En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Vie secrète de Violet Grant

        Belfond
        EAN : 9782714459480
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 544
        Format : 140 x 225 mm
        La Vie secrète de Violet Grant

        Julia TAYLOR (Traducteur)
        Collection : Le Cercle Belfond
        Date de parution : 02/06/2016
        Du New York des sixties au Tout-Berlin d’avant guerre, en passant par Londres et Paris, une saga trépidante, le portrait de deux femmes indomptables, au destin bousculé par la passion, la soif d’indépendance et le goût du scandale. 
        New York, 1964.
        Vivian Schuyler, petite fille fortunée de la Ve Avenue, a décidé de rompre avec les conventions familiales pour prendre son indépendance et tenter de se faire un nom dans le journalisme. Mais comment trouver le matériau du scoop qui lui vaudra la consécration dans ce sérail dominé par...
        New York, 1964.
        Vivian Schuyler, petite fille fortunée de la Ve Avenue, a décidé de rompre avec les conventions familiales pour prendre son indépendance et tenter de se faire un nom dans le journalisme. Mais comment trouver le matériau du scoop qui lui vaudra la consécration dans ce sérail dominé par les hommes ?
        Alors qu’elle végète à un poste de pigiste, Vivian reçoit un colis qui va radicalement changer sa vie : une valise, égarée depuis cinquante ans, qui aurait appartenu à sa grand-tante Violet, elle-même introuvable depuis 1914.
        Qu’est devenue cette brillante scientifique, qui rêvait de devenir la première grande physicienne américaine ? La rumeur familiale qui voudrait qu’elle ait fui l’Europe au bras de son amant après avoir assassiné son époux est-elle vraie ?
        Des questions qui passionnent bientôt l’apprentie journaliste. Aidée de Paul, un charmant chirurgien découvert à la Poste en même temps que le bagage, Vivian mène une enquête qui va l’obliger à remonter le cours de l’Histoire pour suivre le périple d’une étudiante passionnée, d’une amoureuse écartelée entre sa carrière et son cœur, d’une femme rebelle et indépendante au destin pavé de drames et de lourds secrets…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714459480
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 544
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        20.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Nympha Posté le 26 Octobre 2017
          Cette histoire nous immerge complètement dans son récit ! Il n’y a pas seulement un attachement qui se fait aux personnages, c’est plus que ca ! On s’imprègne de l’histoire, on voit les évènements se dérouler autour de nous ! Deux histoires d’amour à un demi-siècle d’écart mais qui représentent toutes les deux, les difficultés qui peuvent entraver un amour parfait ! Il y a plusieurs gros points positifs à ce livre ! Je n’en citerai que les 3 principaux : Le premier est l’humour qu’on y trouve ! Dès le départ, on rencontre Vivian qui m’a fait rire ! Elle est d’un humour sans pareil dans un bouquin et on a envie de la connaitre tellement son personnage est décalé des personnages habituels... Extravertie et dévergondée, c’est une vraie chipie ! Ensuite, Vivian nous parle ! Elle nous prend à partie quand elle nous raconte son histoire et elle joue de cette relation qui se crée entre elle et le lecteur… Et enfin, la fin est TOP ! Je ne m’attendais pas à une fin aussi bonne ! Je m’attendais à une fin classique qu’on comprend au fil des pages, et pourtant je suis tombée dans le panneau ! Bref, cette auteure semble fort... Cette histoire nous immerge complètement dans son récit ! Il n’y a pas seulement un attachement qui se fait aux personnages, c’est plus que ca ! On s’imprègne de l’histoire, on voit les évènements se dérouler autour de nous ! Deux histoires d’amour à un demi-siècle d’écart mais qui représentent toutes les deux, les difficultés qui peuvent entraver un amour parfait ! Il y a plusieurs gros points positifs à ce livre ! Je n’en citerai que les 3 principaux : Le premier est l’humour qu’on y trouve ! Dès le départ, on rencontre Vivian qui m’a fait rire ! Elle est d’un humour sans pareil dans un bouquin et on a envie de la connaitre tellement son personnage est décalé des personnages habituels... Extravertie et dévergondée, c’est une vraie chipie ! Ensuite, Vivian nous parle ! Elle nous prend à partie quand elle nous raconte son histoire et elle joue de cette relation qui se crée entre elle et le lecteur… Et enfin, la fin est TOP ! Je ne m’attendais pas à une fin aussi bonne ! Je m’attendais à une fin classique qu’on comprend au fil des pages, et pourtant je suis tombée dans le panneau ! Bref, cette auteure semble fort prometteuse et j’ai passé un excellent moment à lire ce bouquin !!
          Lire la suite
          En lire moins
        • millyjess Posté le 3 Octobre 2017
          Premier roman de cette auteure que je lis et j'ai été conquise =) . J'ai beaucoup aimé ce premier tome, suivre le personnage de Vivian et découvrir l'histoire de sa grand-tante Violet Grant, une brillante scientifique avec un fort caractère. Nous alternons les chapitres entre Vivian et Violet qui vit à deux époques différentes, deux personnages fascinantes, très touchante. Une histoire captivante, prenant où s'enchaînent des révélations surprenantes que je n'ai pas vues venir, de l'émotion, de l'amour, une petite touche d'humour, tout cela fait que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman. Les pages se tournent très vite et avec avidité car on veux savoir tout que ce soit l'histoire de Violet et l'enquête de Vivian pour découvrir ce qu'est advenu de Violet. Deux histoires qui ont su me toucher, me captiver, me surprendre, me passionné. Bref, ce roman est tout ce que j'aime, l'alternance entre plusieurs époques, suivre la vie de deux fortes femmes, le coter historique, les secrets de famille... Une saga que je vous conseille fortement !!!!
        • DucalmeLucette Posté le 25 Septembre 2017
          La vie secrète de Violet Grant se dévoile peu à peu à nous au fil des chapitres, en parallèle de la vie amoureuse de sa nièce Vivian et de ses recherches concernant cette valise qu’elle a reçu un jour par surprise. À mi-chemin entre le roman historique, la romance et la saga familiale, ce petit pavé ne manque pas de sujets intéressants. J’ai beaucoup apprécié ces deux femmes de caractère et j’avais hâte de découvrir les secrets qui planent sur leur famille. « Nous sommes des Schuyler, chérie. Les non-dits sont notre spécialité. » Je vous avoue que j’ai tout de même ressenti quelques longueurs. J’aurai aimé que l’auteure nous dévoile un peu plus rapidement certains pans de la vie de Violet. De temps à autre, cela traînait un peu trop. C’est dommage puisque l’histoire en elle-même est assez captivante et l’écriture est truffée d’humour et agréable. En revanche, la fin m’a beaucoup enthousiasmée. J’ai vraiment aimé ! Finalement, les destins de Vivian et Violet se ressemblent même si cinquante ans les séparent. Elles ont toutes deux une vie amoureuse compliquée même si elles font preuve de courage et de ténacité. Leur caractère est très proche, elles possèdent beaucoup de points communs.... La vie secrète de Violet Grant se dévoile peu à peu à nous au fil des chapitres, en parallèle de la vie amoureuse de sa nièce Vivian et de ses recherches concernant cette valise qu’elle a reçu un jour par surprise. À mi-chemin entre le roman historique, la romance et la saga familiale, ce petit pavé ne manque pas de sujets intéressants. J’ai beaucoup apprécié ces deux femmes de caractère et j’avais hâte de découvrir les secrets qui planent sur leur famille. « Nous sommes des Schuyler, chérie. Les non-dits sont notre spécialité. » Je vous avoue que j’ai tout de même ressenti quelques longueurs. J’aurai aimé que l’auteure nous dévoile un peu plus rapidement certains pans de la vie de Violet. De temps à autre, cela traînait un peu trop. C’est dommage puisque l’histoire en elle-même est assez captivante et l’écriture est truffée d’humour et agréable. En revanche, la fin m’a beaucoup enthousiasmée. J’ai vraiment aimé ! Finalement, les destins de Vivian et Violet se ressemblent même si cinquante ans les séparent. Elles ont toutes deux une vie amoureuse compliquée même si elles font preuve de courage et de ténacité. Leur caractère est très proche, elles possèdent beaucoup de points communs. On a vraiment le sentiment de faire la connaissance de deux personnes d’une même famille, telles deux sœurs. Il est certain que la femme est au centre du roman. Les hommes, eux, ne sont pas épargnés. Goujats, indignes de confiance et parfois même exécrables dans une bonne partie de l’histoire, ils savent malgré tout nous offrir de tendres moments romantiques. Ouf ! De plus, cette épopée distille ce qu’il faut d’historique. La Première Guerre Mondiale est en effet la toile de fond de cette folle histoire familiale. Il ne faut pas attendre des détails sur l’histoire en Europe à cette époque, ce n’est pas le but. C’est davantage un élément qui apporte de la consistance et de l’intérêt supplémentaire à l’histoire. En bref, malgré des longueurs, j’ai apprécié ce roman, ses personnages féminins de caractère ainsi que la fin qui m’a définitivement réconciliée avec ce livre. La juste dose entre romance, historique et saga familiale en font un roman intéressant et à découvrir !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Autantenemportentleslivres Posté le 19 Septembre 2017
          Mon avis: J'avais découvert Beatriz Williamns avec son premier roman L'été du cyclone qui avait été un vrai coup de coeur l'année dernière. J'étais donc ravie de retrouver la plume de l'auteure avec son deuxième roman La vie secrète de Violet Grant. Je remercie donc les Editions Belfond pour m'avoir envoyé ce titre ainsi que la suite Les lumières de Cape Cod qui est paru le 1 juin 2017 dans leur nouvelle collection Le Cercle Belfond. Il est vrai que j'avais beaucoup d'attente concernant ce livre car j'avais tellement aimé le premier que je m'attendais ou du moins j’espérais apprécier celui-ci tout autant. Avec La vie secrète de Violet Grant Beatriz Williams part dans un registre totalement différent en terme de genre et d'époque puisqu'il s'agit plutôt ici d'un roman historique qui se déroule à la fois avant la première guerre mondiale puis de nos jours, mais aussi en terme de narration. Je ne sais pas très bien comment expliquer mon propos mais je n'ai pas reconnu la plume de l'auteure que j'avais tant apprécié dans son roman précédant. La narratrice est Vivian elle-même et on peut dire qu'elle a une façon très particulière de s’exprimer, d'autant plus qu'elle s'adresse parfois directement... Mon avis: J'avais découvert Beatriz Williamns avec son premier roman L'été du cyclone qui avait été un vrai coup de coeur l'année dernière. J'étais donc ravie de retrouver la plume de l'auteure avec son deuxième roman La vie secrète de Violet Grant. Je remercie donc les Editions Belfond pour m'avoir envoyé ce titre ainsi que la suite Les lumières de Cape Cod qui est paru le 1 juin 2017 dans leur nouvelle collection Le Cercle Belfond. Il est vrai que j'avais beaucoup d'attente concernant ce livre car j'avais tellement aimé le premier que je m'attendais ou du moins j’espérais apprécier celui-ci tout autant. Avec La vie secrète de Violet Grant Beatriz Williams part dans un registre totalement différent en terme de genre et d'époque puisqu'il s'agit plutôt ici d'un roman historique qui se déroule à la fois avant la première guerre mondiale puis de nos jours, mais aussi en terme de narration. Je ne sais pas très bien comment expliquer mon propos mais je n'ai pas reconnu la plume de l'auteure que j'avais tant apprécié dans son roman précédant. La narratrice est Vivian elle-même et on peut dire qu'elle a une façon très particulière de s’exprimer, d'autant plus qu'elle s'adresse parfois directement au lecteur. Cela m'a quelque peu déstabilisé car j'ai mis du temps à me familiariser avec ce choix narratif. Le deuxième gros regret que j'ai concernant ce roman est qu'il est à mon sens beaucoup trop long et lent. Javais l'impression que l'intrigue n’avançait pas alors que cette fameuse valise est découverte par Vivian dès les toutes premières pages. Malheureusement Beatriz Williams a fait le choix de consacrer une partie des passages concernant Vivian à son histoire d'amour avec un médecin qu'elle rencontre dans une poste plutôt que de les consacrer aux recherches qu'elle entreprend pour savoir ce qu'est devenue sa grande tante Violet. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de passages sur l'enquête qu'elle mène alors que c'est le sujet même du livre. J'avais envie de découvrir plus de secrets, j'avais envie de voir l’évolution de ses recherches et non pas son idylle compliquée avec cet homme qui pour ma part n'a en aucun cas servi l'histoire. Du côté des retours dans le passé si j'ai au contraire adoré ici la romance qui s'installe entre Violet et Lionel que j'ai énormément apprécié, en revanche j'ai trouvé que là encore il n'y avait pas beaucoup de rebondissements et de péripéties qui faisaient avancer l'intrigue. Pour cela il faut attendre la toute fin du livre qui m'a assez surprise par contre, si bien que parfois je me demandais où voulait en venir l'auteure. En y réfléchissant par la suite j'ai pensé que peut-être la relation qu'entretient Vivian avec le docteur Paul n'était en réalité présente que pour nous montrer les similitudes qu'il y avait entre Vivian et Violet. Toutes deux ont en effet fait de mauvais choix en terme de relation amoureuse. L'une s'est entichée d'un coureur de jupons et l'autre d'un homme déjà engagé ailleurs. J'ai trouvé intéressant de retrouver un peu de Violet en Vivian et vice versa, car on ne sait pas ce que Violet est devenue. On ne sait pas si elle est toujours vivante à l'époque dans laquelle vit Vivian, et ainsi j'ai eu l’impression que Violet était en quelque sorte encore présente, que cela rendait encore plus vivant ce personnage intriguant et énigmatique. Outre les ressemblances dans leurs relations affetcives, elles ont également des caractères très similaires. Elles sont toutes deux des femmes très modernes qui veulent réussir dans leur métier et qui veulent s'imposer en tant que femme dans un monde d'hommes. Elles sont également très franches, très audacieuses, très impétueuses, surtout Vivian qui m'a parfois exaspéré par son sans-gêne et sa franchise parfois grossière. Violet est un peu plus dans la retenue, sans doute parce qu'elle vit au tout début du XXeme siècle, même si à la fin elle sait aussi s'affirmer et prendre les décisions qui s'imposent. J'ai en revanche regretté sa naïveté et sa capacité à se laisser dicter sa vie par son mari le professeur Grant. Dans tous les cas ce sont deux personnages féminins très proches dans leur attitude, qui ont eu des relations basées sur le mensonge et les tromperies et qui sont très en avance sur leur temps. Il est vrai qu'elles ne m'ont pas toujours plu mais elles ont le mérite d'être différentes des personnages que l'on retrouve habituellement dans ce genre de roman. L'ambiance générale du livre est assez particulière. Je ne l'ai pas particulièrement apprécié du fait des quelques passages sur la physique et la chimie qui donnent parfois au roman un caractère un peu trop intellectuel. Heureusement ils sont très peu présents, surtout au début du livre car cet aspect de l’histoire ne m'intéressait pas du tout. J'ai nettement préféré les passages sur la montée progressive des conflits à l'origine de la première guerre mondiale. J'ai trouvé qu'ils apportaient vraiment un climat de tension croissant tout au long du roman qui m'a tenu en haleine. J'avais constamment peur pour Violet et j'avais d'autant plus envie de savoir ce qui était caché à l'intérieur de sa valise, car on se doute bien que son contenu est en rapport avec l’entrée imminente en guerre. Enfin, j'ai regretté parfois la présence de mots ou de passages à caractère sexuel. Lorsque l'on découvre les loisirs d'un des personnage du passé on comprend mieux pourquoi ils sont là, mais là encore selon moi cette ambiance un peu "libertine" n'était pas indispensable à mon sens. Pour conclure: Un roman palpitant du fait du mystère entretenu autour de cette valise datant de plus de cinquante ans, mais qui est malheureusement très lent. Si l'aspect historique m'a beaucoup plu, j'ai eu en revanche des difficultés à véritablement apprécier Violet et Vivian, et je regrette que Beatriz Williams ait délaissé l'enquête menée par Vivian au profit de sa romance. Un livre assez bon dans l'ensemble mais qui ne fait pas partie selon moi des meilleurs du genre. Ma note: 14/20.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Eroblin Posté le 30 Juillet 2017
          Nous sommes en 1964 à New York et la vie de la belle et fantasque Vivian Schuyler va changer du tout au tout le jour où elle récupère un colis qui ne lui était pas destiné. Dans le colis se trouve une valise appartenant à une certaine Violet Grant qui s'avère être, après quelques vérifications auprès de sa tante Julie, une grand-tante partie peu avant la Première Guerre mondiale vivre en Angleterre puis en Allemagne avec son mari, mari qu'elle aurait trompé et assassiné avant de disparaître. Vivian travaille dans un journal mais son supérieur hiérarchique ne lui reconnaît d'autre talent que de celui de relire les articles écrits par des journalistes hommes. Persuadée que sa grand-tante représente un sujet journalistique passionnant, elle obtient la possibilité d'enquêter sur cette Violet Grant. le roman est écrit en focalisation interne et, selon le chapitre, adopte le point de vue de Vivian ou celui de Violet. Selon le chapitre, le ton n'est pas le même : léger et drôle pour Vivian ; grave et mélancolique pour Violet. de plus, l'enquête de Vivian se double d'une histoire d'amour compliquée puisqu'elle tombe amoureuse d'un interne en médecine, un bel homme blond, qui , hélas, a... Nous sommes en 1964 à New York et la vie de la belle et fantasque Vivian Schuyler va changer du tout au tout le jour où elle récupère un colis qui ne lui était pas destiné. Dans le colis se trouve une valise appartenant à une certaine Violet Grant qui s'avère être, après quelques vérifications auprès de sa tante Julie, une grand-tante partie peu avant la Première Guerre mondiale vivre en Angleterre puis en Allemagne avec son mari, mari qu'elle aurait trompé et assassiné avant de disparaître. Vivian travaille dans un journal mais son supérieur hiérarchique ne lui reconnaît d'autre talent que de celui de relire les articles écrits par des journalistes hommes. Persuadée que sa grand-tante représente un sujet journalistique passionnant, elle obtient la possibilité d'enquêter sur cette Violet Grant. le roman est écrit en focalisation interne et, selon le chapitre, adopte le point de vue de Vivian ou celui de Violet. Selon le chapitre, le ton n'est pas le même : léger et drôle pour Vivian ; grave et mélancolique pour Violet. de plus, l'enquête de Vivian se double d'une histoire d'amour compliquée puisqu'elle tombe amoureuse d'un interne en médecine, un bel homme blond, qui , hélas, a le grand tort d'être le fiancé secret de sa meilleure amie Margaux Lightfoot, elle-même la fille du propriétaire du journal pour lequel Vivian travaille ! La belle Vivian va passer par des hauts et des bas avant de pouvoir se réfugier dans les bras de son médecin. Et c'est là que l'emploi du seul point de vue de Vivian et la légèreté de ton ont leurs limites car le lecteur (ou la lectrice) ne prend pas au sérieux l'idylle qui naît entre elle et le « Dr Paul » comme elle l'appelle ; on ne parvient pas à « vivre » la trahison et la douleur de Vivian quand elle assiste à leurs fiançailles. Et, surtout, comme on n'a pas le point de vue du « Dr Paul », ce personnage nous apparaît comme un être assez falot finalement qui apparaît et disparaît des pages pour resurgir comme un diable de sa boîte à la toute fin du roman. C'est dommage car Vivian est une jeune femme attachante, elle aurait mérité un amant mieux dessiné. Sa grand-tante est mieux traitée par contre : les chapitres qui lui sont consacrés reviennent sur sa décision d'étudier à Oxford sous la responsabilité d'un professeur émérite – Walter Grant - , son mariage malheureux avec lui car le fameux Grant est un gros pervers (du moins à mes yeux), sa rencontre avec un compatriote Lionel Richardson dont elle va tomber amoureuse et enfin les circonstances qui ont valu à Violet le « titre » de meurtrière et sa disparition. L'écriture est plus classique certes mais du coup, elle permet à l'émotion de s'installer. J'ai préféré le couple Violet/Lionel à celui de Vivian/Dr Paul. Ceci dit, j'ai passé un bon moment de lecture car les deux intrigues sont bien menées. 15/20
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.