Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221109762
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 182
Format : 110 x 177 mm

La preuve par le miel

Oscar HELIANI (Traducteur)
Date de parution : 07/05/2008
La confession impertinente et sensuelle d’une Shéhérazade contemporaine

Une intellectuelle syrienne se passionne en secret, du moins le croit-elle, pour l’étude des traités érotiques arabes anciens. Jusqu’au jour où elle est très officiellement invitée à participer à un colloque sur le sujet. C’est l’occasion pour elle d’évoquer sa vie passée, sa liberté, ses plaisirs et ses désirs, en...

Une intellectuelle syrienne se passionne en secret, du moins le croit-elle, pour l’étude des traités érotiques arabes anciens. Jusqu’au jour où elle est très officiellement invitée à participer à un colloque sur le sujet. C’est l’occasion pour elle d’évoquer sa vie passée, sa liberté, ses plaisirs et ses désirs, en une rêverie superbe où s’entremêlent les souvenirs nostalgiques d’un amant mystérieux et les citations des chefs-d’oeuvre de la littérature érotique arabe. C’est aussi l’occasion pour elle de s’amuser, au fil des histoires qu’elle a recueillies et glissées dans son récit à la manière des Mille et Une Nuits, de la place qu’accordent au sexe les sociétés arabes actuelles.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221109762
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 182
Format : 110 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Litteraflure Posté le 8 Septembre 2018
    Disons le tout de suite, ce n’est pas un livre de recettes que je vous recommande ce mois-ci. En tous cas pas de celles qui se préparent au grand jour d’une cuisine. J’ai la chance de connaître Salwa, une femme remarquable, cultivée et faisant preuve d’une grande humilité – c’est assez rare pour...
  • Rob7 Posté le 12 Juillet 2017
    Un livre écrit par une femme le thème l'érotisme. Pourquoi le lire ? L'auteur avec tact et finesse abord la découverte du sexe pour une femme. Un beau roman qui fait découvrir l'érotisme dans le monde arabe.
  • BookyMary Posté le 1 Mai 2017
    Il est très difficile pour moi de classer ce livre dans un genre en particulier. Car il est aussi bien narratif, qu'argumentatif, que poétique. Salwa Al Neimi nous parle sans honte ni fausse pudeur de la Sexualité. Des fantasmes, des égarements, des révélations que l'on nous offre et celles que l'on offre. Elle nous montre les dessous de la sensualité des femmes dans le monde arabe contemporain avec beaucoup d'honnêteté et de respect. Ce qui apparaît très largement à travers les pages, c'est le contraste entre la sensualité et l'amour du sexe qu'elle a, et le "paraître" qui importe énormément en public. Une société où la dissimulation est de mise surtout en matière d'affaires privées, qui ne doivent pas s'étaler dans le domaine public, ce qui va jusqu'aux mensonges, aux secrets dont les maisons regorgent, et aux coeurs et aux corps presque prisonniers de ce corset de moeurs qui étouffent les sociétés. Justement en ce qui concerne le privée et le secret, il y a l'amant que la narratrice nomme "le Penseur", qui est une personne fascinante et qui attise la sensualité de cette femme. Il l'a révèle à elle-même si j'ose dire, malgré son appétit des connaissances charnelles qu'elle avait déjà... Il est très difficile pour moi de classer ce livre dans un genre en particulier. Car il est aussi bien narratif, qu'argumentatif, que poétique. Salwa Al Neimi nous parle sans honte ni fausse pudeur de la Sexualité. Des fantasmes, des égarements, des révélations que l'on nous offre et celles que l'on offre. Elle nous montre les dessous de la sensualité des femmes dans le monde arabe contemporain avec beaucoup d'honnêteté et de respect. Ce qui apparaît très largement à travers les pages, c'est le contraste entre la sensualité et l'amour du sexe qu'elle a, et le "paraître" qui importe énormément en public. Une société où la dissimulation est de mise surtout en matière d'affaires privées, qui ne doivent pas s'étaler dans le domaine public, ce qui va jusqu'aux mensonges, aux secrets dont les maisons regorgent, et aux coeurs et aux corps presque prisonniers de ce corset de moeurs qui étouffent les sociétés. Justement en ce qui concerne le privée et le secret, il y a l'amant que la narratrice nomme "le Penseur", qui est une personne fascinante et qui attise la sensualité de cette femme. Il l'a révèle à elle-même si j'ose dire, malgré son appétit des connaissances charnelles qu'elle avait déjà avec la littérature, elle apprend et nous restitue magnifiquement ce lien subtil et si fort qui uni deux corps et deux esprits. Car c'est aussi l'une des choses, qui m'ont captivée et séduite durant ma lecture, le lien entre corps et esprit, et le fait que le sexe n'aille pas sans l'intellect. La sensualité et le plaisir passent par les mots, par les pensées avant de passer par la chair. Ce si beau lien qui fait cette équilibre et qui donne tant aux êtres qui le partagent, est sublimement bien décrit et transcende admirablement bien le lecteur. Enfin bref... Salwa Al Neimi brise nombre de tabou et explore la liberté sexuelle et intellectuelle des femmes, leurs soumissions et leurs insoumissions aussi. Une des plus belles déclarations d'amour à la vie et au corps que j'ai pu lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Acerola13 Posté le 18 Février 2017
    Lorsque l'on lit les critiques sur ce livre, on s'attend à quelque chose d'explosif, de révolutionnaire, de tranchant. Ce n'est pas vraiment le cas. Certes, l'auteur nous plonge dans sa propre vie, dans sa sensualité et ses désirs, le tout délicatement enrobé de poésie et d'une écriture légère et subtile ; cependant rien de très iconoclaste : le livre semble plus libérer l'esprit que le corps, et les descriptions demeurent plutôt sages quand l'on songe à certains autres textes arabes. Un joli livre érotique, qui ne mérite pas sa réputation sulfureuse...et c'est tout à son honneur !
  • Bouvy Posté le 22 Juillet 2015
    D'origine Syrienne, la narratrice, bibliothécaire, est passionnée de littérature érotique arabe. C'est en secret qu'elle lit et étudie ces "livres du diable" quand le directeur de la bibliothèque lui demande de préparer un colloque sur ces ouvrages licencieux. Elle nous livre alors son étude complétée par ses expériences personnelles et celles de son entourage. L'auteur nous livre ici, habillée d'une belle écriture, une œuvre dans laquelle le sexe devient philosophie, ésotérisme, parsemée de citations extraites de la littérature érotique arabe. Elle mêle son expérience au livre. Le sexe, l'amour ne sont qu'apprentissage, en commençant par l'apprentissage de sois-même. Pourquoi, au final, il doit rester tabou, surtout quand c'est une femme qui nous le livre, qui se raconte? Par delà la religion, par delà les conventions de la dite " bonne société", comment s'épanouir ou être en phase avec sois-même si nous nous abstenons pour rester dans la codification sévère d'une société qui nous juge plus vite qu'elle ne nous approuve. Le texte est merveilleusement bien écrit. L'érotisme est lécher, il n'est pas démonstratif. C'est une ode à la liberté des corps, de la femme. Il fut un temps premier, avant celui des religions monothéistes, où le sexe était considéré comme... D'origine Syrienne, la narratrice, bibliothécaire, est passionnée de littérature érotique arabe. C'est en secret qu'elle lit et étudie ces "livres du diable" quand le directeur de la bibliothèque lui demande de préparer un colloque sur ces ouvrages licencieux. Elle nous livre alors son étude complétée par ses expériences personnelles et celles de son entourage. L'auteur nous livre ici, habillée d'une belle écriture, une œuvre dans laquelle le sexe devient philosophie, ésotérisme, parsemée de citations extraites de la littérature érotique arabe. Elle mêle son expérience au livre. Le sexe, l'amour ne sont qu'apprentissage, en commençant par l'apprentissage de sois-même. Pourquoi, au final, il doit rester tabou, surtout quand c'est une femme qui nous le livre, qui se raconte? Par delà la religion, par delà les conventions de la dite " bonne société", comment s'épanouir ou être en phase avec sois-même si nous nous abstenons pour rester dans la codification sévère d'une société qui nous juge plus vite qu'elle ne nous approuve. Le texte est merveilleusement bien écrit. L'érotisme est lécher, il n'est pas démonstratif. C'est une ode à la liberté des corps, de la femme. Il fut un temps premier, avant celui des religions monothéistes, où le sexe était considéré comme un bienfait et non comme un péché. Pourquoi ne pourrions revenir en cette ère dans laquelle nous nous y épanouirons d'avantage de façon naturelle sans se culpabiliser pour un oui ou pour un non ? Ce livre est puissant, profond et nous ouvre à la méditation sur un sujet qui nous touche tous et toutes. Pourquoi l'amour ne devrait pas sortir du secret ? Qu'est-ce que l'adultère, la fidélité ? Ne seraient-ce que des concepts dictés par nos sociétés occidentales ? Il nous prouve aussi que le peuple arabe n'est pas un peuple insensible à l'érotisme, par delà nos préjugés. Un essais empli de sensibilité et d'intelligence, enrobé d'un texte merveilleux.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.