Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221250303
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 1 x 215 mm

La Vengeance du pangolin

Penser le virus

Date de parution : 03/09/2020

Un virus bien en chair et en os, si je puis me permettre, a démontré que le virus virtuel n’était pas la seule réalité avec laquelle nous avions à compter. Venu de Chine où des pangolins et des chauves-souris ont été incriminés, il a mis le monde à genoux.
Il a...

Un virus bien en chair et en os, si je puis me permettre, a démontré que le virus virtuel n’était pas la seule réalité avec laquelle nous avions à compter. Venu de Chine où des pangolins et des chauves-souris ont été incriminés, il a mis le monde à genoux.
Il a été le révélateur, au sens photographique du terme, des folies de notre époque : impéritie de l’État français, faiblesse extrême de son chef, impuissance de l’Europe de Maastricht, sottise de philosophes qui invitaient à laisser mourir les vieux pour sauver l’économie, cacophonie des scientifiques, volatilisation de l’expertise, agglutination des défenseurs du système dans la haine du professeur Raoult, émergence d’une médecine médiatique, indigence du monde journalistique, rien de très neuf…
Le covid-19 rappelle une leçon de choses élémentaire : il n’est pas le retour de la mort refoulée, mais la preuve vitaliste que la vie n’est que par la mort qui la rend possible. Tout ce qui est naît, vit, croît et meurt uniquement pour se reproduire – y compris, et surtout, chez les humains. Ce virus veut la vie qui le veut, ce qui induit parfois la mort de ceux qu’il touche. Mais quel tempérament tragique peut et veut encore entendre cette leçon de philosophie vitaliste ?
Michel Onfray.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221250303
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dcombier Posté le 23 Octobre 2020
    Michel Onfray dit ce qu'il pense et pense ce qu'il dit sous la forme d'un journal de ses interventions médiatiques, non retouchées, entre le 28 janvier et le 1er mai 2020. Ces interventions étant faites sur différents supports (TV, Journaux...), différents médias de différents pays, les redites sont obligatoirement nombreuses tout en n'affectant pas la qualité du texte. On peut adhérer plus ou moins, totalement ou pas du tout, à son propos, on ne peut qu'être marqué par l'honnêteté intellectuelle de l'auteur, son franc-parler, la richesse de son vocabulaire. Michel Onfray rappelle que la mort n'est pas dissociable de la vie, ce que notre époque semble savoir oublié. Bernard Le Bovier de Fontenelle le rappelait déjà au XVIIIème siècle avec l'art de la formule : "Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant." Ce pamphlet est à verser à la somme des ouvrages qui sont ou seront écrits sur la pandémie, sa gestion par le gouvernement, ses conséquences économiques, sociales ou psychologiques. A chacun de se faire son idée par ses lectures.
  • qmike549 Posté le 28 Septembre 2020
    La vengeance du Pangolin par Michel ONFRAY Ce livre écrit comme un journal de l’épidémie Covid19. Michel Onfray a tracé la gestion de la pandémie du Mardi 28 Janvier jusqu'au Vendredi 1er Mai 2020. Le pangolin est un fourmilier « historique « recherché pour sa viande et ses écailles. Le pangolin fait partie de ces mets de choix dont les chinois sont friands Cet animal aurait « joué » un rôle transmetteur au sein de la pandémie Covid19. Michel Onfray nous rappelle que la consommation de la viande de brousse partout sur la planète met en contact des hommes avec des animaux sauvages porteurs de maladies. De même, la déforestation ré »duit l’espace vital des animaux, elle augmente la promiscuité entre les humains et les animaux. I) – Quels sont les thèmes abordés ? La pandémie– incapacité et mensonge et propagande de l’état français . L’effondrement de cette Europe maastrichtienne face à une pandémie - les limites du libéralisme - Le confinement imposé. II)) - Quel est le synoptique ? La pandémie de COVID-19 aurait son origine dans un marché de poissons de Wuhan, où un pangolin qui l’avait attrapée d’une chauve-souris (espèce-réservoir) aurait refilé le coronavirus à l’homme…… III)- Mon ressenti Michel Onfray pose les problèmes de la mondialisation, de l’écologie, sur savoir... La vengeance du Pangolin par Michel ONFRAY Ce livre écrit comme un journal de l’épidémie Covid19. Michel Onfray a tracé la gestion de la pandémie du Mardi 28 Janvier jusqu'au Vendredi 1er Mai 2020. Le pangolin est un fourmilier « historique « recherché pour sa viande et ses écailles. Le pangolin fait partie de ces mets de choix dont les chinois sont friands Cet animal aurait « joué » un rôle transmetteur au sein de la pandémie Covid19. Michel Onfray nous rappelle que la consommation de la viande de brousse partout sur la planète met en contact des hommes avec des animaux sauvages porteurs de maladies. De même, la déforestation ré »duit l’espace vital des animaux, elle augmente la promiscuité entre les humains et les animaux. I) – Quels sont les thèmes abordés ? La pandémie– incapacité et mensonge et propagande de l’état français . L’effondrement de cette Europe maastrichtienne face à une pandémie - les limites du libéralisme - Le confinement imposé. II)) - Quel est le synoptique ? La pandémie de COVID-19 aurait son origine dans un marché de poissons de Wuhan, où un pangolin qui l’avait attrapée d’une chauve-souris (espèce-réservoir) aurait refilé le coronavirus à l’homme…… III)- Mon ressenti Michel Onfray pose les problèmes de la mondialisation, de l’écologie, sur savoir vivre ensemble dès les premières pages du livre et notamment dans la préface. Michel Onfray retrace au jour le jour, l’irresponsabilité de ceux qui nous gouvernement irresponsabilité éhontée du chef d’état Macron qui avec son en même temps a été incapable de gérer la pandémie Covid, et la propagande scandaleuse d’état relayée par nombre d’affidés au pouvoir sur les plateaux de télévision,. Chaque page de cet essai nous rappelle que cette Europe vendue comme un monstre politique par ses thuriféraires n’est qu’une Europe de papier incapable de produire des masques en papier en quantité pour protéger le personnel soignant qui est lui au contact direct avec le patient, le malade, le mourant. Cette non-gestion n’est pas que français, Michel Onfray accable le fonctionnement de l’Europe maastrichtienne IV) – Passages appréciés dans le livre : a) – Page 25 Si la Chine interdit à une ville de plusieurs millions d’habitants que la circulation puisse se faire, on peut imaginer qu’eux, ils ont des informations inquiétantes b) – Page 31 L’élément de langage maastrichtien fut : le virus ignore les frontières ….La plume du chef de l’Etat lui a même fourbi la formule adéquate : « Le virus n’a pas de passeport » on dirait un titre de San-Antonio c) - Page 33 Or, qu’est-ce que ce confinement sinon l’invitation à fabriquer autant de frontières qu’il y aura de Français d) – Page 34 Il faut rester le plus possible chez soi, mais mais : le tour des municipales n’est pas reporté ! Comprendre que pourra ! e) – Page 43 Macron en Dupond D affirme : » Interdit de sortir, mais on le peut tout de même pour faire du sport » ; Castaner , en Dupont T, ajoute : «Je dirais même plus, interdit de sortir y compris pour faire du sport » Comprenne qui pourra ! f) – Page 61 Le coronavirus est le premier adversaire sérieux de l’Etat maastrichtien…..Que cet Etat est un tigre de papier….le monstre économique n’est même pas capable de fournir les personnels soignants en masques, et tests de dépistage à la population afin de protéger ses peuples. g) – Page 161 Un chef de l’Etat complètement incompétent, une porte-parole du gouvernement qui avoue mentir pour protéger le chef de l’état … h) – Tout a été dit sur l’impéritie d’Emmanuel Macron dans sa gestion de l’épidémie de coronavirus : il avait tous les pouvoirs, comme le lui permet la Ve république, il en a fait le pire des usages….
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.