené avec un dénouement réussi J’ai beaucoup aimé
            • Annicklecture Posté le 6 Août 2019
              Un très bon thriller psychologique qui m'a fait tourner la tête en bourrique, j'en connais certains qui diront que je n'ai pas besoin de ça, alors voilà et bien c'est encore pire qu'habituellement. Le personnage principal est le corps mort de ce nouveau-né retrouvé dans les bois près de l'université à Ridgedale. Le résumé vous en dira plus si vous souhaitez le lire. On est dans le bain directement, sans voile. Au début : - "Ce n'est qu'après coup que je pense au sac et aux serviettes ensanglantées roulées en boule. Ils sont trop volumineux pour que je puisse les enterrer, pourtant je ne peux pas les laisser là…" Une journaliste, Molly, va prendre cette affaire à cœur, on va la suivre par le biais de chapitres sur l'histoire en cours, sa thérapie et ses articles de presse. Quelques 500 pages où la longueur fait que l'angoisse monte jusqu'à arriver sur les dernières pages aux rebondissements multiples. Un final détonnant, une bombe va faire exploser tout ce petit monde. Comment dire que j'ai adoré cette histoire dans laquelle on se laisse embarquer lentement, à essayer de comprendre, pour finalement se perdre, rassembler les morceaux et défaillir sur la fin. Merci Emilie pour ce cadeau…
            • Charliebbtl Posté le 24 Juin 2019
              L’intrigue en quelques mots Molly Anderson est journaliste indépendante à Ridgedale, une petite ville du New Jersey. Ses autres collègues n’étant pas disponibles, son rédacteur en chef lui demande de suivre une affaire sordide pour le journal local : la découverte du cadavre d’un nouveau-né abandonné dans les bois. Cette annonce va proposer chez Molly un électro-choc car cette mort va la renvoyer à sa propre expérience. Elle a, en effet, perdu, deux ans auparavant, un enfant, souvenir dont elle ne parvient toujours pas à surmonter le traumatisme malgré l’affection de son époux et de sa fille. Cependant, elle sent que cette enquête est pour elle le moyen de réussir à se prouver qu’une vie est encore possible après un tel drame, même si cette vie doit se bâtir sur le destin brisé de la mère de ce nourrisson. Elle ne s’attend, toutefois, pas à ce qu’elle va découvrir et qui va ébranler non seulement l’histoire de la petite communauté de Ridgedale mais également sa propre famille. Un roman à la Dicker On retrouve effectivement tout au long des pages les éléments qui ont fait le succès de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert". L’intrigue se déroule dans un microcosme où tout le... L’intrigue en quelques mots Molly Anderson est journaliste indépendante à Ridgedale, une petite ville du New Jersey. Ses autres collègues n’étant pas disponibles, son rédacteur en chef lui demande de suivre une affaire sordide pour le journal local : la découverte du cadavre d’un nouveau-né abandonné dans les bois. Cette annonce va proposer chez Molly un électro-choc car cette mort va la renvoyer à sa propre expérience. Elle a, en effet, perdu, deux ans auparavant, un enfant, souvenir dont elle ne parvient toujours pas à surmonter le traumatisme malgré l’affection de son époux et de sa fille. Cependant, elle sent que cette enquête est pour elle le moyen de réussir à se prouver qu’une vie est encore possible après un tel drame, même si cette vie doit se bâtir sur le destin brisé de la mère de ce nourrisson. Elle ne s’attend, toutefois, pas à ce qu’elle va découvrir et qui va ébranler non seulement l’histoire de la petite communauté de Ridgedale mais également sa propre famille. Un roman à la Dicker On retrouve effectivement tout au long des pages les éléments qui ont fait le succès de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert". L’intrigue se déroule dans un microcosme où tout le monde devrait se connaître et pourtant ! L’auteur réussit à mettre en place des interconnexions entre les différents personnages et tisse son intrigue comme une araignée sa toile afin de nous entraîner vers un dénouement plein de surprises. On a ainsi l’impression de retrouver cette ambiance de huis-clos où personne ne se connaît vraiment alors que les personnages sont tous plus ou moins voisins. La manière dont la romancière manie également les flash-backs à travers le récit des séances de psychothérapies de Molly et le journal intime de Jenna ou les commentaires liés aux articles de presse concernant l’affaire que Molly écrit et met en ligne relève presque de la manipulation psychologique. En effet, dès que le lecteur pense s’engager sur une piste qui lui semble prometteuse, Kimberly Mc Creight insinue à nouveau le doute dans son esprit et l’oblige à revoir sa vision des choses constamment. C’est brillamment construit d’autant que l’auteur parvient à semer petit à petit des indices afin de nous aider à découvrir la solution de l’intrigue. Pourtant, alors que l’on découvre le fin mot de l’histoire environ 50 pages avant le terme du roman, un nouveau secret se dévoile et offre un rebondissement de taille à ce thriller absolument génial. Même Gillian Flynn l’a reconnu donc on peut lui faire confiance. Mon chouchou Le commissaire Steve bien entendu. Comment résister à un portrait comme celui-ci ? : « Au milieu du ruisseau se tenait un colosse avec des cuissardes de pêcheur et une chemise tout droit sortie du pressing. Bras musclés croisés sur la poitrine, serrant sa puissante mâchoire carrée, il foudroyait du regard le courant comme s’il espérait ainsi faire flotter vers lui un suspect. » « De près il était plus séduisant, les rides de son visage énergique compensaient l’étrangeté de ses traits carrés, qu’elles rendaient intéressants. » Et le pire, c’est qu’il n’apparaît jamais torse nu dans le roman, ce qui ne l’empêche pas de demeurer une véritable source de fantasme absolu. On ne peut d’ailleurs pas rester insensible face à ce beau mâle quand on découvre son secret et surtout, quand on voit la femme qui lui fait office d’épouse (On en parle juste après). La tête à claque (de compétition) Alors là, la palme revient sans hésitation à Barbara l’épouse de Steve. Mère tantôt castratrice tantôt indigne, épouse jalouse et chiante comme pas possible… c’est le genre de personnage féminin qu’on aimerait voir trucidé avant la fin du roman, tellement elle est agaçante. Certain(e)s tenteront de la défendre en la plaignant, moi je dis : « Quand t’as des soucis, y a des psys. Alors tu fais pas ch… la galerie avec tes problèmes. » Voilà, c’est dit ! Je me calme maintenant ! 🙂 Voilà, je recommande donc chaudement ce roman que j’ai adoré et je sens que je vais m’empresser de me procurer la première oeuvre de Kimberly Mc Creight, "Amelia", qui, au vu des critiques trouvées sur le net, serait encore meilleure.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Nananinja Posté le 14 Juin 2019
              Bon thriller psychologique mais une multitude de personnages dispersent un peu l'histoire. Il y a de nombreuses pistes, des révélations qu'on ne voit pas venir mais finalement peu d'empathie pour les personnages. Une lecture en demi-teinte.
            • Khalya Posté le 1 Mars 2019
              Tout commence avec la découverte du corps d’un nouveau-né sur la berge d’un ruisseau traversant une petite ville universitaire. Molly, une ancienne avocate reconvertie dans le journalisme, va être chargée de couvrir l’affaire, un peu par hasard car elle ne couvre d’ordinaire pas les faits divers. Cette affaire n’est pas facile pour elle car elle a fait un avortement spontanée tardif et a donc du accoucher d’un bébé mort-né, ce qu’elle a très mal vécu, culpabilisant beaucoup de ne pas avoir senti que son bébé était en train de mourir dans son ventre. Dans cette affaire, ses instincts d’avocate vont prendre une grande place. Ayant beaucoup travaillé avec des femmes enceintes en détresse, elle est plus dans le questionnement et la prévention que dans le désir de vengeance comme bon nombre des lecteurs du magazine en ligne. D’ailleurs, les commentaires sont tellement odieux, mais tellement réels, que je me demande si ceux qui ont tendance à laisser ce genre de messages et qui ont lu le livre se sont rendu compte d’à quel point ils sont méchants et ridicules avec leurs certitudes toutes faites et leurs instincts de charognards. On s’attache très vite à Molly qui, malgré le traumatisme qu’elle a vécu,... Tout commence avec la découverte du corps d’un nouveau-né sur la berge d’un ruisseau traversant une petite ville universitaire. Molly, une ancienne avocate reconvertie dans le journalisme, va être chargée de couvrir l’affaire, un peu par hasard car elle ne couvre d’ordinaire pas les faits divers. Cette affaire n’est pas facile pour elle car elle a fait un avortement spontanée tardif et a donc du accoucher d’un bébé mort-né, ce qu’elle a très mal vécu, culpabilisant beaucoup de ne pas avoir senti que son bébé était en train de mourir dans son ventre. Dans cette affaire, ses instincts d’avocate vont prendre une grande place. Ayant beaucoup travaillé avec des femmes enceintes en détresse, elle est plus dans le questionnement et la prévention que dans le désir de vengeance comme bon nombre des lecteurs du magazine en ligne. D’ailleurs, les commentaires sont tellement odieux, mais tellement réels, que je me demande si ceux qui ont tendance à laisser ce genre de messages et qui ont lu le livre se sont rendu compte d’à quel point ils sont méchants et ridicules avec leurs certitudes toutes faites et leurs instincts de charognards. On s’attache très vite à Molly qui, malgré le traumatisme qu’elle a vécu, refuse de laisser tomber cette affaire et veut en faire une occasion de relever la tête une bonne fois pour toute. Son mari, Justin, l’a beaucoup soutenu au moment de la mort du bébé mais il est assez réticent de la voir travailler sur une telle affaire. Il semble craindre qu’elle ne soit pas capable de le supporter et qu’elle s’effondre de nouveau. J’ai beaucoup aimé Sandy, une jeune fille pourvu d’une mère marginale et qui lutte pour s’en sortir. En revanche, je n’ai pas pu supporter Barbara. Cette femme est affreuse, totalement horrible, et je n’arrive pas à comprendre que personne ne la remette une bonne fois pour toute à sa place. J’ai eu envie de lui envoyer des paires de claques à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche ! En plus de l’enquête policière sur le bébé, on aborde divers sujets comme les démons du passé et la sécurité sur les campus, qui rechignent à impliquer la police dans des affaires qu’ils considèrent comme relevant strictement de la discipline universitaire y compris lorsqu’il s’agit de crime tels que les viols ou les agressions sexuelles. J’ai trouvé que, tout en étant différent, puisque sur un autre sujet, le roman était plus ou moins construit comme le premier livre de l’auteur « Amelia ». Plus psychologique que d’action, l’histoire est bien ficelée et les évènements qui semblent être complètement extérieur à l’enquête se révèle y être liés de manière plus ou moins importante. Un excellent thriller.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !