Lisez! icon: Search engine
Tana
EAN : 9791030103229
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 145 x 220 mm

Le Dernier Avion - Comment le trafic aérien détruit-il notre environnement ?

Comment le trafic aérien détruit-il notre environnement ?

Date de parution : 11/06/2020
Comment le trafic aérien détruit-il notre environnement ?
Avec quatre milliards de passagers chaque année, l’avion n’est plus seulement le symbole de la modernité triomphante, il est aussi et surtout celui des outrages portés au climat et à l’environnement. Les gaz à effet de serre qu’il dégage dans l’atmosphère contribuent au dérèglement climatique, et la masse de touristes... Avec quatre milliards de passagers chaque année, l’avion n’est plus seulement le symbole de la modernité triomphante, il est aussi et surtout celui des outrages portés au climat et à l’environnement. Les gaz à effet de serre qu’il dégage dans l’atmosphère contribuent au dérèglement climatique, et la masse de touristes qu’il déverse aux quatre coins du monde abîme les milieux et les paysages. Comment imaginer que, comme le prévoit l’industrie aéronautique, le nombre d’appareils en circulation double et que le nombre de passagers quadruple d’ici à 2050 ?
La crise sanitaire liée au coronavirus a provoqué la mise à l’arrêt du trafic aérien. Nous devons nous saisir, nous dit l’auteur, de ce moment historique pour nous interroger sur les effets de la frénésie touristique, du culte de la vitesse et de nos envies de « tout voir ».
Tout en débusquant les pratiques de greenwashing du secteur de l’aviation et les fausses bonnes solutions (biocarburant, avion électrique), ce livre nous donne des pistes politiques (fermer les liaisons intérieures, rétablir les trains de nuit, en finir avec l’ultra-low cost) et individuelles pour entamer une décroissance aéronautique. Il ne s’agit pas de renoncer aux voyages et au plaisir de découvrir le monde, mais plutôt d’apprendre à voyager mieux.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791030103229
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 145 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • emmapaspis Posté le 29 Juillet 2020
    Un ouvrage bourré de documentation, écrit en mode "roman d'études" soit! Cependant l'auteur semble croire que tout français ou utilisateur de la langue française a la mauvaise habitude parisienne de mêler le franglais, les sigles, et autres miasmes venu des pays anglo-saxons, dans le texte écrit en principe en langue française! Il oublie, ou ne sait pas comme beaucoup d'auteurs du troisième millénaire que les mots d'origine étrangère à la langue de l'ouvrage s'écrivent : - soit entre guillemets - soit en italique! C'est fort dommage de devoir compulser son œuvre un dictionnaire anglais > français sous la main! NON À L'ANGLAIS PARTOUT! Il y aurait un glossaire en fin de ce livre pour transposer de manière correcte la pensée de l'auteur en langue française, lorsqu'il nous matraque d'anglais, de franglais, ou de sigles, nous en serions mieux équipés pour lire cet important ouvrage dans ce genre. P.S.: sa critique sur le voyage de Greta Tumberg est erronée.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER TANA
Mettez un souffle de green dans votre vie !

Lisez maintenant, tout de suite !