En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Séance

        Cherche midi
        EAN : 9782749114934
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 140 x 220 mm
        La Séance

        Danièle MAZINGARBE (Traducteur)
        Collection : Néo
        Date de parution : 03/06/2010

        « Bienvenue dans les brumes victoriennes… Un livre à énigmes ensorcelant que vous lirez à coup sûr d'une seule traite. » The Times

         

        Angleterre, fin de l'ère victorienne. Constance Langton reçoit la visite d'un avocat, John Montague. Celui-ci lui annonce qu'elle vient d'hériter d'un manoir de famille dans le Suffolk, Wraxford...

        « Bienvenue dans les brumes victoriennes… Un livre à énigmes ensorcelant que vous lirez à coup sûr d'une seule traite. » The Times

         

        Angleterre, fin de l'ère victorienne. Constance Langton reçoit la visite d'un avocat, John Montague. Celui-ci lui annonce qu'elle vient d'hériter d'un manoir de famille dans le Suffolk, Wraxford Hall, et lui conseille de vendre la propriété sans perdre une seconde. Wraxford Hall jouit en effet d'une sinistre réputation : ses précédents propriétaires y sont morts dans d'étranges circonstances et une jeune femme, Eleanor Unwin, y a mystérieusement disparu avec sa fille. Quels terribles secrets renferment Wraxfod Hall ? Au fil du journal intime d'Eleanor et des recherches de Constance, deux femmes dont le désir d'indépendance dénote en pleine époque victorienne, se lèvent peu à peu les mystères qui entourent l'étrange demeure. Pièges machiavéliques et coups de théâtre en cascade, terreurs intimes, étranges obsessions et secrètes inconvenances, tout est réuni pour faire de cet hommage très moderne au roman gothique et victorien un chef-d'œuvre du genre.

         

        « La façon dont John Harwood joue avec les conventions du thriller victorien est une véritable source de délices ! » The Washington Post

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749114934
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • scarlett12 Posté le 4 Avril 2018
          Un roman contemporain situé au 19ème siècle par l'auteur. Gothique à souhait : vieux manoir hanté dans la campagne anglaise, expériences de spiritisme, mesmérisme, vieille armure maléfique, passages secrets, tonnerres, éclairs, sarcophage dans la cheminée et disparitions et/ou morts à gogo ... L'histoire est contée par plusieurs narrateurs et à des époques différentes mais toutes les versions convergent vers la peur et le mystère. Ce qui est surtout un mystère pour moi, c'est que je n'ai pas trop apprécié sans savoir pourquoi. Je n'ai pas vraiment réussi à "entrer dans l'histoire" qui m'a parue assez longue. Bref, un roman qui avait tout pour me plaire et qui m'a déçue sans que je sache m'expliquer pourquoi. Curieux !!!
        • Agathaetcetera Posté le 16 Septembre 2017
          Il va falloir lire et relire ce roman pour comprendre chaque rouage et tous les liens qu'entretiennent les personnages ! Passionnant et frissonnant !
        • papotea Posté le 6 Novembre 2016
          Je sais que l'on dit qu'on ne juge pas un livre à sa couverture, mais j'avoue que c'est bel et bien cette très belle couverture qui a attiré mon oeil. J'aime les ambiances "gothiques victoriennes", alors vous pensez bien...et quand j'ai lu la quatrième de couverture, il ne m'en a pas fallu plus pour mettre ce livre en bonne place dans ma PAL. Bien m'en a pris, car pour une fois l'adage est démenti: j'ai bien fait d'être attiré par la couverture. J'ai beaucoup aimé ce livre, dont l'intrigue et l'ambiance m'ont fait penser à un auteur que j'aime beaucoup, Wilkie Collins. L'intervention de plusieurs narrateurs qui apportent chacun leur point de vue et permettent de progresser dans l'intrigue - procédé qu'on retrouve dans "la dame en blanc" de Wilkie Collins toujours - est très bien fait. Contrairement à ce que pourrait lasser penser la couverture et l'ambiance générale, la résolution de l'intrigue n'emprunte rien au surnaturel - même si quelques éléments le sont, mais rien de vraiment gênant. On est même assez proche de l'esprit logique et scientifique de Sherlock Holmes. Alors oui c'est vrai la partie finale qui se déroule à Wraxford Hall a un côté un peu "aventure" un peu... Je sais que l'on dit qu'on ne juge pas un livre à sa couverture, mais j'avoue que c'est bel et bien cette très belle couverture qui a attiré mon oeil. J'aime les ambiances "gothiques victoriennes", alors vous pensez bien...et quand j'ai lu la quatrième de couverture, il ne m'en a pas fallu plus pour mettre ce livre en bonne place dans ma PAL. Bien m'en a pris, car pour une fois l'adage est démenti: j'ai bien fait d'être attiré par la couverture. J'ai beaucoup aimé ce livre, dont l'intrigue et l'ambiance m'ont fait penser à un auteur que j'aime beaucoup, Wilkie Collins. L'intervention de plusieurs narrateurs qui apportent chacun leur point de vue et permettent de progresser dans l'intrigue - procédé qu'on retrouve dans "la dame en blanc" de Wilkie Collins toujours - est très bien fait. Contrairement à ce que pourrait lasser penser la couverture et l'ambiance générale, la résolution de l'intrigue n'emprunte rien au surnaturel - même si quelques éléments le sont, mais rien de vraiment gênant. On est même assez proche de l'esprit logique et scientifique de Sherlock Holmes. Alors oui c'est vrai la partie finale qui se déroule à Wraxford Hall a un côté un peu "aventure" un peu anachronique, mais c'est un défaut mineur que l'on oublie vite grâce à la qualité générale de ce roman. Amateurs d'ambiance sombre et victorienne, n'hésitez pas à assister à cette séance.
          Lire la suite
          En lire moins
        • A-petits-pas-de-pages Posté le 5 Décembre 2015
          Manoir très glauque, mystères, secrets de familles, spiritisme... Voilà en gros de quoi est composé ce roman. L'écriture de l'auteur nous donne vraiment envie de continuer, c'est un livre qui peut se lire très rapidement, tellement l'envie de connaître les dessous du mystère est forte. Malgré quelques maladresses (improbabilités, certaines choses poussées un peu loin) et répétitions, c'est bien écrit, et les différents récits de Constance, Eleanor et John sont intéressants par la différence de leurs points de vue dans la situation. Il y a beaucoup de personnages, mais on s'y habitue. Constance et Eleanor sont dotées d'un fort caractère, elles sont entêtées. Magnus est un personnage très dur à cerner, ce qui rajoute une dose de suspens et de mystère. On s'attache aux personnages et à la plupart des personnages secondaires. La généalogie et la chronologie sont parfois dures à suivre, mais on s'y fait. Ce qui fait la force de ce roman, c'est l'imagination très bien ficelée de l'auteur qui sait brouiller les pistes. Du début à la fin, les mystères autour de Warxford s'accumulent, on essaye de trouver, on en devine quelques uns, mais la plupart des éléments nous floutent. On ne sait plus qui croire, mais... Manoir très glauque, mystères, secrets de familles, spiritisme... Voilà en gros de quoi est composé ce roman. L'écriture de l'auteur nous donne vraiment envie de continuer, c'est un livre qui peut se lire très rapidement, tellement l'envie de connaître les dessous du mystère est forte. Malgré quelques maladresses (improbabilités, certaines choses poussées un peu loin) et répétitions, c'est bien écrit, et les différents récits de Constance, Eleanor et John sont intéressants par la différence de leurs points de vue dans la situation. Il y a beaucoup de personnages, mais on s'y habitue. Constance et Eleanor sont dotées d'un fort caractère, elles sont entêtées. Magnus est un personnage très dur à cerner, ce qui rajoute une dose de suspens et de mystère. On s'attache aux personnages et à la plupart des personnages secondaires. La généalogie et la chronologie sont parfois dures à suivre, mais on s'y fait. Ce qui fait la force de ce roman, c'est l'imagination très bien ficelée de l'auteur qui sait brouiller les pistes. Du début à la fin, les mystères autour de Warxford s'accumulent, on essaye de trouver, on en devine quelques uns, mais la plupart des éléments nous floutent. On ne sait plus qui croire, mais on est vraiment à fond dedans ! Impossible de lâcher ce roman. Je suis restée un peu sur ma fin au dénouement, bien qu'on ne s'y attende pas, et on aimerait ne jamais s'arrêter de lire tout simplement. Le paysage et l'atmosphère décrits sont sinistres à souhait (manoir, forêt très sombre, légendes, orages, morts, disparitions, folie...), on ressent la peur des personnages comme la notre, on stresse avec eux. En bref, c'est un roman qu'on a du mal à lâcher, on est vraiment prit dedans.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Murphy Posté le 1 Mai 2015
          Avant tout, je m’attendais à plus d’épouvante et moins de drame. Mais le côté thriller mystérieux vaut bien une affaire de hantise classique, d’autant plus que le tour de force est réussi. Les mystères s’imbriquent bien ensemble, malgré des débuts difficiles à cause du grand nombre de personnages qui apparaissent assez vite et du fait qu’on ne sache pas trop, au départ, quels liens il y a entre eux. Par chance, les explications se font au fur et à mesure, d’elles-mêmes, sans qu’on ne sache concrètement à quel moment on a compris la réponse à telle ou telle énigme. De plus, chaque partie du livre pourrait être une histoire à part entière. La première, avec la mère éplorée et la sœur morte, finit par un coup de maître qui est d’autant plus efficace qu’il est simple et semble être la seule solution possible une fois qu’on y a assisté. On pourrait par contre lui reprocher de s’étendre longuement sur des faits qui, finalement, ne sont pas essentiels au récit complet. La deuxième partie, là où j’ai eu du mal à cause de l’apparition de nombreux nouveaux personnages, pose les bases du mystère Wraxford. Une fois les premières difficultés passées, la lecture repart... Avant tout, je m’attendais à plus d’épouvante et moins de drame. Mais le côté thriller mystérieux vaut bien une affaire de hantise classique, d’autant plus que le tour de force est réussi. Les mystères s’imbriquent bien ensemble, malgré des débuts difficiles à cause du grand nombre de personnages qui apparaissent assez vite et du fait qu’on ne sache pas trop, au départ, quels liens il y a entre eux. Par chance, les explications se font au fur et à mesure, d’elles-mêmes, sans qu’on ne sache concrètement à quel moment on a compris la réponse à telle ou telle énigme. De plus, chaque partie du livre pourrait être une histoire à part entière. La première, avec la mère éplorée et la sœur morte, finit par un coup de maître qui est d’autant plus efficace qu’il est simple et semble être la seule solution possible une fois qu’on y a assisté. On pourrait par contre lui reprocher de s’étendre longuement sur des faits qui, finalement, ne sont pas essentiels au récit complet. La deuxième partie, là où j’ai eu du mal à cause de l’apparition de nombreux nouveaux personnages, pose les bases du mystère Wraxford. Une fois les premières difficultés passées, la lecture repart de plus belle et on s’immerge sans mal dans une ambiance gothique et poétique au possible. Les troisième et quatrième parties sont plus fluides. Elles relient les faits connus avec efficacité. Puis on revient à la partie deux, puis une, afin de lever les derniers et/ou nouveaux mystères en place. La séance est donc un hommage gothique des plus honorables, qui en reprend tous les codes, et qui s’allie parfaitement à un côté plus « policier » par ses diverses énigmes et les enquêtes de chaque personnage dessus. Mention spéciale au journal d’Eléanor, qui réserve une très bonne surprise (sans doute la meilleure du livre), mais je n'en dis pas plus sans risquer de spoiler.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.