RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Bois des ombres

            Les Escales
            EAN : 9782365693042
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 140 x 225 mm
            Le Bois des ombres

            Jean BERTRAND (Traducteur)
            Collection : Domaine étranger
            Date de parution : 05/10/2017
            En découvrant les journaux intimes de sa grand-mère, Anne plonge au cœur d’un mystérieux sanatorium à l’époque nazie. Un roman bouleversant où la petite histoire rejoint la grande.
            À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d’un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d’écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres.
            En lisant ces...
            À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d’un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d’écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres.
            En lisant ces carnets, Anne découvre un pan de la vie de sa grand-mère dont elle ignorait tout. Quel était ce Bois des Ombres, cette mystérieuse clinique autrichienne, dans laquelle sa grand-mère a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quelles expériences psychiatriques, menées par les nazis, abritait-elle ? Qui était vraiment son énigmatique directeur ?
            Alors qu’elle n’a qu’une hâte, avancer chaque jour un peu plus dans la lecture de ce journal, Anne se rend compte que deux des carnets ont disparu…
            Un roman bouleversant où présent et passé s’enlacent, et où la petite histoire rejoint la grande.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782365693042
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 140 x 225 mm
            Les Escales
            21.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Un roman passionnant et inoubliable qui nous plonge au cœur de l’époque nazie. »
            BÜCHER Magazin

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Zephyrine Posté le 12 Mai 2019
              J'ai été séduite par cette histoire qui alterne présent et passé en s'appuyant sur un fond historique. Les deux personnages principaux sont très attachants et l'on est très vite captivé par leurs destins.
            • Sandra_C Posté le 26 Mars 2019
              Je suis totalement sous le charme de cette lecture qui alterne les personnes et les époques . Une grande première pour mois dans les récits historique datant de la 1ére guerre mondiale. J'avais justement beaucoup d'appréhension à cause de cela mais ce n'était pas du tout justifié. Je recommande vivement cette histoire captivante.
            • morgan04 Posté le 10 Juillet 2018
              À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d'un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres. Nous partons alors dans la découverte d'un pan de l'histoire de la psychiatrie sous le 3eme Riech.... oui, les hôpitaux psychiatriques de l'époque ont servi de "régulation" de la population allemande désignée comme on apte et non représentative de la race arienne. Mais aussi il y a eu une "résistance au pouvoir d'Hitler et du nazisme" d'une partie des allemands. (déjà évoqué dans "jour sans retour" de Kressman Taylor). Un secret familial aussi qui permet à Anne de comprendre les pourquoi, les comment, les parce que de la vie de sa grand mère. un livre très agréable à lire. une belle lecture d'été.
            • ingridfasquelle Posté le 3 Juillet 2018
              À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d'un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres. En lisant ces carnets, Anne découvre un pan de la vie de sa grand-mère dont elle ignorait tout. Quel était ce Bois des Ombres, cette mystérieuse clinique autrichienne, dans laquelle sa grand-mère a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quelles expériences psychiatriques, menées par les nazis, abritait-elle ? Qui était vraiment son énigmatique directeur ? Alors qu'elle n'a qu'une hâte, avancer chaque jour un peu plus dans la lecture de ce journal, Anne se rend compte que deux des carnets ont disparu... Un roman bouleversant où présent et passé s'enlacent, et où la petite histoire rejoint la grande.
            • autempsdeslivres Posté le 13 Mars 2018
              Ce roman faisait parti des livres de la rentrée littéraire de 2017 qui m'attirait le plus avec sa somptueuse couverture, son titre et son résumé malheureusement je ressors déçue de ma lecture.  Si le style et l'écriture et l'alternance entre les époques est bien travaillé et cohérent, la déception vient de l'histoire et finalement du peu d'éléments sur la psychiatrie sous le régime nazi.  En ce qui concerne la période de Charlotte, j'ai trouvé que la quatrième de couverture ne correspondait pas aux éléments présents dans le roman. En effet, on sait dès le départ les traitements prescrits aux patients du Bois des ombres et lorsque l'on parle "d'expériences psychiatriques, menées par les nazis" ce n'est que par le biais de dialogue entre les personnages et non la réalisation d'actes, ce sujet est donc abordé très rapidement et sans aucun approfondissement. Concernant les personnages, ils sont relativement bien décrits mais là encore cela manque de profondeurs et de réalisme (la "guérison" de Sofia) et la relation entre Charlotte et le directeur de l'établissement, il y a des défauts, elle tombe comme un cheveu sur la soupe, elle sort de nulle part et n'est absolument pas crédible.  C'est la partie concernant Anne qui m'a le... Ce roman faisait parti des livres de la rentrée littéraire de 2017 qui m'attirait le plus avec sa somptueuse couverture, son titre et son résumé malheureusement je ressors déçue de ma lecture.  Si le style et l'écriture et l'alternance entre les époques est bien travaillé et cohérent, la déception vient de l'histoire et finalement du peu d'éléments sur la psychiatrie sous le régime nazi.  En ce qui concerne la période de Charlotte, j'ai trouvé que la quatrième de couverture ne correspondait pas aux éléments présents dans le roman. En effet, on sait dès le départ les traitements prescrits aux patients du Bois des ombres et lorsque l'on parle "d'expériences psychiatriques, menées par les nazis" ce n'est que par le biais de dialogue entre les personnages et non la réalisation d'actes, ce sujet est donc abordé très rapidement et sans aucun approfondissement. Concernant les personnages, ils sont relativement bien décrits mais là encore cela manque de profondeurs et de réalisme (la "guérison" de Sofia) et la relation entre Charlotte et le directeur de l'établissement, il y a des défauts, elle tombe comme un cheveu sur la soupe, elle sort de nulle part et n'est absolument pas crédible.  C'est la partie concernant Anne qui m'a le moins plu et intrigué et j'ai fini par la trouver lassante et décevante notamment la manière dont Anne interagit avec les hommes. Suite aux éléments que l'on connait sur sa vie, j'ai trouvé dommage que ce personnage ne parvienne pas à prendre du recul et tombe sous le charme du premier venu qui semble s'intéresser à elle puis finit avec un autre. Je trouve cela d'autant plus dommage que Charlotte incarne un personnage fort, avec ses faiblesses, mais qui ne semble pas avoir absolument besoin d'un homme à ses côtés pour vivre.  Si je n'ai pas réussi à apprécier les personnages secondaires de cette époque voire même trouvé parfois détestables et centrés sur leur petite personne et ce que la mort de Charlotte implique pour eux et trouvé la disparition et la recherche des cahiers assez facile voire trop facile, j'ai trouvé intéressant et important le passage sur la difficulté de juger quelqu'un au regard des fautes commises par l'un de ses parents et de sans cesse les lui rappeler ou de le faire chanter et j'ai trouvé cohérent que ce soit Charlotte qui nous le dise. Il s'agit donc d'un premier roman écrit de manière cohérente mais qui reste superficiel à plusieurs niveaux qu'il s'agisse du traitement de la psychiatrie sous le régime nazi, des personnages, le tout terminé par une fin sans intérêt et décevante qui donne une impression de "je ne sais pas comment le terminer alors je vais écrire ça".  Dommage ! 
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
            Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !