Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266287678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Le bleu de tes mots

Maud ORTALDA (Traducteur)
Date de parution : 14/08/2019
Dans la librairie de Henry, les gens peuvent laisser des petits mots entre les pages de certains livres, annoter des passages et partager leur passion de la littérature. Un réseau social fait de papier et d’encre !
Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d’amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence.
Aujourd’hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie… aux côtés de Henry.
Dans...
Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d’amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence.
Aujourd’hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie… aux côtés de Henry.
Dans ce lieu particulier où chacun peut laisser des notes et des petits mots au fil des pages, tous deux vont réapprendre à se confier par lettres interposées.
Une seconde chance ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Dans une petite librairie en Australie, Henri travaille avec Rachel, une ancienne camarade de classe amoureuse de lui depuis des années. Elle n'ose se confier à lui que par des petits mots qu'elle glisse dans les livres. Commence alors une correspondance pas comme les autres entre les deux jeunes gens. Un jolie histoire d'amour au milieu des livres!
Juliette / Librairie Montbarbon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaCabaneDeMesLivres Posté le 14 Juillet 2020
    Je découvre avec plaisir cette auteure pour son second roman jeunesse. Délicat, plaisant, tenant, émouvant, l'histoire traite d'un amour inconditionnel pour les livres et les lecteurs. Un autre sujet est abordé : le deuil. Comment le faire, comment le dire, comment l'affronter... ? Tout en abordant la difficulté de la mort d'une personne et d'un lieu cher, l'auteure s'est nous tenir pour nous embarquer jusqu'à la toute dernière phrase. Cette lecture convient tout à fait aux amoureux des livres et autres lecteurs bien entendu... Un réel plaisir de découvrir cette auteure.
  • Nelovesbooks Posté le 28 Mai 2020
    Avec "Le bleu de tes mots" Cath Crowley a réussi à m'emporter dès les premières lignes. C'est un roman touchant et profond qui a su me séduire par la sensibilité qu'il dégage. C'est sans aucun doute un de mes plus gros coups de cœur livresque. Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir cette petite merveille, qui, je l'espère, vous séduira autant qu'il m'a séduite.
  • Foxybook Posté le 22 Mai 2020
    A vrai dire, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus transcendant dans ce roman. J’ai beaucoup aimé la thématique de la romance, de l’amour « perdu » et de deux personnes qui se retrouvent après tant d’années, mais pour autant j’ai trouvé que le livre manquait un peu de profondeur sentimentale. Dans l’évocation du deuil, on entend la souffrance de Rachel mais c’est un personnage « vu et revu » auquel on ne s’identifie pas et malgré la compassion qui s’empare de nous quand on lit son expérience du deuil, on a du mal à s’y retrouver. « Elle s’est teint les cheveux en noir, elle est agressive, elle s’habille vite fait », c’est un peu réducteur, mais bon. L’idée de la bibliothèque épistolaire où chacun peut annoter le livre qu’il souhaite est très originale et poétique. C’est le fil conducteur du roman qui nous permet de rencontrer des lettres à des inconnus mais aussi de suivre l’évolution de la relation entre les personnages. Henry, qui est des personnages principaux du roman, n’arrive pas à oublier son ex Amy qui revient constamment vers lui. Je n’ai trouvé aucune profondeur chez Henry qui n’agit que machinalement, certes très sensible à la littérature mais... A vrai dire, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus transcendant dans ce roman. J’ai beaucoup aimé la thématique de la romance, de l’amour « perdu » et de deux personnes qui se retrouvent après tant d’années, mais pour autant j’ai trouvé que le livre manquait un peu de profondeur sentimentale. Dans l’évocation du deuil, on entend la souffrance de Rachel mais c’est un personnage « vu et revu » auquel on ne s’identifie pas et malgré la compassion qui s’empare de nous quand on lit son expérience du deuil, on a du mal à s’y retrouver. « Elle s’est teint les cheveux en noir, elle est agressive, elle s’habille vite fait », c’est un peu réducteur, mais bon. L’idée de la bibliothèque épistolaire où chacun peut annoter le livre qu’il souhaite est très originale et poétique. C’est le fil conducteur du roman qui nous permet de rencontrer des lettres à des inconnus mais aussi de suivre l’évolution de la relation entre les personnages. Henry, qui est des personnages principaux du roman, n’arrive pas à oublier son ex Amy qui revient constamment vers lui. Je n’ai trouvé aucune profondeur chez Henry qui n’agit que machinalement, certes très sensible à la littérature mais vraiment nul dans les relations humaines. Il n’y a pas de vraisemblance et j’ai trouvé ça très dommage. L’histoire reste quand même très belle et j’ai quand même passé un agréable moment dans cette bibliothèque épistolaire à voir s’échanger des lettres d’amour. Ce n’est pas le roman de l’année, mais on passe quand même une bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sophielit Posté le 5 Mai 2020
    Attention, coup de cœur ! Oui, oui, rien de moins. À la fois parce que Cath Crowley a su écrire une histoire d’amour qui sort des sentiers habituels et évite de nombreux clichés, à la fois parce que j’ai cru pleinement à ces deux ados écorchés, à la fois pour la librairie et sa section épistolaires, qui semblent être des personnages à part entière du récit, et à la fois pour la large place qui est laissée aux livres et au bien qu’ils peuvent faire autour d’eux.
  • LesPapotisdeSophie Posté le 29 Avril 2020
    3 ans que Rachel a avoué à Henry qu’elle l'aimait, certes elle ne lui a pas dit directement mais lui a laissé une lettre dans un de ses livres préférés... 3 ans de silence elle revient dans la ville et trouve du travail à la librairie d'Henry... Un scénario assez sympathique avec ces Romeo et Juliette modernes mais il y a en plus cette notion de "bibliothérapie", le deuil (décès du frère), la tristesse, le besoin des autres ; ce qui donne une lecture intimiste, souvent drôle et au final assez touchante.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    16 livres qui parlent de livres pour le plus grand plaisir des bibliophiles

    Ils n'ont jamais les mêmes goûts, peuvent s'affronter pendant des heures sur des détails, mais s'il y a bien une chose sur laquelle les lecteurs se rejoignent c'est que rien ne vaut un bon livre. La seule exception ? Les livres qui parlent de littérature, qui mettent en scène auteurs et lecteurs, dont l'intrigue plante son décor dans une librairie ou dans une bibliothèque. Ces livres-là sont de véritables pépites et les cadeaux parfait à offrir aux bibliophiles de son entourage, ou à s'offrir évidemment.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    12 romans jeunesse qui célèbrent le premier amour

    Les histoires de coeur ne sont pas uniquement réservées aux adultes. La preuve avec cette sélection de romans jeunesse qui célèbrent le premier amour dans tout ce qu'il a de plus complexe et de plus émouvant. Du déjà culte Eleanor & Park à Romance, le dernier roman d'Arnaud Cathrine, focus sur 12 livres qui nous invitent à (re)vivre ce sentiment vertigineux.

    Lire l'article