Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782841119707
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm
Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 07/06/2018
Éditeurs :
Nil

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

,

Aline Azoulay-Pacvoñ (traduit par)
Date de parution : 07/06/2018
Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, roman au succès planétaire et déjà vendu à 1 million d’exemplaires en France, revient au cinéma !

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif...

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fi l de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet...

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fi l de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand : le « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». De lettre en lettre, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841119707
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Em214 07/07/2022
    Préparez vous à découvrir une page de l’histoire inédite! Et pourtant, la seconde guerre mondiale a été vue et revue, présente dans un nombre incalculable de romans. On entre ici dans la peau d’une écrivaine à la recherche d’un sujet sur lequel écrire son nouveau roman. Par l’intermédiaire de lettres, elle va découvrir peu à peu l’histoire de l’occupation sur l’île de Guernesey ainsi que l’histoire de ses habitants. Attirée par ce titre loufoque, j’ai toutefois mis un peu de temps à entrer dans l’histoire du fait que ce soit un roman épistolaire mais en tournant la dernière page, je ne regrette pas cette petite pépite !
  • Leshayah 28/06/2022
    Depuis le temps que je vois ce livre recommandé partout et par tout le monde... J'ai mis un an à le trouver d'occasion puis encore deux ans avant de le lire de peur d'être déçue. Et voilà, je l'ai lu en deux sessions, sur deux jours. Vraiment, je ne saurais quoi ajouter aux innombrables critiques des lecteurs qui m'ont précédée. La force de ce roman épistolaire est dans ses personnages et leurs anecdotes de vie pendant la seconde guerre mondiale. Comment ne pas être ému à la fois par leur bonté, leurs folies, leur courage, leurs malheurs, leurs amours...leur humanité ? M'épancher plus serait divulgâcher, c'est certain. Lisez ces lettres, rencontrez les habitants de Guernesey !
  • Lamifranz 16/06/2022
    Qu'attend-on, finalement, d'un bon bouquin ? Qu'il nous fasse du bien ! Il y a des bouquins qui, justement, semble avoir été écrits juste pour ça : pas seulement faire plaisir au lecteur, lui apporter ce qu'il demande, ça tous les commerçants vous le diront, c'est le B.A.ba du métier, non, je veux dire lui faire du bien mentalement, comme une caresse fraîche sur un front brûlant, comme un baiser qu'on n'attend pas, comme un sourire, comme quelque chose d'inattendu qui nous sort de notre quotidien blasé et désabusé... "Ensemble c'est tout" (Anna Gavalda -2004) est l'exemple même de ces livres, ni tristes ni joyeux, (ou les deux à la fois) qui vous réconcilient avec l'existence. Je suppose que, comme la plupart des lecteurs, c'est le titre insolite de ce roman qui a attiré ma curiosité : "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" Déjà la longueur, plutôt inhabituelle, et puis cette association pour le moins incongrue de cercle littéraire et d'épluchures de patates ! Etonnant, non ? Et pourtant tout s'explique. Nous sommes à Guernesey, pendant la guerre (celle de 39-45, pas celle de Cent ans, faut pas charrier, non plus) et pour faire la pige aux Allemands, les... Qu'attend-on, finalement, d'un bon bouquin ? Qu'il nous fasse du bien ! Il y a des bouquins qui, justement, semble avoir été écrits juste pour ça : pas seulement faire plaisir au lecteur, lui apporter ce qu'il demande, ça tous les commerçants vous le diront, c'est le B.A.ba du métier, non, je veux dire lui faire du bien mentalement, comme une caresse fraîche sur un front brûlant, comme un baiser qu'on n'attend pas, comme un sourire, comme quelque chose d'inattendu qui nous sort de notre quotidien blasé et désabusé... "Ensemble c'est tout" (Anna Gavalda -2004) est l'exemple même de ces livres, ni tristes ni joyeux, (ou les deux à la fois) qui vous réconcilient avec l'existence. Je suppose que, comme la plupart des lecteurs, c'est le titre insolite de ce roman qui a attiré ma curiosité : "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" Déjà la longueur, plutôt inhabituelle, et puis cette association pour le moins incongrue de cercle littéraire et d'épluchures de patates ! Etonnant, non ? Et pourtant tout s'explique. Nous sommes à Guernesey, pendant la guerre (celle de 39-45, pas celle de Cent ans, faut pas charrier, non plus) et pour faire la pige aux Allemands, les habitants d'un petit village se réunissent la nuit en cachette pour parler de leurs lectures, comme à Babelio, mais en vrai. Et comme il ne faut rien jeter, ils gardent les épluchures de pommes de terre pour en faire des gâteaux, les nourritures terrestres, quoi. C'est quand même la guerre, il y a des drames, même dans la petite communauté. Après la guerre une jeune journaliste vient enquêter sur l'île, en tombe amoureuse (et aussi d'un de ses habitants, ça aide un peu) et met à jour une magnifique histoire d'amour et de courage. Les autrices ont fait de cette intrigue un magnifique petit bijou de finesse et d'intelligence, où elles abordent, sans en avoir l'air, une multitude de thèmes qui nous tiennent à cœur : la vie, la mort, la guerre, l'engagement, la survie pendant l'occupation, mais aussi le goût de la lecture, le maintien d'un minimum de culture sous l'orage, le vivre-ensemble... Et un extraordinaire portrait de femme, Elizabeth, l'âme du Cercle, dont le souvenir plane encore sur le petit groupe bien après sa disparition. Cette chronique épistolaire, d’une écriture fluide et agréable, se lit d'une traite, et nous fait partager, de façon intime, le quotidien de ces villageois si semblables à nous. Les autrices créent une véritable empathie autour de leurs personnages, qui explique le succès phénoménal du roman outre-Atlantique et dans le monde entier. Roman historique, roman de terroir (l'île de Guernesey est parfaitement rendue), mais surtout roman d'amour et d'amitié, et hymne à la vie, "Le cercle littéraire..." est un de ces livres incontournables, à lire soi-même ou à offrir, parce qu'on sait que de toutes façons, il "fera du bien" à celui ou celle qui aura la chance de le lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • aria292 29/05/2022
    On se retrouve face à un roman épistolaire, dont le titre relativement drôle nous cache une sacrée histoire concernant l'occupation Allemande et l'après 2ème guerre mondiale sur une île Anglo-normande. Nous suivons Juliet, jeune écrivaine à la recherche d'un sujet pour son livre. C'est donc sous la forme d'une correspondance que l'on découvre Guernesey, ses habitants et leurs histoires. L'amour à également une place tout au long du roman où nous suivons les doutes et réflexions de Juliet. Les personnages tout comme l'histoire sont passionnants. J'ai un peu eu du mal au début, surtout que je ne m'attendais pas à un roman épistolaire, mais je suis très vite resté accrochée au livre. Je ne suis pas déçue de ma lecture, et j'en sors avec un petit sourire malgré le sujet.
  • berym_ 15/05/2022
    Attachant et réconfortant, ce sont les deux mots qui qualifieraient le mieux ce livre. Nous sommes plongés dans ce cercle littéraire, ce groupe devenu ami de Guernesey et nous avons l'impression d'être l'un des leurs au fur et à mesure de la lecture. Nous nous attachons très vite à chacun des personnages. La lecture est fluide, les lettres et les pages se dévorent une par une. Le livre aborde des sujets importants (le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale et ses conséquences) mais ne tombe pas dans le dramatique, au contraire, les personnages, grâce à leur solidarité, nous donnent un aspect optimiste de l'après-guerre.
Inscrivez-vous à la newsletter NiL pour partir à l'aventure
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

Lisez maintenant, tout de suite !