Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266287678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Le bleu de tes mots

Maud ORTALDA (Traducteur)
Date de parution : 14/08/2019
Dans la librairie de Henry, les gens peuvent laisser des petits mots entre les pages de certains livres, annoter des passages et partager leur passion de la littérature. Un réseau social fait de papier et d’encre !
Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d’amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence.
Aujourd’hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie… aux côtés de Henry.
Dans...
Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d’amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence.
Aujourd’hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie… aux côtés de Henry.
Dans ce lieu particulier où chacun peut laisser des notes et des petits mots au fil des pages, tous deux vont réapprendre à se confier par lettres interposées.
Une seconde chance ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Dans une petite librairie en Australie, Henri travaille avec Rachel, une ancienne camarade de classe amoureuse de lui depuis des années. Elle n'ose se confier à lui que par des petits mots qu'elle glisse dans les livres. Commence alors une correspondance pas comme les autres entre les deux jeunes gens. Un jolie histoire d'amour au milieu des livres!
Juliette / Librairie Montbarbon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • IdeesLivres Posté le 11 Octobre 2020
    Dans ce récit, on découvre le deuil de Rachel, qui a perdu son frère il y a quelques mois. Elle va vivre chez sa tante, qui s'est mis en tête de lui redonner le goût de vivre. le hic, c'est qu'elle retrouve Henry, son ancien meilleur ami à qui elle a écrit une lettre d'amour à laquelle il n'a jamais répondu. Les retrouvailles sont teintées d'amertume et d'incompréhensions. Pas simple... Il y a un 3e personnage dans cette histoire, magnifique et vibrant: les livres. Car l'histoire se déroule dans une librairie d'occasion où il y a notamment une bibliothèque épistolaire où des anonymes se glissent des petits mots dans les pages d'un livre aimé. C'est là, entourés de tous ces mots, que Rachel et Henry se retrouvent, à la recherche de leurs mots non dits...
  • Milllie Posté le 27 Septembre 2020
    Ce livre avait tout pour me plaire. Déjà l'intrigue est située dans une librairie comme on rêve tous d'en trouver : Howling Books ne se contente pas de vendre des livres d'occasion, c'est aussi une librairie où on peut flâner et surtout profiter de la Bibliothèque Epistolaire pour glisser quelques mots doux ou missives essentielles entre les pages d'un livre dont on sait que son destinataire ne résistera pas longtemps à l'ouvrir. Ensuite l'auteure évite les clichés propres au roman adolescent : ses personnages sont plutôt maladroits, peu sûrs d'eux et discutent beaucoup de livres et du pouvoir des mots. On retrouve quand même la classique intrigue du garçon qui croit être amoureux d'une fille qui se moque de lui et ne voit pas que sa meilleure amie est en fait beaucoup plus qu'une meilleure amie mais cette trame est revisitée avec suffisamment de fraîcheur et de subtilité pour ne pas lasser. Le fait que le roman se passe en Australie apporte aussi une petite note nouvelle au récit : l'océan est un personnage à part entière, avec la plage à 2 pas de la ville, voyager en Europe pour découvrir le pays d'origine des "grands" auteurs est le rêve absolu... Ce livre avait tout pour me plaire. Déjà l'intrigue est située dans une librairie comme on rêve tous d'en trouver : Howling Books ne se contente pas de vendre des livres d'occasion, c'est aussi une librairie où on peut flâner et surtout profiter de la Bibliothèque Epistolaire pour glisser quelques mots doux ou missives essentielles entre les pages d'un livre dont on sait que son destinataire ne résistera pas longtemps à l'ouvrir. Ensuite l'auteure évite les clichés propres au roman adolescent : ses personnages sont plutôt maladroits, peu sûrs d'eux et discutent beaucoup de livres et du pouvoir des mots. On retrouve quand même la classique intrigue du garçon qui croit être amoureux d'une fille qui se moque de lui et ne voit pas que sa meilleure amie est en fait beaucoup plus qu'une meilleure amie mais cette trame est revisitée avec suffisamment de fraîcheur et de subtilité pour ne pas lasser. Le fait que le roman se passe en Australie apporte aussi une petite note nouvelle au récit : l'océan est un personnage à part entière, avec la plage à 2 pas de la ville, voyager en Europe pour découvrir le pays d'origine des "grands" auteurs est le rêve absolu et quelques détails par ci par là nous changent des descriptions des ados parisiens ou new-yorkais que l'on croise plus souvent dans les romans. Et pourtant... pourtant... j'aurais adoré adorer ce livre mais non, quelque chose n'a pas fonctionné. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'intrigue que j'ai souvent trouvée assez confuse (ou alors je n'étais pas réveillée ?). L'alternance entre les 2 époques (3 années avant quand Rachel quitte la ville et à son retour) m'a embrouillée, j'ai plusieurs fois été obligée de tourner les pages pour retrouver de qui on parlait ou à quelle époque on se situait. L'insertion des missives de la Bibliothèque Epistolaire est une jolie idée mais participe aussi à la confusion puisqu'au début on se demande ce que sont ces textes et leurs protagonistes. Le récit était peut être trop lent pour m'embarquer vraiment mais je n'ai pas été captivée par ce roman, j'ai tourné les pages sans déplaisir mais sans véritable engouement non plus. Il manque un je ne sais quoi de peps ou de folie pour qu'on y croit vraiment et qu'on s'attache aux personnages et à cette librairie, peut être un peu plus de détails dans les descriptions pour nous les rendre vraiment vivants. Bref un rendez-vous manqué, dommage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vallee84 Posté le 21 Août 2020
    Le bleu de tes mots. Une fois le roman terminé, ce titre prend tout sons sens. En voilà une belle et constructive idée que d'ouvrir une librairie avec un rayon épistolaire. Dans ce rayon, on y trouve des livres dont les pages sont cornées, annotées. On y trouve des lettres également, des lettres que les lecteurs et lectrices laissent dans un livre que le destinataire ouvrira à coup sûr. Cependant, une de ces lettres ne sera pas trouvée, pas ouverte, pas lue... Cette lettre est de Rachel pour Henry, ils sont amis depuis presque toujours et cette amitié va se transformer en amour du moins pour Rachel, seulement elle va déménager. Henry est propriétaire avec ses parents et sa sœur Georges de cet endroit magique qu'est la librairie, parfumée de mots, les sentiments, les livres se respirent là... Mais Henry ne lira jamais cette lettre, du moins, pas au bon moment, celui qui aurait pu tout changer... Henry va sombrer dans une folie amoureuse pour une fille volage et instable mais si jolie à ses yeux. Rachel, une fois partie, continuera de répondre aux lettres d'Henry mais déçue, parfois fâchée de ne pas avoir eu de réponse à sa lettre d'amour, répondra brièvement. Henry... Le bleu de tes mots. Une fois le roman terminé, ce titre prend tout sons sens. En voilà une belle et constructive idée que d'ouvrir une librairie avec un rayon épistolaire. Dans ce rayon, on y trouve des livres dont les pages sont cornées, annotées. On y trouve des lettres également, des lettres que les lecteurs et lectrices laissent dans un livre que le destinataire ouvrira à coup sûr. Cependant, une de ces lettres ne sera pas trouvée, pas ouverte, pas lue... Cette lettre est de Rachel pour Henry, ils sont amis depuis presque toujours et cette amitié va se transformer en amour du moins pour Rachel, seulement elle va déménager. Henry est propriétaire avec ses parents et sa sœur Georges de cet endroit magique qu'est la librairie, parfumée de mots, les sentiments, les livres se respirent là... Mais Henry ne lira jamais cette lettre, du moins, pas au bon moment, celui qui aurait pu tout changer... Henry va sombrer dans une folie amoureuse pour une fille volage et instable mais si jolie à ses yeux. Rachel, une fois partie, continuera de répondre aux lettres d'Henry mais déçue, parfois fâchée de ne pas avoir eu de réponse à sa lettre d'amour, répondra brièvement. Henry ne comprendra pas cette distance, forcément. Et puis un jour, au bord de l'océan que Rachel et son frère Cal aiment tant, un drame arrivera, la mort s'invitera et détruira Rachel. C'est chez sa tante, près de chez Henry qu'elle ira se réfugier un peu à contre cœur. Henry lui, toujours entre amour et tristesse avec Amy sa dulcinée, verra son amie revenir en même temps qu'il apprendra la possible vente de sa librairie, son antre, son refuge... Rachel, Henry, Cal, Georges et tant d'autres que nous apprenons à connaître et à aimer. Le drame de Rachel, cette mort, elle va la confier après avoir retrouvé Henry, ce qui ne se fera pas sans fracas et incompréhension. Henry sera loin de comprendre la froideur, la distance de Rachel car perdu dans son amour pour Amy cette fille un peu délurée... L'amour lui, ne meurt jamais, mais le sincère, celui qui possède de bonnes racines, une terre fertile. Les mots sont des pansements, les écrire un onguent, un baume pour l'âme et les sentiments et c'est là, au milieu des mots que Henry et Rachel amis depuis toujours vont se comprendre, s'épancher, se retrouver. Ce roman est magique, roman jeunesse certes, mais une fois le résumé lu, j'ai craqué. Il n'y a pas d'âge pour lire un roman, celui-ci me parle beaucoup, m'interpelle, me fait du bien. Nous avons parfois des bleus à force que la vie nous donne des coups et moi comme vous, ce sont les mots qui les apaisent. C'est tout le thème de ce livre. Durant cette lecture je me suis épanoui, j'ai reculé dans le temps puisque c'est une littérature jeunesse pour pouvoir revenir à mes 43 ans, plus fort, plus serein, plus posé. Pansé...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mae_liseuse Posté le 5 Août 2020
    J’avoue avoir un peu acheté ce livre sur un coup de tête, ce n’est clairement pas mon genre de lecture habituelle. Le résumé m’avait laissée penser (à tort) qu’il s’agissait d’un roman épistolaire, ce qui aurait pu être très sympa, bref. Je suis finalement assez mitigée sur ce titre : d’un côté il y a de très bons points avec le traitement du deuil qui sert de fil rouge à l’histoire ou encore avec les extraits de la « bibliothèque épistolaire » inventée par les parents d’Henry. Entre autres, il s’agit d’une bibliothèque dans laquelle n’importe qui peut annoter le livre de son choix ou y glisser une lettre entre les pages. J’ai trouvé le concept vraiment sympa et une correspondance en particulier était très agréable à suivre. Mais malheureusement en dehors de ça, je n’ai pas du tout accroché au Bleu de tes mots. D’abord, au vue du résumé, je m’attendais à ce que les protagonistes soient plus âgés mais non ce sont encore des ados à peine sortis du lycée toujours avec leurs problèmes d’ados (en soi ce n’est pas un problème mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais). J’ai trouvé les personnages fades dans l’ensemble,... J’avoue avoir un peu acheté ce livre sur un coup de tête, ce n’est clairement pas mon genre de lecture habituelle. Le résumé m’avait laissée penser (à tort) qu’il s’agissait d’un roman épistolaire, ce qui aurait pu être très sympa, bref. Je suis finalement assez mitigée sur ce titre : d’un côté il y a de très bons points avec le traitement du deuil qui sert de fil rouge à l’histoire ou encore avec les extraits de la « bibliothèque épistolaire » inventée par les parents d’Henry. Entre autres, il s’agit d’une bibliothèque dans laquelle n’importe qui peut annoter le livre de son choix ou y glisser une lettre entre les pages. J’ai trouvé le concept vraiment sympa et une correspondance en particulier était très agréable à suivre. Mais malheureusement en dehors de ça, je n’ai pas du tout accroché au Bleu de tes mots. D’abord, au vue du résumé, je m’attendais à ce que les protagonistes soient plus âgés mais non ce sont encore des ados à peine sortis du lycée toujours avec leurs problèmes d’ados (en soi ce n’est pas un problème mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais). J’ai trouvé les personnages fades dans l’ensemble, pas assez approfondis et très convenus. Henry est une vraie tête à claques, je n’ai senti aucune alchimie entre lui et Rachel (mauvais point pour une romance). Par contre j’ai bien aimé le personnage de George (la petite sœur d’Henry) dont j’ai trouvé la personnalité et ses relations plus intéressantes que celles des protagonistes. Le Bleu de tes mots est loin d’être un mauvais roman mais je ne suis clairement pas le public cible. Si vous aimez les romans exclusivement centrés sur la romance vous y trouverez peut-être votre compte, je ne peux que vous recommander de vous faire votre propre avis sur ce titre s’il vous intéresse ! En tout ça m’aura confirmé que ce genre de lecture ce n’est clairement pas mon truc ^^
    Lire la suite
    En lire moins
