Lisez! icon: Search engine

L'Aliéniste (N. éd.)

Presses de la cité
EAN : 9782258118850
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm
L'Aliéniste (N. éd.)

René BALDY (Traducteur), Jacques MARTINACHE (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 21/05/2015
La réédition d’un roman culte !
 
John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le... John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier…

Quel genre d'être humain est capable de commettre de tels crimes, et pour quelle raison ? Ayant obtenu le soutien de Theodore Roosevelt, le futur président des Etats-Unis, alors préfet de la police de New York et une vieille connaissance de Kreizler et de Moore, les deux amis ouvrent leur enquête. Leur approche est inhabituelle, pour le moins : en étudiant ces crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l'assassin pour le devancer dans ses projets meurtriers. En cela, ils sont assistés par deux détectives juifs, spécialistes de méthodes révolutionnaires comme la dactyloscopie et l'anthropométrie judiciaire, et par une jeune femme ambitieuse qui rêve d'être la première femme officier de police. La petite équipe incongrue suscite l'intérêt, et, très rapidement, la réaction violente d'un groupe de personnes qui entendent utiliser à leurs fins la série de meurtres. Le tueur frappera de nouveau. Une course de vitesse s'engage, où se confondent chasseur et proie…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258118850
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"Avec sa plume sublime et son rythme soutenu, Caleb Carr nous immerge dans une enquête psychologique d'une grande rigueur, au cours de laquelle, de recherches sur le terrain en longues discussions entre Kreizler et ses accolytes, se dessine petit à petit le portrait de l'assassin. c'est si captivant qu'on a l'impression de collaborer activement à l'enquête. Sous tous les angles L'Alinésite est une réussite totale. "
Sylvie Lecoules / Le Tarn Libre

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Poulpilouloutre Posté le 22 Novembre 2019
    J'ai passé un agréable moment dans les rues de New-York en parcourant ce roman. J'ai adoré découvrir les prémices du profilage et des nouvelles méthodes d'investigation ainsi que la critique sous jas-cente de la société américaine de l'époque dans toute son hypocrisie. Quelques longueurs m'empêche néanmoins de lui attribuer la dernière étoile.
  • Eurisko Posté le 17 Novembre 2019
    J'avais déjà lu ce livre il y a quelques années, et j'en avais gardé un souvenir confus, bien que je me souvienne qu'il était passionnant. La seconde lecture m'a confirmé dans ma première impression. L'intrigue se situe entre deux siècles, entre deux mondes, et l'écriture elle-même semble être un savant mélange entre les romans policiers du XIXe siècle et les polars du XXe. En effet, à un sérieux travail de descriptions se même une gestion du temps de l'action tout-a-fait moderne. Et le livre est intéressant à plus d'un titre : - l'action se passe à New-York, et la description des différents quartiers de la ville à la fin du XIXe siècle ressemble un peu à une étude historique. - la présence du personnage de Théodore Roosevelt en préfet de police donne un aspect historique au livre, et laisse penser à une étude historique, et non à à un roman. - on assiste à la description des diverses techniques de police scientifique moderne, avec le questionnement des autorités sur la véracité de ces différentes approches modernes. - le personnage central est un aliéniste (terme qui désignait alors le médecin des "fous"),et il est passionnant de découvrir les balbutiements du profilage moderne, associés à l'apprentissage de la... J'avais déjà lu ce livre il y a quelques années, et j'en avais gardé un souvenir confus, bien que je me souvienne qu'il était passionnant. La seconde lecture m'a confirmé dans ma première impression. L'intrigue se situe entre deux siècles, entre deux mondes, et l'écriture elle-même semble être un savant mélange entre les romans policiers du XIXe siècle et les polars du XXe. En effet, à un sérieux travail de descriptions se même une gestion du temps de l'action tout-a-fait moderne. Et le livre est intéressant à plus d'un titre : - l'action se passe à New-York, et la description des différents quartiers de la ville à la fin du XIXe siècle ressemble un peu à une étude historique. - la présence du personnage de Théodore Roosevelt en préfet de police donne un aspect historique au livre, et laisse penser à une étude historique, et non à à un roman. - on assiste à la description des diverses techniques de police scientifique moderne, avec le questionnement des autorités sur la véracité de ces différentes approches modernes. - le personnage central est un aliéniste (terme qui désignait alors le médecin des "fous"),et il est passionnant de découvrir les balbutiements du profilage moderne, associés à l'apprentissage de la science de la psychologie. En conclusion, bien qu'il soit composé de presque cinq cents pages, je recommande ce livre car c'est un moment de lecture passionnant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LisaGiraudTaylor Posté le 16 Novembre 2019
    Ce roman est hypnotique, tortueux, torturant et habile. Malgré les crimes d'enfants, crus, violents, l'enquête, passionnante, nous entraîne dans la fin du XIXe siècle aux USA... nous faisant croiser, notamment, un futur président (T.Roosevelt) et une jeune femme moderne et ambitieuse. Les personnages sont fascinants même dans leurs zones d'ombre ; les méandres et arcanes de la chasse sont déroutantes à souhaits et les atermoiements galants sont délicats. J'avais adoré la série et j'ai dévoré le roman... qui va atterrir dans mon bilan 2019..
  • Behemoth Posté le 8 Novembre 2019
    Long et trop gore. Bon thriller cependant, sur les prémices de la police scientifique. Très bonne description du New York émergeant des années 1900.
  • MsKopfkiwarm Posté le 29 Octobre 2019
    Roman très facile à lire, écriture fluide et pleine de suspense. Si on aime les romans policiers et thrillers qui se passent bien avant notre epoque je le recomande
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !