En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Clan de l'ours des cavernes

        Presses de la cité
        EAN : 9782258059320
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 155 x 240 mm
        Le Clan de l'ours des cavernes

        Philippe ROUARD (Traducteur)
        Date de parution : 25/04/2002

        Avec Le Clan de l'Ours des Cavernes, premier tome de la saga préhistorique « Les Enfants de la Terre » découvrez Ayla, notre ancêtre à tous.

        Quelque part en Europe, 35 000 ans avant notre ère. Petite fille Cro-Magnon de cinq ans, Ayla est séparée de ses parents à la suite d'un violent tremblement de terre. Elle est recueillie par le clan de l'ours des cavernes, une tribu Neandertal qui l'adopte, non sans réticence, ayant reconnu...

        Quelque part en Europe, 35 000 ans avant notre ère. Petite fille Cro-Magnon de cinq ans, Ayla est séparée de ses parents à la suite d'un violent tremblement de terre. Elle est recueillie par le clan de l'ours des cavernes, une tribu Neandertal qui l'adopte, non sans réticence, ayant reconnu en elle la représentante d'une autre espèce, plus évoluée.
        Iza, la guérisseuse, Brun, le chef et Creb, le magicien lui enseignent les règles de la vie communautaire, leurs rites, leurs peurs, leurs audaces. Mais Ayla, la fillette blonde aux yeux bleus les surprend par sa puissance de raisonnement qui lui permet de s'adapter, de réagir rapidement et de ne pas être totalement dépendante de son environnement. Une différence qui ne tarde pas à faire d'elle une menace pour tout le clan, et à attiser la convoitise de Brud, le fils du chef…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258059320
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 155 x 240 mm
        Presses de la cité
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • AmauryT Posté le 4 Décembre 2017
          Malgré la longueur des passages descriptifs, l'histoire d'ayla est très belle.
        • mauriceandre Posté le 22 Novembre 2017
          J'ai lu cette Saga Préhistorique en 1998, ce qui fait presque vingt ans, pourtant le récit des Aventures d'Ayla est frais a ma mémoire. Ayla, c'est un peu Rahan au féminin, sans les bulles. Je ne vais pas vous raconté l'histoire, tous le monde en a au moins entendu parlé. Pour ceux qui ne connaissent pas ces romans, il s'agit de la vie d'une enfant rescapée d'un tremblement de terre a l'époque Néolithique. Ayla, moins velue, plus, élancée est recueilli par les membres du Clan de l'Ours malgré que son apparence soit différentes Après avoir relue les cinq premier tomes, je referme avec un soupir le dernier de la saga d'Ayla que je viens de lire et comme avec les cinq autres se fut un régal. Je n'ai pas encore emprunté la suite, j'ai peur d'être déçus.
        • Idftrotter Posté le 6 Septembre 2017
          Premier tiers fantastique pour la description et l'immersion dans la préhistoire. Tellement réaliste, ou au moins crédible, que l'on comprend mieux l'origine de nos croyances et coutumes. La spiritualité, est par exemple, particulièrement bien rendue dans un mélange de surnaturel et de pragmatisme. Dommage pour le méchant trop marqué, le personnage principal un peu trop doué, le féminisme affiché, pas forcément à sa place dans ce roman et la mémoire héréditaire, seul élément fantastique du livre.
        • almaktabsofy Posté le 28 Août 2017
          Le clan de l'ours des cavernes est un voyage passionnant à travers les âges. Jean Auel a su reconstruire une image vivante d'un décor préhistorique mettant en scène des personnages hauts en couleurs. Le lecteur suit le destin d'Ayla qui se retrouve confrontée à l'adversité, la différence et aux difficultés que représente la quête de soi. Il ne s'agit certes pas d'un roman scientifique cependant la plume de l'auteur dessine avec détails un paysage sauvage, rude, qui permet au lecteur de s'imaginer vivre dans un temps aux défis différents d'un monde moderne croulant sous le trop-plein d'abondance.
        • CaroGalmard Posté le 8 Août 2017
          Il y a quelques romans qui changent la vie. Celui-ci, enfin toute la série des Enfants de la terre, en fait partie. Parce qu'il vous entraîne aux confins de l'Histoire. De notre histoire à tous. Celle où le feu est un miracle, la grotte un foyer douillet, les os d'animaux taillés les plus habiles aiguilles, les peaux de bête tannées les plus à la mode des vêtements. L'auteur est une femme (Jean à prononcer à l'anglaise "djinn"), mère de famille nombreuse, qui à la quarantaine s'est lancée dans l'aventure à 200%. Ses recherches rigoureuses (outre quelques arrangements chronologiques dont on ne lui tiendra pas rigueur) ont même fini par épater les scientifiques. C'est peu dire. Vous allez donc pouvoir briller dans les dîners en parlant du permafrost, des techniques pour fabriquer des armes et des tentes, du climat de l'époque et de la joie des chasses au mammouth. Sont abordés aussi avec une grande subtilité les questions existentielles liées à la croyance, la mort, l'amour, le rapport à la nature. Mais ce qui est réellement extraordinaire, c'est que finalement, ces enfants de la terre, si différents de nous dans leur façon de vivre, nous deviennent familiers, comme des... Il y a quelques romans qui changent la vie. Celui-ci, enfin toute la série des Enfants de la terre, en fait partie. Parce qu'il vous entraîne aux confins de l'Histoire. De notre histoire à tous. Celle où le feu est un miracle, la grotte un foyer douillet, les os d'animaux taillés les plus habiles aiguilles, les peaux de bête tannées les plus à la mode des vêtements. L'auteur est une femme (Jean à prononcer à l'anglaise "djinn"), mère de famille nombreuse, qui à la quarantaine s'est lancée dans l'aventure à 200%. Ses recherches rigoureuses (outre quelques arrangements chronologiques dont on ne lui tiendra pas rigueur) ont même fini par épater les scientifiques. C'est peu dire. Vous allez donc pouvoir briller dans les dîners en parlant du permafrost, des techniques pour fabriquer des armes et des tentes, du climat de l'époque et de la joie des chasses au mammouth. Sont abordés aussi avec une grande subtilité les questions existentielles liées à la croyance, la mort, l'amour, le rapport à la nature. Mais ce qui est réellement extraordinaire, c'est que finalement, ces enfants de la terre, si différents de nous dans leur façon de vivre, nous deviennent familiers, comme des cousins perdus de vue depuis quelques années. Alors, faut-il le lire ? Oui !!!! Surtout ne passez pas à côté de ce monument. Ou comment apprendre la préhistoire de manière plus agréable qu'en décortiquant un article universitaire. Et si vous adorez, pas de panique : il y a 6 tomes.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.