RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Ronde des mensonges

            Presses de la cité
            EAN : 9782258085091
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 660
            Format : 154 x 240 mm
            La Ronde des mensonges

            Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 04/10/2012

            Où Lynley plonge incognito au cœur des secrets et mensonges de l’establishment britannique.

            Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateaux d’un château du Lake District. S’agit-il d’une mort accidentelle ? L’oncle de la victime, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande que Lynley enquête dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti,...

            Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateaux d’un château du Lake District. S’agit-il d’une mort accidentelle ? L’oncle de la victime, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande que Lynley enquête dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti, ses sœurs, sa femme, une ravissante Argentine dont il est passionnément épris, ainsi que la galerie de personnages hauts en couleur qui les entourent… et qui ont tous un secret à cacher.

            De rebondissements en fausses pistes, Elizabeth George analyse avec brio les travers de l'âme humaine.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258085091
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 660
            Format : 154 x 240 mm
            Presses de la cité
            23.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "La plus british des auteurs américains de polars continue d'explorer la part d'ombre de la bonne société anglaise."

            Le Figaro Littéraire

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Annette55 Posté le 11 Avril 2019
              «  J'ai menti au départ parce que le mensonge m'est naturel , parce que pour nous , mentir c'est vivre, nous sommes forcées de mentir si nous voulons être acceptées ... » Extrait de ce gros roman : 660 pages dont je dirai simplement : qui se cache derrière cette intrigue? Et pourquoi une telle lenteur ? Il faut attendre la fin de ce conte cruel aux allures d'escargot pour enfin démêler les ramifications de cette histoire banale au début .. Un homme est retrouvé noyé : Ian Cresswell, en glissant sur la dalle mal scellée d'un débarcadère privé sur le lac Windermere . S'agirait- il d'une mort accidentelle ? Coroner et police concluent rapidement à l'accident .. Ian Cresswell est le neveu de Sir Bernard Fairclough propriétaire d'une boîte industrielle importante, richissime et anobli il y a peu .... Discrètement un inspecteur de Scotland Yard , l'inspecteur Linley enquête ... L'histoire est puissante. Elle recèle de subtiles ramifications : les suspects sont nombreux, de tous les milieux sociaux , homosexuels méprisés , transsexuel, lourd secrets familiaux....héritier ancien drogué , sa femme ravissante originaire d'Argentine dont il est profondément épris, désirs d'enfants ..... Tous ces personnages ont quelque chose à cacher et surtout tout le monde ment... «  J'ai menti au départ parce que le mensonge m'est naturel , parce que pour nous , mentir c'est vivre, nous sommes forcées de mentir si nous voulons être acceptées ... » Extrait de ce gros roman : 660 pages dont je dirai simplement : qui se cache derrière cette intrigue? Et pourquoi une telle lenteur ? Il faut attendre la fin de ce conte cruel aux allures d'escargot pour enfin démêler les ramifications de cette histoire banale au début .. Un homme est retrouvé noyé : Ian Cresswell, en glissant sur la dalle mal scellée d'un débarcadère privé sur le lac Windermere . S'agirait- il d'une mort accidentelle ? Coroner et police concluent rapidement à l'accident .. Ian Cresswell est le neveu de Sir Bernard Fairclough propriétaire d'une boîte industrielle importante, richissime et anobli il y a peu .... Discrètement un inspecteur de Scotland Yard , l'inspecteur Linley enquête ... L'histoire est puissante. Elle recèle de subtiles ramifications : les suspects sont nombreux, de tous les milieux sociaux , homosexuels méprisés , transsexuel, lourd secrets familiaux....héritier ancien drogué , sa femme ravissante originaire d'Argentine dont il est profondément épris, désirs d'enfants ..... Tous ces personnages ont quelque chose à cacher et surtout tout le monde ment à tout le monde. Je n'en dirai pas plus.... Faux semblants, pistes mensongères , suspense, rebondissements mais aussi réflexion sur le couple , sur les enfants aimés, adoptés délaissés ,violentés, sur la famille et le couple, mensonges au coeur des secrets de l'establishment britannique .... Les bouleversements et les révélations vous font au final oublier l'extrême langueur, lenteur , paresse du début ... Mais quand même !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Riz-Deux-ZzZ Posté le 5 Mai 2018
              En bref, un roman policier intéressant mais qui demande au lecteur de s'investir pleinement dedans : nombreux personnages, intrigue aux ramifications multiples et quelques longueurs... Il en faudrait moins pour en décourager certains ! Cependant, le groupe d'enquêteurs est agréable à suivre et permet d'avoir un point d'attache dans une histoire qui s'éparpille parfois un peu.
            • steph5977 Posté le 1 Mars 2018
              je considère ce roman comme un policier et pas comme un thriller, en effet aucun suspens, ni vraie menace, L'enquête aboutit assez vite et seuls les mensonges et les secrets des uns et des autres sont dévoilés au fil des pages. Secrets qui d'ailleurs se devinent assez vite, bref sans m'être ennuyée je n'ai pas été captivée et les 800 pages de ce livre m'ont parues un peu longues.
            • charleneL Posté le 17 Mai 2017
              Quel plaisir de retrouver les aventures de Thomas Linley ! Les retrouvailles avec Elizabeth George sont toujours un régal : des intrigues à tiroirs, des personnages haut en couleurs et bien moins lisses qu'il n'y paraît, des protagonistes familiers qu'on adore retrouver, des paysages décrits à la perfection... Encore un tome qu'on peine à lâcher... Les ingrédients sont certes toujours les mêmes mais pourquoi changer une équipe qui gagne ?
            • sandrine57 Posté le 18 Octobre 2016
              Entre montagnes, lacs et sables mouvants, le comté de Cumbria, au Nord-Ouest de l'Angleterre, attire les randonneurs en quête de paysages sauvages et d'air pur. Pourtant, quand l'inspecteur Thomas Linley arrive dans la région, ce n'est pas pour faire du tourisme. Il est là, missionné par l'adjoint au préfet de police, pour faire toute la lumière sur le décès de Ian Cresswell, mort noyé après une chute dans les eaux glaciales de son débarcadère privé. Un malheureux accident du à la vétusté des lieux ? C'est ce qu'ont conclu les autorités locales. Oui mais, Bernard Fairclough, l'oncle de Ian veut être sûr qu'on n'a pas assassiné son potentiel successeur à la tête de la rentable entreprise familiale. Fairclough est lord, Fairclough a des relations à Scotland Yard, Fairclough obtient une enquête discrète et officieuse. Flanqué du couple Saint-James toujours prêt à l'aider, Linley s'introduit dans les petits secrets d'une famille en vue où l'harmonie est loin de régner. Après la New Forest du Hampshire, Elizabeth George nous emmène dans le rural et marécageux Cumbria où elle perd son inspecteur fétiche dans les méandres de la famille Fairclough et les brouillards de Lake district. Un homme est mort, meurtre ou accident, à Linley... Entre montagnes, lacs et sables mouvants, le comté de Cumbria, au Nord-Ouest de l'Angleterre, attire les randonneurs en quête de paysages sauvages et d'air pur. Pourtant, quand l'inspecteur Thomas Linley arrive dans la région, ce n'est pas pour faire du tourisme. Il est là, missionné par l'adjoint au préfet de police, pour faire toute la lumière sur le décès de Ian Cresswell, mort noyé après une chute dans les eaux glaciales de son débarcadère privé. Un malheureux accident du à la vétusté des lieux ? C'est ce qu'ont conclu les autorités locales. Oui mais, Bernard Fairclough, l'oncle de Ian veut être sûr qu'on n'a pas assassiné son potentiel successeur à la tête de la rentable entreprise familiale. Fairclough est lord, Fairclough a des relations à Scotland Yard, Fairclough obtient une enquête discrète et officieuse. Flanqué du couple Saint-James toujours prêt à l'aider, Linley s'introduit dans les petits secrets d'une famille en vue où l'harmonie est loin de régner. Après la New Forest du Hampshire, Elizabeth George nous emmène dans le rural et marécageux Cumbria où elle perd son inspecteur fétiche dans les méandres de la famille Fairclough et les brouillards de Lake district. Un homme est mort, meurtre ou accident, à Linley de le découvrir alors que les suspects ne manquent pas, de l'ex-femme revancharde à la cousine qui a peur de se faire couper les vivres. Dans cette famille où l'argent coule à flots, les sentiments semblent tenir les seconds rôles. Secrets, mensonges, faux-semblants, trahisons et chantage, voilà le lot des Fairclough chez lesquels une enquête de police fait souffler un vent de panique. Voilà pour la partie policière qui, sans être époustouflante, réserve quelques surprenantes révélations. Côté vie privée, Linley entretient toujours une relation purement sexuelle avec sa supérieure mais son escapade dans le Cumbria pourrait bien sonner le glas de cette liaison, la commissaire intérimaire ne supportant pas d'être tenue à l'écart. Le couple Saint-James est lui aussi dans la tourmente, miné par leur impossible désir d'enfant. Entre adoption et GPA, leurs coeurs balancent et leurs vues divergent. C'est le sergent Havers qui apporte la touche d'humour à cet opus plutôt sombre. Toujours aux prises avec son relooking imposé, Barbara va se frotter à un visagiste de Knightsbridge, aidée par Angelina, la compagne de son voisin Azhar, fraîchement revenue de son ''voyage au Canada''... En bref, La ronde des mensonges est un pavé un peu longuet où le suspense n'est pas franchement haletant. Elizabeth George a choisi la lenteur pour approfondir la personnalité de ses nombreux personnages, aborder quelques thèmes très sérieux (le désir d'enfant, la GPA, la pédophilie, la presse people, la désintoxication, l'homosexualité,etc.) et nous promener dans une des plus belles régions d'Angleterre. Un opus qui plaira aux fans heureux de retrouver Linley et compagnie mais pourra déconcerter les non initiés à la plume de l'auteure.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.