Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782365691383
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
La ville orpheline
Alice Delarbre (traduit par)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 07/05/2015
Éditeurs :
Les Escales
En savoir plus

La ville orpheline

Alice Delarbre (traduit par)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 07/05/2015
Après l’incroyable succès de L’Île des oubliés, Victoria Hislop mêle avec toujours autant de brio les histoires de famille et les déchirures de l'histoire sur fond de romance et de tragédie.
Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite... Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite hamonie.
Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres.
Lorsqu’un putsch grec plonge l’île dans...
Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite hamonie.
Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres.
Lorsqu’un putsch grec plonge l’île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d’un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n’emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l’armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant.
Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan.
Voici leur histoire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365691383
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
Les Escales
En savoir plus

Ils en parlent

« Mrs Hislop, la Reine Victoria de la littérature anglaise. Tous ses romans sont des best-sellers : le premier, L’Île des oubliés, a conquis plus de 600 000 lecteurs en France ! »
 
Françoise Monnet / Le Progrès

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LuEtRelu Posté le 31 Mars 2022
    L'île de Chypre est habitée par des communautés grecs et turcs qui ne s'entendent pas vraiment. Par contre en 1970 à Famagouste, station balnéaire très prisée, chypriotes grecs et turcs vivent en harmonie ou presque. Un couple ambitieux (Aphroditi et Savvas) est en train d'y constituer un empire hôtelier. Survient le putsh grec (1972) contre Monseigneur Makarios et le conflit sanglant qui s'en suit. L'île de Chypre est plongée dans le chaos, Famagouste est bombardée par les turcs et ses habitants s'enfuient pour sauver leur vie sauf les familles Georgiou (grecs) et Ozkan (turcs). Une « Ligne verte » divise l'île en deux. Autour de cet événement historique, Victoria Hislop a brodé une saga familiale où trahison et méfiance, amitié et fidélité, amour déchiré et cupidité sont à l'honneur. Plus de la moitié du roman est consacrée à l'ouverture de l'hôtel Sunrise et à la perspective du putsch, la mise en marche est assez longue merci! C'est au moment de la fuite de la population que le roman devient intéressant. Les péripéties des deux familles restées à Famagouste sont captivantes. L'auteur a une belle plume et nous donne du suspens. C'est un roman d'atmosphère et de relations humaines dans des conditions de crise politique,... L'île de Chypre est habitée par des communautés grecs et turcs qui ne s'entendent pas vraiment. Par contre en 1970 à Famagouste, station balnéaire très prisée, chypriotes grecs et turcs vivent en harmonie ou presque. Un couple ambitieux (Aphroditi et Savvas) est en train d'y constituer un empire hôtelier. Survient le putsh grec (1972) contre Monseigneur Makarios et le conflit sanglant qui s'en suit. L'île de Chypre est plongée dans le chaos, Famagouste est bombardée par les turcs et ses habitants s'enfuient pour sauver leur vie sauf les familles Georgiou (grecs) et Ozkan (turcs). Une « Ligne verte » divise l'île en deux. Autour de cet événement historique, Victoria Hislop a brodé une saga familiale où trahison et méfiance, amitié et fidélité, amour déchiré et cupidité sont à l'honneur. Plus de la moitié du roman est consacrée à l'ouverture de l'hôtel Sunrise et à la perspective du putsch, la mise en marche est assez longue merci! C'est au moment de la fuite de la population que le roman devient intéressant. Les péripéties des deux familles restées à Famagouste sont captivantes. L'auteur a une belle plume et nous donne du suspens. C'est un roman d'atmosphère et de relations humaines dans des conditions de crise politique, identitaire et humanitaire. Eh oui, j'ai appris beaucoup sur l'histoire de l'île à cette période. Aujourd'hui, Famagouste est toujours une ville fantôme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Coryne1966 Posté le 26 Janvier 2022
    Victoria Hislop est une femme de lettres anglaise. Diplômée de littérature anglaise du St Hilda’s College d’Oxford, elle travaille dans l’édition et les relations publiques avant de devenir romancière. Son premier roman, « L’Île des Oubliés » (« The Island »), paru en 2005 est un gros succès populaire et est traduit dans 26 pays. « La Ville Orpheline » (« The Sunrise ») qu’elle écrit en 2014, paraît en France en 2015. L’histoire se déroule à Famagouste, ancienne cité fortifiée et station balnéaire, sur l’île de Chypre à l’été 1972 où des familles grecques et turques vivent en parfaite harmonie. Un couple, les Papacosta, déjà propriétaires d’un hôtel très prisé sont en train de finaliser la construction d’un second, bien plus grandiose. A ce moment-là, un putsch grec jette la ville dans le chaos. Des milliers de personnes se retrouvent sur les routes pour fuir les bombardements, parmi elles les Papacosta qui ont tout perdu. Nous allons suivre deux familles : les Özkan, des chypriotes turcs et les Georgiou, des chypriotes grecs, hier amis et peut-être aujourd’hui ennemis. Cette lecture nous plonge dans des histoires de famille au milieu de déchirures entre peuples. La partie romancée nous permet de mieux assimiler... Victoria Hislop est une femme de lettres anglaise. Diplômée de littérature anglaise du St Hilda’s College d’Oxford, elle travaille dans l’édition et les relations publiques avant de devenir romancière. Son premier roman, « L’Île des Oubliés » (« The Island »), paru en 2005 est un gros succès populaire et est traduit dans 26 pays. « La Ville Orpheline » (« The Sunrise ») qu’elle écrit en 2014, paraît en France en 2015. L’histoire se déroule à Famagouste, ancienne cité fortifiée et station balnéaire, sur l’île de Chypre à l’été 1972 où des familles grecques et turques vivent en parfaite harmonie. Un couple, les Papacosta, déjà propriétaires d’un hôtel très prisé sont en train de finaliser la construction d’un second, bien plus grandiose. A ce moment-là, un putsch grec jette la ville dans le chaos. Des milliers de personnes se retrouvent sur les routes pour fuir les bombardements, parmi elles les Papacosta qui ont tout perdu. Nous allons suivre deux familles : les Özkan, des chypriotes turcs et les Georgiou, des chypriotes grecs, hier amis et peut-être aujourd’hui ennemis. Cette lecture nous plonge dans des histoires de famille au milieu de déchirures entre peuples. La partie romancée nous permet de mieux assimiler et de rendre plus digeste la partie historique de cette histoire. J’ai préféré le livre « l’Île des Oubliés » même si celui-ci m’a permis de connaître l’histoire de Chypre. Après un roman de Victoria Hislop, on ne peut pas s’empêcher d’aller découvrir les lieux qui sont décrits.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cecilou39 Posté le 15 Novembre 2021
    J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Multi-défis 2021, il avait le difficile statut du LIVRE le plus ancien répertorié dans les "Livres à lire" de ma bibliothèque Babelio. Pourquoi ce livre était il depuis si longtemps dans ma liste ? avais je réellement envie de le lire? Dès les premières pages, j'ai été aspiré par le style de Victoria Hislop et j'ai adoré. Une histoire d'amour compliquée, un contexte géopolitique difficile, des rebondissements, des personnages attachants sont les ingrédients de cette recette réussie.
  • atouchofbluemarine Posté le 26 Août 2021
    Famagouste, ville abandonnée de Chypre. Les années 70. Horreur, exil. Il en aura fallu du temps pour que j’entre dans cette histoire. Durant près de la moitié du livre, j’ai trouvé le temps long. J’étais détachée de l’histoire, l’observant de loin, comme si j’étais devant un tableau de peinture. Pas vraiment d’émotions, très peu de dialogues. L’autrice dresse le portrait d’un couple qui se paye le luxe de faire construire l’un des plus grands et plus beaux hôtels de la côte. Aphroditi et Savvas, des gens haut dessus de tout, qui ne cherchent qu’à gagner plus d’argent, surtout Savvas qui utilise l’argent de la famille de sa femme pour s’enrichir encore plus. Heureusement, l’intrigue a fini par décoller avec la tragique invasion des Turcs sur l’île de Chypre et plus précisément à Famagouste qui est ainsi devenue une sorte de ville fantôme. Tous les résidents sont partis n’emportant que les vêtements qu’ils avaient sur le dos et quelques biens faciles à porter avec eux. Nous sommes témoins d’un exil en masse, des réfugiés qui cherche à ne pas mourir sous ces envahisseurs que rien ne dérange. Deux familles dont celle de Markos, le bras droit de Savvas, restent pourtant dans... Famagouste, ville abandonnée de Chypre. Les années 70. Horreur, exil. Il en aura fallu du temps pour que j’entre dans cette histoire. Durant près de la moitié du livre, j’ai trouvé le temps long. J’étais détachée de l’histoire, l’observant de loin, comme si j’étais devant un tableau de peinture. Pas vraiment d’émotions, très peu de dialogues. L’autrice dresse le portrait d’un couple qui se paye le luxe de faire construire l’un des plus grands et plus beaux hôtels de la côte. Aphroditi et Savvas, des gens haut dessus de tout, qui ne cherchent qu’à gagner plus d’argent, surtout Savvas qui utilise l’argent de la famille de sa femme pour s’enrichir encore plus. Heureusement, l’intrigue a fini par décoller avec la tragique invasion des Turcs sur l’île de Chypre et plus précisément à Famagouste qui est ainsi devenue une sorte de ville fantôme. Tous les résidents sont partis n’emportant que les vêtements qu’ils avaient sur le dos et quelques biens faciles à porter avec eux. Nous sommes témoins d’un exil en masse, des réfugiés qui cherche à ne pas mourir sous ces envahisseurs que rien ne dérange. Deux familles dont celle de Markos, le bras droit de Savvas, restent pourtant dans cette ville, cachés de tous. Markos est celui qui gérait la majorité de l’hôtel en l’absence de son patron, surtout la boite de nuit où tous les riches de la région passaient leurs nuits. Ils vont devoir survivre dans cette ville qui est désormais aux mains de l’ennemis. Quant à Aphroditi et Savvas, ils ne sont pas au bout de leur peine. Eux qui étaient des rois doivent soudainement tout quitter et vivre comme la basse populace. Une question de survie où l’amour n’a plus aucune place. Ce n’est pas mon ‘Hislop’ préféré mais j’ai quand même apprécié découvrir cette partie de l’histoire qui m’était totalement inconnue. Ce type de roman historique me permet d’ouvrir mes horizons et d’en apprendre plus, aussi bien sur des endroits que des périodes de l’histoire que l’on n’a jamais étudié en détails ni à l’école, ni ailleurs. Un bon moyen de se sensibiliser sur des autres cultures et sur l’Autre, de manière générale. Car tout se qui se passe dans le monde est horrible… et trop souvent, l’histoire tombe dans l’oubli. Un livre qui ouvre les yeux sur Chypre et sa sombre Histoire. Un passé qui résonne d’autant plus maintenant vu l’actualité en Afghanistan. Une histoire d’amour et une fresque familiale qui nous plonge dans les années 70 d’une ville qui fut pendant tout un temps complètement laissée à l’abandon par ses habitants. A découvrir si vous aimez vous plonger dans une autre culture, une autre époque tout en passant un bon moment auprès de personnages si différents de ceux que vous rencontrez dans votre quotidien.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DelfDelf Posté le 11 Avril 2021
    Ce roman présente quelques longueurs à ces débuts mais ensuite tout s'enchaîne et l'histoire est passionnante. Le roman décrit Chypre sous ses très beaux aspects mais ensuite avec ses conflits ; plusieurs personnages aux destins bien différents viennent combler cette belle histoire tragique.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter Les Escales
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !