Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714475664
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Le Dévoué

Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 21/10/2021
La suite très attendue du Sympathisant, Prix Pulitzer 2016 ! Où l’on retrouve Vo Danh, le fameux agent double, plongé dans le Paris des années 80, sa faune interlope, ses philosophes marxistes et sa Place de la Bastille… Chef d’œuvre d’inventivité et de drôlerie, Le Dévoué est aussi un grand roman politique sur l’identité et sur l’Histoire qui n’en finit pas de nous rattraper.
Paris, été 1981

Après avoir réchappé d’un camp de rééducation, Vo Danh (l’homme sans nom, l’espion, l’agent double à la solde des communistes, héros et narrateur du Sympathisant) atterrit à Paris en même temps qu’une cohorte de réfugiés vietnamiens. Il est accompagné de Bon, son frère de sang, toujours aussi résolument...
Paris, été 1981

Après avoir réchappé d’un camp de rééducation, Vo Danh (l’homme sans nom, l’espion, l’agent double à la solde des communistes, héros et narrateur du Sympathisant) atterrit à Paris en même temps qu’une cohorte de réfugiés vietnamiens. Il est accompagné de Bon, son frère de sang, toujours aussi résolument anti-communiste (et ignorant de la double identité de Vo Danh).
Tous deux logés dans le 11ème arrondissement de Paris, ils se lancent à l’assaut de la capitale bien décidés à faire leur trou et surtout à se remettre de leurs émotions. Hélas, Le Boss, leur seul contact à Paris, n’est autre qu’un trafiquant notoire qui leur offre en guise de job, de devenir ses hommes de main, chargés de régler leur compte aux mauvais payeurs et autres resquilleurs. Bien trop sensible pour supporter toute cette violence, Vo Danh propose au Boss de se lancer dans un trafic de cannabis auprès des intellectuels de gauche et autres philosophes marxistes. Un business plus tranquille et plus lucratif.
Du moins le croit-il, car très vite, il se retrouve au cœur d’une brutale lutte de territoire entre dealers algériens. Et comme si tout cela ne suffisait pas, Bon et lui apprennent une incroyable nouvelle : l’homme masqué, leur tortionnaire au camp de rééducation, serait lui aussi à Paris et occuperait un poste important à l’ambassade du Vietnam.
Pour Vo Danh qui pensait couler des jours heureux à Paris, boire des crèmes en terrasse tout en se goinfrant de croissant, les ennuis ne font que commencer…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714475664
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un point de vue inédit sur la guerre du Vietnam. Un roman d’espionnage féroce, drôle et profondément ambivalent. »
Marguerite Baux / Elle
Certainement l’un des romans les plus impressionnants de cette rentrée (…) Cette confession d’un agent secret est plus qu’un roman politique anti-impérialiste. C’est une réflexion subtile sur les ambiguïtés de l’histoire.
Florence Noiville / Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • croc1706 Posté le 14 Novembre 2021
    Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour cette lecture. J'avais eu la chance de lire le Sympathisant, aussi j'ai eu envie de découvrir la suite des aventures de ce héros si particulier. Car de lui, on ne connait toujours pas son nom, mais seulement son surnom Vo dahn soit"Le bâtard." Tout juste sorti du camp de rééducation communiste dans lequel on l'avait laissé, il se retrouve à Paris, chez une femme baptisé la "tante". Celle-ci très implantée dans les milieux intellectuels parisiens va entraîner notre héros dans les nuits parisiennes. Et il va se découvrir un talent certain à revendre de la drogue, à ses risques et périls.... Dans cette suite directe, on retrouve la plume clinique de l'auteur. Très instruit sur les sujets qu'il aborde, et voulant à travers son héros, raconter un pan de son passé, il a toutefois ajouté de l'humour et des situations cocasses à des propos graves. Ainsi sous couvert de legéreté, il aborde l'évolution de la société parisienne des années 80. on parle immigration, communisme, espionnage, intégration et traffic de drogue... Il a gagné en fluidité, en lyrisme, ce qui rend ce deuxième roman encore plus facile à lire que le premier. Les personnages, certains... Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour cette lecture. J'avais eu la chance de lire le Sympathisant, aussi j'ai eu envie de découvrir la suite des aventures de ce héros si particulier. Car de lui, on ne connait toujours pas son nom, mais seulement son surnom Vo dahn soit"Le bâtard." Tout juste sorti du camp de rééducation communiste dans lequel on l'avait laissé, il se retrouve à Paris, chez une femme baptisé la "tante". Celle-ci très implantée dans les milieux intellectuels parisiens va entraîner notre héros dans les nuits parisiennes. Et il va se découvrir un talent certain à revendre de la drogue, à ses risques et périls.... Dans cette suite directe, on retrouve la plume clinique de l'auteur. Très instruit sur les sujets qu'il aborde, et voulant à travers son héros, raconter un pan de son passé, il a toutefois ajouté de l'humour et des situations cocasses à des propos graves. Ainsi sous couvert de legéreté, il aborde l'évolution de la société parisienne des années 80. on parle immigration, communisme, espionnage, intégration et traffic de drogue... Il a gagné en fluidité, en lyrisme, ce qui rend ce deuxième roman encore plus facile à lire que le premier. Les personnages, certains nouveaux, d'autres que l'on connaît déjà sont toujours aussi bien écrits. Gagnants en truculence, et en profondeur, ils sont faciles à apprécier. On en apprend plus sur leur passé, ce qui a motivé leurs choix, et les a conduits dans ces rues sombres... Une histoire brillante mélange parfait d'humour et de noirceur, qui fait mouche une fois de plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kittiwake Posté le 11 Novembre 2021
    Après un séjour en centre de rééducation, Vo Dahn se retrouve à Paris, accompagné de son ami Bon et des deux fantômes omniprésents qui parasitent ses pensées. Il faut gagner son pain, et l’emploi quasi fictif dégotté auprès du boss n’est pas suffisant : c’est dans ce trafic de drogue que les deux hommes se lanceront, au risque de se retrouver au coeur de conflits de territoires hautement risqués ! Hébergé provisoirement par une égérie sulfureuse, Vo Danh tentera de peaufiner ses convictions politiques et philosophiques mises à mal par les aléas de ses pérégrinations. C’est un Paris cosmopolite et politiquement incorrect, au coeur des années 80, qui se dessine à travers les aventures de celui qui se nomme lui-même le Bâtard fou. Beaucoup d’humour, très souvent très noir, dans ce roman musclé qui pose les questions de l’identité et des choix politiques. Les dialogues sont ciselés et empreints d’une ironie mordante. Le racisme est pointé dans ses excès absurdes et son manque de logique. Du suspens aussi, étant donné les situations inextricables et les pièges auxquels s’exposent nos deux pieds nickelés du deal, et c’est souvent in extremis qu’ils s’en sortent, à tel point que l’on ne... Après un séjour en centre de rééducation, Vo Dahn se retrouve à Paris, accompagné de son ami Bon et des deux fantômes omniprésents qui parasitent ses pensées. Il faut gagner son pain, et l’emploi quasi fictif dégotté auprès du boss n’est pas suffisant : c’est dans ce trafic de drogue que les deux hommes se lanceront, au risque de se retrouver au coeur de conflits de territoires hautement risqués ! Hébergé provisoirement par une égérie sulfureuse, Vo Danh tentera de peaufiner ses convictions politiques et philosophiques mises à mal par les aléas de ses pérégrinations. C’est un Paris cosmopolite et politiquement incorrect, au coeur des années 80, qui se dessine à travers les aventures de celui qui se nomme lui-même le Bâtard fou. Beaucoup d’humour, très souvent très noir, dans ce roman musclé qui pose les questions de l’identité et des choix politiques. Les dialogues sont ciselés et empreints d’une ironie mordante. Le racisme est pointé dans ses excès absurdes et son manque de logique. Du suspens aussi, étant donné les situations inextricables et les pièges auxquels s’exposent nos deux pieds nickelés du deal, et c’est souvent in extremis qu’ils s’en sortent, à tel point que l’on ne serait qu’à peine étonné de se retrouver au paradis en compagnie Vo Danh et de ses comparses. Ne pas avoir lu le premier volet des aventures de Vo Dahn n’est pas un obstacle, mais donne tout de même envie de découvrir Le sympathisant qui avait obtenu le Prix Pulitzer et le prix du meilleur roman étranger en 2016.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.