RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Camp de la goutte d'eau

            Presses de la cité
            EAN : 9782258152632
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 140 x 225 mm
            Le Camp de la goutte d'eau
            Rawa Ruska 1942 - 1944

            Date de parution : 13/09/2018
            Rawa Ruska : un camp disciplinaire de prisonniers de guerre français qui ont refusé avec force, courage et dignité de subir la loi nazie.
            Un document exceptionnel.

             
            Rawa-Ruska, 1942 : les nazis ouvrent, en Ukraine, un camp disciplinaire destiné à briser à tout jamais les prisonniers de guerre français récidivistes de l’évasion. Sous-alimentés, sans eau – un seul robinet pour douze mille hommes –, dévorés par la vermine, livrés à la cruauté de leurs gardiens, les évadés... Rawa-Ruska, 1942 : les nazis ouvrent, en Ukraine, un camp disciplinaire destiné à briser à tout jamais les prisonniers de guerre français récidivistes de l’évasion. Sous-alimentés, sans eau – un seul robinet pour douze mille hommes –, dévorés par la vermine, livrés à la cruauté de leurs gardiens, les évadés repris doivent dépierrer des ballasts, raser des cimetières, assister, impuissants, au génocide du peuple juif dans les camps d’extermination voisins. L’enfer – « le camp de la goutte d’eau », s’indignera Winston Churchill à la BBC – ne viendra pas à bout des Français. Malgré les exécutions, malgré l’épuisement, malgré les poux et la dysenterie, les prisonniers de Rawa-Ruska ne courbent pas la tête. Ils enterrent dignement leurs morts, honorent avec panache le 14 juillet, affrontent sans peur la menace des mitrailleuses. Mais, surtout, de ce camp d’où nul n’aurait dû sortir, ils vont monter les plus spectaculaires évasions de la Seconde Guerre mondiale.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258152632
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            " Dans ce livre de référence opportunément réédité, le célèbre journaliste décrit via des trajectoires individuelles, le magnifique esprit de résistance et de solidarité qui animait les détenus de cet enfer concentrationnaire que Churchill décrira comme " le camp de la goutte d'eau".
            Le Figaro magazine

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Aurore666 Posté le 8 Avril 2019
              Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Presse de la Cité pour la découverte de ce documentaire exceptionnel #9829; Ce livre nous narre la vie, ou plutôt la survie, au camp de la goutte d'eau, installé à Rawa-Ruska en 1942, en pleine seconde guerre mondiale, par les nazis, et nommé ainsi à cause de l'unique robinet qui desservait l'ensemble du camp pour plusieurs milliers d'hommes. Autant dire que tous mourraient de soif (au sens propre comme au figuré) et l'hygiène y était forcément déplorable, voire inexistante. Ce camp était une véritable torture. Au départ, ce camp était un camp d'extermination des prisonniers Russes. Puis, c'est devenu un camp de concentration pour des prisonniers de guerre - des soldats, donc, ou des résistants- Belges et Français, qui avaient déjà tenté l'évasion à plusieurs reprises. Les conditions de réclusion dans lesquelles ils se trouvaient étaient plus que pitoyables, carrément inhumaines: très peu d'eau et de nourriture, du travail forcé, une planche en guise de lit pour des centaines d'hommes qui s'entassaient comme du bétail, une invasion de poux et autres nuisibles, des cabanons non terminés où le froid était terrifiant... ... Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Presse de la Cité pour la découverte de ce documentaire exceptionnel #9829; Ce livre nous narre la vie, ou plutôt la survie, au camp de la goutte d'eau, installé à Rawa-Ruska en 1942, en pleine seconde guerre mondiale, par les nazis, et nommé ainsi à cause de l'unique robinet qui desservait l'ensemble du camp pour plusieurs milliers d'hommes. Autant dire que tous mourraient de soif (au sens propre comme au figuré) et l'hygiène y était forcément déplorable, voire inexistante. Ce camp était une véritable torture. Au départ, ce camp était un camp d'extermination des prisonniers Russes. Puis, c'est devenu un camp de concentration pour des prisonniers de guerre - des soldats, donc, ou des résistants- Belges et Français, qui avaient déjà tenté l'évasion à plusieurs reprises. Les conditions de réclusion dans lesquelles ils se trouvaient étaient plus que pitoyables, carrément inhumaines: très peu d'eau et de nourriture, du travail forcé, une planche en guise de lit pour des centaines d'hommes qui s'entassaient comme du bétail, une invasion de poux et autres nuisibles, des cabanons non terminés où le froid était terrifiant... Pourtant, ces hommes, malgré cet enfer sur Terre, continuent à garder à espoir et à se battre pour trouver une solution pour s'en sortir. L'auteur insiste d'ailleurs assez fort sur ce point. De nombreuses évasions ont eu lieu, malgré la sécurité renforcée. Et c'est principalement sur ces évasions que l'auteur a axé son documentaire. Je suis sortie de cette lecture bouleversée et il m'a fallu un peu plus d'une semaine avant de rédiger cet avis tellement il fallait que je laisse passer un peu de temps avant de pouvoir poser mes mots. Je ne peux vous dire à quel point ce livre m'a touchée. Ces hommes ont eu un courage exemplaire. On s'attache aux personnages. C'est grâce à des hommes comme eux que nous vivons en paix actuellement, des hommes qui se sont battus envers et contre tout. Je dois avouer que c'est un pan de l'histoire que je ne connaissais pas. Pourtant, je lis quand même assez bien de romans sur les deux guerres, la deuxième principalement. Mes grands-parents l'ont subie, cette guerre, et j'ai toujours voulu en savoir davantage. Mon grand-père, résistant, en a particulièrement bavé... Il n'a pourtant jamais vraiment voulu en parler. C'était un pan de sa vie à propos duquel il ne voulait pas trop discuter. Là, j'apprends l'existence d'un camp (ou plutôt plusieurs puisqu'il y avait Rawa-Ruska et ses sous-camps) que je ne connaissais pas et où étaient torturés des soldats ou des hommes qui résistaient à l'occupation allemande et qui voulaient juste retrouver leur liberté. L'horreur de l'extermination juive m'a toujours marquée, mais je n'imaginais pas que ce genre de camp avait aussi existé pour les militaires et résistants. Evidemment, je savais qu'il y avait des camps de prisonniers de guerre, mais un camp avec des conditions de vie aussi insoutenables, non. On peut d'ailleurs trouver, en début de livre, une impressionnante carte des multiples camps de concentration et/ou d'extermination mis en place par le régime nazi. Ca fait froid dans le dos, vraiment! L'auteur de ce document, Daniel Bilalian, un ancien présentateur de JT, à Antenne 2, en France, s'est particulièrement bien documenté. On sent que les recherches ont été approfondies. Les personnages cités sont réels, il a recueilli de nombreux témoignages. Ce n'est pas rien qu'une histoire sur la guerre mais un véritable document historique fouillé. Ce livre est un document d'une grande valeur historique. Il parle d'un pan méconnu de notre histoire avec brio. C'est une pièce que je conseille à tous car il permet de ne pas oublier. C'est important de souligner ce devoir de mémoire... A lire, absolument!!!
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.