Lisez! icon: Search engine

La Ronde des mensonges

Presses de la cité
EAN : 9782258085091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 660
Format : 154 x 240 mm
La Ronde des mensonges

ISABELLE CHAPMAN (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 04/10/2012

Où Lynley plonge incognito au cœur des secrets et mensonges de l’establishment britannique.

Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateaux d’un château du Lake District. S’agit-il d’une mort accidentelle ? L’oncle de la victime, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande que Lynley enquête dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti,...

Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateaux d’un château du Lake District. S’agit-il d’une mort accidentelle ? L’oncle de la victime, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande que Lynley enquête dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti, ses sœurs, sa femme, une ravissante Argentine dont il est passionnément épris, ainsi que la galerie de personnages hauts en couleur qui les entourent… et qui ont tous un secret à cacher.

De rebondissements en fausses pistes, Elizabeth George analyse avec brio les travers de l'âme humaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258085091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 660
Format : 154 x 240 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"La plus british des auteurs américains de polars continue d'explorer la part d'ombre de la bonne société anglaise."

Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lecteur_75015 Posté le 23 Juin 2019
    Au deux tiers du roman, je pensais être tombé sur un roman "cinq étoiles" ! Mais le dernier tiers m'a laissé sur ma fin. Je trouve le procédé initial assez original : l'oncle de la personne tuée qui s'adresse à Scotland Yard alors que la police locale a déjà jugée la mort accidentelle. Est-ce un meurtre ou un accident ? se demande-t-on pendant un long moment. J'ai beaucoup apprécié d'introduire des membres de la "gutter press" dans l'intrigue même si je pense que l'auteur aurait pu développé encore un peu plus cet axe narratif. Le décor est bien planté, les différents personnages sont intéressants, l'intrigue réserve des surprises. Mais la fin manque d'un je-ne-sais-quoi d'épatant !
  • Annette55 Posté le 11 Avril 2019
    «  J'ai menti au départ parce que le mensonge m'est naturel , parce que pour nous , mentir c'est vivre, nous sommes forcées de mentir si nous voulons être acceptées ... » Extrait de ce gros roman : 660 pages dont je dirai simplement : qui se cache derrière cette intrigue? Et pourquoi une telle lenteur ? Il faut attendre la fin de ce conte cruel aux allures d'escargot pour enfin démêler les ramifications de cette histoire banale au début .. Un homme est retrouvé noyé : Ian Cresswell, en glissant sur la dalle mal scellée d'un débarcadère privé sur le lac Windermere . S'agirait- il d'une mort accidentelle ? Coroner et police concluent rapidement à l'accident .. Ian Cresswell est le neveu de Sir Bernard Fairclough propriétaire d'une boîte industrielle importante, richissime et anobli il y a peu .... Discrètement un inspecteur de Scotland Yard , l'inspecteur Linley enquête ... L'histoire est puissante. Elle recèle de subtiles ramifications : les suspects sont nombreux, de tous les milieux sociaux , homosexuels méprisés , transsexuel, lourd secrets familiaux....héritier ancien drogué , sa femme ravissante originaire d'Argentine dont il est profondément épris, désirs d'enfants ..... Tous ces personnages ont quelque chose à cacher et surtout tout le monde ment... «  J'ai menti au départ parce que le mensonge m'est naturel , parce que pour nous , mentir c'est vivre, nous sommes forcées de mentir si nous voulons être acceptées ... » Extrait de ce gros roman : 660 pages dont je dirai simplement : qui se cache derrière cette intrigue? Et pourquoi une telle lenteur ? Il faut attendre la fin de ce conte cruel aux allures d'escargot pour enfin démêler les ramifications de cette histoire banale au début .. Un homme est retrouvé noyé : Ian Cresswell, en glissant sur la dalle mal scellée d'un débarcadère privé sur le lac Windermere . S'agirait- il d'une mort accidentelle ? Coroner et police concluent rapidement à l'accident .. Ian Cresswell est le neveu de Sir Bernard Fairclough propriétaire d'une boîte industrielle importante, richissime et anobli il y a peu .... Discrètement un inspecteur de Scotland Yard , l'inspecteur Linley enquête ... L'histoire est puissante. Elle recèle de subtiles ramifications : les suspects sont nombreux, de tous les milieux sociaux , homosexuels méprisés , transsexuel, lourd secrets familiaux....héritier ancien drogué , sa femme ravissante originaire d'Argentine dont il est profondément épris, désirs d'enfants ..... Tous ces personnages ont quelque chose à cacher et surtout tout le monde ment à tout le monde. Je n'en dirai pas plus.... Faux semblants, pistes mensongères , suspense, rebondissements mais aussi réflexion sur le couple , sur les enfants aimés, adoptés délaissés ,violentés, sur la famille et le couple, mensonges au coeur des secrets de l'establishment britannique .... Les bouleversements et les révélations vous font au final oublier l'extrême langueur, lenteur , paresse du début ... Mais quand même !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Riz-Deux-ZzZ Posté le 5 Mai 2018
    En bref, un roman policier intéressant mais qui demande au lecteur de s'investir pleinement dedans : nombreux personnages, intrigue aux ramifications multiples et quelques longueurs... Il en faudrait moins pour en décourager certains ! Cependant, le groupe d'enquêteurs est agréable à suivre et permet d'avoir un point d'attache dans une histoire qui s'éparpille parfois un peu.
  • steph5977 Posté le 1 Mars 2018
    je considère ce roman comme un policier et pas comme un thriller, en effet aucun suspens, ni vraie menace, L'enquête aboutit assez vite et seuls les mensonges et les secrets des uns et des autres sont dévoilés au fil des pages. Secrets qui d'ailleurs se devinent assez vite, bref sans m'être ennuyée je n'ai pas été captivée et les 800 pages de ce livre m'ont parues un peu longues.
  • charleneL Posté le 17 Mai 2017
    Quel plaisir de retrouver les aventures de Thomas Linley ! Les retrouvailles avec Elizabeth George sont toujours un régal : des intrigues à tiroirs, des personnages haut en couleurs et bien moins lisses qu'il n'y paraît, des protagonistes familiers qu'on adore retrouver, des paysages décrits à la perfection... Encore un tome qu'on peine à lâcher... Les ingrédients sont certes toujours les mêmes mais pourquoi changer une équipe qui gagne ?
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.