Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258151475
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 276
Format : 140 x 225 mm

L'Affaire Lord Spenser

Valérie MALFOY (Traducteur)
Date de parution : 10/10/2019
« Quand les privilèges de classe permettent de protéger les coupables. » PAULA HAWKINS
Claire est médecin et mène à Londres une vie apparemment sans histoires. Enfant, elle a pourtant eu à subir un événement traumatisant : tandis qu’elle dormait à l’étage de la propriété familiale, sa nounou a été assassinée et sa mère a échappé de justesse à l’agresseur. Le meurtrier présumé serait... Claire est médecin et mène à Londres une vie apparemment sans histoires. Enfant, elle a pourtant eu à subir un événement traumatisant : tandis qu’elle dormait à l’étage de la propriété familiale, sa nounou a été assassinée et sa mère a échappé de justesse à l’agresseur. Le meurtrier présumé serait le père de Claire, un membre de l’aristocratie britannique, disparu sans laisser de traces. La mère a prétendu avoir reconnu son mari, les riches et puissants amis de celui-ci ont toujours clamé son innocence.
Presque trente ans plus tard, Claire n’a pas surmonté le passé. Apprenant par la police que le fantôme qui la hante est peut-être encore en vie, elle part en quête d’une vérité qui lui est devenue indispensable.

S’inspirant librement d’une célèbre affaire criminelle des années 1970 — l’affaire Lord Lucan, le premier lord reconnu coupable de meurtre depuis le XVIIIe siècle —, ce thriller glaçant met en scène une héroïne marquée au fer, déchirée par les liens du sang. Il offre aussi une réflexion très actuelle sur les ravages de la violence au sein du cocon familial, les privilèges de classe
et la loi du silence.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258151475
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 276
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un formidable thriller sur le poids du silence !"
Maxi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Selket Posté le 8 Mai 2021
    Il y a plus de 20 ans, Colin Spenser, a disparu après avoir tenté d'assassiner sa femme. Cependant, tout semble faire mentir cette dernière car tous les amis de Colin la calomnie. Claire, sa fille, n'a de cesse de découvrir la vérité et de le rechercher. Innocent ou coupable ? La vérité sera-t-elle libératrice ? Au fil des pages, on se pose des questions sur la culpabilité de Colin et la fin est... Comme son premier roman l'auteure joue avec nous en nous donnant de faux espoirs, de fausses pistes. Le suspens tient la route dans ce petit roman tout simple.
  • nelson43 Posté le 8 Avril 2021
    A l'âge de 8 ans , Claire a assisté au meurtre de sa nounou et à la mise à tabac de sa mère . Ses parents étaient séparés et son père a été accusé mais il a réussi à disparaître de la circulation et n'a donc pas été jugé . 30 ans plus tard Claire vit sous un nom d'emprunt et a quitté sa région ; elle est maintenant médecin mais n'arrive pas à oublier ce drame . Elle est persuadée que les grands amis de son père , de riches lords , l'ont aidé à s'expatrier et à refaire sa vie dans un pays étranger . Elle réussit à se lier avec la fille d'une de ces anciennes relations , parvint à avoir des renseignements et décide d'aller jusqu'au bout pour savoir enfin la vérité.
  • Little_stranger Posté le 15 Janvier 2021
    Elle est médecin. Elle portait un autre nom lorsqu'elle était enfant. Son père issu de la noblesse britannique, a selon toute apparence, tué sa nounou, blessé sa maman (le couple était en instance de divorce) afin d'être porté disparu. Alors, elle cherche Claire à savoir qui était son père, cet homme qu'elle aimait tant et surtout comment a-t-il pu disparaître si rapidement : mort ou vivant ? Et sa recherche va lui permettre de remonter le fil d'une société privilégiée et protégée à laquelle elle n'appartient plus. Inspiré d'un fait réel, un roman tendu, nerveux et très plaisant.
  • Gifbiblio Posté le 17 Avril 2020
    A l’âge de huit ans, Claire a subit un violent traumatisme. Tandis qu’elle dormait à l’étage, sa nourrice a été assassinée et sa mère, venue à son secours, violemment agressée. Cette dernière en réchappe et affirme avoir reconnu son mari, un homme de l’aristocratie londonienne. Suite à ces accusations, Lord Spenser disparaît définitivement. Considérée par les pairs de son mari comme une usurpatrice car issue d’un milieu modeste, Faye Spenser discréditée, insultée et traitée de menteuse par ceux-ci se voit contrainte de fuir Londres avec ses deux enfants. Elle se réfugie dans l’anonymat d’une petite ville irlandaise et tente de refaire sa vie. Vingt-six ans plus tard cependant, Claire, devenue médecin, n’a rien oublié. Elle va mener sa propre enquête pour rechercher son père et tenter de découvrir la vérité. Un thriller psychologique intéressant qui insiste beaucoup sur les traumatismes de l’enfance. Claire et son jeune frère Robbie, une fois devenus adultes restent finalement choqués et profondément fragilisés par leur histoire personnelle. Robbie devient dépendant aux médicaments et Claire, qui a pourtant réussi sa vie professionnelle, reste malgré tout assez solitaire. L’autrice a choisi de ne faire parler qu’un seul de ses personnages, Claire, à la première personne du singulier. Le récit oscille... A l’âge de huit ans, Claire a subit un violent traumatisme. Tandis qu’elle dormait à l’étage, sa nourrice a été assassinée et sa mère, venue à son secours, violemment agressée. Cette dernière en réchappe et affirme avoir reconnu son mari, un homme de l’aristocratie londonienne. Suite à ces accusations, Lord Spenser disparaît définitivement. Considérée par les pairs de son mari comme une usurpatrice car issue d’un milieu modeste, Faye Spenser discréditée, insultée et traitée de menteuse par ceux-ci se voit contrainte de fuir Londres avec ses deux enfants. Elle se réfugie dans l’anonymat d’une petite ville irlandaise et tente de refaire sa vie. Vingt-six ans plus tard cependant, Claire, devenue médecin, n’a rien oublié. Elle va mener sa propre enquête pour rechercher son père et tenter de découvrir la vérité. Un thriller psychologique intéressant qui insiste beaucoup sur les traumatismes de l’enfance. Claire et son jeune frère Robbie, une fois devenus adultes restent finalement choqués et profondément fragilisés par leur histoire personnelle. Robbie devient dépendant aux médicaments et Claire, qui a pourtant réussi sa vie professionnelle, reste malgré tout assez solitaire. L’autrice a choisi de ne faire parler qu’un seul de ses personnages, Claire, à la première personne du singulier. Le récit oscille entre plusieurs époques avec des retours en arrière fréquents et obligés puisque la jeune femme évoque ses souvenirs. Parfois, réalité et fiction se mélangent comme lorsqu’elle imagine la rencontre entre ses parents. Une deuxième « voix » en alternance, celle de Faye notamment, aurait peut être apporté un plus. C’est un roman qui nous fait également réfléchir sur les privilèges octroyés aux puissants de ce monde, qui envers et contre tout se serrent les coudes, se taisent lorsque l’un des leurs est menacé et n’hésitent pas au contraire à « lyncher » en place public qui ne fait pas partie de leur monde. Un joli livre, agréable à lire, avec une héroïne touchante et une intrigue assez originale ! Sylvie
    Lire la suite
    En lire moins
  • morin Posté le 2 Janvier 2020
    La narratrice de cette histoire est Claire. Jeune trentenaire, célibataire, médecin salariée (?) dans un cabinet médical à Londres. Elle vit sous une fausse identité : fille de Lord Spenser, soupçonné d'avoir tué la nounou de ses enfants, qu'il aurait prise pour son épouse, puis blessé celle-ci constatant son erreur. Il disparaît aussitôt . Claire avait 8 ans. Le roman commence lorsque la police, qui n'a jamais classé l'affaire, l'informe que Lord Spenser aurait été aperçu en Namibie. L'information déclenche chez Claire une angoisse : croiser un inconnu qui serait son père. Les chapitres se suivent sans chronologie . Claire raconte d'une part les événements anciens, les mois et années qui ont suivi et d'autre part l'enquête qu'elle décide de mener en rencontrant, sans dévoiler sa vraie identité, les amis de son père. Le côté policier et suspens du roman réside dans l'enquête de Claire. Honnêtement j'ai eu du mal à entrer dans ce livre, je m'y ennuyais un peu. Le déroulement de l'histoire me semblait un peu lent. Heureusement rythme et suspens progressent dans certains passages: Claire mène sa propre enquête, Claire copine avec Alice , Claire séjourne chez James et Rose, Claire en Croatie. Le côté... La narratrice de cette histoire est Claire. Jeune trentenaire, célibataire, médecin salariée (?) dans un cabinet médical à Londres. Elle vit sous une fausse identité : fille de Lord Spenser, soupçonné d'avoir tué la nounou de ses enfants, qu'il aurait prise pour son épouse, puis blessé celle-ci constatant son erreur. Il disparaît aussitôt . Claire avait 8 ans. Le roman commence lorsque la police, qui n'a jamais classé l'affaire, l'informe que Lord Spenser aurait été aperçu en Namibie. L'information déclenche chez Claire une angoisse : croiser un inconnu qui serait son père. Les chapitres se suivent sans chronologie . Claire raconte d'une part les événements anciens, les mois et années qui ont suivi et d'autre part l'enquête qu'elle décide de mener en rencontrant, sans dévoiler sa vraie identité, les amis de son père. Le côté policier et suspens du roman réside dans l'enquête de Claire. Honnêtement j'ai eu du mal à entrer dans ce livre, je m'y ennuyais un peu. Le déroulement de l'histoire me semblait un peu lent. Heureusement rythme et suspens progressent dans certains passages: Claire mène sa propre enquête, Claire copine avec Alice , Claire séjourne chez James et Rose, Claire en Croatie. Le côté intéressant de ce roman c'est d'être inspiré par un fait réelle, l'affaire Lord Lucan.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.