Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782350878010
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 205 mm
Nouveauté
La Supériorité du kangourou
Date de parution : 07/04/2022
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson
Nouveauté

La Supériorité du kangourou

Date de parution : 07/04/2022

 
Chassés de Paris par l’immobilier qui flambe, de jeunes couples franchissent le périph’ pour investir la proche banlieue. Nathalie et Thomas sont parmi les premiers à succomber aux charmes de... Chassés de Paris par l’immobilier qui flambe, de jeunes couples franchissent le périph’ pour investir la proche banlieue. Nathalie et Thomas sont parmi les premiers à succomber aux charmes de ces maisons en meulière avec jardinets, jugées ringardes dix ans plus tôt. On agrandit, on optimise, on végétalise, on se... Chassés de Paris par l’immobilier qui flambe, de jeunes couples franchissent le périph’ pour investir la proche banlieue. Nathalie et Thomas sont parmi les premiers à succomber aux charmes de ces maisons en meulière avec jardinets, jugées ringardes dix ans plus tôt. On agrandit, on optimise, on végétalise, on se persuade que le bonheur est indexé sur le prix du mètre carré, et on procrée dans les limites du raisonnable. Mais le désir circule plus vite que le RER, et les couples se composent, se décomposent, se recomposent. Chronique délicieusement rétro des années 1980, La Supériorité du kangourou nous plonge, avec un humour désabusé, dans le quotidien de ceux que l’on n’appelle pas encore les bobos et qui, pensant courir après l’amour, courent après leur vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350878010
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RChris Posté le 7 Avril 2022
    Las de vivre dans un petit appartement parisien, Nathalie et Thomas franchissent le périphérique. Ils construisent leur tribu auprès de ceux que l'on appellera les bobos, à l’époque des “Frustrés“ de Claire Brétecher, de Sempé et des B.D. de Gérard Lauzier. C’est une chronique de la gentrification de la proche banlieue dans les années d’avant le portable et jusqu’à la tombée du mur de Berlin, avec les préoccupations de l’amour, de l’adultère, de l'évolution de la famille et des ambitions professionnelles de ce petit monde et surtout du regard porteur du “qu’en dira t-on ?“. Les cancans se faisaient alors à la sortie de l’école lorsqu’on venait chercher les enfants à la “primaire”. On a beau essayer de prendre nos distances avec ces hommes et ces femmes si réalistes, les ressemblances nous rattrapent rapidement. Et si les personnages pleurent beaucoup, ça ne reste que des petites histoires de couples. D’ailleurs Thomas dira à propos du mur de Berlin : “on ne se préoccupe que de nos petites histoires, et tout près de chez nous s’est déroulé un événement qui va peut-être changer la face du monde !” Ce roman est écrit avec humour, provoquant une sorte de “rire jaune” qui... Las de vivre dans un petit appartement parisien, Nathalie et Thomas franchissent le périphérique. Ils construisent leur tribu auprès de ceux que l'on appellera les bobos, à l’époque des “Frustrés“ de Claire Brétecher, de Sempé et des B.D. de Gérard Lauzier. C’est une chronique de la gentrification de la proche banlieue dans les années d’avant le portable et jusqu’à la tombée du mur de Berlin, avec les préoccupations de l’amour, de l’adultère, de l'évolution de la famille et des ambitions professionnelles de ce petit monde et surtout du regard porteur du “qu’en dira t-on ?“. Les cancans se faisaient alors à la sortie de l’école lorsqu’on venait chercher les enfants à la “primaire”. On a beau essayer de prendre nos distances avec ces hommes et ces femmes si réalistes, les ressemblances nous rattrapent rapidement. Et si les personnages pleurent beaucoup, ça ne reste que des petites histoires de couples. D’ailleurs Thomas dira à propos du mur de Berlin : “on ne se préoccupe que de nos petites histoires, et tout près de chez nous s’est déroulé un événement qui va peut-être changer la face du monde !” Ce roman est écrit avec humour, provoquant une sorte de “rire jaune” qui donne une agréable légèreté aux propos et aux situations.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés