Lisez! icon: Search engine
La Sélection - Livre I
Madeleine Nasalik (traduit par)
Collection : Collection R
Série : La Sélection
Date de parution : 12/04/2012
Éditeurs :
Robert Laffont

La Sélection - Livre I

Madeleine Nasalik (traduit par)
Collection : Collection R
Série : La Sélection
Date de parution : 12/04/2012

35 Candidates.
1 Couronne.
La compétition de leur vie.
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un...

35 Candidates.
1 Couronne.
La compétition de leur vie.
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.


Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme...

35 Candidates.
1 Couronne.
La compétition de leur vie.
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.


Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…
Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221129289
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 215 mm
EAN : 9782221129289
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Audfrst 13/01/2023
    C'est vraiment un très bon début de saga. Hélas je ne pense pas continuer. La raison : l'âge, un style peut être plus enfantin que ceux à quoi je suis habituer ou simplement une intrigue qui ne m'as pas emballer. Je ne peux pas nier que c'est tout de même un univers très bien fait et intéressant. Les personnages sont bien définies et ont touts une force, un caractère. L'univers est vraiment incroyable c'est l'une des chose que j'ai préféré, découvrir un monde royauté, avec de nombreuse jeune fille en plus et une concurrence forte. C'est tout de même un très bon livre . Je conseille peut être plus à un jeune public (12-15 ans?) mais cela peut tout de même plaire à d'autre.
  • histoiredecharly 01/01/2023
    America une adolescente belle et courageuse, s'inscrit à la sélection, une grande compétition ayant pour but de conquérir le cœur du prince et vivre une vie meilleure auprès de lui au palais. Toutefois celle-ci n’est pas intéressée par ce monde de paillettes et de faux semblants, car tout ce qu’elle veut c’est aider ses parents qui vivent dans des conditions difficiles. On est très vite happé par l'histoire touchante d'America, par son amour interdit pour un garçon de la caste inférieure, et par ses sentiments naissants pour le prince Maxon qu’elle semble apprécier de plus en plus.
  • arret_sur_la_page 24/12/2022
    #x1f451 Déjà il faut savoir que les 3 premiers tomes et les 2 derniers tomes peuvent être lus séparément. Ce n'est pas une suite.  Pour ma part j'ai d'abord lu les 3 premiers tomes il y a 2 ans et j'avais adoré et j'ai lu les deux autres cette semaine et j'ai tout autant adoré #xNaN Cette Saga est une valeur sûre si vous aimez les distopies. Perso moi j'adore ça !!! J'ai trouvé l'univers incroyable, la royauté m'a fait rêver ! #x263a J'ai adoré ce système de Sélection pour trouver sa ou son partenaire de vie. Très centré sur la romance et la façon de diriger un pays. C'était innovant.  J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de ces livres tellement c'était prenant. L'histoire mêle suspense, romance, amitiés, secrets, concours, princes et princesses.  #x1f451 En plus les couvertures des livres sont incroyables.
  • Marinefrp 14/12/2022
    Prenez l'émission Bachelor, transposez-la dans l'univers des Hunger Games, vous obtenez La Sélection de Kiera Cass. Sur le papier, je ne pouvais que pleurer. De dépit. Vous emballez pas. J'ai d'ailleurs dû prendre pas mal sur moi les premiers chapitres. Gregory Illeá qui crée un pays sur les ruines de feu les États-Unis d'Amérique après la Quatrième Guerre mondiale et qui instaurent des castes : les rois, les stars, les scientifiques, les hommes d'affaires, les artistes, les gratte-papiers, les ouvriers, les criminels... Coriolanus, c'est toi ? TOUT me rappelait Hunger Games. J'ai même retrouvé un cousin de Gale-l'insipide en Aspen. C'est finalement la téléréalité qui a sauvé le bateau. Avec America et Maxon. J'ai beaucoup aimé ces deux personnages. Pas qu'ils soient très originaux, mais ils m'ont fait passer un bon moment. Et j'ai enfin pu oublier Panem entre les murs du palais d'Illeá. Les attentats terroristes ont également apporté un plus. Un peu d'action (et l'occasion de cracher sur ses concurrentes-poules-mouillées). J'espère qu'ils seront davantage exploités dans les tomes suivants. Que j'ai déjà achetés. Tant pis pour l'impression de déjà-vu. Les premiers chapitres passés, j'ai dévoré La Sélection (on a encore frôlé le coup de cœur, cap'taine !). Il... Prenez l'émission Bachelor, transposez-la dans l'univers des Hunger Games, vous obtenez La Sélection de Kiera Cass. Sur le papier, je ne pouvais que pleurer. De dépit. Vous emballez pas. J'ai d'ailleurs dû prendre pas mal sur moi les premiers chapitres. Gregory Illeá qui crée un pays sur les ruines de feu les États-Unis d'Amérique après la Quatrième Guerre mondiale et qui instaurent des castes : les rois, les stars, les scientifiques, les hommes d'affaires, les artistes, les gratte-papiers, les ouvriers, les criminels... Coriolanus, c'est toi ? TOUT me rappelait Hunger Games. J'ai même retrouvé un cousin de Gale-l'insipide en Aspen. C'est finalement la téléréalité qui a sauvé le bateau. Avec America et Maxon. J'ai beaucoup aimé ces deux personnages. Pas qu'ils soient très originaux, mais ils m'ont fait passer un bon moment. Et j'ai enfin pu oublier Panem entre les murs du palais d'Illeá. Les attentats terroristes ont également apporté un plus. Un peu d'action (et l'occasion de cracher sur ses concurrentes-poules-mouillées). J'espère qu'ils seront davantage exploités dans les tomes suivants. Que j'ai déjà achetés. Tant pis pour l'impression de déjà-vu. Les premiers chapitres passés, j'ai dévoré La Sélection (on a encore frôlé le coup de cœur, cap'taine !). Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !
    Lire la suite
    En lire moins
  • enairolf 14/12/2022
    Bon je pense que je n’ai pas besoin de présenter cette saga! Elle est tellement connue, surtout que ça fait un bon moment qu’elle est sortie maintenant. C’est une des premières sagas que j’ai lue lorsque j’ai repris la lecture il y a de ça plusieurs années. J’avais dévoré tout les tomes en un rien de temps et j’avais adoré! Cette année, je suis dans un gros mood relecture. J’ai déjà relu un tas de romans, de sagas que j’avais beaucoup aimé. La sélection en fait bien évidemment partie. A l’époque où je l’ai lu pour la première fois, je n’avais pas encore ouvert mon blog littéraire. J’en profite donc pour enfin écrire une chronique digne de ce nom sur ce roman! La plume de Kiera Cass est clairement efficace. C’est fluide, c’est addictif, que demandez de plus franchement? Je l’ai lu d’une traite, on est tellement pris par l’histoire qu’on ne voit même pas les pages défiler. Lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis même dit « ah déjà? ». J’avais beau connaître l’histoire, ça m’a fait plaisir de la redécouvrir une deuxième fois. Bon, après on ne va pas se mentir, ça reste tout de même... Bon je pense que je n’ai pas besoin de présenter cette saga! Elle est tellement connue, surtout que ça fait un bon moment qu’elle est sortie maintenant. C’est une des premières sagas que j’ai lue lorsque j’ai repris la lecture il y a de ça plusieurs années. J’avais dévoré tout les tomes en un rien de temps et j’avais adoré! Cette année, je suis dans un gros mood relecture. J’ai déjà relu un tas de romans, de sagas que j’avais beaucoup aimé. La sélection en fait bien évidemment partie. A l’époque où je l’ai lu pour la première fois, je n’avais pas encore ouvert mon blog littéraire. J’en profite donc pour enfin écrire une chronique digne de ce nom sur ce roman! La plume de Kiera Cass est clairement efficace. C’est fluide, c’est addictif, que demandez de plus franchement? Je l’ai lu d’une traite, on est tellement pris par l’histoire qu’on ne voit même pas les pages défiler. Lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis même dit « ah déjà? ». J’avais beau connaître l’histoire, ça m’a fait plaisir de la redécouvrir une deuxième fois. Bon, après on ne va pas se mentir, ça reste tout de même sacrément cliché en quelque sorte. Mais en même temps la saga est sortie il y a dix ans je crois. Ce qui est cliché aujourd’hui ne l’était pas forcément il y a dix ans. Personnellement, ce n’est pas quelque chose qui me dérange, je suis rarement déçue dans mes lectures, ça arrive mais franchement c’est rare. Je suis très facile à contenter et ça m’arrange bien! Dans ce premier tome, on va découvrir la Sélection. Dans le royaume d’Illéa, 35 jeunes filles vont avoir l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du jeune prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America, qui a été forcé de s’inscrire par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie surtout de renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles.. Et puis America rencontre enfin le Prince Maxon. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés… Commençons par parler de l’univers. La dystopie est un genre que j’aime vraiment énormément. Mais je n’en lis pas assez à mon goût. Ici c’est une dystopie un peu particulière puisqu’on met en place une télé-réalité en quelque sorte. À Illéa, les habitants du royaume sont divisés par ce que l’on appelle des castes. Les relations entre les castes sont interdites. Plus vous appartenez à une caste basse plus vous êtes pauvre. Par exemple America est une 5, elle fait partie de la caste des artistes, elle n’est pas riche, ils ne sont pas extrêmement pauvres non plus mais parfois il est difficile de joindre les deux bouts. Aspen est un 6, il est pauvre, ne mange pas à sa faim puisqu’il préfère tout donner à sa famille. Je trouve que l’univers du roman est vraiment intéressant, le système des castes est plutôt bien fait même si il y a de trop nombreuses inégalités. Au niveau de l’intrigue, j’ai beaucoup aimé. Comme je l’ai déjà dit ça se lit vraiment très vite. J’ai bien plus apprécié à partir du moment où les sélectionnées intègrent le palais. Ce n’est pas qu’avant ce moment ça soit ennuyeux puisque ce n’est pas le cas mais j’ai vraiment préféré la partie où ils sont au palais. Avant ça, on découvre un peu comment se déroule la vie avec les différentes castes, on nous présente ce qu’est la Sélection, comment elle se déroule etc. On découvre aussi l’histoire d’Aspen et America. Une fois au palais, on assiste donc au début de l’aventure de la Sélection. Bon je trouve que ce procédé pour trouver la future reine est quelque peu étrange, on ne pas se mentir. Mais j’ai tout de même adoré suivre ça. On découvre les différentes candidates, certaines sont adorables, d’autres sont vraiment affreuses (coucou Céleste). L’intrigue est intéressante, on a quelques rebondissements, on découvre des choses. Ce n’est pas non plus dans ce roman qu’il y a le plus d’action, mais ça n’empêche clairement pas de passer un excellent moment. Du côté des personnages, parlons d’abord d’America. C’est un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé. J’aime beaucoup son caractère surtout. Elle ne se laisse pas faire, elle a même un sacré répondant, Maxon va en faire les frais plusieurs fois d’ailleurs. J’ai adoré la façon qu’elle a de se comporter avec ses femmes de chambre, surtout avec Lucy. Elle sait d’où elle vient et c’est une jeune femme qui n’hésite pas à venir en aide des autres. Si au début elle est bien déterminée, son plan vacille à partir du moment où elle rencontre le prince. D’ailleurs, Maxon est un personnage que j’aime beaucoup. On pourrait croire que c’est un prince arrogant ou que sais je. Sauf que c’est tout le contraire finalement. C’est quelqu’un de très touchant, bon je sais ce qu’il se passe par la suite c’est peut être pour ça mais son histoire est vraiment touchante. Maxon est vraiment un bon prince qui se soucie de son peuple, on ne peut lui reprocher ça. J’ai beaucoup aimé sa relation avec America. Ces deux là sont vraiment adorables et surtout très mignons ensemble. America met du temps à le voir ceci dit. Et puis on a Aspen, le grand amour d’America. Alors ce n’est pas que j’ai détesté son personnage mais j’ai plus de mal avec lui. Je peux comprendre ses réactions mais en même temps par moment je ne les comprends pas. Et puis, je ne suis pas spécialement fan des triangles amoureux dans ce genre là. Je suis si fan du couple America/Maxon que ça ne doit pas m’aider non plus à apprécier le personnage.. Ça m’a vraiment fait très plaisir de redécouvrir cette histoire que j’avais beaucoup aimé. Je suis déjà impatiente de me replonger dans la suite de la saga qui est encore meilleure d’ailleurs. Et ça m’a fait aussi beaucoup de bien de me replonger dans de la dystopie. Ce genre que j’apprécie tant mais que je ne lis pas assez. Ce premier tome nous plonge dans le bain, en soit il ne se passe pas énormément de choses mais nous promet une suite des plus palpitantes. On nous pose les bases de toute l’histoire, en ayant quelques rebondissements, des découvertes etc. C’est un bon premier tome qui nous introduit dans cet univers et cette intrigue très intéressante.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !