Lisez! icon: Search engine
Seghers
EAN : 9782232122910
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 195 mm

L'année poétique 2007

,

Collection : Anthologie
Date de parution : 15/02/2007

Depuis l'an dernier, les Éditions Seghers ont repris une tradition longtemps pratiquée par Pierre Seghers : rassembler l'essentiel de la production poétique de langue française parue au cours de l'année écoulée.
Plus de cent poètes, célèbres ou méconnus, se côtoient dans cette anthologie qui est ouverte à la diversité des formes...

Depuis l'an dernier, les Éditions Seghers ont repris une tradition longtemps pratiquée par Pierre Seghers : rassembler l'essentiel de la production poétique de langue française parue au cours de l'année écoulée.
Plus de cent poètes, célèbres ou méconnus, se côtoient dans cette anthologie qui est ouverte à la diversité des formes et des fonds, des écoles et des pratiques, des tendances et des inspirations. Le millésime 2006, placé sous le signe des francophonies, rassemble des poètes venus de tous les horizons : de France, mais aussi de Belgique, de Suisse, du Canada, du Maghreb, d'Afrique noire, du Liban, des Antilles ou de l'Océan indien.
Un véritable guide de la poésie contemporaine : L'Année poétique 2007 se veut un instrument de travail utile à l'amateur, aux bibliothèques et aux organismes culturels qui s'intéressent à la poésie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782232122910
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 195 mm
Seghers

Ils en parlent

Tout en notant que la chronique parisienne, aveugle et sourde comme à son habitude à tout ce qui n'est pas coteries et pipeuleries littéraires, s'est bien gardée de le faire, tirons notre chapeau aux Éditions Seghers, lesquelles, sous l'impulsion de Bruno Doucey, renouent avec la tradition d'une publication annuelle offrant une vision panoramique des travaux poétiques réalisés durant une année, en France et dans la sphère francophone.

Cette anthologie connut, avec Les Poèmes de l'année, une première période d'existence (1955-1959), puis une deuxième (1966-1977) : nous abordons la troisième, dont il faut espérer qu'elle ne s'interrompra plus, car « rendre compte de la richesse d'une année poétique » est une entreprise certes difficile, mais salutaire pour la poésie que l'on imagine à tort agonisante, utile à tous les poètes, aux amateurs et aux lecteurs désireux d'ouvrir leur angle de vue. Ils constateront, en particulier, que la poésie de langue française, en 2006, n'a plus obligatoirement pour sujet le nombril du poète, ni pour fonction de nous ouvrir les portes des laboratoires de l'illisible. Bruno Doucey parle des «forces vives de la poésie», d'«éclectisme» et de «passion de la différence», et aussi de fédération «des forces dispersées» et d'esprit de «résistance». C'est plus que jamais de tout cela qu'il s'agit!

Patrice Delbourg et Jean-Luc Maxence ont œuvré, avec le bonheur qu'autorise la composition d'un vaste tableau, au choix des poèmes ou extraits de poèmes ici présentés. Ils ont lu force recueils et revues, rendant hommage aussi bien à des poètes confirmés ou reconnus (Delvaille, Depestre, Goffette, Grosjean, l'Anselme, Rossi, Roubaud, etc.) qu'à d'autres, moins répandus, ou dont seuls quelques cercles restreints ont jusqu'alors fait leurs délices. Cette confrontation de l'ancien et du nouveau est dans le courant même de toute entreprise littéraire vivante, qu'elle soit revue, collection ou florilège.

Quelque cent-vingt poètes et quatre-vingt-quinze revues, cahiers, bulletins et éditeurs sont ici représentés, cités, remerciés et répertoriés. Une notice bibliographique essentielle offre un aperçu du travail et de l'orientation de chaque poète ; un bref descriptif, accompagné des noms des directeurs de publication et des moyens de prendre contact avec eux, permet de situer toutes ces publications. L'ensemble – auquel s'adjoint un précieux Qui fait quoi? Où s'adresser? –, donne de la poésie actuelle l'image de l'être en perpétuelle évolution qu'elle est plutôt que celle de la momie poussiéreuse que parfois on l'imagine devenue.

C'est dire combien aux plaisirs de la découverte, de la confrontation des esprits et des approches différentes du fait poétique, cette anthologie ajoute d'intérêt pratique. À mon sens, les poètes d'aujourd'hui, plus nombreux que leurs lecteurs – comme l'observe Bruno Doucey dans son avant-propos –, devraient se faire un devoir d'acquérir un tel recueil. Aide-toi et le ciel t'aidera! Adage d'une sagesse ancienne et très pratique elle aussi: il s'agit de maintenir la poésie dans le champ du visible, duquel diverses forces tendent à l'écarter aujourd'hui, dût-on pour cela offrir à un éditeur l'occasion de rentrer dans ses frais et d'être récompensé de son audacieuse obstination. Combien de revues, d'entreprises poétiques – ceci est un diagnostic d'évidence exprimé en termes personnels – ont fini par mourir exsangues, faute que le rapprochement se soit fait entre la réalité de la pénurie des lecteurs, le plaisir qu'on avait à s'y faire publier et le déplaisir qu'on eût éprouvé à devoir éventuellement les soutenir par le moyen d'un abonnement ou d'une acquisition!

Michel Host, revue Lieux d'Être, mai-juin 2006.

PRESSE
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.