En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Chat andalou

        Les Escales
        EAN : 9782365691420
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 140 x 225 mm
        Le Chat andalou

        Pierre DESHUSSES (Traducteur)
        Collection : Domaine étranger
        Date de parution : 05/11/2015
        Le nouveau roman de l'auteur de Quand la lumière décline, « joyau allemand » de la rentrée littéraire 2012, raconte l'histoire d'une quête silencieuse.
         
          Au lendemain du nouvel an, un homme décide de tout quitter : Berlin, son ex-femme et sa belle-fille. Sans beaucoup plus qu'un hamac et quelques vêtements dans ses valises, il part vers le sud.
          Le hasard le conduit à Cabo de Gata, un village de pêcheurs perdu sur la...
          Au lendemain du nouvel an, un homme décide de tout quitter : Berlin, son ex-femme et sa belle-fille. Sans beaucoup plus qu'un hamac et quelques vêtements dans ses valises, il part vers le sud.
          Le hasard le conduit à Cabo de Gata, un village de pêcheurs perdu sur la côté méditerranéenne de l'Espagne. Seul hôte de la pension locale tenue par une vieille veuve, l'homme décide de rester dans ce village balayé par les vents pour y écrire un livre. Il passe ses journées à observer la vie qui se joue sous ses yeux, les allées et venues des hommes, des mouettes et des bateaux. De temps à autre, la rencontre avec un touriste de passage vient perturber cette routine à laquelle l'étranger commence à prendre goût. Mais à Cabo de Gata, personne ne semble comprendre le nouveau venu. Personne, à part un chat.

         Porté par une douce torpeur, Le Chat andalou raconte l'histoire d'une quête solitaire. Avec la subtilité et la finesse qui le caractérisent, Eugen Ruge, dans la lignée de Georges Perec, voit la beauté dans les détails du quotidien.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782365691420
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 140 x 225 mm
        Les Escales
        16.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • sabine59 Posté le 27 Octobre 2017
          Voilà un livre assez déconcertant mais marquant... A la manière de Georges Perec, le narrateur ponctue son texte d'un lancinant" Je me souviens". Un narrateur perdu, à la dérive, qui décide brusquement de quitter l'Allemagne et Berlin pour un village isolé, au bord de la mer, en Andalousie, à Cabo de Gata. Assez désoeuvré, il y observera les habitants, les pêcheurs, les mouettes, tout en essayant d'écrire un livre. On sent que ce temps passé là-bas a été comme une sorte de catharsis , une pause nécessaire pour revivre, car il évoque son présent d'auteur a priori connu. Il y aura la rencontre avec un chat....ou plutôt une chatte qui sera à la fois déterminante du renouveau et de l'adieu à l'Espagne. De belles réflexions jalonnent le livre, notamment concernant la mémoire, le souvenir, l'illusion souvent de celui-ci, et aussi le quotidien qu'on ne décrypte pas assez, mais on reste sur sa faim, face à ce personnage énigmatique, qui ne se dévoile pas vraiment , ce qui est sans doute voulu par l'auteur. On reste aussi sur sa fin, qui n'en est pas une, un goût d'inachevé demeure après lecture...
        • virginie-musarde Posté le 17 Novembre 2015
          Tout plaquer et aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, chercher le soleil et la solitude. Voila ce qui motive ce drôle de narrateur qui s'embarque en train pour l'Espagne, erre dans Barcelone pour finalement rejoindre un bout du monde andalou où il cherche un autre sens à sa vie. Comme le roman d'un échec (amoureux, humain, littéraire), ce livre a la douce qualité de ne s'enfoncer ni dans la mélancolie ni dans l'introspection nombriliste. Il évoque des rencontres, parfois muettes, souvent cocasses, avec les autochtones et les limites de ces relations qu'on essaie d'entretenir ou qu'on peut trouver envahissantes. C'est une lecture délicieuse, légère et profonde à la fois, où l'absurde perturbe la routine, où le narrateur parle d'écriture, d'un chat étrange, d'un cercueil échoué, et de soupe aux pois chiches.

        Ils en parlent

        « Un livre raffiné. [...] Eugen Ruge a été lauréat en 2011 du Deutschen Buchpreis pour son livre Quand la lumière décline, et ce nouveau petit roman confirme cette distinction. »
        Die Zeit
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
        Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.