Lisez! icon: Search engine
L'Affaire Agatha Christie
Cindy COLIN-KAPEN (traduit par)
Collection : Littérature étrangère
Date de parution : 20/04/2023
Éditeurs :
le cherche midi

L'Affaire Agatha Christie

Cindy COLIN-KAPEN (traduit par)
Collection : Littérature étrangère
Date de parution : 20/04/2023
Le seul « cold case » d’Agatha Christie n’est pas dans son œuvre, mais dans sa vie.
Londres, 1926. Agatha Christie a trente-six ans. Au rythme de succès littéraires plus éclatants les uns que les autres, elle fréquente une société glamour qui se réunit lors de somptueuses... Londres, 1926. Agatha Christie a trente-six ans. Au rythme de succès littéraires plus éclatants les uns que les autres, elle fréquente une société glamour qui se réunit lors de somptueuses fêtes et de week-ends dans de belles maisons de la côte anglaise. Sa fascination pour le drame et le mystère... Londres, 1926. Agatha Christie a trente-six ans. Au rythme de succès littéraires plus éclatants les uns que les autres, elle fréquente une société glamour qui se réunit lors de somptueuses fêtes et de week-ends dans de belles maisons de la côte anglaise. Sa fascination pour le drame et le mystère n’ont, semble-t-il, aucune répercussion sur sa vie privée. Jusqu’au jour où son mari lui annonce sa liaison avec la jeune Miss Nan O’Dea et son intention de divorcer pour l’épouser. Là, tout s’écroule. Agatha accuse le coup. Puis disparaît. C’est la stupéfaction.
La police du pays est mobilisée. La presse à sensation s’en mêle. Tout le monde se demande ce qui est arrivé à la romancière. Est-ce une fuite délibérée ? Et surtout, quel rôle la maîtresse de son mari a-t-elle bien pu jouer dans cette étrange histoire ?
 
Nina de Gramont s’inspire ici de la disparition réelle d’Agatha Christie, qui reste l’une des grandes affaires jamais résolues du XXe siècle, pour nous offrir un magnifique roman d’intrigues. Fidèle à son modèle, dont elle restitue la vie et la personnalité avec un réalisme et une grâce rares, elle nous entraîne dans la campagne anglaise pour une aventure aux multiples rebondissements.

« Une histoire d’amour, de meurtre et de mensonges. J’ai adoré. » Reese Witherspoon
 
« À la manière d’Agatha Christie, de Gramont parsème son histoire d’indices pour les plus perspicaces et nous offre un dénouement que peu vont réussir à anticiper. » The Washington Post
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749175973
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 220 mm
EAN : 9782749175973
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Ce roman aurait pu être une romance, un vaudeville ; il s'affirme surtout comme une percée dans un mystère légendaire, et véritable défense d'un cœur brisé. »
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • 19chantal 12/02/2024
    En 1926, la déjà célèbre Agatha Christie a disparu pendant 11 jours puis est réapparue sans jamais donner d'explications. Toute l'Angleterre était sur les dents. Nina de Gramont s'est emparée de ce mystère et nous offre SA version. Cela donne un livre rempli d'amours et de mensonges et même de meurtres ( hommage à la reine). J'étais indécise, mes amies ont insisté. Finalement j'ai passé un agréable moment.
  • salima234 20/01/2024
    Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1926, la romancière Agatha Christie se trouve dans sa maison familiale du comté de Berkshire. Vers vingt-deux heures, elle embrasse sa fille pour lui souhaiter bonne nuit, puis annonce à sa cuisinière qu’elle s’en va faire un tour. Sur son passage, elle dépose deux lettres destinées à son mari et à sa secrétaire, fait annuler ses rendez-vous et grimpe au volant de sa Morris Cowley grise. Sa destination ? Personne ne le sait. Ce n’est que le lendemain matin, à huit heures, que son véhicule est retrouvé au bord de l’étang de Silent Pool, les phares allumés et une portière ouverte. À l’intérieur : son manteau de fourrure, un sac à main et son permis de conduire. L’automobile n’est pas garé et semble avoir quitté la voie après avoir dévalé une petite pente et buté contre un arbre. L’autrice reste introuvable. À l’époque, l’auteure de trente-six ans venait de sortir son sixième roman, Le Meurtre de Roger Ackroyd. Bien qu’elle ne soit pas encore à l’apogée de la carrière, sa plume est suffisamment reconnue pour susciter l’intérêt de la presse. Rapidement, les médias s’emballent et les théories fusent : kidnapping, accident, enlèvement orchestré par son mari, meurtre … Les scénarios les plus farfelus sont déposés sur la table, jusqu’à la publication de photomontages d’Agatha Christie portant des lunettes et coiffée de cheveux courts, pour donner une idée de ce à quoi elle pourrait ressembler, elle qui aimait tant se déguiser. Nina de Gramont revient sur cet épisode de la vie de la reine du thriller et restitue cette affaire avec un réalisme bien documenté. Un thriller sur the queen of … Justement ! Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1926, la romancière Agatha Christie se trouve dans sa maison familiale du comté de Berkshire. Vers vingt-deux heures, elle embrasse sa fille pour lui souhaiter bonne nuit, puis annonce à sa cuisinière qu’elle s’en va faire un tour. Sur son passage, elle dépose deux lettres destinées à son mari et à sa secrétaire, fait annuler ses rendez-vous et grimpe au volant de sa Morris Cowley grise. Sa destination ? Personne ne le sait. Ce n’est que le lendemain matin, à huit heures, que son véhicule est retrouvé au bord de l’étang de Silent Pool, les phares allumés et une portière ouverte. À l’intérieur : son manteau de fourrure, un sac à main et son permis de conduire. L’automobile n’est pas garé et semble avoir quitté la voie après avoir dévalé une petite pente et buté contre un arbre. L’autrice reste introuvable. À l’époque, l’auteure de trente-six ans venait de sortir son sixième roman, Le Meurtre de Roger Ackroyd. Bien qu’elle ne soit pas encore à l’apogée de la carrière, sa plume est suffisamment reconnue pour susciter l’intérêt de la presse. Rapidement, les médias s’emballent et les théories fusent : kidnapping, accident, enlèvement...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Les_livres_d_Ines 26/11/2023
    Mon avis est compliqué pour ce roman ! #x1f605 D’un côté j’ai adoré l’histoire, je l’ai trouvé très bien menée et de l’autre je ne m’attendais pas à avoir ce type de roman j’ai donc été un peu décontenancée. Ici, le narrateur n’est pas Agatha Christie, mais la maitresse de son mari. C’est elle que nous allons suivre et qui est le personnage principal du roman ! Et moi, je m’attendais à avoir Agatha Christie au premier plan et non en secondaire… c’est le gros point qui m’a déçu.#x1f937   Mais passer outre ce détail, l’histoire est chouette j’ai adoré les flashbacks pendant la première guerre mondiale. La condition des femmes au début du XXe siècle est bien abordé, celle-ci étant encore très archaïque concernant la virginité et le modèle imposé par la société. J’ai apprécié découvrir le quotidien également de l’entre deux guerres de ces deux femmes aux parcours bien distincts et des fêlures de chacune. Voir ces personnages qui ne veulent plus jamais revivre la guerre, qui ont détruit des vies et des hommes restés vivant mais revenus fantômes, m’a attristé pour eux. En tant que lecteur nous savons pertinemment que ce n’est que le début pour eux car la seconde guerre mondiale ne tardera pas à éclater. J’ai vraiment apprécié ce côté un peu historique.   J’ai également aimé découvrir Agatha Christie dans son quotidien, mais aussi dans sa peine. Cette femme dont le mari préfère sa maitresse et fais le choix de briser sa famille pour une autre vie.   J’ai passé un bon moment de lecture mais j’aurais apprécié qu’Agatha soit plus mise en avant dans ce roman, mais c’est un parti pris de l’autrice de la découvrir sous un autre angle à travers un autre regard.Mon avis est compliqué pour ce roman ! #x1f605 D’un côté j’ai adoré l’histoire, je l’ai trouvé très bien menée et de l’autre je ne m’attendais pas à avoir ce type de roman j’ai donc été un peu décontenancée. Ici, le narrateur n’est pas Agatha Christie, mais la maitresse de son mari. C’est elle que nous allons suivre et qui est le personnage principal du roman ! Et moi, je m’attendais à avoir Agatha Christie au premier plan et non en secondaire… c’est le gros point qui m’a déçu.#x1f937   Mais passer outre ce détail, l’histoire est chouette j’ai adoré les flashbacks pendant la première guerre mondiale. La condition des femmes au début du XXe siècle est bien abordé, celle-ci étant encore très archaïque concernant la virginité et le modèle imposé par la société. J’ai apprécié découvrir le quotidien également de l’entre deux guerres de ces deux femmes aux parcours bien distincts et des fêlures de chacune. Voir ces personnages qui ne veulent plus jamais revivre la guerre, qui ont détruit des vies et des hommes restés vivant mais revenus fantômes, m’a attristé pour eux. En tant que lecteur nous savons pertinemment que ce n’est que le début pour eux car la seconde guerre mondiale...
    Lire la suite
    En lire moins
  • aureliethuin 19/11/2023
    Un roman sur Agatha Christie et sa disparition toujours inexpliquée pendant 11 jours en 1926, il y a de quoi être intrigué.e. Mais attention, ce n’est pas un des romans d’Agatha Christie avec tous les codes qu’on leur connaît et c’est avec une plume audacieuse et contemporaine que Nina de Gramont nous plonge dans les méandres de cette histoire. Méandres dans lesquels la narratrice n’est autre que la maîtresse de son époux Archie Christie pour laquelle il la quitte en ce décembre 1926. Nan O’Dea prête ainsi sa voix à ce récit qui compte bien plus d’intrigues qu’il n’y paraît. L’ensemble du contexte historique y est particulièrement soigné et les personnages sont suffisamment incarnés pour m’avoir embarquée dans ces campagnes anglaises et irlandaises avec plaisir. Sherry on the cake, je l’ai lu en anglais : très appréciable et fierté d’avoir réussi !
  • MademoiselleMaeve 06/11/2023
    L’affaire Agatha Christie m’a fait de l’œil dès que l’ai reçu de la part des éditions du Cherche-Midi et je n’ai donc pas attendu longtemps avant de le commencer. Le grand mystère d’Agatha Christie n’est pas un de ses romans, mais un épisode de sa vie. Sa disparition en 1926. Imaginez un peu l’émoi : Agatha Christie est déjà célèbre dans le monde entier et on retrouve sa voiture accidentée sur le bord d’une route route et aucune trace de la romancière. Les policiers de tous le pays ont été mobilisés pour la retrouver, tous les journaux en ont parlé, publiant son portrait robot – je vous invite d’ailleurs à le chercher sur internet, vous allez vous régaler. Évidemment, on se tourne vers son mari. L’aurait-il tué ? Après tout, on découvre qu’il a une maîtresse et il aurait pu avoir envie de se débarrasser de son encombrante épouse… Il n’y a pas vraiment de suspense dans L’affaire Agatha Christie, on sait qu’Agatha Christie est revenue, qu’elle et son mari ont divorcé et qu’elle s’est ensuite mariée avec un explorateur avec qui elle a beaucoup voyagé. L’affaire Agatha Christie ne vous dévoilera pas ce que la romancière a fait pendant sa fugue, ni quelles étaient ses intentions. Et pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle a toujours gardé le secret. Nina de Gramont a choisi de raconter ce cold case du point de vue de la jeune Miss Nan O’Dea, la maîtresse du mari. Une jeune femme secrète aux intentions bien mystérieuses que l’on découvrira au fil de la lecture du roman. J’ai été déçue par ce roman. La construction de l’intrigue est bonne, ce n’est pas mal écrit, mais je n’ai pas accroché. J’ai été gênée par certains personnages et effarée par l’absence de bon sens d’un enquêteur. « Oh, je suis sûr d’avoir trouvée Agatha Christie, c’est elle. Je ne vais rien dire à tous les policiers qui continuent à la chercher. En revanche, je vais lui dire que je reviendrai demain. Oh ben flûte, elle est partie. Comment je vais faire alors ? » Ce n’est pas mal d’avoir choisi de raconter cette histoire du point de vue de Nan O’Dea, mais c’est tellement romancé qu’il n’est pas simple de faire la différence entre le vrai du faux. Franchement, si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cet épisode mystérieux de la vie d’Agatha Christie, je vous conseille plutôt Agatha de Frédérique Deghelt. Vous ne saurez pas tout, parce que personne ne sait, mais si vous voulez parler de cette histoire dans les dîners mondains, mieux vaut avoir lu Agatha.L’affaire Agatha Christie m’a fait de l’œil dès que l’ai reçu de la part des éditions du Cherche-Midi et je n’ai donc pas attendu longtemps avant de le commencer. Le grand mystère d’Agatha Christie n’est pas un de ses romans, mais un épisode de sa vie. Sa disparition en 1926. Imaginez un peu l’émoi : Agatha Christie est déjà célèbre dans le monde entier et on retrouve sa voiture accidentée sur le bord d’une route route et aucune trace de la romancière. Les policiers de tous le pays ont été mobilisés pour la retrouver, tous les journaux en ont parlé, publiant son portrait robot – je vous invite d’ailleurs à le chercher sur internet, vous allez vous régaler. Évidemment, on se tourne vers son mari. L’aurait-il tué ? Après tout, on découvre qu’il a une maîtresse et il aurait pu avoir envie de se débarrasser de son encombrante épouse… Il n’y a pas vraiment de suspense dans L’affaire Agatha Christie, on sait qu’Agatha Christie est revenue, qu’elle et son mari ont divorcé et qu’elle s’est ensuite mariée avec un explorateur avec qui elle a beaucoup voyagé. L’affaire Agatha Christie ne vous dévoilera pas ce que la romancière a fait pendant sa fugue, ni quelles étaient ses...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Frissonnez avec notre sélection de thrillers !

    Plongez au cœur de l'angoisse et de l'excitation avec notre sélection captivante de thrillers haletants. Dans cet assortiment de livres à vous glacer le sang, vous découvrirez des intrigues labyrinthiques, des mystères insaisissables et des rebondissements qui vous tiendront en haleine jusqu'à la dernière page

    Lire l'article
  • Sélection
    Babelio

    Le True Crime : quand la réalité dépasse la fiction

    C’est une passion à laquelle s’adonnent de plus en plus de lecteurs à la recherche d’un grand frisson : lire des faits divers criminels racontés sous la forme de polars. Ces récits hybrides ont pour nom le « true crime » et empruntent autant à la fiction qu’aux documentaires. Qu’ils s’agisse de crimes, d’enquêtes en cours ou encore d’affaires non élucidées, les récits de true crime associent donc le vertige du réel aux atouts du roman que l’on dévore en quelques jours.

    Le genre a fait les beaux jours de la littérature américaine avec des œuvres phares comme De sang froid de Truman Capote ou Le Chant du bourreau de Norman Mailer même si l’on trouve déjà des traces de récits similaires au XVIIe siècle.

    Lire l'article