En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Vie selon Juan Salvador, palmipède d'Uruguay

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265115736
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 130 x 200 mm
        La Vie selon Juan Salvador, palmipède d'Uruguay

        AMELIE DE MAUPEOU (Traducteur)
        Date de parution : 10/11/2016
        1975 : Tom Michell, la vingtaine fraîchement entamée, avait tout bien prévu : un billet d’avion, une place d’enseignant dans une école huppée d’Argentine et un mois de vacances pour parcourir l’Amérique latine. À moto, cheveux au vent, l’esprit libre ‒ à la Che Guevara, quoi !
        Pourtant, un soir, lors...
        1975 : Tom Michell, la vingtaine fraîchement entamée, avait tout bien prévu : un billet d’avion, une place d’enseignant dans une école huppée d’Argentine et un mois de vacances pour parcourir l’Amérique latine. À moto, cheveux au vent, l’esprit libre ‒ à la Che Guevara, quoi !
        Pourtant, un soir, lors d’une ultime balade sur une plage d’Uruguay, il assiste à une scène inattendue : piégé dans une nappe de pétrole, un manchot lutte pour sa survie.
        Sans hésiter, Tom le secourt, le nettoie, puis le ramène à la mer.
        Mais l’animal ne veut plus le quitter.
        Le jeune enseignant décide alors d’embarquer avec lui le palmipède, désormais baptisé Juan Salvador.
        Au fil des mois, l’espiègle oiseau va transformer, chambouler et illuminer de ses facéties la vie de tous ceux qu’il croise sur sa route… Et avant tout celle de son sauveur.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265115736
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 130 x 200 mm
        Fleuve éditions
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • GoldElie Posté le 10 Avril 2017
          Ce roman, ou plutôt devrais-je dire témoignage, met en lumière l'importance que peut avoir un animal dans notre vie, et ce, à plusieurs niveaux. Au contact de ce manchot, la parole se libère, certaines personnes se révèlent, ce petit être chamboule des vies. Un impact au premier abord insoupçonnable ! Une très belle rencontre, mais dans des circonstances que l'on déplore évidemment. De nos jours encore, le mépris de l'être humain envers la planète qu'il partage pourtant avec d'autres espèces est lourd de conséquences. L'auteur n'oublie pas de le rappeler, sans pour autant plomber l'histoire qui met principalement l'accent sur le lien qui unit cet homme et ce manchot. Une histoire d'amitié improbable et touchante qui donne régulièrement le sourire face aux situations mettant en scène ce petit palmipède attachant.
        • Ladoryquilit Posté le 24 Mars 2017
          Dans les années 1970, Tom Michell a vingt ans et vient d'être diplômé. Il décide alors de quitter l'Angleterre afin d'aller enseigner l'Anglais en Argentine, espérant y vivre des aventures et des périples en mobylette. Avant de s'y rendre, il fait une escapade en Uruguay et lors d'une ballade sur le front de mer, il est témoin d'une terrible catastrophe : des milliers de manchots sont morts échoués et ensevelis sous une couche de pétrole. Mais un de ces manchots semble vivant et sans réfléchir, Tom le sauve et l'emmène avec lui pour le nettoyer. Après lui avoir sauvé la vie, il tente alors de le relâcher à la mer, mais le manchot ne semble pas décider à le quitter, mais plutôt à le suivre. Finalement, Tom se résout à emmener le manchot avec lui en Argentine ! Un drôle de lien finit par se tisser entre eux et Juan Salvador, ainsi nommé le manchot, devient alors la mascotte du campus... C'est un roman que je voulais lire depuis un moment à cause de ce titre si original, La vie selon Juan Salvador palmipède d'Uruguay, et lors d'une fouille minutieuse à ma médiathèque, j'ai pu mettre la main dessus ! C'est une... Dans les années 1970, Tom Michell a vingt ans et vient d'être diplômé. Il décide alors de quitter l'Angleterre afin d'aller enseigner l'Anglais en Argentine, espérant y vivre des aventures et des périples en mobylette. Avant de s'y rendre, il fait une escapade en Uruguay et lors d'une ballade sur le front de mer, il est témoin d'une terrible catastrophe : des milliers de manchots sont morts échoués et ensevelis sous une couche de pétrole. Mais un de ces manchots semble vivant et sans réfléchir, Tom le sauve et l'emmène avec lui pour le nettoyer. Après lui avoir sauvé la vie, il tente alors de le relâcher à la mer, mais le manchot ne semble pas décider à le quitter, mais plutôt à le suivre. Finalement, Tom se résout à emmener le manchot avec lui en Argentine ! Un drôle de lien finit par se tisser entre eux et Juan Salvador, ainsi nommé le manchot, devient alors la mascotte du campus... C'est un roman que je voulais lire depuis un moment à cause de ce titre si original, La vie selon Juan Salvador palmipède d'Uruguay, et lors d'une fouille minutieuse à ma médiathèque, j'ai pu mettre la main dessus ! C'est une histoire originale dans laquelle nous plongeons avec ce livre. La rencontre particulière entre un jeune homme qui part au bout du monde afin d'enseigner, mais aussi avec l'idée de vivre quelques aventures, et un manchot qui était au bord de l'agonie. Dès qu'ils se rencontrent d'ailleurs, on sourit des difficultés de Tom à tenter de se faire comprendre du manchot, ses coups de gueule d'ailleurs nous amusent même. Nous ne sommes pas étonnés que finalement celui-ci emmène son Juan Salvador avec lui, on ressent qu'une certaine connexion s'est établie entre eux. Mais en débutant notre lecture, on est loin de s'imaginer qu'entre eux deux finalement va se tisser un lien très fort qui marquera à jamais Tom. Ce qui m'a marqué dans ce livre, c'est ce lien si fort qui unit Juan et Tom. Rapidement, le manchot prend une place importante dans la vie du jeune homme, mais aussi dans la vie de tous ceux qui croisent et notamment les jeunes élèves du campus. Un manchot comme "animal de compagnie ", c'est plutôt original, mais quand celui-ci devient un vrai confident et compagnon ça l'est encore plus ! On s'attache forcément à ce duo inédit, à ce petit palmipède qui semble très intelligent. En plus de ce lien, Tom Michell met aussi en avant le contexte historique de l'Argentine durant ces années 70. Tom Michell a travers son récit qui nous berce doucement, nous touche et nous fait sourire, nous narre en fait une très belle leçon d'amitié, mais aussi de vie. Que ce petit animal ait un si grand impact sur la vie de Tom, de Diego et de tellement d'autres est tellement fascinant. C'est un récit fluide, doux, agréable et presque poétique parfois qui montre aussi bien que les animaux ont une véritable intelligence et sensibilité, mais qui met aussi l'accent sur les catastrophes pétrolières et l'environnement qui se dégrade qui ont un terrible impact sur certaines espèces animalières. Je n'ai pas été déçue par cette lecture et ce fameux titre La vie selon Juan Salvador, palmipède d'Uruguay, j'ai bien fait de me laisser porter par ma curiosité, car Tom Michell livre ici un livre touchant, sensible, sous forme parfois de documentaire animalier et qui nous transporte aussi totalement dans les paysages argentins... La vie selon Juan Salvador, palmipède d'Uruguay de Tom Michell est disponible aux Éditions Fleuve.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Rion06 Posté le 1 Janvier 2017
          On suit Tom Michell qui, dans les années 70, alors qu'il a une vingtaine d'années, part passer une année en Amérique du Sud afin d'enseigner dans une école d'Argentine et de visiter le reste du continent pendant ses vacances. C'est d'ailleurs au terme de son séjour en Uruguay qu'il va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie : au milieu d'une plage jonchée de manchots morts après avoir été touchés par nappe de pétrole, il découvre un survivant se débattant avec ses plumes couvertes de mazout. Tom, touché par cette funeste scène, va prendre le manchot avec lui pour le nettoyer, le sauver, avant de le remettre à l'eau. Cependant, le palmipède va en décider autrement, et, une fois propre, il ne va pas vouloir repartir seul en mer et va s'imposer dans la vie de son sauveur. Cette histoire est extrêmement touchante, amusante mais aussi émouvante. C'est une belle leçon d'amitié mais aussi de vie. C'est intéressant de voir comment un petit animal peut avoir un si grand impact dans la vie de la communauté du collège : il a d'abord suscité la curiosité (oui, on ne voit pas de manchots tous les jours dans un collège... On suit Tom Michell qui, dans les années 70, alors qu'il a une vingtaine d'années, part passer une année en Amérique du Sud afin d'enseigner dans une école d'Argentine et de visiter le reste du continent pendant ses vacances. C'est d'ailleurs au terme de son séjour en Uruguay qu'il va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie : au milieu d'une plage jonchée de manchots morts après avoir été touchés par nappe de pétrole, il découvre un survivant se débattant avec ses plumes couvertes de mazout. Tom, touché par cette funeste scène, va prendre le manchot avec lui pour le nettoyer, le sauver, avant de le remettre à l'eau. Cependant, le palmipède va en décider autrement, et, une fois propre, il ne va pas vouloir repartir seul en mer et va s'imposer dans la vie de son sauveur. Cette histoire est extrêmement touchante, amusante mais aussi émouvante. C'est une belle leçon d'amitié mais aussi de vie. C'est intéressant de voir comment un petit animal peut avoir un si grand impact dans la vie de la communauté du collège : il a d'abord suscité la curiosité (oui, on ne voit pas de manchots tous les jours dans un collège !) puis rapidement il est devenu un ami, un confesseur à qui on raconte ses problèmes, une mascotte pour l'équipe de rugby et même un libérateur pour le jeune Diego. J'ai également beaucoup aimé les passages où l'auteur nous emmène avec lui dans sa découverte du territoire sud américain avec ses paysages grandioses et la description de la vie quotidienne des peuples qu'il rencontre au fil de ses voyages. Le récit est fluide, agréable, apporte un sentiment de légèreté, de plénitude. Il y a, tout au long du livre, de petites illustrations de poissons et de Juan Salvador, qui apportent à ce roman encore plus de douceur, j'ai adoré. A travers ce livre, l'auteur fait également passer un message essentiel et dramatique concernant l'avenir des poissons, oiseaux et autres espèces touchées par la pollution marine d'origine anthropique. Le constat est alarmant car il met en péril de nombreuses espèces. Je suis clairement tombée amoureuse de ce magnifique livre et de ce sympathique manchot qui m'a tant touché et j'espère sincèrement qu'un jour j'aurais le plaisir de pouvoir observer, en Argentine ou ailleurs, ses congénères dans leur milieu naturel.
          Lire la suite
          En lire moins
        • hhenry Posté le 29 Novembre 2016
          Un roman incroyable! Sans aucun doute la grande surprise de cette année! Les pages défilent aussi vite qu'un coup de nageoire et l'écriture est chaude comme le soleil tapant sur la terrasse du collège! Un pur régal!
        • lolomito Posté le 22 Novembre 2016
          1975, Tom Michell part enseigner dans un collège en Argentine. Des rêves de road trip plein la tête, il a bel et bien l'intention d'en profiter pour visiter l'Amérique du Sud de long en large. Mais son voyage ne va pas se passer exactement comme il l'avait prévu. Alors qu'il se promène sur une plage d'Uruguay, il tombe sur un amoncellement de manchots morts à cause d'une pollution pétrolière. Au milieu des cadavres d'oiseaux, un manchot est encore vivant et à bout de forces. Tom Michell alors âgé de 23 ans, entreprend un sauvetage qui va bouleverser sa vie. Le manchot dés lors ne veut plus le quitter et se verra baptisé Juan Salvador. Ce livre tout droit sorti de chez Fleuve éditions, est un récit de voyage tiré de fait réels. C'est aussi l'incroyable histoire d'une belle amitié entre un jeune homme et un manchot. A la fois tendre et touchante, j'ai trouvé cette histoire très instructive car on en apprend beaucoup sur la vie des manchots mais aussi sur la situation politique et économique en Argentine dans les années 70. Une belle histoire qui démontre encore une fois que les animaux quelqu'ils soient sont dotés de sensibilité et... 1975, Tom Michell part enseigner dans un collège en Argentine. Des rêves de road trip plein la tête, il a bel et bien l'intention d'en profiter pour visiter l'Amérique du Sud de long en large. Mais son voyage ne va pas se passer exactement comme il l'avait prévu. Alors qu'il se promène sur une plage d'Uruguay, il tombe sur un amoncellement de manchots morts à cause d'une pollution pétrolière. Au milieu des cadavres d'oiseaux, un manchot est encore vivant et à bout de forces. Tom Michell alors âgé de 23 ans, entreprend un sauvetage qui va bouleverser sa vie. Le manchot dés lors ne veut plus le quitter et se verra baptisé Juan Salvador. Ce livre tout droit sorti de chez Fleuve éditions, est un récit de voyage tiré de fait réels. C'est aussi l'incroyable histoire d'une belle amitié entre un jeune homme et un manchot. A la fois tendre et touchante, j'ai trouvé cette histoire très instructive car on en apprend beaucoup sur la vie des manchots mais aussi sur la situation politique et économique en Argentine dans les années 70. Une belle histoire qui démontre encore une fois que les animaux quelqu'ils soient sont dotés de sensibilité et de discernement. L'écriture sans prétention nous permet aisément de suivre les péripéties de l'oiseau et de son sauveur. Des petites illustrations en noir et blanc viennent agrémenter la lecture en début de chaque chapitre et j'ai pris beaucoup de plaisir à m'attarder sur ces petits dessins plein d'humour et de douceur. La couverture quand à elle est si mignonne que je n'avais qu'une seule envie : partir à la rencontre de ce petit palmipède uruguayen comme me le promettait le titre et je n'ai pas été déçue. J'ai passé un très sympathique moment de lecture avec ce livre qui se lit un peu comme un documentaire animalier. Désormais je ne regarderais plus les manchots de la même manière 😊🐧
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Réconfortant et unique… difficile de ne pas avoir envie d’y être… L’histoire émouvante d’un voyage extraordinaire à l’autre bout du monde et d’une merveilleuse amitié entre un homme et son manchot. » The Bookseller
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.