Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350873442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 316
Format : 140 x 205 mm

La Vie en Rosalie

Date de parution : 14/01/2016
La consécration du maître de la comédie romantique
Rosalie Laurent tient une jolie papeterie à Paris rue du Dragon, où elle confectionne et vend des cartes poétiques. Un jour, un vieil homme entre et renverse un présentoir. Quelle n’est pas la surprise de Rosalie face à cet inconnu qui n’est autre que Max Marchais, dont les albums ont... Rosalie Laurent tient une jolie papeterie à Paris rue du Dragon, où elle confectionne et vend des cartes poétiques. Un jour, un vieil homme entre et renverse un présentoir. Quelle n’est pas la surprise de Rosalie face à cet inconnu qui n’est autre que Max Marchais, dont les albums ont bercé sa jeunesse ! Séduit par son talent, il lui propose d’illustrer son célèbre conte, Le Tigre bleu. Ravie de cette heureuse collaboration, elle expose l’ouvrage publié dans sa devanture. Mais un jour, un professeur de littérature anglo-saxonne, fraîchement débarqué des États-Unis, surgit dans son magasin et, après avoir lui aussi renversé un présentoir, soutient mordicus que l’histoire du Tigre bleu lui appartient. Max Marchais serait-il un plagiaire ? Les deux jeunes gens, d’abord hostiles, vont faire cause commune pour enquêter et mettre au jour un secret qui les liera à tout jamais.
 
Comme dans les précédents Barreau, le destin se nourrit de coïncidences, de hasards et l’amour savamment contrarié doit triompher de malentendus et quiproquos. Régal de suspense et d’émotion, La Vie en Rosalie est une histoire mutine dont le charme délicatement anachronique est une incitation à prendre son temps et savourer les petits riens de la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350873442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 316
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Alapagedeslivres Posté le 12 Septembre 2020
    Voici une jolie histoire… une agréable romance qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais qui se lit tranquillement, petit à petit, chapitre après chapitre. La couverture est splendide. Elle a participé à mon choix vers ce livre. L’illustration nous invite à la découverte d’un Paris charmant et de cette ville incontestablement romantique, contexte qui va accueillir deux personnages principaux. Lorsque je dis deux… je peux aussi ajouter l’auteur d’albums de jeunesse car les destins sont liés grâce à Rosalie, illustratrice et dessinatrice de cartes postales, la jolie demoiselle rêveuse sur la couverture ! La rencontre entre Rosalie et Max Marchais est explosive et catastrophique… Pauvre chien !… Puis, il se déclare une amitié et une confiance dû à un travail en commun : l’illustration de l’histoire du Tigre bleu. Ce récit enfantin aurait dû m’envouter… je l’ai trouvé un peu long dans le livre et pas si charmant que ça. En tout cas, je ne l’aurais pas lu sous cette forme écrite à des enfants. La rencontre entre Rosalie et le professeur de littérature, ex-avocat, suit le même dessein, a les mêmes caractéristiques et des conséquences similaires…. Pauvre chien (décidément !!) ! J’aurais aimé une situation différente… Bien sûr, quelques disputes... Voici une jolie histoire… une agréable romance qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais qui se lit tranquillement, petit à petit, chapitre après chapitre. La couverture est splendide. Elle a participé à mon choix vers ce livre. L’illustration nous invite à la découverte d’un Paris charmant et de cette ville incontestablement romantique, contexte qui va accueillir deux personnages principaux. Lorsque je dis deux… je peux aussi ajouter l’auteur d’albums de jeunesse car les destins sont liés grâce à Rosalie, illustratrice et dessinatrice de cartes postales, la jolie demoiselle rêveuse sur la couverture ! La rencontre entre Rosalie et Max Marchais est explosive et catastrophique… Pauvre chien !… Puis, il se déclare une amitié et une confiance dû à un travail en commun : l’illustration de l’histoire du Tigre bleu. Ce récit enfantin aurait dû m’envouter… je l’ai trouvé un peu long dans le livre et pas si charmant que ça. En tout cas, je ne l’aurais pas lu sous cette forme écrite à des enfants. La rencontre entre Rosalie et le professeur de littérature, ex-avocat, suit le même dessein, a les mêmes caractéristiques et des conséquences similaires…. Pauvre chien (décidément !!) ! J’aurais aimé une situation différente… Bien sûr, quelques disputes s’en suivent et une complicité arrive… jusqu’au conflit, les quiproquos et la vérité. Le mystère réside dans ce récit enfantin : qui est l’auteur de cette histoire ? J’avoue que je n’ai pas été curieuse de la fin de ce livre… La réponse est assez évidente, au vu des indices posés par l’auteur. J’ai moins aimé la relation de Rosalie et de son professeur et de leur amoureux respectif. L’auteur lève les obstacles assez facilement. Ils n’ont pas été des adversaires très opposants. Dommage ! En bref, c’est donc une lecture que je qualifierai de sympathique et d’agréable sans être remarquable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vertescollines Posté le 1 Juin 2018
    Bon une bonne histoire romantique pour se détendre. J'avoue que j'en avais besoin. J'ai moins accroché que le Sourire des Femmes que j'avais dévoré. Bien écrit. Personnages attachants. On s'attend bien sûr à la fin : ils tombent amoureux et eurent beaucoup de livres et de cartes postales. Rosalie est une romantique dans la ville la plus romantique du monde Paris. Une belle visite aussi de Paris. Une histoire d'amour mais surement de très très belles phrases et de très belle répliques de la part de l'auteur. "L'enfance est le sol sur lequel nous marcherons toute notre vie" "Ne sois pas inhospitalier avec les étrangers. ce sont peut-être des anges déguisés." Et puis aussi beaucoup d'humour. Bref, une vraie détente et une histoire assez sympathique. A partager.
  • Rayon-de-Lune Posté le 18 Mai 2018
    Romantique à souhait... Une illustratrice de cartes postales voit sa vie basculer lorsqu'un homme, puis deux, font tomber le présentoir de sa boutique... La loyauté face à l'ami et à l'amoureux est mise à rude épreuve. Jusqu'à que tout s'explique! Le style enjoué nous emporte même si la chute est attendue...
  • Rennath Posté le 22 Avril 2018
    Un livre agréable à lire mais sans grande surprise. On voit venir tous les événements mais on se laisse emporter. Les personnages sont sympathiques et Paris semble beau ...
  • leblogdelaety Posté le 19 Février 2018
    Il est des lectures qui tombent au bon moment: cela a été le cas avec cet ouvrage. J’étais en panne littéraire. Impossible de me plonger dans un livre: pas la tête à bouquiner et endormissement profond au bout de 3 pages. Mais » La vie en Rosalie » m’a tellement plu de par sa fluidité et sa légèreté! Je suis rentrée dans l’intrigue tout de suite et en ce moment, c’est ce qu’il me faut. Je n’ai pas envie de passer 10 chapitres à comprendre les liens qui unissent tel personnage à tel personnage, pas envie d’une chronologie complexe ou de délocalisation permanente. Le personnage de Rosalie a beaucoup contribué à mon intérêt: tendre, attachante, rêveuse, elle est la compagnie idéale. L’arrivée des personnages masculins dans l’intrigue apporte la touche de pep’s qu’il faut et la lecture en devient tout de suite addictive. C’est simple, j’avais hâte de reprendre la lecture là où je l’avais laissé. Si vous avez envie de passer un moment de lecture léger, agréable, de voyager un peu à travers les yeux de Rosalie dans Paris, de suivre une romance et une aventure à la fois, je vous conseille les yeux fermés cet ouvrage. Si vous connaissez un peu... Il est des lectures qui tombent au bon moment: cela a été le cas avec cet ouvrage. J’étais en panne littéraire. Impossible de me plonger dans un livre: pas la tête à bouquiner et endormissement profond au bout de 3 pages. Mais » La vie en Rosalie » m’a tellement plu de par sa fluidité et sa légèreté! Je suis rentrée dans l’intrigue tout de suite et en ce moment, c’est ce qu’il me faut. Je n’ai pas envie de passer 10 chapitres à comprendre les liens qui unissent tel personnage à tel personnage, pas envie d’une chronologie complexe ou de délocalisation permanente. Le personnage de Rosalie a beaucoup contribué à mon intérêt: tendre, attachante, rêveuse, elle est la compagnie idéale. L’arrivée des personnages masculins dans l’intrigue apporte la touche de pep’s qu’il faut et la lecture en devient tout de suite addictive. C’est simple, j’avais hâte de reprendre la lecture là où je l’avais laissé. Si vous avez envie de passer un moment de lecture léger, agréable, de voyager un peu à travers les yeux de Rosalie dans Paris, de suivre une romance et une aventure à la fois, je vous conseille les yeux fermés cet ouvrage. Si vous connaissez un peu les autres ouvrages de l’auteur, j’avoue que ma préférence se tourne vers celui-ci, comparé au « Sourire des femmes » je l’ai trouvé pour ma part, plus abouti. Belle lecture à tous!
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.