Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262041199
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

La vie quotidienne au Moyen Age

Date de parution : 23/04/2015
Une vision d’ensemble de la vie des hommes et des femmes du Moyen Age, des invasions barbares à la Renaissance.
Entre « Naître » et « Mourir », les vingt-deux chapitres de ce livre scandent l’existence des hommes et des femmes du Moyen Age, depuis les invasions barbares jusqu’à la Renaissance. Pour raconter, avec son talent coutumier, le quotidien du peuple comme des grands, Jean Verdon embrasse tous les thèmes.

L’on découvre ainsi que l’on...
Entre « Naître » et « Mourir », les vingt-deux chapitres de ce livre scandent l’existence des hommes et des femmes du Moyen Age, depuis les invasions barbares jusqu’à la Renaissance. Pour raconter, avec son talent coutumier, le quotidien du peuple comme des grands, Jean Verdon embrasse tous les thèmes.

L’on découvre ainsi que l’on ne se marie pas par amour et que les futurs époux n’ont pas leur mot à dire. La sexualité tient pourtant une place significative au sein du couple et certains textes, connus des milieux cultivés, attestent l’existence d’un art érotique. Les quantités de nourriture et de vin ingérées impressionneraient nos contemporains fervents de diététique, mais des conditions de vie plus dures que de nos jours entraînent une dépense énergétique plus importante. A ceux qui prient, ceux qui combattent et ceux qui travaillent ‒ les paysans, qui constituent l’essentiel de la population ‒ s’ajoute, avec le développement des villes, le monde des artisans et des marchands. Sur eux tous la religion exerce une forte emprise, elle structure la société. Malgré les « malheurs du temps », les hommes savent s’amuser, profiter des instants de loisir plus fréquents qu’on ne l’imagine. Ils se déplacent beaucoup, parfois longtemps, des mois, voire des années.

Un panorama sans équivalent, riche et fascinant.
 
 
                     
 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262041199
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm
Perrin
En savoir plus

Ils en parlent

En choisissant d'organiser son ouvrage autour des thèmes qui marquent la vie d'un homme, de sa naissance à sa mort, Jean Verdon nous révèle une facette inédite de l'homme médiéval.
figaro histoire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bequelune Posté le 16 Mars 2021
    Ce livre ravira toutes celles et ceux qui cherchent à connaitre des détails sur la vie quotidienne au Moyen âge, celle des gens de rien, comme celle des bourgeois et des nobles. Le livre est organisé par thématique, "Naitre", "Se nourrir", etc, ce qui permet d'aller piocher directement les pages dont on a besoin. Jean Verdon adopte une écriture simple, il illustre souvent son propos d'anecdotes et d'exemples. L'avantage est qu'il cite la date et le lieu de chacun de ses exemples, ce qui permet de contextualiser le propos. Car, évidemment, la limite d'un tel exercice est que pour couvrir une aussi longue période (le MA c'est grosso modo 1000 ans) et région (l'Europe de l'ouest, bien que plusieurs exemples soient centrés sur la France), il faut synthétiser, faire des choix, simplifier. Ce livre ne conviendra donc pas aux puristes qui veulent avoir 100% de données factuelles sur la vie dans tel endroit à telle période. Mais pour une première approche, voilà un ouvrage qui dégrossit fort utilement le trait. Un livre de vulgarisation agréable et bien pensé malgré ses limites inhérentes au genre.
  • Fifrildi Posté le 4 Mai 2020
    Jean Verdon (1937- ) est un historien médiéviste qui a reçu plusieurs prix dont celui de l’Académie française en 2002 pour Les Françaises pendant la guerre de Cent Ans. Il semble s’être beaucoup intéressé aux femmes du Moyen Age. Ce livre, publié en 2015, offre une belle vue d’ensemble sur la vie quotidienne au Moyen Age. L’auteur a développé 22 aspects comme naître, grandir, étudier, manger, boire, dormir, … Les chapitres ne doivent pas être obligatoirement lus dans l’ordre. C’est difficile d’en faire un résumé et donc je vais plutôt parler de l’atout majeur du livre : Verdon illustre tout du long ses propos avec des anecdotes. C’est très intéressant et cela donne envie d’en apprendre davantage. La bibliographie en fin d’ouvrage offre la possibilité d’aller plus loin, je regrette cependant l’absence d’un index. Challenge livre historique 2020
  • michelangelo Posté le 13 Mai 2016
    Jean Verdon est le grand spécialiste de l’histoire médiévale et rétablit la vérité pour une période souvent caricaturée ou mal comprise. La vie quotidienne au Moyen-âge n’échappe pas à cette règle, le propos restant très érudit et très pédagogique. Jean Verdon part de la naissance et s’arrête à la mort au travers de 22 chapitres parfaitement écrits. Certes, l’écueil principal reste de manque de documents authentiques d’époque pour creuser de façon sociologique certains aspects de la vie courante (sexualité, par exemple), et beaucoup des écrits existants font état de la vie des nantis de l’époque (rois, chevaliers, princes, haute bourgeoisie et prélats). On sent que parfois les informations données sont, en quelque sorte, une extrapolation qui va des grands de ce monde aux paysans ou citadins pauvres. A titre d’exemple, dire que l’homme au Moyen-âge est un grand voyageur ne peut s’appliquer à l’homme du peuple, coincé sur son territoire pour des raisons purement matérielles et de survie… L’élément parfaitement rendu est cette prégnance de la religion sur l’ensemble du corps social, prégnance qui conditionne souvent les relations et le mode de vie moyenâgeux. De même l’extension des villes va précipiter la naissance d’une société différente qui aboutira à la Renaissance. Quant aux anecdotes,... Jean Verdon est le grand spécialiste de l’histoire médiévale et rétablit la vérité pour une période souvent caricaturée ou mal comprise. La vie quotidienne au Moyen-âge n’échappe pas à cette règle, le propos restant très érudit et très pédagogique. Jean Verdon part de la naissance et s’arrête à la mort au travers de 22 chapitres parfaitement écrits. Certes, l’écueil principal reste de manque de documents authentiques d’époque pour creuser de façon sociologique certains aspects de la vie courante (sexualité, par exemple), et beaucoup des écrits existants font état de la vie des nantis de l’époque (rois, chevaliers, princes, haute bourgeoisie et prélats). On sent que parfois les informations données sont, en quelque sorte, une extrapolation qui va des grands de ce monde aux paysans ou citadins pauvres. A titre d’exemple, dire que l’homme au Moyen-âge est un grand voyageur ne peut s’appliquer à l’homme du peuple, coincé sur son territoire pour des raisons purement matérielles et de survie… L’élément parfaitement rendu est cette prégnance de la religion sur l’ensemble du corps social, prégnance qui conditionne souvent les relations et le mode de vie moyenâgeux. De même l’extension des villes va précipiter la naissance d’une société différente qui aboutira à la Renaissance. Quant aux anecdotes, elles sont nombreuses et font tomber parfois des clichés bien installés. Par exemple, la quantité de nourriture phénoménale ingurgitée à l’époque en raison des besoins en énergie bien supérieurs à notre époque moderne… L’homme du moyen-âge ne passe pas son temps entre famines et peste, même si ces deux éléments ont marqué l’époque et la société dans leur ensemble. En définitive, voilà un essai historique de qualité, parfois un peu complexe, mais qui évite de tomber dans la caricature d’une époque longue et bien plus riche qu’on ne l’imagine. Michelangelo 2016
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…