En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Aliéniste (N. éd.)

        Presses de la cité
        EAN : 9782258118850
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 592
        Format : 140 x 225 mm
        L'Aliéniste (N. éd.)

        René BALDY (Traducteur), Jacques MARTINACHE (Traducteur)
        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 21/05/2015
        La réédition d’un roman culte !
         
        John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le... John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier…

        Quel genre d'être humain est capable de commettre de tels crimes, et pour quelle raison ? Ayant obtenu le soutien de Theodore Roosevelt, le futur président des Etats-Unis, alors préfet de la police de New York et une vieille connaissance de Kreizler et de Moore, les deux amis ouvrent leur enquête. Leur approche est inhabituelle, pour le moins : en étudiant ces crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l'assassin pour le devancer dans ses projets meurtriers. En cela, ils sont assistés par deux détectives juifs, spécialistes de méthodes révolutionnaires comme la dactyloscopie et l'anthropométrie judiciaire, et par une jeune femme ambitieuse qui rêve d'être la première femme officier de police. La petite équipe incongrue suscite l'intérêt, et, très rapidement, la réaction violente d'un groupe de personnes qui entendent utiliser à leurs fins la série de meurtres. Le tueur frappera de nouveau. Une course de vitesse s'engage, où se confondent chasseur et proie…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258118850
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 592
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • MuseaUranie Posté le 5 Février 2018
          C'est en ce moment la pleine saison des adaptations télés et à l'occasion de la sortie de L'Aliéniste par TNT, j'ai lu le livre de Caleb Carr. C'est toujours mieux de lire avant de voir l'adaptation, car l'oeuvre sera toujours plus fournie. Premier polar et surtout premier polar historique pour moi, je suis partie avec quelques appréhensions. l'Aliéniste propose de découvrir les prémices de la police scientifique et surtout l'art de sortir le profil psychologique d'un tueur. A travers le meurtre sordide d'un enfant, on suit John Moore, journaliste criminelle et Laszlo Kreizler, aliéniste aux méthodes innovantes peu apprécié par sa profession. C'est à travers ces deux personnages et d'autres gravitant autour, que New York prend vie. A l'image de "Les dernier jour de l'émerveillement" de Graham Moore, la ville et sa population ainsi que ses us et coutumes sont incroyablement retranscrites. Là où Les derniers jours, montrait une ville sous le signe de la richesse et de l'innovation, ici nous découvrons un New York sale, purulent et malsain. Ecrit comme un témoignage, le récit prend toute sa dimension réelle et permet une meilleure implication du lecteur. Attention aux âmes sensibles, les descriptions de meurtres sont pour le moins dégoûtant. Pour un premier polar lu,... C'est en ce moment la pleine saison des adaptations télés et à l'occasion de la sortie de L'Aliéniste par TNT, j'ai lu le livre de Caleb Carr. C'est toujours mieux de lire avant de voir l'adaptation, car l'oeuvre sera toujours plus fournie. Premier polar et surtout premier polar historique pour moi, je suis partie avec quelques appréhensions. l'Aliéniste propose de découvrir les prémices de la police scientifique et surtout l'art de sortir le profil psychologique d'un tueur. A travers le meurtre sordide d'un enfant, on suit John Moore, journaliste criminelle et Laszlo Kreizler, aliéniste aux méthodes innovantes peu apprécié par sa profession. C'est à travers ces deux personnages et d'autres gravitant autour, que New York prend vie. A l'image de "Les dernier jour de l'émerveillement" de Graham Moore, la ville et sa population ainsi que ses us et coutumes sont incroyablement retranscrites. Là où Les derniers jours, montrait une ville sous le signe de la richesse et de l'innovation, ici nous découvrons un New York sale, purulent et malsain. Ecrit comme un témoignage, le récit prend toute sa dimension réelle et permet une meilleure implication du lecteur. Attention aux âmes sensibles, les descriptions de meurtres sont pour le moins dégoûtant. Pour un premier polar lu, j'avoue avoir apprécié bien que l'ensemble soit relativement dense. Pour avoir une idée, la version poche fait près de 700 pages. Une lecture lente est donc vivement conseillé afin d'apprécier l'enquête, ces personnages et la psychologie du tueur. J'attends avec impatience de pouvoir visionner la série, et me rendre compte du traitement réalisé. En conclusion, un polar efficace, mais peut-être un peu long sur la fin. Pour autant, la contextualisation est tout simplement dingue tant l'univers est riche. 
          Lire la suite
          En lire moins
        • moussk12 Posté le 17 Septembre 2017
          Je me suis plongée avec délice dans cette fin du 19ème siècle, dans les bas-fonds New-Yorkais. Je suis partie à la recherche du premier serial killer de l'époque. Mais, je dois avouer que j'étais bien entourée : M'accompagnaient Moore, le journaliste du Times, non content de se lancer dans cette chasse à l'homme, tout en sachant qu'il ne pourra jamais publier d'articles sur le sujet, car on ne rend pas publique une image aussi désastreuse, aussi immonde de la grande New York et de ses malheureux ! Kreizler, le médecin psychiatre, grand innovateur du profilage, technique non encore reconnue, mais qui permettra de découvrir et d'étudier d'abord la personnalité des victimes pour en venir à celle du tueur. Sarah, première femme policière, intelligente et entreprenante, très soucieuse de se forger une place dans la société des hommes. Les frères Marcus et Cyrus, médecins légistes, à l'affût de tout ce qui pourrait faire progresser leurs recherches, comme les empreintes digitales, pas encore acceptées comme preuve scientifique, et aux idées progressistes aussi farfelues soient-elles. Et, cerise sur le gâteau, tout ce petit monde chapeauté par le préfet de New York, Theodore Roosevelt, dit Teddy pour les intimes. Ce même Theodore qui deviendra président des Etats-Unis d'Amérique... Et... Je me suis plongée avec délice dans cette fin du 19ème siècle, dans les bas-fonds New-Yorkais. Je suis partie à la recherche du premier serial killer de l'époque. Mais, je dois avouer que j'étais bien entourée : M'accompagnaient Moore, le journaliste du Times, non content de se lancer dans cette chasse à l'homme, tout en sachant qu'il ne pourra jamais publier d'articles sur le sujet, car on ne rend pas publique une image aussi désastreuse, aussi immonde de la grande New York et de ses malheureux ! Kreizler, le médecin psychiatre, grand innovateur du profilage, technique non encore reconnue, mais qui permettra de découvrir et d'étudier d'abord la personnalité des victimes pour en venir à celle du tueur. Sarah, première femme policière, intelligente et entreprenante, très soucieuse de se forger une place dans la société des hommes. Les frères Marcus et Cyrus, médecins légistes, à l'affût de tout ce qui pourrait faire progresser leurs recherches, comme les empreintes digitales, pas encore acceptées comme preuve scientifique, et aux idées progressistes aussi farfelues soient-elles. Et, cerise sur le gâteau, tout ce petit monde chapeauté par le préfet de New York, Theodore Roosevelt, dit Teddy pour les intimes. Ce même Theodore qui deviendra président des Etats-Unis d'Amérique... Et là, est la force de ce livre : un décor minutieusement détaillé, et un personnage qui a réellement existé sont la toile de fond d'une enquête, menée tambour battant, mêlant l'imagination et le véridique. Et en plus, c'est très bien écrit. J'en redemande !
          Lire la suite
          En lire moins
        • nicolas1234 Posté le 30 Août 2017
          Bonne idée et bonne intrigue pour ce polar version "les experts" dans une époque où le profilage n'existait pas encore.
        • Ericdesh Posté le 18 Août 2017
          Tout simplement superbe !! Une plongée fascinante dans le New-York de la fin du 19ème siècle. A lire.
        • GB Posté le 13 Août 2017
          L'histoire est peu tirée par les cheveux mais on se laisse prendre par l'histoire. Le milieu décrit est intéressant et on est surpris par la fin.

        Ils en parlent

        "Avec sa plume sublime et son rythme soutenu, Caleb Carr nous immerge dans une enquête psychologique d'une grande rigueur, au cours de laquelle, de recherches sur le terrain en longues discussions entre Kreizler et ses accolytes, se dessine petit à petit le portrait de l'assassin. c'est si captivant qu'on a l'impression de collaborer activement à l'enquête. Sous tous les angles L'Alinésite est une réussite totale. "
        Sylvie Lecoules / Le Tarn Libre
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !