RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Aliéniste (N. éd.)

            Presses de la cité
            EAN : 9782258118850
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 140 x 225 mm
            L'Aliéniste (N. éd.)

            René BALDY (Traducteur), Jacques MARTINACHE (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 21/05/2015
            La réédition d’un roman culte !
             
            John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le... John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier…

            Quel genre d'être humain est capable de commettre de tels crimes, et pour quelle raison ? Ayant obtenu le soutien de Theodore Roosevelt, le futur président des Etats-Unis, alors préfet de la police de New York et une vieille connaissance de Kreizler et de Moore, les deux amis ouvrent leur enquête. Leur approche est inhabituelle, pour le moins : en étudiant ces crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l'assassin pour le devancer dans ses projets meurtriers. En cela, ils sont assistés par deux détectives juifs, spécialistes de méthodes révolutionnaires comme la dactyloscopie et l'anthropométrie judiciaire, et par une jeune femme ambitieuse qui rêve d'être la première femme officier de police. La petite équipe incongrue suscite l'intérêt, et, très rapidement, la réaction violente d'un groupe de personnes qui entendent utiliser à leurs fins la série de meurtres. Le tueur frappera de nouveau. Une course de vitesse s'engage, où se confondent chasseur et proie…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258118850
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Avec sa plume sublime et son rythme soutenu, Caleb Carr nous immerge dans une enquête psychologique d'une grande rigueur, au cours de laquelle, de recherches sur le terrain en longues discussions entre Kreizler et ses accolytes, se dessine petit à petit le portrait de l'assassin. c'est si captivant qu'on a l'impression de collaborer activement à l'enquête. Sous tous les angles L'Alinésite est une réussite totale. "
            Sylvie Lecoules / Le Tarn Libre

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • delphine77700 Posté le 30 Avril 2019
              Apres avoir lu quelques livres pas vraiment inoubliables, il me fallait un remontant . J ai vraiment aimé ce livre, quelle enquête formidable menée par une equipe assez improbable ...avec en toile de fond la ville de New York, inquietante et sordide. J ai apprécié ce que beaucoup reprochent à ce livre : sa lenteur .cela change des polars ou 1 page = 1 rebondissement .
            • Dwalin Posté le 14 Avril 2019
              J'ai plutôt bien aimé ce roman qui prend place dans le New York de 1896 (publié en 1996 ...). L'intrigue est bien construite, ni trop simpliste, ni trop embrouillée. Les éléments sont bien amenés et tout le profilage me paraît réaliste globalement si on se réfère à ce qu'on voit ailleurs. La plongée dans le New York de 1896 est intéressante, elle donne à voir certains éléments qui semblent bien documentés (l'opéra, les restaurants, le tramway, la corruption, la mafia, etc.). Reste quelques points qui me chagrinent un peu. Le fait d'utiliser la figure de Roosevelt n'apporte rien à part le clin d’œil historique. Le fait d'imaginer a posteriori des personnages en avance sur leur temps est une facilité décevante : on croirait un épisode de l'Inspecteur Murdoch dans lequel sa femme aurait inventé le profilage de tueur en série (il y en a un je crois d'ailleurs si ma mémoire est bonne). La fine équipe est composée d'un psychiatre innovateur (et fortuné ce qui tombe bien), d'un journaliste qui sert de narrateur et de lien entre les différents personnages mais n'apporte pas directement de compétence particulière à l'équipe, d'une secrétaire qui veut être la première femme officier de police (ça devient... J'ai plutôt bien aimé ce roman qui prend place dans le New York de 1896 (publié en 1996 ...). L'intrigue est bien construite, ni trop simpliste, ni trop embrouillée. Les éléments sont bien amenés et tout le profilage me paraît réaliste globalement si on se réfère à ce qu'on voit ailleurs. La plongée dans le New York de 1896 est intéressante, elle donne à voir certains éléments qui semblent bien documentés (l'opéra, les restaurants, le tramway, la corruption, la mafia, etc.). Reste quelques points qui me chagrinent un peu. Le fait d'utiliser la figure de Roosevelt n'apporte rien à part le clin d’œil historique. Le fait d'imaginer a posteriori des personnages en avance sur leur temps est une facilité décevante : on croirait un épisode de l'Inspecteur Murdoch dans lequel sa femme aurait inventé le profilage de tueur en série (il y en a un je crois d'ailleurs si ma mémoire est bonne). La fine équipe est composée d'un psychiatre innovateur (et fortuné ce qui tombe bien), d'un journaliste qui sert de narrateur et de lien entre les différents personnages mais n'apporte pas directement de compétence particulière à l'équipe, d'une secrétaire qui veut être la première femme officier de police (ça devient un cliché ...) et qui apparaît aussi douée que l'aliéniste pour les analyses psychologiques, sans compter sa formation d'infirmière et son habileté au tir (j'appelle ça le syndrome de Samantha Carter, celle de Stargate SG1, qui sait tout faire), et un duo de frères policiers à la pointe des techniques d'investigation modernes, sans parler du personnel de maison haut en couleur du psychiatre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • vallass Posté le 3 Mars 2019
              Bonne enquête policière. Le format est intéressant : l'origine de l'analyse psychologique du criminel (fin 19eme siècle). On se rend compte que ce qui est pour nous logique aujourd'hui ne l'était pas il y a un siècle. Vraiment intéressant de voir l'évolution de la pensée mais aussi les obstacles rencontrées pour en arriver a ce que l'on connaît aujourd'hui. De plus, ce livre fait également bonne illustration de la société Américaine a la fin du 19eme siècle
            • cvd64 Posté le 27 Février 2019
              les débuts de la psychologie dans les enquêtes policières et dans la recherche des dérives pathologiques des meurtriers historique et moderne tout à la fois.
            • lagrandeval Posté le 20 Février 2019
              Avant le XXème siècle, les malades mentaux étaient considérés comme des aliénés dont les spécialistes qui les étudiaient et les traitaient étaient connus sous le nom d'aliénistes. A New-York, en 1896, des cadavres d'adolescents qui se prostituaient sont retrouvés atrocement mutilés. Théodore Rossevelt, alors préfet de police, engage John Moore, chroniqueur criminel au Times, et Lazlo Kreizler, aliéniste qui composent leur équipe d'enquête avec deux enquêteurs férus de méthodes modernes d'investigation et de Sara qui souhaite devenir la première femme policière. Ce roman dépeint les débuts de l'étude des criminels en série où selon Kreizler l'enfance influence ce que nous devenons à l'âge adulte. Les personnages sont très bien décrits, sans caricatures. Ce livre ne déborde pas d'actions mais dépeint la ville de New-York, ses habitants, ses moeurs de l'époque avec beaucoup de précision et met en avant le début des techniques d'investigation modernes (empreinte, graphologie, etc..) tout en dégageant au fur et à mesure des recherches et lectures la psychologie du meurtrier. Un très bon roman.
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

            Lisez maintenant, tout de suite !