En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Vérité à propos d'Alice

        Belfond
        EAN : 9782714457790
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 580
        Format : 154 x 240 mm
        La Vérité à propos d'Alice

        Florence BERTRAND (Traducteur)
        Date de parution : 02/04/2015
        ​Après L’Héritage et Pressentiments, la nouvelle star des lettres anglaises nous livre un autre bijou, encore plus prenant, encore plus vénéneux, une plongée troublante dans les drames et les secrets de la haute société britannique du xixe siècle.
        En acceptant sur le tard d’épouser Richard, Rachel Crofton croyait enfin échapper à son destin de gouvernante. Hélas, derrière le négociant en vins affable, bien introduit dans la bonne société de Bath, se cache un homme colérique, opportuniste et pingre.
        Pour tromper l’ennui et les regrets, Rachel accepte la proposition de...
        En acceptant sur le tard d’épouser Richard, Rachel Crofton croyait enfin échapper à son destin de gouvernante. Hélas, derrière le négociant en vins affable, bien introduit dans la bonne société de Bath, se cache un homme colérique, opportuniste et pingre.
        Pour tromper l’ennui et les regrets, Rachel accepte la proposition de lady Alleyn, figure de l’establishment, qui recherche une dame de compagnie pour son fils, Jonathan, vétéran de la guerre d’Espagne.

        Dès sa première visite, Rachel comprend que les belles apparences masquent de profondes failles : pourquoi Jonathan réagit-il si fortement à sa vue ? Ses traumatismes sont-ils uniquement liés à ses souvenirs de guerre ? Que complote Starling, la petite servante ? Quelle emprise lady Alleyn exerce-t-elle sur ces esprits troublés ? Et surtout, qui était Alice, la fiancée de Jonathan, disparue sans aucune explication ?

        Décidée à percer le secret de la maison Alleyn et à sauver Jonathan du mal qui le ronge, Rachel n’a bientôt plus qu’une idée en tête : découvrir la vérité à propos d’Alice…  
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714457790
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 580
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        22.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Luciechipounette Posté le 4 Janvier 2018
          Pour commencer, je trouve que la quatrième de couverture n'est pas très bien écrite: d'accord, Rachel est un personnage important du roman mais pour moi, les deux personnages forts sont Alice et Starling (que cette quatrième ne mentionne même pas). Tout commence avec la rencontre d'Alice et Starling. Starling, cette enfant surgit de nulle part, en guenilles et les cheveux plein de poux, qu'Alice va prendre sous son aile jusqu'à sa disparition. C'est une relation sincère et aimante qui se crée, chacune considérant l'autre comme sa soeur, une relation forte et solide. Puis Alice disparaît mystérieusement...soi-disant avec un homme alors qu'elle voulait épouser Jonathan Alleyn, celui qu'elle aime depuis toujours. Rachel Crofton, elle, vit comme gouvernante à la campagne jusqu'à sa rencontre avec Richard qui lui fait la cour. Elle accepte finalement de l'épouser et va s'installer avec lui en ville. Une ville qu'elle connaissait bien dans son enfance, ces jours heureux aujourd'hui enfouis dans le passé. La maison de Richard est petite, sombre et froide, bien loin du petit cocon des jeunes mariés. Heureusement, elle va faire la rencontre de deux charmantes personnes à Bath, avec lesquels elle pourra se distraire momentanément. Et bien sûr, elle va rencontrer l'épatante Mrs... Pour commencer, je trouve que la quatrième de couverture n'est pas très bien écrite: d'accord, Rachel est un personnage important du roman mais pour moi, les deux personnages forts sont Alice et Starling (que cette quatrième ne mentionne même pas). Tout commence avec la rencontre d'Alice et Starling. Starling, cette enfant surgit de nulle part, en guenilles et les cheveux plein de poux, qu'Alice va prendre sous son aile jusqu'à sa disparition. C'est une relation sincère et aimante qui se crée, chacune considérant l'autre comme sa soeur, une relation forte et solide. Puis Alice disparaît mystérieusement...soi-disant avec un homme alors qu'elle voulait épouser Jonathan Alleyn, celui qu'elle aime depuis toujours. Rachel Crofton, elle, vit comme gouvernante à la campagne jusqu'à sa rencontre avec Richard qui lui fait la cour. Elle accepte finalement de l'épouser et va s'installer avec lui en ville. Une ville qu'elle connaissait bien dans son enfance, ces jours heureux aujourd'hui enfouis dans le passé. La maison de Richard est petite, sombre et froide, bien loin du petit cocon des jeunes mariés. Heureusement, elle va faire la rencontre de deux charmantes personnes à Bath, avec lesquels elle pourra se distraire momentanément. Et bien sûr, elle va rencontrer l'épatante Mrs Alleyn et son fils, Jonathan. Jonathan n'est plus lui-même depuis la disparition d'Alice et depuis la guerre. Il ne sort plus de ses appartements, boit beaucoup, tout le monde le croit devenu dément. Et surtout, quelqu'un lui en veut beaucoup...Quelqu'un qui était très proche d'Alice et qui le croit responsable de sa disparition. C'est d'ailleurs cette personne qui va mettre Rachel sur le chemin de Jonathan. Deuxième roman de Katherine Webb que je lis et je n'ai pas été déçue. Il me fait penser à du Kate Morton: la campagne anglaise, les feed-back, les secrets, les mensonges...C'est un peu le même topo et ça fonctionne plutôt bien. Rachel fait un peu nunuche au début mais elle est tellement généreuse et pas gâtée par la vie qu'on se prend d'affection pour elle (je suis trop empathique). Alice a le rôle rêvé: elle a disparu donc elle est idolâtrée. Et qu'elle était belle, et qu'elle était gentille, et qu'elle était ceci, et qu'elle était cela...mais non, elle n'a jamais pu partir avec un autre homme, non elle n'aurait pas pu faire ça. Mais mon personnage préféré, c'est Starling: celle qui vient de nulle part, qui ne sait pas qui elle est mais qui vit pour une chose, trouver la vérité sur Alice (enfin plutôt, faire avouer le meurtre d'Alice par Jonathan). Un personnage aux multiples facettes, douce et innocente, machiavélique et démoniaque, volage et intrépide, généreuse et aimante... Le mystère autour d'Alice est entier: partie avec un homme ou pas? Morte ou pas? Je vous laisse le découvrir.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Le--salon-de--Madame Posté le 19 Octobre 2017
          Ça faisait un moment qu'il traînait dans ma bibliothèque celui-là et je ne sais pas pourquoi, je n'arrivais pas à le commencer… Ni une ni deux, j'ai décidé de diminuer ma pile à lire, je l'ai attrapé pour ne plus le lâcher. En effet, les histoires basées sur des secrets de famille ont sur moi un effet très attractif. Les chapitres se découpent entre deux époques pour nous relater l'histoire d'Alice et de Rachel. Généralement, je ne m'attache pas de trop aux personnages et ce fut le cas ici. Chaque personnage est assez développé et on chacun un rôle à jouer, ayant chacun un lien les uns avec les autres. J'ai assez bien aimé le personnage de Starling, une petit recueillie et avec qui tout commence. L'histoire est bien ficelée, on nous en dévoile pas trop à la fois, ce qui nous tient en haleine jusqu'au bout, on fait des suppositions, on a tord et hop on recommence^^ Par contre, si vous n'êtes pas du genre patient, ce livre vous semblera long car l'action n'est pas toujours présente le long de ces presque 500 pages, ce n'est d'ailleurs pas le but non plus. Cependant, si vous vous accrochez, le jeu en vaut... Ça faisait un moment qu'il traînait dans ma bibliothèque celui-là et je ne sais pas pourquoi, je n'arrivais pas à le commencer… Ni une ni deux, j'ai décidé de diminuer ma pile à lire, je l'ai attrapé pour ne plus le lâcher. En effet, les histoires basées sur des secrets de famille ont sur moi un effet très attractif. Les chapitres se découpent entre deux époques pour nous relater l'histoire d'Alice et de Rachel. Généralement, je ne m'attache pas de trop aux personnages et ce fut le cas ici. Chaque personnage est assez développé et on chacun un rôle à jouer, ayant chacun un lien les uns avec les autres. J'ai assez bien aimé le personnage de Starling, une petit recueillie et avec qui tout commence. L'histoire est bien ficelée, on nous en dévoile pas trop à la fois, ce qui nous tient en haleine jusqu'au bout, on fait des suppositions, on a tord et hop on recommence^^ Par contre, si vous n'êtes pas du genre patient, ce livre vous semblera long car l'action n'est pas toujours présente le long de ces presque 500 pages, ce n'est d'ailleurs pas le but non plus. Cependant, si vous vous accrochez, le jeu en vaut la chandelle 😉 Une fin surprenante qui m'a mise mal à l'ais et à laquelle je n'ai pas pensé tout de suite. Je ne peux pas dire que la plume de Katherine Webb m'a particulièrement séduite, je n'ai rien trouvé à redire ceci dit, elle m'a plue juste assez pour que j'aille jusqu'au bout de ma lecture. Disons que c'est la façon dont elle amène les éléments qui va nous accrocher.
          Lire la suite
          En lire moins
        • ClementineFerry Posté le 23 Mai 2017
          Première lecture d’un roman de Katherine Webb et premier essai réussi! La vérité à propos d’Alice est un roman passionnant, parfaitement maîtrisé aussi bien dans les personnages que dans la maîtrise de l’époque. L’auteur ayant étudié l’Histoire, cela n’a rien d’étonnant de voir que la fresque historique est pleine de détails et de réalisme. Au fur et à mesure de notre lecture, on découvre une intrigue sombre et triste qui nous amène à nous rendre compte de la dure réalité de l’époque (nous sommes au tout début du 19ème). Webb ne fait pas que décrire la réalité de l’époque, mais s’atèle surtout à la place de la femme. Si évidemment les personnages masculins sont bien construits, l’intrigue tourne autour de trois femmes: Alice, Rachel et Starling. Malgré ses 700 pages, La vérité à propos d’Alice se lit très facilement, car l’histoire est complètement captivante! Dans le premier tiers du roman, l’auteur passe de 1801 dans un chapitre (le passé avec l’arrivée de Starling auprès d’Alice et son enfance auprès de la jeune femme) à 1822 dans un second (l’arrivée de Rachel à Bath après son mariage avec Mr Weekles et sa rencontre avec Jonathan Alleyn). L’auteur prend vraiment le temps de présenter chaque... Première lecture d’un roman de Katherine Webb et premier essai réussi! La vérité à propos d’Alice est un roman passionnant, parfaitement maîtrisé aussi bien dans les personnages que dans la maîtrise de l’époque. L’auteur ayant étudié l’Histoire, cela n’a rien d’étonnant de voir que la fresque historique est pleine de détails et de réalisme. Au fur et à mesure de notre lecture, on découvre une intrigue sombre et triste qui nous amène à nous rendre compte de la dure réalité de l’époque (nous sommes au tout début du 19ème). Webb ne fait pas que décrire la réalité de l’époque, mais s’atèle surtout à la place de la femme. Si évidemment les personnages masculins sont bien construits, l’intrigue tourne autour de trois femmes: Alice, Rachel et Starling. Malgré ses 700 pages, La vérité à propos d’Alice se lit très facilement, car l’histoire est complètement captivante! Dans le premier tiers du roman, l’auteur passe de 1801 dans un chapitre (le passé avec l’arrivée de Starling auprès d’Alice et son enfance auprès de la jeune femme) à 1822 dans un second (l’arrivée de Rachel à Bath après son mariage avec Mr Weekles et sa rencontre avec Jonathan Alleyn). L’auteur prend vraiment le temps de présenter chaque personnage pour bien les apprécier dans toute leur complexité. Et ça marche! Alice est tout de suite attachante tout comme Starling alors qu’on la découvre ensuite comme une petite peste. Évidemment, Rachel, la véritable héroïne du roman, est tout à fait touchante. On assiste à son évolution, passant d’une épouse soumise à une femme libre de ses mouvements et ses paroles, capable de prendre la défense des autres. Les dialogues sont parfaitement maîtrisés et ne prennent jamais la place des descriptions. Chaque femme parle d’une façon différente: Josephyn Alleyn très raffinée, Alice naturelle, Starling plus grossière et Rachel oscillant entre le raffinement et le naturel. Bien que cette héroïne représente la société féminine du 19ème, Webb arrive justement à la rendre proche de nous! Quand on apprend la vérité sur Alice, on est dégoûté, mais aussi soulagé par rapport à Jonathan; notamment, car on a appris à apprécier ce jeune homme meurtri, présenté au début comme violent et amorphe, mais finalement en avance sur son temps. CONCLUSION La vérité à propos d’Alice est à la fois un superbe roman historique, mais aussi un drame romantique raffiné, très touchant. À lire absolument!
          Lire la suite
          En lire moins
        • AgatheDumaurier Posté le 9 Avril 2017
          Bon petit roman pour les vacances ! 1821, Rachel épouse Richard. Elle est une demoiselle désargentée, il est un négociant en vin en train de réussir. Cela semble une union raisonnable. 1803 : une petite vagabonde mourant de froid et de faim trouve refuge dans une ferme où vit une belle jeune fille nommée Alice, qui la prend sous son aile. La petite devient Starling pour sa bienfaitrice. Elle s'en occupe comme sa petite sœur. 1821 : Starling est servante chez Mrs Alleyn. Alice a disparu. Mrs Alleyn est la cliente la plus importante de Richard. J'allais oublier : en voyant Rachel, tous ceux qui ont connu Alice éprouvent un choc considérable. Il faut relier tout cela. C'est un roman à mystères bien écrit, inspiré par les récits victoriens un peu gothiques type Wilkie Collins. Mais c'est moins bien, bien sûr, puisque c'est du reconstitué. Alors ça manque un peu de crédibilité, les personnages sont un peu caricaturaux, mais la grande qualité est l'absence de mièvrerie qu'on pourrait s'attendre à trouver dans ce genre de texte. Et puis vraiment, on est accroché, et, en tout cas moi, je n'ai pas deviné instantanément qui allait finir avec qui, qui était Alice etc...Donc,... Bon petit roman pour les vacances ! 1821, Rachel épouse Richard. Elle est une demoiselle désargentée, il est un négociant en vin en train de réussir. Cela semble une union raisonnable. 1803 : une petite vagabonde mourant de froid et de faim trouve refuge dans une ferme où vit une belle jeune fille nommée Alice, qui la prend sous son aile. La petite devient Starling pour sa bienfaitrice. Elle s'en occupe comme sa petite sœur. 1821 : Starling est servante chez Mrs Alleyn. Alice a disparu. Mrs Alleyn est la cliente la plus importante de Richard. J'allais oublier : en voyant Rachel, tous ceux qui ont connu Alice éprouvent un choc considérable. Il faut relier tout cela. C'est un roman à mystères bien écrit, inspiré par les récits victoriens un peu gothiques type Wilkie Collins. Mais c'est moins bien, bien sûr, puisque c'est du reconstitué. Alors ça manque un peu de crédibilité, les personnages sont un peu caricaturaux, mais la grande qualité est l'absence de mièvrerie qu'on pourrait s'attendre à trouver dans ce genre de texte. Et puis vraiment, on est accroché, et, en tout cas moi, je n'ai pas deviné instantanément qui allait finir avec qui, qui était Alice etc...Donc, pour la détente, à la piscine, à la plage, c'est parfait !
          Lire la suite
          En lire moins
        • petitepom Posté le 17 Mars 2017
          Malgré l'épaisseur de ce livre, je l'ai très vite lu ; il est prenant. Comme son titre le dit, on cherche la vérité sur Alice qui a disparu, mais il y a plus que cela. La ressemblance d'Alice avec Rachel, la principale narratrice, les troubles et les dires de Jonathan, l'amoureux d'Alice, le comportement étrange du mari de Rachel et de son père, tout cela alimente le suspense, beaucoup de secrets tourmentent les personnages.

        Ils en parlent

        "Un terrible secret de famille qui nous tient en haleine jusqu'à la déflagration finale."
        Michel Primault / Femme Actuelle
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.