Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377353590
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 861
Format : 117 x 179 mm

La Vallée du Lotus rose

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 02/10/2019
« J’ai frissonné pour Jezebel ! Un vrai bon moment de lecture. » Mon jardin littéraire
1918. À 16 ans, Jezebel Tyler, orpheline issue de l’aristocratie anglaise, part aux Indes rejoindre son tuteur, un archéologue de renom. Ce dernier compte la marier au baron von Rosenheim, qui financera ses recherches liées à une cité disparue.

À bord du luxueux paquebot qui la mène à Calcutta, Jezebel se...
1918. À 16 ans, Jezebel Tyler, orpheline issue de l’aristocratie anglaise, part aux Indes rejoindre son tuteur, un archéologue de renom. Ce dernier compte la marier au baron von Rosenheim, qui financera ses recherches liées à une cité disparue.

À bord du luxueux paquebot qui la mène à Calcutta, Jezebel se lie avec Olga Obolenski, duchesse russe fantasque, qui lui enseigne les usages du monde. Durant la traversée, elle fait aussi la connaissance de Jan Lukas, un aventurier dont le charme la subjugue.

Au Bengale, elle découvre, prise au piège, que son futur époux est un trafiquant d’opium notoire, au caractère tyrannique. Et, malgré la délicatesse du prince Charu, qui la courtise, elle ne parvient pas à oublier Jan...

Des jardins de Darjeeling aux mangroves des Sundarbans, ce premier volume de la trilogie du Lotus rose met en scène une héroïne attachante, déterminée à échapper au carcan de son éducation pour vivre sa vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377353590
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 861
Format : 117 x 179 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ingridfasquelle Posté le 25 Juin 2020
    Kate McAlistair, dont la famille a vécu en Asie, se passionne pour l'Inde. Après des études d'art et de cinéma, elle travaille comme graphiste puis se lance dans l'écriture. Les éditions de l'Archipel ont déjà publié les deux premiers volets de sa trilogie, dont La Vallée du Lotus rose (2018), qui met en scène une héroïne attachante, déterminée à échapper au carcan de son éducation pour vivre sa vie. Seule à l’autre bout du monde, bravant la morale et balayant les convenances, la jeune et belle Jezebel Tyler, orpheline issue de l’aristocratie anglaise, parviendra-t-elle à reprendre son destin en main et à vivre son amour absolu, passionné et charnel pour Jan Lukas, ce bel aventurier américain dont le charme la subjugue ? Des prestigieux jardins de Darjeeling à l’inextricable dédale des mangroves des Sundarbans, le voyage initiatique et sensuel de Jezebel est aussi captivant que tumultueux ! Vivant, vibrant et riche en émotions, La Vallée du Lotus rose possède tous les ingrédients du grand roman d’évasion. Kate McAlistair y a tissé une intrigue sentimentale pleine d’aventures et de rebondissements dans un cadre exotique enchanteur. Senteurs enivrantes des épices, chaleur moite et couleurs chatoyantes d’une Inde millénaire, sa fresque se déploie de manière... Kate McAlistair, dont la famille a vécu en Asie, se passionne pour l'Inde. Après des études d'art et de cinéma, elle travaille comme graphiste puis se lance dans l'écriture. Les éditions de l'Archipel ont déjà publié les deux premiers volets de sa trilogie, dont La Vallée du Lotus rose (2018), qui met en scène une héroïne attachante, déterminée à échapper au carcan de son éducation pour vivre sa vie. Seule à l’autre bout du monde, bravant la morale et balayant les convenances, la jeune et belle Jezebel Tyler, orpheline issue de l’aristocratie anglaise, parviendra-t-elle à reprendre son destin en main et à vivre son amour absolu, passionné et charnel pour Jan Lukas, ce bel aventurier américain dont le charme la subjugue ? Des prestigieux jardins de Darjeeling à l’inextricable dédale des mangroves des Sundarbans, le voyage initiatique et sensuel de Jezebel est aussi captivant que tumultueux ! Vivant, vibrant et riche en émotions, La Vallée du Lotus rose possède tous les ingrédients du grand roman d’évasion. Kate McAlistair y a tissé une intrigue sentimentale pleine d’aventures et de rebondissements dans un cadre exotique enchanteur. Senteurs enivrantes des épices, chaleur moite et couleurs chatoyantes d’une Inde millénaire, sa fresque se déploie de manière déchirante et exaltante dans un décor absolument somptueux ! Son écriture, magnifique, ainsi que ses descriptions remarquables feront à coup sûr le bonheur de toutes les fans de grandes sagas comme celles de Tamara McKinley, Sarah Lark ou encore Dinah Jefferies. On se réjouit déjà de se plonger dans la suite de cette histoire d’amour palpitante avec La Cité du Lotus rose !
    Lire la suite
    En lire moins
  • charlottelit Posté le 18 Mars 2020
    UN grand voyage un roman d'évasion malgré un peu trop de descriptions ; l'auteure nous emmène à toute vitesse vers la fin de l"histoire et toutes les amours croisées en chemin ... vivement les tomes 2 et 3 de la saga !
  • LecarnetdeJessica Posté le 9 Mars 2020
    La vallée du lotus rose est une histoire comme je les aime. Celle du destin d’une femme hors du commun, Jezebel, lady anglaise contrainte par son tuteur, un archéologue reconnu, de quitter son Angleterre natale pour un mariage arrangé aux Indes. J’aime les histoires de femmes fortes et j’ai beaucoup aimé le personnage de Jezebel. Déracinée puis jetée en pâture à un homme horrible, elle n’en est pas moins une femme au caractère bien trempé. Et si vous pensiez vous plonger dans une romance à l’eau de rose, détrompez-vous. Jezebel, éprise de liberté, va surmonter bien des épreuves au cœur de ce nouvel environnement auquel elle n’avait pas été préparée. J’aime aussi les histoires qui me font voyager et grâce à Kate McAlistair, j’ai littéralement quitté mon confortable fauteuil pour partir à la découverte de cette Inde d’après première guerre mondiale. Je n’ai pas eu la chance de visiter ce pays et pourtant, grâce à la plume incroyable de l’auteure, j’ai l’impression de le connaître déjà. Les paysages sont à couper le souffle, les odeurs viennent vous chatouiller le nez, l’atmosphère devient presque palpable au contact des mots. S’il fallait trouver quelque défaut à ce premier tome, je pencherais pour la longueur de... La vallée du lotus rose est une histoire comme je les aime. Celle du destin d’une femme hors du commun, Jezebel, lady anglaise contrainte par son tuteur, un archéologue reconnu, de quitter son Angleterre natale pour un mariage arrangé aux Indes. J’aime les histoires de femmes fortes et j’ai beaucoup aimé le personnage de Jezebel. Déracinée puis jetée en pâture à un homme horrible, elle n’en est pas moins une femme au caractère bien trempé. Et si vous pensiez vous plonger dans une romance à l’eau de rose, détrompez-vous. Jezebel, éprise de liberté, va surmonter bien des épreuves au cœur de ce nouvel environnement auquel elle n’avait pas été préparée. J’aime aussi les histoires qui me font voyager et grâce à Kate McAlistair, j’ai littéralement quitté mon confortable fauteuil pour partir à la découverte de cette Inde d’après première guerre mondiale. Je n’ai pas eu la chance de visiter ce pays et pourtant, grâce à la plume incroyable de l’auteure, j’ai l’impression de le connaître déjà. Les paysages sont à couper le souffle, les odeurs viennent vous chatouiller le nez, l’atmosphère devient presque palpable au contact des mots. S’il fallait trouver quelque défaut à ce premier tome, je pencherais pour la longueur de la première partie lors du voyage entre l’Angleterre et l’arrivée à Calcutta. Toutefois, il m’a semblé que ce périple illustrait assez bien l’attente, la nervosité et aussi l’impatience de notre héroïne pour cette nouvelle vie prête à s’offrir à elle. Après, les pages défilent et l’on ne peut qu’être transporté dans cette formidable aventure. À l’instar de La ferme africaine, de Les oiseaux se cachent pour mourir ou encore d’un Tamara McKinley, Kate McAlistair m’a conquise avec La vallée du lotus rose. Elle a su construire des personnages crédibles, terriblement humains et attachants (ou détestables) dans un environnement coloré. Porté par la sensibilité et la force de la plume de l’auteure, La vallée du lotus rose est un roman d’aventures réussi. Je n’ai plus qu’une hâte, découvrir la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • AngeliqueL73 Posté le 21 Février 2020
    Le 25 octobre 1918 est jour de grand départ pour la jeune Comtesse Jezebel Ann-Rose Tyler, elle quitte l’Angleterre pour les Indes. Issue de l’aristocratie anglaise, elle a été élevée dans l’Institut pour jeune ladies de Chelseahall House. Orpheline, sa fortune a été confiée à son tuteur et parrain, un archéologue de renom - Sir Michael Deckard. Désormais il réclame la jeune fille auprès de lui aux Indes. Il a pour souhait de lui faire épouser un richissime homme d’affaire - le baron von Rosenheim - en échange de quoi ce dernier subventionnera ses recherches dans son ultime quête d’une Cité disparue. Jezebel voyage en première classe sur un luxueux paquebot qui dispose de tout le confort de l’époque. Elle est accompagnée à bord par Olga Obolenski, une duchesse russe fantasque et frivole d’apparence mais qui avec bienveillance va enseigner à Jezebel les usages du monde dans lequel elle va désormais vivre. Pendant la traversée elle fait la connaissance de Jan Lukas dont elle tombe immédiatement sous le charme. Ce qu’il fait naître en elle lui fait peur et elle préfère s’éloigner de l’aventurier qui ira se consoler dans les bras d’Olga. Après des mois de traversée, lors... Le 25 octobre 1918 est jour de grand départ pour la jeune Comtesse Jezebel Ann-Rose Tyler, elle quitte l’Angleterre pour les Indes. Issue de l’aristocratie anglaise, elle a été élevée dans l’Institut pour jeune ladies de Chelseahall House. Orpheline, sa fortune a été confiée à son tuteur et parrain, un archéologue de renom - Sir Michael Deckard. Désormais il réclame la jeune fille auprès de lui aux Indes. Il a pour souhait de lui faire épouser un richissime homme d’affaire - le baron von Rosenheim - en échange de quoi ce dernier subventionnera ses recherches dans son ultime quête d’une Cité disparue. Jezebel voyage en première classe sur un luxueux paquebot qui dispose de tout le confort de l’époque. Elle est accompagnée à bord par Olga Obolenski, une duchesse russe fantasque et frivole d’apparence mais qui avec bienveillance va enseigner à Jezebel les usages du monde dans lequel elle va désormais vivre. Pendant la traversée elle fait la connaissance de Jan Lukas dont elle tombe immédiatement sous le charme. Ce qu’il fait naître en elle lui fait peur et elle préfère s’éloigner de l’aventurier qui ira se consoler dans les bras d’Olga. Après des mois de traversée, lors de son arrivée à Calcutta, Jezebel est victime d’un attentat, elle est sauvée in extrémis par le beau et mystérieux Charu. Son futur époux lui est présenté, elle ne l’aime pas, c’est un homme violent et tyrannique à la tête d’un gigantesque trafic d’opium. Pour s’évader de cette destinée que d’autres ont décidés pour elle, elle se laisse courtiser par Charu, dont elle croit au départ qu’il est un simple domestique mais qui est en fait va se révéler être un prince fils d’un Maharadjah très puissant. Malgré cette idylle elle ne peut tout à fait oublier Jan… Un livre qui m’a charmé dès les premiers mots. L’héroïne m’a embarquée avec elle dans sa univers, j’ai ri, tremblé et même pleuré avec elle, parfois elle m’a même un peu « agacée »… Le récit est copieusement enrichi de nombreuses descriptions, ce qui peut rebuter certaines personnes mais ça permet de bien s’imprégner des lieux, de l’histoire, de cheminer avec les personnages. L’auteur maîtrise son récit, lui impose un rythme soutenu, bouscule ses personnages sans ménagement. Un joli coup de cœur, j’ai hâte de découvrir la suite !! #Challenge Multi-défis 2020 #Masse Critique Littérature #Editions de l’Archipoche
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myrinna Posté le 20 Février 2020
    J’ai été prise dans l’histoire immédiatement avec les descriptions détaillées, des héroïnes hautes en couleur. Même si j’ai eu une préférence pour Olga, un esprit tourmentée. Au début du roman, Jézébel m’énerve un peu avec son côté aristocratique et son attirance pour un jeune homme assez inconstant. Mais, on se prend au jeu, on s’attache aux personnages et on veut connaître la suite. Et je ne pensais pas retrouver de sitôt une saga envoûtante. Bref, j’ai été conquise par l’histoire. Cela est un beau présage pour la suite.

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Archipoche

    Opération grands romans à petit prix chez Archipoche

    Nos 15 grands romans best-sellers à partir de 5,99€ ! De grandes auteures d'évasions étrangères comme Tamara Mckinley, Sarah Lark et Anna Jacobs. Nos chouchous de 2020 Kate McAlistair et Elisabet Benavent (adaptation en série, Valeria sur Netflix)

    Lire l'article