Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258059320
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 155 x 240 mm

Le Clan de l'ours des cavernes

Date de parution : 25/04/2002

Avec Le Clan de l'Ours des Cavernes, premier tome de la saga préhistorique « Les Enfants de la Terre » découvrez Ayla, notre ancêtre à tous.

Quelque part en Europe, 35 000 ans avant notre ère. Petite fille Cro-Magnon de cinq ans, Ayla est séparée de ses parents à la suite d'un violent tremblement de terre. Elle est recueillie par le clan de l'ours des cavernes, une tribu Neandertal qui l'adopte, non sans réticence, ayant reconnu...

Quelque part en Europe, 35 000 ans avant notre ère. Petite fille Cro-Magnon de cinq ans, Ayla est séparée de ses parents à la suite d'un violent tremblement de terre. Elle est recueillie par le clan de l'ours des cavernes, une tribu Neandertal qui l'adopte, non sans réticence, ayant reconnu en elle la représentante d'une autre espèce, plus évoluée.
Iza, la guérisseuse, Brun, le chef et Creb, le magicien lui enseignent les règles de la vie communautaire, leurs rites, leurs peurs, leurs audaces. Mais Ayla, la fillette blonde aux yeux bleus les surprend par sa puissance de raisonnement qui lui permet de s'adapter, de réagir rapidement et de ne pas être totalement dépendante de son environnement. Une différence qui ne tarde pas à faire d'elle une menace pour tout le clan, et à attiser la convoitise de Brud, le fils du chef…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258059320
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 372
Format : 155 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TempusFugit Posté le 8 Décembre 2021
    Une saga fraiche et fluide à lire. Avec beaucoup de clin d’œil aux véritables découvertes de la science d'aujourd'hui. Enfin un ouvrage sur la préhistoire qui ne tombe pas dans l'infantilisme, s'appuie sur les rares certitudes que nous avons sur cette période ... et nous fait vivre une véritable histoire !
  • la_plume_d_isabelle Posté le 27 Novembre 2021
    J'ai lu cette série quand j'étais en sixième année et je l'ai relue quelques années plus tard durant mon adolescence. Tout cela est bien loin dans ma mémoire et j'ai envie de la relire. Le choc des cultures entre deux races, la peur de la nouveauté et de l'évolution rend le roman très riche. L'aspect historique de cette saga, la découverte des croyances religieuses et des rites de ces tribus ancestrales font de ces romans d'excellents professeurs pour enrichir la culture générales des jeunes! Je crois bien que cette série se retrouvera sous le sapin de noël pour mon fils!
  • Tawashi Posté le 6 Novembre 2021
    J'ai découvert cette saga un peu par hasard et je suis agréablement surpris. Ce premier tome nous fait entrer dans la vie de ces hommes et femmes qui ont vécu il n'y a pas moins de 35 000 ans et je n'imaginais pas ce que j'allais découvrir quand j'ai commencé ma lecture. Il faut dire que ce livre tord le cou à de nombreux préjugés concernant la préhistoire. Je suis subjugué par ce roman qui décrit avec beaucoup de précision la vie de ces clans et leurs coutumes. Après avoir terminé le premier tome, j'ai voulu changer un peu d'univers mais n'ai pu lire qu'un seul roman, j'avais du mal à quitter ce monde inconnu et ses représentants, j'avais envie de savoir, d'apprendre. J'ai donc commencé le deuxième tome qui est encore plus prenant. Ce livre, avant d'être un roman est avant tout un énorme travail de recherche et un témoignage bouleversant de ce que fut le quotidien de ces hommes et femmes si différents mais aussi, si proches de nous. On s'attache vite aux personnages et on les quitte difficilement. A lire absolument !
  • CamilleBook Posté le 28 Août 2021
    Si depuis les années 80, date de parution du premier tome des Enfants de la Terre, la recherche et la science ont permis d’affiner les connaissances sur l’homme de Néandertal et de Cro-Magnon, il n’en reste pas moins que ce roman fait preuve d’une remarquable rigueur (pré)historique. L’auteure, saluée en préface par le Directeur du Centre national de préhistoire, retrace avec un soucis du détail exemplaire le quotidien d’un groupe de néandertaliens, et sa lutte pour la survie de leur clan. La hiérarchie stricte au sein du groupe, les rôles de chacun, l’organisation des différents foyers dans une caverne, les modes de communication, les connaissances de la faune et de la flore environnantes, la préparation des repas, les outils, les vêtements, les croyances qui régissent chaque aspect de la vie du clan, tout est méticuleusement décrit et permet une immersion complète dans cette époque lointaine, 35 000 ans avant notre ère, où l’humanité n’en était encore qu’à ses balbutiements. Je me suis tout de suite pris d’affection pour la petite Ayla, l’enfant Homo Sapiens recueillie par une tribu néandertalienne, dont on suit l’aventure. Rapidement, son intelligence, son agilité et ses aptitudes propres à son espèce vont susciter l’étonnement, voire la peur... Si depuis les années 80, date de parution du premier tome des Enfants de la Terre, la recherche et la science ont permis d’affiner les connaissances sur l’homme de Néandertal et de Cro-Magnon, il n’en reste pas moins que ce roman fait preuve d’une remarquable rigueur (pré)historique. L’auteure, saluée en préface par le Directeur du Centre national de préhistoire, retrace avec un soucis du détail exemplaire le quotidien d’un groupe de néandertaliens, et sa lutte pour la survie de leur clan. La hiérarchie stricte au sein du groupe, les rôles de chacun, l’organisation des différents foyers dans une caverne, les modes de communication, les connaissances de la faune et de la flore environnantes, la préparation des repas, les outils, les vêtements, les croyances qui régissent chaque aspect de la vie du clan, tout est méticuleusement décrit et permet une immersion complète dans cette époque lointaine, 35 000 ans avant notre ère, où l’humanité n’en était encore qu’à ses balbutiements. Je me suis tout de suite pris d’affection pour la petite Ayla, l’enfant Homo Sapiens recueillie par une tribu néandertalienne, dont on suit l’aventure. Rapidement, son intelligence, son agilité et ses aptitudes propres à son espèce vont susciter l’étonnement, voire la peur et le rejet chez certains. J’ai adoré vivre avec tous ces personnages, Iza la brillante guérisseuse, Creb le puissant sorcier, Brun le chef consciencieux, et la multitude d’autres que l’on voit évoluer au sein du clan. Le monde dépeint par l’auteure est riche et extrêmement plaisant à découvrir. 'Les Enfants de la Terre' est également une véritable leçon sur la condition de la femme depuis la nuit des temps. Essentielle et reconnue au sein du groupe mais intégralement soumise à l’homme, on comprend mieux comment ces comportements se sont ancrés dans les esprits et perpétués au fil des millénaires. Édifiant. Une aventure vivante, rythmée mais aussi touchante et très enrichissante. Très belle lecture. J’ai hâte de lire la suite et voir si l’auteure va réussir à maintenir un intérêt aussi vif dans les prochains tomes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Morphil Posté le 19 Août 2021
    la saga aurait pu être intéressante. Elle est malheureusement délayée. C'est un avis personnel, je crois que l'ensemble, résumé à un gros livre (1000 pages?) aurait donné une histoire palpitante à lire. Hélas, on se noit dans les répétitions, les mêmes descriptions des rites. Alors, on enjambe de plus en plus, on saute les passages qui n'apportent rien à l'intrigue. C'est comme dans ces séries télévisées où le scénariste se sent obligé de vous remettre la scène d'amour à chaque épisode. La quantité finie par tuer la qualité. Reste une sensation d'ennui
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.