Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707148049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 155 x 240 mm

Le capital social

Performance, équité et réciprocité

,

Alain CAILLÉ (Préface), Jean-Baptiste de FOUCAULD (Postface)
Date de parution : 23/02/2006

Qu'est-ce que la qualité d'une relation sociale ? Peut-on la mesurer ? Et comment ? De nouveaux débats de pointe, au carrefour de la sociologie, des sciences politiques et de l'économie.

Avec la notion de réseau, qui lui est d'ailleurs étroitement apparentée, le concept de « capital social », quoique mal connu en France, est probablement celui qui a suscité le plus de travaux et de débats, d'ampleur internationale, en sociologie et en science politique, mais aussi en économie, depuis les...

Avec la notion de réseau, qui lui est d'ailleurs étroitement apparentée, le concept de « capital social », quoique mal connu en France, est probablement celui qui a suscité le plus de travaux et de débats, d'ampleur internationale, en sociologie et en science politique, mais aussi en économie, depuis les années 1990. Il fonde en effet une hypothèse d'une importance cruciale : celle que l'efficacité économique d'un individu, d'une entreprise ou d'une nation ne dépend pas tant — ou pas seulement — de la quantité de capital économique dont ils disposent, que de la qualité des relations sociales au sein desquelles s'insère leur activité. La thèse est fascinante, mais on devine toutes les questions qu'elle soulève. Qu'est-ce que la qualité d'une relation sociale ? Peut-on la mesurer ? Et comment ? Derrière ces interrogations, se cache un conflit doctrinal plus profond. Dans l'idée même de capital social, que faut-il privilégier : la dimension du capital ou celle du social ? L'idée, utilitariste, que les relations sociales d'amitié ou de solidarité peuvent servir, de manière instrumentale, à la réussite économique ? Ou bien, à l'inverse, celle qu'elles n'ont d'efficacité économique qu'à titre de sous-produit, que pour autant qu'elles sont d'abord recherchées et valorisées pour elles-mêmes ? Sur tous ces points, dans le sillage des articles fondateurs de Pierre Bourdieu et Robert Putnam, difficiles d'accès en France, repris pour le premier, traduit ici pour le second, on trouvera dans cet ouvrage une synthèse sans équivalent des débats en cours et des analyses que le concept autorise.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707148049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 155 x 240 mm
La Découverte

Ils en parlent

« Cette analyse intéressera ceux qui refusent de voir dans l'économie une science pure et déconnectée de l'humain, car elle met en avant l'importance, pour une personne ou pour une entreprise, des relations sociales dans la réussite d'un projet ou d'un parcours. »
POLITIS

« Ce concept [de capital social] est brillamment analysé dans ce reccueil dirigé par Antoine Bevort et Michel Lallement. [Un] ouvrage très instructif. »
LE MONDE

« Les enjeux [de cette étude] sont majeurs. Et ce n'est pas la moindre des qualités de l'ouvrage que d'en permettre une meilleure compréhension grâce au nombre et à la qualité des contributions réunies. »
PARUTIONS.COM

« L'enjeu social des études rassemblées ici est celui de la société civile dans son rapport avec la société politique : contrairement à l'utopie jacobine, la société ne peut se passer des réseaux, au risque de voir émerger un système aux relents mafieux qui met à mal l'égalité républicaine. »
ÉTUDES

« L'ouvrage est donc intéressant en ce qu'il clarifie les usages d'une notion de plus en plus employée et par les illustrations qu'il donne de sa fécondité, tout en évitant de s'enliser dans des querelles de chapelle. »
REVUE DEES

« On retire de cet ouvrage une impression de foisonnement et de stimulation intellectuelle. Le lecteur, sociologue, politologue ou économiste, y trouvera un panorama étendu des horizons ouverts pour l'analyse sociologique par le "capital social", tant pour la comparaison internationale que pour l'étude des questions les plus calssiques de la sociologie: il est également averti de ses limites et de ladifficulté de son maniement. Mais au gré d'une sélection parmi les différentes contributions, l'ouvrage s'adresse à un plus large public: militants associatifs ou citoyens y trouveront matière à reflexion sur leurs engagements et sur la cohésion des collectifs ou sociétés auxquels ils participent. »
TRAVAIL ET EMPLOI

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bertrand_G Posté le 30 Septembre 2017
    Livre clair et essentiel sur un concept central mais trop peu valorisé dans les débats publics, celui du capital social.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !