Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221141410
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm
Le Bomeur
Une vie de bobo chômeur
Date de parution : 13/03/2014
Éditeurs :
Robert Laffont
En savoir plus

Le Bomeur

Une vie de bobo chômeur

Date de parution : 13/03/2014

Bomeur ? Bobo-chômeur, une espèce de plus en plus répandue en ces temps de crise.

« Quand Lola m’a ajouté sur Facebook, elle a checké mon profil.
En 586 photos, 320 statuts et 1780 friends, elle en a déduit que j’étais un connard.
Un connard prétentieux.
Pour mes...
« Quand Lola m’a ajouté sur Facebook, elle a checké mon profil.
En 586 photos, 320 statuts et 1780 friends, elle en a déduit que j’étais un connard.
Un connard prétentieux.
Pour mes 1780 friends, j’ai une vie cool. Ils ne me voient pas bader le dimanche soir, seul chez moi devant mon...
« Quand Lola m’a ajouté sur Facebook, elle a checké mon profil.
En 586 photos, 320 statuts et 1780 friends, elle en a déduit que j’étais un connard.
Un connard prétentieux.
Pour mes 1780 friends, j’ai une vie cool. Ils ne me voient pas bader le dimanche soir, seul chez moi devant mon ordinateur, une rediffusion de “Zone interdite” en fond sonore, et mon paquet de clopes vides sur la table basse. Je ne vais pas poster de photos de mon rendez-vous Pôle emploi à 9h30 à Belleville en plein hiver et de mon arrivée en scoot sous la pluie.
En fait, j’ai un statut social virtuel cool.
Et un vrai statut social de merde. »

Un portrait romanesque des 20-35 ans, génération qui n’a connu que la crise, mais qui n’a pas renoncé pour autant à la désinvolture.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221141410
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NoemieTrnr 07/01/2022
    J'ai adoré ! C'est léger, plus que drôle. L'écriture de Nathanaël Rouas est transportante et nous fait voyager à coup sur dans le monde du personnage principal, Nath, directeur de création dans la communication et qui se retrouve au chômage. Cette histoire est à mourir de rire, de part l'écriture et le personnage, Nathanaël. Il est jeune, il directeur de créa, il bosse et vit à Paris, travaille aux horaires qu'il veut, il va dans les soirées les plus branchées, poste un max de photos sur Facebook pour montrer qu'il a une vie trop cool et montré aux autres que la leur, bah c'est de la merde, bref, une vie de bobo parisien. Nath se retrouve au chômage, et là, c'est le drame. Plus rien de va. Nath est persuadé qu'il existe uniquement grâce au regard des gens et grâce à ce que les autres pensent de lui et grâce à ce qu'il poste sur Facebook. Le but est alors de maintenir son rythme de vie et de faire croire à ses 1784 amis Facebook que même au chômage, sa vie est plus cool que celle des autres. Mais si il n'est plus directeur de créa? Qu'est-il si ce n'est rien? Alors perdu... J'ai adoré ! C'est léger, plus que drôle. L'écriture de Nathanaël Rouas est transportante et nous fait voyager à coup sur dans le monde du personnage principal, Nath, directeur de création dans la communication et qui se retrouve au chômage. Cette histoire est à mourir de rire, de part l'écriture et le personnage, Nathanaël. Il est jeune, il directeur de créa, il bosse et vit à Paris, travaille aux horaires qu'il veut, il va dans les soirées les plus branchées, poste un max de photos sur Facebook pour montrer qu'il a une vie trop cool et montré aux autres que la leur, bah c'est de la merde, bref, une vie de bobo parisien. Nath se retrouve au chômage, et là, c'est le drame. Plus rien de va. Nath est persuadé qu'il existe uniquement grâce au regard des gens et grâce à ce que les autres pensent de lui et grâce à ce qu'il poste sur Facebook. Le but est alors de maintenir son rythme de vie et de faire croire à ses 1784 amis Facebook que même au chômage, sa vie est plus cool que celle des autres. Mais si il n'est plus directeur de créa? Qu'est-il si ce n'est rien? Alors perdu dans son chômage il enchaine les réveils à 8h mais se lève à 12h47, rendez-vous Pôle Emploi, mais, il fait des apéros à 15h avec ses autres potes bomeurs (contraction de bobo/chômeur) pour pouvoir dire "ouais je bosse sur un projet là", se connecte environ 4h52 sur le chat Facebook. Sur un ton ultra léger, dans une langue plus orale qu’écrite, et avec des hein qui scandent un récit au rythme déjà rapide, Nathanaël Rouas pointe des situations absurdes qu’il saupoudre de réflexions bien senties sur ce que l’on peut et veut faire de sa vie. Ce livre, son premier, dédramatise le chômage tout en incitant à donner quelques bons coups de pied au c*l. C’est ultra drôle, ultra frais et ça a aussi le mérite de rappeler qu’entre le chômage et le salariat, il n'y a qu'un pas. Un instantané de société, et évidemment pas un objet à considérer sur le plan littéraire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelda 27/12/2019
    Une excellente peinture d'une partie de notre société.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.