En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Bidule de Dieu

        Robert Laffont
        EAN : 9782221135600
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 1 x 215 mm
        Le Bidule de Dieu
        Une histoire du pénis

        Philippe PARINGAUX (Traducteur)
        Date de parution : 19/09/2013

        Une balade aussi érudite que drôle, à travers les âges et les continents, au pays de cet inconnu célèbre qu’est le pénis.

        Sceptre royal, chaussures pointues, cigare ou guitare électrique : le pénis a souvent bénéficié des représentations les plus flatteuses, tandis que le vagin était considéré comme un cloaque obscur et impur. La découverte du sexe d’un homme peut toutefois se révéler source de bien des déconvenues… Le malentendu ne viendrait-il...

        Sceptre royal, chaussures pointues, cigare ou guitare électrique : le pénis a souvent bénéficié des représentations les plus flatteuses, tandis que le vagin était considéré comme un cloaque obscur et impur. La découverte du sexe d’un homme peut toutefois se révéler source de bien des déconvenues… Le malentendu ne viendrait-il pas de ce que les représentants de la gent masculine ont toujours placé le centre du monde à la hauteur de cet étrange appendice, objet d’autant de tourments et de railleries que de fierté et de plaisir ?
        Pourquoi la taille de leur pénis préoccupe-t-elle à ce point les hommes ? Quels bienfaits retirent-ils de l’acte sexuel ? Quelle signification attribuer à la castration ? Pour quelle raison certains doivent-ils tricher au jeu pour entrer en érection ? À ces questions – et à bien d’autres ! –, Tom Hickman répond à l’aide de son prodigieux savoir en la matière. Histoire, religion, médecine ou littérature… Hickman nous entraîne dans un étourdissant tour du monde des civilisations, de la Grèce antique à Hollywood et de l’Angleterre victorienne à l’Empire ottoman, afin de percer « le secret le mieux gardé de l’homme ».
        Vous découvrirez ainsi, parmi bien d’autres choses, la différence (de taille) qui existe entre Ernest Hemingway et Jimi Hendrix, et ce que Charlie Chaplin appelait « la huitième merveille du monde ». Vous apprendrez que les hommes à grosses testicules sont plus infidèles, que ce sont les Japonais qui se disent les moins satisfaits de leur vie sexuelle et pourquoi, pour les Chinois, l’orgasme de la femme était essentiel en vue de procréer. Essai d’une érudition considérable, truffé d’anecdotes savoureuses, Le Bidule de Dieu est un livre-miroir passionnant dans lequel, à un moment ou à un autre, tout homme se reconnaîtra – et qui fera également, à n’en pas douter, le bonheur de bien des lectrices…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221135600
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 1 x 215 mm
        Robert Laffont
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • yann-frat Posté le 23 Janvier 2015
          En gros ça parle de : Des garçon et de leur kiki, de l'antiquité à nos jours !!!! Mon avis à moi que j'ai : Je suis partagé en fait parce qu'il y a des moments assez drôles et d'autres un peu relou où le jugement de valeur l'emporte sur le travail d'objectivisation. Et puis les références médicales sont un peu nullasses... Mais ceci dit ce regard en transversal du masculin et de son kiki au travers des siècles, mettant en avant l'obsession que cela représente et la place que "ça" prend dans la vie de tous les jours y compris la vie religieuse est franchement réjouissante, amusante. En fait plus je le lisais et plus je me disais que j'aimerais beaucoup que d'autres (mes copines, leurs fils...) le lisent. Je suis sur que ça devrait déclencher des bonnes discussions, assez drôle... Parce que mesdames je suis sur que vous n'imaginez pas... ;)
        • Apikrus Posté le 17 Mai 2014
          Heureux possesseur d’un "bidule", j’étais bien sûr intrigué pas le sujet de cet ouvrage. Mesdames, ne soyez pas jalouses : - la "possession" d’un bidule n’est pas sans inconvénients - il a notamment des velléités d’indépendance et se montre parfois capricieux - nombreux sont les hommes prêts à partager le leur avec plaisir... A la fois drôle et sérieux, cet ouvrage développe sans tabou divers aspects biologiques, psychologiques, sociologiques et historiques du pénis. Il est dommage que l’auteur s'étende autant sur la taille du sexe (d’ailleurs parfois mal exprimée ou mal traduite), qui serait selon lui une préoccupation majeure de la quasi-totalité des hommes. Mais non, les tailles des autres pénis nous importent peu, et on a pris le temps de s’habituer à celles du sien. Malgré ce bémol de petite taille, je recommande cet ouvrage agréable et intéressant aux lecteurs et aux lectrices. Ceux-là pourront y constater la banalité d'un attribut que certains se glorifient tant de posséder, tandis que les secondes comprendront peut-être mieux les premiers.
        • canel Posté le 5 Mai 2014
