Lisez! icon: Search engine
La Scribe - Nouvelle édition
Maryvonne Ssossé (traduit par)
Date de parution : 07/11/2019
Éditeurs :
Presses de la cité

La Scribe - Nouvelle édition

Maryvonne Ssossé (traduit par)
Date de parution : 07/11/2019
ET SI UNE JEUNE SCRIBE TENAIT ENTRE SES MAINS LE DESTIN DE L’OCCIDENT ?
Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne.
Fille d’un célèbre scribe, Theresa est apprentie parcheminière et n’aspire qu’à une chose : vivre parmi les livres. Un drame l’oblige...
Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne.
Fille d’un célèbre scribe, Theresa est apprentie parcheminière et n’aspire qu’à une chose : vivre parmi les livres. Un drame l’oblige cependant à quitter les siens et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle entre au service...
Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne.
Fille d’un célèbre scribe, Theresa est apprentie parcheminière et n’aspire qu’à une chose : vivre parmi les livres. Un drame l’oblige cependant à quitter les siens et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle entre au service du moine Alcuin d’York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure. Mais alors que Theresa l’assiste dans ses enquêtes, elle découvre que, dans sa fuite, elle a emporté à son insu un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l’avenir de la chrétienté…
À travers les aventures de son héroïne, jeune femme hors norme et attachante, La Scribe évoque une page décisive de l’histoire du christianisme. Coups de théâtre, érudition et personnages atypiques sont les principaux ingrédients de ce thriller médiéval au rythme trépidant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258164048
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258164048
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • chloebousquet 27/07/2023
    La première partie est passionnante : riche en rebondissements, riche en personnages complexes et riche dans sa description historique. Les personnages sont atypiques, intrigants et attachants. Malheureusement on décroche dans la deuxième partie et la fin surtout . Il y a trop de rebondissements et l'intrigue perd de sa crédibilité. On n'y croit plus.
  • Marcellina 26/06/2023
    Chapeau pour un premier roman ! Une belle intrigue, une plume fluide, une recherche historique bien documentée et des personnages complexes et attachants. L’intrigue en soi est déjà particulière car elle nous montre, fin du IXème siècle, les enjeux liés au partage du pouvoir entre l’Orient et l’Occident ; d’un côté, Irêne de Byzance auto-proclamée impératrice tout en ayant un œil aiguisé sur la religion orthodoxe pratiquée en Orient, de l’autre côté, il y a le Pape au Vatican et Charlemagne qui n’est que le roi des Francs. Une solution : nommer à Rome Charlemagne comme empereur d’Occident et le tour est joué ! Mais ce n’est pas si simple, il faut trouver un texte qui crédibilise cet acte pour qu’il soit approuvé par tous et c’est là que tout commence. Un roman de cape et d’épée où les événements se succèdent au rythme d’une saison où la famine et les morts s’accumulent, c’est passionnant. Un peu déçue par « Le lecteur de cadavres » du même auteur, j’ai apprécié cette lecture beaucoup plus réaliste de mon point de vue. Un auteur à tenir à l’œil, il peut nous réserver de belles surprises ;-)
  • Moccha 12/05/2023
    Mon avis..... 😀 🌟🌟🌟🌟🌟 En 2016, j'ai découvert Antonio Garrido avec le "Lecteur de cadavres", imaginez mon ressenti, lorsque j'ai trouvé "La Scribe" du même auteur... J'avoue deux coups de cœur 💓.... Nous sommes sous Charlemagne, nous rencontrons une jeune femme Théresa, elle sait lire et écrire le grec, le latin au grand dam des hommes, son savoir attise la jalousie de ces derniers.... De plus elle est entêtée, opiniâtre et courageuse.... Thérésa est parcheminière, le jour de l'examen pour passer Compagnon, un incendie se déclare....Theresa se réfugie dans une autre ville, rencontre le moine Alcuin, à eux deux, ils vont démêler de sombres histoires.... En compagnie d'un moine "mentalist" et d'une jeune femme scribe, nous vivons un aventure semée d'embûches et de sombres machinations.... N'hésitez pas à plonger dans le passé, découvrez les villes, les odeurs, les moeurs, la violence, les problèmes de nourritures, les maladies, la médecine, la puissance du clergé.... Merci Monsieur Garrido, pour ces deux romans, INOUBLIABLES
  • candylit 07/04/2023
    L'intrigue est bien menée. Les personnages sont intéressants ainsi que le contexte historique. Beaucoup de thèmes inhérents à l'histoire du Moyen Age sont présents , comme par exemple la famine, les épidémies (contamination du blé), la religion... Le personnage de Thérésa m'a plu, c'est une fille de caractère et qui plus est érudite, chose rarissime pour l'époque. Le personnage d'Alcuin est intrigant jusqu'au dénouement de l'intrigue. J'ai aussi beaucoup aimé le personnage d'Izam Ce fut une très belle lecture enrichissante!
  • candlemas 15/08/2022
    J'avais beaucoup apprécié le lecteur de Cadavres ; et c'est avec plaisir que j'achève La Scribe, le 1er roman d'Antonio Garrido publié en 2008. Cet ingénieur industriel espagnol amateur de roman historique sait magnifiquement bien doser la vivacité de l'action, la crédibilité des personnages, et les références historiques, sans "opacifier la toile par un vernis trop épais", comme il l'écrit dans les trois dernières pages avant de clôturer ce livre. Comme dans le Lecteur de Cadavres, l'intrigue est conduite par un froid et méthodique enquêteur, ici le moine Alcuin, célèbre conseiller du Grand Charlemagne. Mais c'est la fraîche et intrépide Theresa que le lecteur suit tout au long du roman, dans ses aventures et amours trépidantes pour sa survie, puis à la recherche de son père, dans cette froide et rude Franconie de la fin du VIIIème siècle. Entre les maraudeurs saxons, la famine et le froid, le mal des ardents, les traîtres et comploteurs en robe de bure, le danger est partout présent, et la lutte pour la vie nécessite à la fois vigilance et clairvoyance quant aux amis sur qui compter. Et quand la grande Histoire et les intrigues politiques de l'Empereur de Constantinople, de Charles le Grand et de l'évêque... J'avais beaucoup apprécié le lecteur de Cadavres ; et c'est avec plaisir que j'achève La Scribe, le 1er roman d'Antonio Garrido publié en 2008. Cet ingénieur industriel espagnol amateur de roman historique sait magnifiquement bien doser la vivacité de l'action, la crédibilité des personnages, et les références historiques, sans "opacifier la toile par un vernis trop épais", comme il l'écrit dans les trois dernières pages avant de clôturer ce livre. Comme dans le Lecteur de Cadavres, l'intrigue est conduite par un froid et méthodique enquêteur, ici le moine Alcuin, célèbre conseiller du Grand Charlemagne. Mais c'est la fraîche et intrépide Theresa que le lecteur suit tout au long du roman, dans ses aventures et amours trépidantes pour sa survie, puis à la recherche de son père, dans cette froide et rude Franconie de la fin du VIIIème siècle. Entre les maraudeurs saxons, la famine et le froid, le mal des ardents, les traîtres et comploteurs en robe de bure, le danger est partout présent, et la lutte pour la vie nécessite à la fois vigilance et clairvoyance quant aux amis sur qui compter. Et quand la grande Histoire et les intrigues politiques de l'Empereur de Constantinople, de Charles le Grand et de l'évêque de Rome s'en mêlent, l'alliance tumultueuse de Theresa et d'Alcuin ne sera pas pas de trop pour parvenir au rétablissement de la vérité. Bien sûr les ressorts et rebondissements sont parfois faciles ; les traîtres sont retors à souhait, l'héroïne semble une Jeanne d'Arc du XXIème siècle anachroniquement égarée en ces temps reculés, le jugement de dieu résout bien des choses, et le dénouement final à Wurzbourg souffre d'une trop grande répétition d'éléments clés de la précédente intrigue de Fulda, mais le lecteur point trop exigeant se laissera néanmoins porter. Plus de 600 pages de plaisir simple et gourmand, entraîné par l'imaginaire débridé d'Antonio Garrido, en immersion dans cette époque lointaine reconstituée avec méthode et à propos. Je partage néanmoins d'autres avis babeliesques : ce roman est un cran en dessous du Lecteur de Cadavres dans la qualité de sa construction.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    11 romans 100% Girl Power à découvrir absolument

    Dans cette sélection de romans, les femmes sont reines ! Il y a d'abord celles qui écrivent, qui nous invitent à plonger au coeur d'univers palpitants, intenses et réjouissants. Et puis les héroïnes, celles qui nous embarquent franchement, des femmes puissantes dont on pourrait suivre les aventures des heures durant... Focus sur 11 romans aussi différents que passionnants et 100% Girl Power !

    Lire l'article