  • iz43 Posté le 26 Juillet 2020
    Encore une belle découverte que je dois à la critique de mon amie Iris29. Et je dois dire que c est un gros coup de coeur. Alors ne vous arrêtez pas sur ce titre qui sonne un peu mièvre car l histoire est loin de l être. Elle est émouvante et profonde. Je me suis vite attachée à Rachel une jeune fille fracassée par la vie ou plutôt par la mort accidentelle de son frère Cal 10 mois auparavant . Rachel n a pu sauver son frère de la noyade. Douleur du deuil, poids d une culpabilité énorme sur les épaules alors qu elle n a rien à se reprocher. La dérive. Le bac loupé. Tout ça me parle par tant de justesse. Entre fracassé on se comprend. Mais tout est dit avec pudeur et douceur. Pas de grande crise. La douleur se tait. Alors Rachel retourne dans la ville de son enfance qu elle a quitté 3 ans plus tôt auprès de sa tante Rose . Cette dernière lui a trouvé un travail dans une librairie . Il s agit de dresser l inventaire informatique de la bibliothèque épistolaire. Cette librairie fantastique est tenue par Sofia et Michael les parents d... Encore une belle découverte que je dois à la critique de mon amie Iris29. Et je dois dire que c est un gros coup de coeur. Alors ne vous arrêtez pas sur ce titre qui sonne un peu mièvre car l histoire est loin de l être. Elle est émouvante et profonde. Je me suis vite attachée à Rachel une jeune fille fracassée par la vie ou plutôt par la mort accidentelle de son frère Cal 10 mois auparavant . Rachel n a pu sauver son frère de la noyade. Douleur du deuil, poids d une culpabilité énorme sur les épaules alors qu elle n a rien à se reprocher. La dérive. Le bac loupé. Tout ça me parle par tant de justesse. Entre fracassé on se comprend. Mais tout est dit avec pudeur et douceur. Pas de grande crise. La douleur se tait. Alors Rachel retourne dans la ville de son enfance qu elle a quitté 3 ans plus tôt auprès de sa tante Rose . Cette dernière lui a trouvé un travail dans une librairie . Il s agit de dresser l inventaire informatique de la bibliothèque épistolaire. Cette librairie fantastique est tenue par Sofia et Michael les parents d Henri son meilleur ami et surtout celui qu elle aimait. Avant de déménager rachel lui avait déclaré sa flamme en glissant une lettre dans son livre. Mais Henri n avait jamais répondu à sa déclaration d amour . Certainement trop occupé par Amy. Librairie spécialisée dans le livre d occasion, c est un lieu extraordinaire. La bibliothèque épistolaire permet aux lecteurs d écrire leurs impressions dans les livres, d y glisser des lettres... formidable lieu d échange et de partage, la librairie ne rapporte malheureusement pas assez et est vouée à disparaître. Si une librairie comme celle ci existait près de chez moi, je crois que je ferais partie des meubles à force d y traîner. Bref j ai beaucoup apprécié cette lecture tant par l histoire qu elle propose : le deuil, la reconstruction, l amour... que par la forme: les citations d auteurs, les lettres. Je suis.comme Henri , j adore découvrir une carte postale ou un ticket pour un spectacle à l intérieur d un roman d occasion. Très belle lecture que j ai dévorée. J ai un peu pleuré . Parole de bisounours. Prenez le temps de découvrir cette pépite.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    16 livres qui parlent de livres pour le plus grand plaisir des bibliophiles

    Ils n'ont jamais les mêmes goûts, peuvent s'affronter pendant des heures sur des détails, mais s'il y a bien une chose sur laquelle les lecteurs se rejoignent c'est que rien ne vaut un bon livre. La seule exception ? Les livres qui parlent de littérature, qui mettent en scène auteurs et lecteurs, dont l'intrigue plante son décor dans une librairie ou dans une bibliothèque. Ces livres-là sont de véritables pépites et les cadeaux parfait à offrir aux bibliophiles de son entourage, ou à s'offrir évidemment.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    12 romans jeunesse qui célèbrent le premier amour

    Les histoires de coeur ne sont pas uniquement réservées aux adultes. La preuve avec cette sélection de romans jeunesse qui célèbrent le premier amour dans tout ce qu'il a de plus complexe et de plus émouvant. Du déjà culte Eleanor & Park à Romance, le dernier roman d'Arnaud Cathrine, focus sur 12 livres qui nous invitent à (re)vivre ce sentiment vertigineux.

    Lire l'article