          (Presque) tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pénis (alias le "bidule"), sans avoir à le demander. Sauf au libraire, si vous n'avez pas été capable de le débusquer tout seul (le livre, pas le bidule). Après une introduction appétissante, on enchaîne sur : maths, statistiques, histoire, géo, art, socio, psycho, mythologie, religion, zoologie, biologie et chimie. Et un peu de sexualité. Ce programme peut sembler lourd à avaler, mais l'intérêt du lecteur ne retombe pas, grâce à des anecdotes aussi passionnantes que drôles. Avertissements : • L'exposé de géométrie est quand même longuet (cinquante pages), et cet acharnement est d'autant plus surprenant que l'auteur précise fréquemment que la taille n'a guère d'importance. Cela dit, je suis sûre que vous suivrez la leçon avec zèle, au point d'aller chercher un instrument de mesure - souple, genre mètre-ruban de couturière. • Les utilisateurs potentiels du "bidule" risquent parfois d'avoir la nausée, car l'auteur et/ou le traducteur confondent allègrement diamètre et circonférence, ce qui n'est pas du tout la même chose. Souvenez-vous : P = 2 pi R = pi D soit un rapport de 3,14 à 1 (15 cm annoncés de largeur, ça peut faire peur). • Les "possesseurs" (sic) de pénis, quant... (Presque) tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pénis (alias le "bidule"), sans avoir à le demander. Sauf au libraire, si vous n'avez pas été capable de le débusquer tout seul (le livre, pas le bidule). Après une introduction appétissante, on enchaîne sur : maths, statistiques, histoire, géo, art, socio, psycho, mythologie, religion, zoologie, biologie et chimie. Et un peu de sexualité. Ce programme peut sembler lourd à avaler, mais l'intérêt du lecteur ne retombe pas, grâce à des anecdotes aussi passionnantes que drôles. Avertissements : • L'exposé de géométrie est quand même longuet (cinquante pages), et cet acharnement est d'autant plus surprenant que l'auteur précise fréquemment que la taille n'a guère d'importance. Cela dit, je suis sûre que vous suivrez la leçon avec zèle, au point d'aller chercher un instrument de mesure - souple, genre mètre-ruban de couturière. • Les utilisateurs potentiels du "bidule" risquent parfois d'avoir la nausée, car l'auteur et/ou le traducteur confondent allègrement diamètre et circonférence, ce qui n'est pas du tout la même chose. Souvenez-vous : P = 2 pi R = pi D soit un rapport de 3,14 à 1 (15 cm annoncés de largeur, ça peut faire peur). • Les "possesseurs" (sic) de pénis, quant à eux, tiendront parfois le livre d'une seule main, gardant l'autre à l'entrejambe. Par instinct de protection à l'évocation des sévices divers qui peuvent frapper l'objet et ses deux voisines (fracture pénienne, torture, castration...). • Si vous n'avez jamais croisé la bête, vous apprendrez qu'elle est de prime abord très laide - la plupart des femmes s'autorisent à le penser. Malgré quelques longueurs, cet ouvrage se dévore goulûment, entre plaisir (intellectuel) et grands sourires (sur le visage).
          Lire la suite
          En lire moins
        • Luniver Posté le 29 Avril 2014
          La taille a-t-elle de l'importance ? En ai-je une plus grosse que mon prochain ? Ou, au moins, que ses ex ? Si oui, comment le faire savoir au monde entier ? Si pas, comment le faire croire malgré tout ? Quoi qu'en disent quelques philosophes prétentieux, ce sont ces questions existentielles-ci qui préoccupent réellement les hommes, et ce depuis la nuit des temps. Cet essai retrace la place accordée au sexe masculin dans l'histoire : les noms qu'on lui a donné (en amélioration constante grâce à la technologie : si les grecs devaient se contenter de glaives et de gourdins, les hommes modernes sont désormais dotés de bazookas et autre lance-missiles), les habits qui l'ont dissimulé tout en laissant paraître des dimensions peu honnêtes, mais aussi, âmes sensibles s'abstenir, les nombreuses mutilations qu'on lui a infligé au nom de la religion ou de l'hygiène. Une seconde partie aborde le problème de taille que constitue... la taille, des questions angoissantes des plus démunis aux étalons qui n'hésitent pas à mettre leur attirail sous le nez des sceptiques, des méthodes de mesure toujours plus sophistiquées pour obtenir enfin la vraie taille moyenne au développement de la chirurgie esthétique pour les insatisfaits. L'essai se veut bien sûr léger, et il est difficile... La taille a-t-elle de l'importance ? En ai-je une plus grosse que mon prochain ? Ou, au moins, que ses ex ? Si oui, comment le faire savoir au monde entier ? Si pas, comment le faire croire malgré tout ? Quoi qu'en disent quelques philosophes prétentieux, ce sont ces questions existentielles-ci qui préoccupent réellement les hommes, et ce depuis la nuit des temps. Cet essai retrace la place accordée au sexe masculin dans l'histoire : les noms qu'on lui a donné (en amélioration constante grâce à la technologie : si les grecs devaient se contenter de glaives et de gourdins, les hommes modernes sont désormais dotés de bazookas et autre lance-missiles), les habits qui l'ont dissimulé tout en laissant paraître des dimensions peu honnêtes, mais aussi, âmes sensibles s'abstenir, les nombreuses mutilations qu'on lui a infligé au nom de la religion ou de l'hygiène. Une seconde partie aborde le problème de taille que constitue... la taille, des questions angoissantes des plus démunis aux étalons qui n'hésitent pas à mettre leur attirail sous le nez des sceptiques, des méthodes de mesure toujours plus sophistiquées pour obtenir enfin la vraie taille moyenne au développement de la chirurgie esthétique pour les insatisfaits. L'essai se veut bien sûr léger, et il est difficile de déterminer où s'arrête la recherche historique, et où commencent les légendes urbaines. Dans le pire des cas, on gagnera tout de même une foule d'anecdotes à replacer en toutes circonstances.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.