RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Scribe

            Presses de la cité
            EAN : 9782258078154
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 155 x 240 mm
            La Scribe

            Maryvonne SSOSSE (Traducteur)
            Date de parution : 12/03/2009

            Un thriller médiéval à mi-chemin entre Le Nom de la rose et Les Piliers de la terre, best-seller en Espagne.

            Et si une jeune scribe tenait entre ses mains le destin de l'Occident ?
            Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d'un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière. Contrairement aux jeunes femmes de son âge dont le rêve est de fonder une famille, elle n'aspire...

            Et si une jeune scribe tenait entre ses mains le destin de l'Occident ?
            Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d'un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière. Contrairement aux jeunes femmes de son âge dont le rêve est de fonder une famille, elle n'aspire qu'à une chose : vivre parmi les livres. Mais un drame l'oblige à quitter sa ville et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle devient la scribe du moine Alcuin d'York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure. Alors que Theresa l'assiste dans ses enquêtes, elle découvre qu'à son insu elle a emporté dans sa fuite un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l'avenir de la chrétienté…
            A travers les aventures de Theresa, jeune femme hors norme et attachante, La Scribe évoque une page décisive du christianisme au Moyen Age. Coups de théâtre, érudition et étonnants personnages fictifs ou réels sont les ingrédients de ce roman historique au rythme trépidant.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258078154
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 155 x 240 mm
            Presses de la cité
            23.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Pluume_Lectures Posté le 14 Avril 2019
              Je suis un peu perplexe après voir refermé ce livre. Sur le papier il avait tout pour plaire : un roman historique à l'époque du Haut Moyen Age avec une héroïne qui part à l'aventure. Le livre est captivant, on ne s'ennuie pas un instant, MAIS... la narration et la construction du récit m'ont posé problème. Je ne sais pas si c'est au moment de la traduction que des passages du livres se sont perdus en route ou si c'est le style de l'auteur (?), mais il y avait quelques incohérences et des moments où j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose. Que ce soit des bouts de dialogues, des connexions entre les différentes intrigues... Ca ne gêne pas pour autant la lecture, mais c'est tout de même perturbant quand ça arrive plusieurs fois dans un même livre. En parlant d'intrigue, j'ai trouvé que ça démarrait sur les chapeaux de roues, puis ça dévie sur complètement autre chose, le rythme s'essouffle un peu, pour revenir (enfin) à l'intrigue centrale à la fin du roman. Ça vous semble confus ? et bien c'est le cas ;) Résumé : L'histoire se passe en 799, juste avant le sacre de Charlemagne. Theresa, jeune apprentie parcheminière... Je suis un peu perplexe après voir refermé ce livre. Sur le papier il avait tout pour plaire : un roman historique à l'époque du Haut Moyen Age avec une héroïne qui part à l'aventure. Le livre est captivant, on ne s'ennuie pas un instant, MAIS... la narration et la construction du récit m'ont posé problème. Je ne sais pas si c'est au moment de la traduction que des passages du livres se sont perdus en route ou si c'est le style de l'auteur (?), mais il y avait quelques incohérences et des moments où j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose. Que ce soit des bouts de dialogues, des connexions entre les différentes intrigues... Ca ne gêne pas pour autant la lecture, mais c'est tout de même perturbant quand ça arrive plusieurs fois dans un même livre. En parlant d'intrigue, j'ai trouvé que ça démarrait sur les chapeaux de roues, puis ça dévie sur complètement autre chose, le rythme s'essouffle un peu, pour revenir (enfin) à l'intrigue centrale à la fin du roman. Ça vous semble confus ? et bien c'est le cas ;) Résumé : L'histoire se passe en 799, juste avant le sacre de Charlemagne. Theresa, jeune apprentie parcheminière passionnée par les livres, se voit contrainte de s'exiler suite à un évènement dramatique survenu dans sa ville. Elle se réfugie à Fulda où elle devient la scribe d'un moine. Elle va accompagner ce dernier dans plusieurs enquêtes et notamment tenter de résoudre l'énigme de l'étrange épidémie qui sévit dans la cité. Elle se rend compte au passage que dans la précipitation, elle a quitté sa ville d'origine en emmenant avec elle un parchemin d'une grande valeur qui pourrait sceller l'avenir du christianisme. Malgré une narration qui peut paraitre un peu décousue lorsqu'on fait attention aux détails, ça reste néanmoins une lecture agréable.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Enlivre_moi Posté le 2 Mars 2019
              En 799, Theresa, apprentie parcheminière et fille d'un scribe byzantin, doit fuir sa ville suite à un drame. Elle trouve refuge à l'abbaye de Fulda et commence à travailler avec Alcuin d'York, qui enquête sur certaines morts mystérieuses. Mais Theresa découvre qu'elle a emporté par hasard un précieux parchemin qui pourrait changer l'avenir de la chrétienté... J'avais adoré Le lecteur de cadavres du même auteur et j'ai aussi beaucoup aimé ce roman mais j'ai trouvé qu'il y avait quelques petites choses moins bonnes. La période à laquelle se passe le livre m'a beaucoup intéressée et on voit que l'auteur a fait un travail de recherches fouillé. Les connaissances sont parfois amenées de façon un peu maladroite mais cela ne m'a pas gênée. J'ai aimé les personnages surtout Alcuin à la fois ombres et lumières, mais parfois Theresa m'a énervée. Elle se permet de demander beaucoup de choses et souvent à son employeur et est un peu trop menée par ses sentiments. Par contre, il ne faut pas se fier totalement au résumé : l'intrigue sur le parchemin chrétien n'arrive que vers la fin du livre et c'est une autre histoire qui nous occupe pendant une grosse partie du roman. Une sorte d'enquête policière donc... En 799, Theresa, apprentie parcheminière et fille d'un scribe byzantin, doit fuir sa ville suite à un drame. Elle trouve refuge à l'abbaye de Fulda et commence à travailler avec Alcuin d'York, qui enquête sur certaines morts mystérieuses. Mais Theresa découvre qu'elle a emporté par hasard un précieux parchemin qui pourrait changer l'avenir de la chrétienté... J'avais adoré Le lecteur de cadavres du même auteur et j'ai aussi beaucoup aimé ce roman mais j'ai trouvé qu'il y avait quelques petites choses moins bonnes. La période à laquelle se passe le livre m'a beaucoup intéressée et on voit que l'auteur a fait un travail de recherches fouillé. Les connaissances sont parfois amenées de façon un peu maladroite mais cela ne m'a pas gênée. J'ai aimé les personnages surtout Alcuin à la fois ombres et lumières, mais parfois Theresa m'a énervée. Elle se permet de demander beaucoup de choses et souvent à son employeur et est un peu trop menée par ses sentiments. Par contre, il ne faut pas se fier totalement au résumé : l'intrigue sur le parchemin chrétien n'arrive que vers la fin du livre et c'est une autre histoire qui nous occupe pendant une grosse partie du roman. Une sorte d'enquête policière donc ça ne m'a pas dérangée, j'ai adoré ! J'ai trouvé plus embrouillée la seconde histoire. En bref : un très bon roman concernant cette période de l'histoire, qui n'est pas si souvent traitée, même s'il y a des imperfections.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Levant Posté le 5 Janvier 2019
              Le roman historique peut ouvrir des débats qui ne se sont pas tenus en leur temps. Encore faut-il à mon goût que la séduction recherchée du lecteur ne conduisent pas à des anachronismes culturels, que l'auteur n'y laisse pas transparaître l'acquit du vécu des hommes depuis l'époque dans laquelle il incorpore sa fiction. Avec La Scribe, justice, condition de la femme sont abordées avec discernement dans le paysage historique du moyen-âge, sans qu'il y soit porté de jugement. Antonio Garrido m'avait séduit avec Le Lecteur de cadavre, dont l'intrigue se tenait dans la Chine du 12ème siècle, je l'ai retrouvé avec plaisir et sans déception avec La Scribe dont l'arrière plan historique est contemporain de Charlemagne. Avec sa manière de combiner la fiction à la référence historique il sait évoquer le sort de ses personnages placés dans la bourrasque des événements qui ont fait l'histoire sans offense pour cette dernière. L'écriture romanesque rend l'histoire accessible, moins rébarbative, plus vivante et ouvre à la réflexion sur les évolutions de la société. Celui-ci le fait sur fond d'enquête dont les rebondissements n'augurent jamais de l'épilogue. La Scribe est un très bon spécimen du genre.
            • DHALLUIN Posté le 15 Novembre 2018
              Au seuil de l'an 800, Theresa est hors du commun : elle lit et écrit le grec, le latin... La jeune Thérésa a déjà une vie bien remplie ! Elle est une réfugiée de la ville de Constantinople tout comme son père Gorgias. Elle se retrouve à Wurtzbourg comme apprentie parcheminière où elle souhaite passer au stade supérieur d'apprentie ; impensable, pour une fille à l'époque de Charlemagne ! Elle disparaît lors de l'incendie de l'atelier et un mystérieux manuscrit intéresse bon nombre de hauts personnages qui ont besoin de Thérésa pour le décrypter ! Apparaît aussi Alcuin, le bras droit de Charlemagne et elle reçoit aussi le soutien d'Izam et de Hoos, mais peut-elle leur faire confiance ? L'auteur a fait une belle recherche sur le mode de vie à l'époque de Charlemagne : les mœurs et les rouages de la société bien différents de nos jours. Que de violences ! La perfidie n'est pas une invention de notre siècle !
            • Realita18 Posté le 31 Octobre 2018
              J'avais découvert Antonio Garrido avec son roman "Le lecteur de cadavres" et j'avais totalement adhéré au style de l'auteur et à son univers. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai lu "La scribe", le premier roman de cet auteur. À la fin de ce livre, je comprends vraiment comment a été écrit "Le lecteur de cadavres". Les deux livres sont basés sur le même schéma. Un personnage qui se retrouve obligé de fuir, une enquête principale, des personnages très ambiguës en lesquels on ne sait si on peut avoir confiance. Enfin, des ingrédients qui font que le lecteur ne peut arrêter sa lecture. J'ai vraiment apprécié de me plonger à l'époque de Charlemagne, de découvrir l'univers des scribes, des ordres religieux ainsi que des coutumes de ce temps. Le personnage principal, Theresa m'a plutôt plu, même si à certains moments sa naïveté et ses doutes perpétuels m'ont vraiment agacé. L'autre personnage au coeur de ce livre est Alcuin, homme ô combien ambiguë qui est vraiment intriguant ! L'intrigue est bien ficelée même si j'ai quelque fois été agacée d'avoir des situations du type "il m'a trahit ? Non, il ne m'a pas trahit ! Oui,il m'a trahit. Et en fait, non".... J'avais découvert Antonio Garrido avec son roman "Le lecteur de cadavres" et j'avais totalement adhéré au style de l'auteur et à son univers. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai lu "La scribe", le premier roman de cet auteur. À la fin de ce livre, je comprends vraiment comment a été écrit "Le lecteur de cadavres". Les deux livres sont basés sur le même schéma. Un personnage qui se retrouve obligé de fuir, une enquête principale, des personnages très ambiguës en lesquels on ne sait si on peut avoir confiance. Enfin, des ingrédients qui font que le lecteur ne peut arrêter sa lecture. J'ai vraiment apprécié de me plonger à l'époque de Charlemagne, de découvrir l'univers des scribes, des ordres religieux ainsi que des coutumes de ce temps. Le personnage principal, Theresa m'a plutôt plu, même si à certains moments sa naïveté et ses doutes perpétuels m'ont vraiment agacé. L'autre personnage au coeur de ce livre est Alcuin, homme ô combien ambiguë qui est vraiment intriguant ! L'intrigue est bien ficelée même si j'ai quelque fois été agacée d'avoir des situations du type "il m'a trahit ? Non, il ne m'a pas trahit ! Oui,il m'a trahit. Et en fait, non". Ce genre de cercle sans fin m'épuise ! Mais, l'auteur parvient à nous plonger dans l'époque de Charlemagne avec un grand succès. Ses explications quelque fois longues sont très vivantes et nous donne l'impression de vivre la même expérience que les personnages. Ces personnages sont très travaillés, on le ressent d'autant plus dans le fait que l'on s'attache très facilement aux personnages secondaires. Un roman historique très plaisant !
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.