Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749166896
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 220 mm

Le Dit du vivant

Collection : Romans
Date de parution : 14/01/2021
Je suis le Vivant. Le dernier d’entre nous. Quand j’aurai terminé mon ouvrage, je quitterai ce monde, laissant une trace secrète dans un repli du temps.
Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake, paléogénéticienne, se rend sur les lieux, avec Tom, son petit garçon, autiste.
La datation du site archéologique plonge la communauté internationale dans la stupeur. Une civilisation jusqu’alors inconnue se révèle peu à peu, et met à bas toutes les...
Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake, paléogénéticienne, se rend sur les lieux, avec Tom, son petit garçon, autiste.
La datation du site archéologique plonge la communauté internationale dans la stupeur. Une civilisation jusqu’alors inconnue se révèle peu à peu, et met à bas toutes les connaissances acquises. Sandra et l’équipe de recherche qu’elle a constituée sont prises dans un suspense scientifique qui les dépasse…

Construit en six parties, comme une séquence d’ADN – réunissant récits, journaux, chroniques, articles de presse et correspondances –, ce roman-monde est écrit à la manière d’une odyssée.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749166896
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Le dit du vivant" est un petit bijou, autant dans sa richesse et originalité de thème que par sa construction qui nous tient en haleine. C'est un roman qui touche et interroge que je ne suis pas prête d’oublier."
Angélique / Cultura

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ivredelivres Posté le 25 Juin 2021
    Il y a parfois des hasards heureux. Les problèmes de climat m’avaient rappelé un roman lu en 1982 et qui prédisait ….le retour de la terre à l’âge de glace ! C’était un bon roman, qui montrait parfaitement les disputes scientifiques, l'incrédulité des politiques, les conflits entre états chacun tirant la couverture à soi et des aventures individuelles mâtinées de romance. Ce n’est pas un grand roman mais on passe à sa lecture un bon moment depuis les US jusqu’à l’Alaska et aux confins de la Sibérie. On est loin du réchauffement climatique mais qu’importe parce que quelque part la problématique reste un peu la même : Que fait-on ? Quand je suis tombé sur le livre de Dennis Drummond forte de mon expérience glaciaire j’ai immédiatement deviné qu’il était pour moi. Un saut dans le temps et rendez-vous au Japon. Un séisme est suivi d’une coulée de boue qui détruit un village en son entier. Mais les mouvements de terrain ont aussi mis au jour une sorte de sépulture très ancienne. Les scientifiques sont alertés et Sandra Blake, paléogénéticienne australienne se rend au Japon accompagnée par son petit garçon Tom, enfant autiste qui vient de faire une série de crises difficiles dans... Il y a parfois des hasards heureux. Les problèmes de climat m’avaient rappelé un roman lu en 1982 et qui prédisait ….le retour de la terre à l’âge de glace ! C’était un bon roman, qui montrait parfaitement les disputes scientifiques, l'incrédulité des politiques, les conflits entre états chacun tirant la couverture à soi et des aventures individuelles mâtinées de romance. Ce n’est pas un grand roman mais on passe à sa lecture un bon moment depuis les US jusqu’à l’Alaska et aux confins de la Sibérie. On est loin du réchauffement climatique mais qu’importe parce que quelque part la problématique reste un peu la même : Que fait-on ? Quand je suis tombé sur le livre de Dennis Drummond forte de mon expérience glaciaire j’ai immédiatement deviné qu’il était pour moi. Un saut dans le temps et rendez-vous au Japon. Un séisme est suivi d’une coulée de boue qui détruit un village en son entier. Mais les mouvements de terrain ont aussi mis au jour une sorte de sépulture très ancienne. Les scientifiques sont alertés et Sandra Blake, paléogénéticienne australienne se rend au Japon accompagnée par son petit garçon Tom, enfant autiste qui vient de faire une série de crises difficiles dans le centre où il était soigné. Premier travail pour l’équipe scientifique : dater le site. Et là c’est un second séisme qui secoue le monde scientifique car la datation fait apparaitre des hominidés vieux de 13 millions d’années dont le savoir est un peu trop en avance par rapport à l’arbre de l’évolution. Stupeur totale car cette datation remet en cause tout le connu jusqu’au théories darwiniennes. Les certitudes volent en éclat. La presse, les scientifiques s’en emparent et donnent naissance à l’Homme d’Atsuna, nom du village où la découverte a été faite. Bientôt Sandra est sous les feux des projecteurs sans l’avoir demandé. Les critiques pleuvent, les religieux vitupèrent et annoncent l’Apocalypse. Les chercheurs sont très vite rattrapés par les enjeux politiques, culturels, religieux. Heureusement la vie sur place est faite de rencontres, en particulier celle d’un maître de l’estampe japonaise qui va lui apporter chaleur et sérénité et d’une actrice du théâtre nô Les personnages sont crédibles et possèdent de l’épaisseur, on est immédiatement en sympathie avec le maître de l’ estampe japonaise, Tom l’enfant autiste est attachant et son parcours intéressant même si son évolution peut avoir un peu trop une allure de miracle. Denis Drummond a choisi une construction singulière qui s’inspire du séquençage du génome et il nous embarque dans une belle Odyssée, un histoire des origines. Le livre est décomposé en 6 parties qui suivent un ordre chronologique mais s’appuient sur des genres différents : journaux intimes, articles de journaux, correspondances, articles scientifiques. Chaque chapitre donne un point de vue différent. Un petit effort est nécessaire pour assembler une à une les pièces du puzzle mais cela vaut la peine L'écriture est souvent prenante et poétique, parfois même assez lyrique. Ce n’est pas un roman de science-fiction, c’est un genre inclassable ce qui en fait l’originalité et l’intérêt. Un roman sur le monde d’aujourd’hui avec ses faiblesses, celui d’hier avec ses erreurs, mais peut être plus encore sur le monde que nous construisons pour demain. Au delà du récit, le roman pose de véritables questions : la place de la recherche aujourd’hui, le regard que l’on pose sur l’autre, que voulons-nous privilégier dans l’avenir ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • domm33 Posté le 15 Juin 2021
    Que l'on ait aimé ou pas, il faut reconnaître qu'il y a du génie dans cette écriture ! A la fois scientifique et poétique, ce livre présente une grande originalité. Moi, j'ai aimé, et ce n'est pas un livre que j'oublierai ! Les premières pages sont d'une grande poésie et je savais déjà que j'allais adorer. De la poésie mais aussi de la peinture, du théatre, Denis Drummond nous montre ici sa grande Culture artistique et une grande sensibilité. Cette Culture ne s'arrête pas là, le domaine scientifique et notamment la génétique sont largement présentées dans ce roman. J'avoue avoir eu du mal à suivre cette partie là, relisant quelques pages jusqu'à abandonner d'essayer de tout comprendre. Peu importe, d'autres suivront mieux que moi et j'ai quand-même appris moultes choses qui m'ont passionnée. Et puis, il y a cet enfant, Tom, enfermé dans son autisme et qui va évoluer à mesure des découvertes liées à sa nouvelle vie. Là aussi, j'ai appris beaucoup sur les connections neuronales qui font que... Cette nouvelle vie, c'est sur un site archéologique découvert après un bref tremblement de terre, que Tom va la vivre. Et là, c'est encore génial, je ne veux pas trop en dire pour ne pas trop dévoiler mais une... Que l'on ait aimé ou pas, il faut reconnaître qu'il y a du génie dans cette écriture ! A la fois scientifique et poétique, ce livre présente une grande originalité. Moi, j'ai aimé, et ce n'est pas un livre que j'oublierai ! Les premières pages sont d'une grande poésie et je savais déjà que j'allais adorer. De la poésie mais aussi de la peinture, du théatre, Denis Drummond nous montre ici sa grande Culture artistique et une grande sensibilité. Cette Culture ne s'arrête pas là, le domaine scientifique et notamment la génétique sont largement présentées dans ce roman. J'avoue avoir eu du mal à suivre cette partie là, relisant quelques pages jusqu'à abandonner d'essayer de tout comprendre. Peu importe, d'autres suivront mieux que moi et j'ai quand-même appris moultes choses qui m'ont passionnée. Et puis, il y a cet enfant, Tom, enfermé dans son autisme et qui va évoluer à mesure des découvertes liées à sa nouvelle vie. Là aussi, j'ai appris beaucoup sur les connections neuronales qui font que... Cette nouvelle vie, c'est sur un site archéologique découvert après un bref tremblement de terre, que Tom va la vivre. Et là, c'est encore génial, je ne veux pas trop en dire pour ne pas trop dévoiler mais une très ancienne civilisation va être mise au jour, étudiée et sera porteuse de beaucoup de messages. Changement climatique, raréfaction de l'eau, adaptation des plantes, positionnements politique et religieux, pandémies, font partie des thèmes abordés ici. Pour moi, Monsieur Drummond restera un génie (de l'écriture, de la connaissance). Il a dû faire énormément de recherches pour nous donner autant de précisions sur autant de sujets, on ne peut qu'admirer cet énorme travail. J'ai envie de dire à ceux qui, comme moi, ont un peu de mal avec la partie scientifique de ne pas abandonner, d'aller au bout de ce livre merveilleux porteur d'un grand message écologique. Côté présentation, beaucoup d'originalité aussi. Le livre est découpé en 6 parties, a priori comme une séquence ADN, chacun de ces chapitres est lui-même divisé de façon identique en 5 parties. Quant à la couverture représentant la Grande Vague de Kanagawa du peintre japonais Hosukai, elle est une parfaite illustration de ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DOMS Posté le 17 Mai 2021
    La terre a tremblé une fois de plus au japon. Il n’y a pas eu de réplique mais le village d’Atsuma, sur l’île d’Hokkaïdo est entièrement enseveli. La coulée de terrain qui a englouti les villageois a aussi dégagé une nécropole impressionnante et insoupçonnée. Immédiatement, des scientifiques de tous pays se rendent sur place à la demande des autorités pour examiner la nécropole. Laura, une paléontologiste reconnue de ses pairs, est du voyage. Elle est accompagnée de Tom, son fils autiste, qui a ressenti le cataclysme au plus profond de son être et fait comprendre à sa mère qu’il devait aller sur place avec elle vivre cette incroyable expérience. Dès qu’une datation est possible, le monde est plongé dans l’incrédulité et la stupeur. Il semble bien que les corps et éléments enfouis bouleversent toutes les connaissances humaines sur l’apparition de l’homme sur terre. Denis Drummond nous propose une dystopie humaniste, scientifique et riche de questionnements. Comment tourne cette planète que nous détériorons chaque jour un peu plus ? Et si le dernier homme d’une civilisation perdue était là pour nous montrer le chemin ? Six parties constituent ce roman à la structure étonnante, comme les six éléments de l’ADN, proposés de façon répétitive. De... La terre a tremblé une fois de plus au japon. Il n’y a pas eu de réplique mais le village d’Atsuma, sur l’île d’Hokkaïdo est entièrement enseveli. La coulée de terrain qui a englouti les villageois a aussi dégagé une nécropole impressionnante et insoupçonnée. Immédiatement, des scientifiques de tous pays se rendent sur place à la demande des autorités pour examiner la nécropole. Laura, une paléontologiste reconnue de ses pairs, est du voyage. Elle est accompagnée de Tom, son fils autiste, qui a ressenti le cataclysme au plus profond de son être et fait comprendre à sa mère qu’il devait aller sur place avec elle vivre cette incroyable expérience. Dès qu’une datation est possible, le monde est plongé dans l’incrédulité et la stupeur. Il semble bien que les corps et éléments enfouis bouleversent toutes les connaissances humaines sur l’apparition de l’homme sur terre. Denis Drummond nous propose une dystopie humaniste, scientifique et riche de questionnements. Comment tourne cette planète que nous détériorons chaque jour un peu plus ? Et si le dernier homme d’une civilisation perdue était là pour nous montrer le chemin ? Six parties constituent ce roman à la structure étonnante, comme les six éléments de l’ADN, proposés de façon répétitive. De nombreux thèmes sont abordés. D’abord la différence, avec Tom, le fils autiste de Laura... L’étude paléontologique, la science, la recherche et les conflits autour des découvertes au niveau mondial... L’immuabilité de la civilisation japonaise... Le réchauffement climatique, la destructions des espèces d’animaux, de plantes, la raréfaction des ressources, les céréales génétiquement modifiées... Et bien sûr, nous suivons en parallèle le récit du Vivant... Si ces thèmes sont foison, ce n’est ni fastidieux ni moralisateur. Vous aimez les dystopies, les romans d’anticipation, les récits qui interrogent, alors Le Dit du Vivant est pour vous. chronique complète à lire sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2021/05/15/le-dit-du-vivant-denis-drummond/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cathy_lit Posté le 6 Mai 2021
    Bonsoir, Un livre ce soir que j’ai mis du temps avant d’ouvrir ce n’était pas le bon moment pour pouvoir l’apprécier et puis j’ai enfin plongé dedans et je me suis laissée embarquée par « Le dit du vivant » de @denis drummond. Je remercie l’ Agence La Bande de sa patience et le cherche midi éditeur. Plusieurs personnages importants dans cet ouvrage Sandra la scientifique, Tom son fils autiste, Le Vivant, mais aussi un peintre japonais, sa petite fille, Laura la soignante de Tom et tous les scientifiques et bien sûr cette sépulture au centre de tout. Nous sommes dans un ouvrage avec quelques indications scientifiques, ce qui le rend un peu moins facile qu’un livre de plage. Il faut être un peu concentré pour le lire mais que c’est passionnant cette découverte, cette remise en question de tout un tas de théories qui nous sont pourtant acquises depuis si longtemps. Et si tout cela était vrai ? J’ai beaucoup aimé. Quatrième de couv.Je suis le Vivant. Le dernier d'entre nous. Quand j'aurai terminé mon ouvrage, je quitterai ce monde, laissant une trace secrète dans un repli du temps. Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake,... Bonsoir, Un livre ce soir que j’ai mis du temps avant d’ouvrir ce n’était pas le bon moment pour pouvoir l’apprécier et puis j’ai enfin plongé dedans et je me suis laissée embarquée par « Le dit du vivant » de @denis drummond. Je remercie l’ Agence La Bande de sa patience et le cherche midi éditeur. Plusieurs personnages importants dans cet ouvrage Sandra la scientifique, Tom son fils autiste, Le Vivant, mais aussi un peintre japonais, sa petite fille, Laura la soignante de Tom et tous les scientifiques et bien sûr cette sépulture au centre de tout. Nous sommes dans un ouvrage avec quelques indications scientifiques, ce qui le rend un peu moins facile qu’un livre de plage. Il faut être un peu concentré pour le lire mais que c’est passionnant cette découverte, cette remise en question de tout un tas de théories qui nous sont pourtant acquises depuis si longtemps. Et si tout cela était vrai ? J’ai beaucoup aimé. Quatrième de couv.Je suis le Vivant. Le dernier d'entre nous. Quand j'aurai terminé mon ouvrage, je quitterai ce monde, laissant une trace secrète dans un repli du temps. Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake, paléogénéticienne, se rend sur les lieux, avec Tom, son petit garçon, autiste. La datation du site archéologique plonge la communauté internationale dans la stupeur. Une civilisation jusqu'alors inconnue se révèle peu à peu, et met à bas toutes les connaissances acquises. Sandra et l'équipe de recherche qu'elle a constituée sont prises dans un suspense scientifique qui les dépasse... Construit en six parties, comme une séquence d'ADN – réunissant récits, journaux, chroniques, articles de presse et correspondances –, ce roman-monde est écrit à la manière d'une odyssée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SophieWag Posté le 24 Avril 2021
    Un glissement de terrain au Japon engloutit tout un village, ne laissant aucun survivant, mais mettant à jour une sépulture ancienne qui va révolutionner les acquis scientifiques concernant l'évolution des êtres humains... J'ai décidément un peu de mal avec les dystopies; Si ce roman n'est pas expressément daté, quelques indices ici et là nous informent que l'on est 20 ans après Fukushima (donc en 2031?). Rien ne le confirme et cela m'a dérangée tout au long de ma lecture... J'ai bien aimé en revanche les différentes façons originales de rapporter le récit: extraits de journal intime de Sandra la paléoanthropologue, articles scientifiques, l'enfant autiste qui écrit 20 ans plus tard, et surtout le "dit du vivant", c'est à dire ce que dit ou aurait dit le squelette retrouvé. Mais j'ai trouvé l'ensemble un peu indigeste. L'auteur a fait un gros travail de documentation et d'écriture mais je n'ai pas accroché à l'histoire et j'en suis désolée. Belle image de couverture, une partie de La Vague d'Hokusai, merveilleuse estampe japonaise. Un avis mitigé pour ce roman qui a trouvé son public, amateur de dystopies ou de romans scientifiques dont je ne fais pas partie. Je m'arrête en cours, ratant j'en suis sûre une... Un glissement de terrain au Japon engloutit tout un village, ne laissant aucun survivant, mais mettant à jour une sépulture ancienne qui va révolutionner les acquis scientifiques concernant l'évolution des êtres humains... J'ai décidément un peu de mal avec les dystopies; Si ce roman n'est pas expressément daté, quelques indices ici et là nous informent que l'on est 20 ans après Fukushima (donc en 2031?). Rien ne le confirme et cela m'a dérangée tout au long de ma lecture... J'ai bien aimé en revanche les différentes façons originales de rapporter le récit: extraits de journal intime de Sandra la paléoanthropologue, articles scientifiques, l'enfant autiste qui écrit 20 ans plus tard, et surtout le "dit du vivant", c'est à dire ce que dit ou aurait dit le squelette retrouvé. Mais j'ai trouvé l'ensemble un peu indigeste. L'auteur a fait un gros travail de documentation et d'écriture mais je n'ai pas accroché à l'histoire et j'en suis désolée. Belle image de couverture, une partie de La Vague d'Hokusai, merveilleuse estampe japonaise. Un avis mitigé pour ce roman qui a trouvé son public, amateur de dystopies ou de romans scientifiques dont je ne fais pas partie. Je m'arrête en cours, ratant j'en suis sûre une partie intéressante qui doit donner son sens à l'ensemble...
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Fête des Pères : 35 livres pour les grands lecteurs

    Vous n'avez pas encore trouvé le cadeau parfait pour la fête des Pères ? Pas de panique ! Nous avons sélectionné pour vous 35 livres qui plairont à votre papa. De la science-fiction au policier en passant par les romans historiques, venez faire le plein de bonnes idées.

    Lire l'article
  • Interview
    le cherche midi éditeur

    Denis Drummond : « Je suis convaincu qu'il y a un lien secret et précieux entre chacun de nous »

    Dans le sillon de son prix SGDL révélation pour La Vie silencieuse de la guerre en 2019, Denis Drummond propose un nouveau roman ambitieux, émaillé d’énigmes et de découvertes effarantes. Le Dit du Vivant retrouve la poésie subtile qui caractérise le style de l’auteur franco-écossais et interroge les origines comme le destin de l’humanité. Une lecture qui s’adonne aussi au voyage – pleine des curiosités du vaste monde – en des temps où les déplacements sont restreints.

    Lire l'article