Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144132
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm

Le Fabuleux Voyage du carnet des silences

KARINE REIGNIER-GUERRE (Traducteur)
Date de parution : 04/02/2021
Prix Babelio 2021 Littérature étrangère 

"Ce livre est magique!"
Sandrine Dantard, Fnac Grenoble

"Une lecture qui fait du bien !" Frédérique Garcia, Librairie Coiffard

Monica a abandonné sa carrière d’avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table,...
Prix Babelio 2021 Littérature étrangère 

"Ce livre est magique!"
Sandrine Dantard, Fnac Grenoble

"Une lecture qui fait du bien !" Frédérique Garcia, Librairie Coiffard

Monica a abandonné sa carrière d’avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table, elle ne peut s’empêcher de le lire. Les premières pages lui révèlent la confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, âgé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme.
Touchée par cette idée de révéler des sentiments intimes à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet avant de le déposer dans un bar à vin.

Au risque de voir son destin bouleversé de manière inattendue…
 
 
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Karine Reignier Guerre
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144132
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patriciabiron Posté le 9 Juin 2021
    Tout a débuté avec Julian Jessop, ce vieux monsieur qui est parti en « oubliant » son carnet sur une table du Monica’s Café. Monica l’a ouvert et n’a pu s’empêcher de le lire. 📍« LE CARNET DES SILENCES - Le plaisir et le danger d’être sincère - Êtes vous certain de bien connaître vos proches ? Et Eux vous connaissent-ils vraiment ? Connaissez-vous seulement le prénom de vos voisins ? S’ils avaient des ennuis ou s’ils ne sortaient pas de chez eux pendant plusieurs jours, vous en apercevriez-vous ? chacun de nous ment sur sa propre vie. Mais que se passerait-il si nous cessions de mentir ? Si nous nous risquions à ouvrir notre cœur, à confier ce qui nous définit vraiment et fait de nous ce que nous sommes ? Pas sur internet, mais aux gens qui nous entourent ? Il ne se passerait peut être rien. Mais il se pourrait aussi que ce geste change votre vie, ou la vie d’une personne que vous n’avez pas encore rencontrée. C’est ce que je veux savoir. »📍 …, Suivaient les révélations de Julian… Monica décide à son tour de se confier au carnet et va le déposer dans un bar... Tout a débuté avec Julian Jessop, ce vieux monsieur qui est parti en « oubliant » son carnet sur une table du Monica’s Café. Monica l’a ouvert et n’a pu s’empêcher de le lire. 📍« LE CARNET DES SILENCES - Le plaisir et le danger d’être sincère - Êtes vous certain de bien connaître vos proches ? Et Eux vous connaissent-ils vraiment ? Connaissez-vous seulement le prénom de vos voisins ? S’ils avaient des ennuis ou s’ils ne sortaient pas de chez eux pendant plusieurs jours, vous en apercevriez-vous ? chacun de nous ment sur sa propre vie. Mais que se passerait-il si nous cessions de mentir ? Si nous nous risquions à ouvrir notre cœur, à confier ce qui nous définit vraiment et fait de nous ce que nous sommes ? Pas sur internet, mais aux gens qui nous entourent ? Il ne se passerait peut être rien. Mais il se pourrait aussi que ce geste change votre vie, ou la vie d’une personne que vous n’avez pas encore rencontrée. C’est ce que je veux savoir. »📍 …, Suivaient les révélations de Julian… Monica décide à son tour de se confier au carnet et va le déposer dans un bar à vin. Mais, touchée par la solitude de Julian, elle décide de faire quelque chose pour lui… C’est l’histoire d’un carnet voyageur qui va aller de mains en mains, c’est l’histoire de personnes qui vont se confier à des pages, qui seront lues par des inconnus, inconnus qui se confieront à leur tour…. Peut être ce carnet recèlera-t-il des remords, des regrets, des souhaits ou simplement des cris de douleur. Peut être contiendra-t-il des mensonges ou des vérités ? Une chose est sure, c’est qu’il va bouleverser des vies. C’est comme une chaîne qui se voudrait solidaire mais le sera-t-elle ? Le mieux c’est d’aller au Monica’s Café, vous avez une chance d’y rencontrer Monica, Julian, Hazard, Riley, Alice … et les autres, et ils vont tour à tour vous raconter leur histoire. On y parle de solitude et d’oubli, de couple et de maternité, de dépression, de deuil et de reconstruction, d’homosexualité , de réel et de virtuel, d’addiction et de combat…. Ce roman est rafraîchissant, drôle, émouvant, et original. Perso Il m’a fait beaucoup de bien. C’est avant tout une aventure humaine…. Et quand même……. une drôle d’histoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tapagenocturne Posté le 8 Juin 2021
    Monica tient un café sur Fulhom Road. Ce café est le rêve de sa vie, bien avant de devenir avocate, le travail qu’elle exerçait auparavant. Elle a imaginé cet endroit comme celui qu’elle cherchait désespérément à l’époque, un endroit cosy, chaleureux, dans lequel les serveurs se souviennent des noms de leurs clients. Un jour, un de ses clients, Julian, écrit dans un carnet et part sans l’emporter. Dévorée par la curiosité, Monica lit les lignes profondément sensibles et touchantes écrites par ce monsieur qui se confesse douloureusement. Invitée à faire de même dans le carnet, elle décide elle aussi de livrer ses sentiments et de déposer à son tour le carnet ailleurs, qui ira dans d’autres mains curieuses et désireuses de voir leur quotidien changer. Si le titre est très évocateur, et annonciateur pour le carnet d’un mystérieux périple, dès le début, le mystère s’éclaircit vite sur le contenu du roman. Ce qui n’empêche pas d’apprécier sa lecture, celle-ci étant plutôt légère et fluide, malgré quelques clichés et bons sentiments. Les personnages demeurent assez classiques dans leur personnalité, si ce n’est celui du peintre qui nous réserve quelques surprises. On dépeint aussi quelques portraits de la société actuelle, allant de... Monica tient un café sur Fulhom Road. Ce café est le rêve de sa vie, bien avant de devenir avocate, le travail qu’elle exerçait auparavant. Elle a imaginé cet endroit comme celui qu’elle cherchait désespérément à l’époque, un endroit cosy, chaleureux, dans lequel les serveurs se souviennent des noms de leurs clients. Un jour, un de ses clients, Julian, écrit dans un carnet et part sans l’emporter. Dévorée par la curiosité, Monica lit les lignes profondément sensibles et touchantes écrites par ce monsieur qui se confesse douloureusement. Invitée à faire de même dans le carnet, elle décide elle aussi de livrer ses sentiments et de déposer à son tour le carnet ailleurs, qui ira dans d’autres mains curieuses et désireuses de voir leur quotidien changer. Si le titre est très évocateur, et annonciateur pour le carnet d’un mystérieux périple, dès le début, le mystère s’éclaircit vite sur le contenu du roman. Ce qui n’empêche pas d’apprécier sa lecture, celle-ci étant plutôt légère et fluide, malgré quelques clichés et bons sentiments. Les personnages demeurent assez classiques dans leur personnalité, si ce n’est celui du peintre qui nous réserve quelques surprises. On dépeint aussi quelques portraits de la société actuelle, allant de l’instagrammeuse qui nous livre un quotidien loin de la réalité, un drogué en quête d’un avenir meilleur, le solitaire qui cherche à tout prix le moyen de ne pas se laisser sombrer... Sans pour autant creuser totalement chaque personnage, on voit leur part d’ombre, mais l’auteur se concentre essentiellement sur ce que chacun d’entre eux peut apporter à l’autre. Bienveillance, douceur, et réconfort au programme de ce feel-good.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cagela Posté le 6 Juin 2021
    Comment un simple cahier où chacun se raconte sans fard va changer le cours de plusieurs vies ? C'est l'intrigue de ce roman agréable à lire où l'on rencontre des personnages très différents qui vont se rencontrer grâce à ce "cahier des silences" et qui vont voir leur vie changer. Un bon roman où l'on a envie de savoir comment vont évoluer les personnages.
  • melajeh Posté le 21 Mai 2021
    Un roman Feel Good dans l'air du temps qui réunit une galerie de personnage très hétéroclites. L'idée est vraiment top, même si j'ai des doutes sur le fait que ça puisse fonctionner dans la vrai vie. J'ai aimé comment les protagonistes arrivent un par un dans le roman au gré de leur découverte du carnet. les personnages ont parfois des réactions qui m'ont déroutée et tout n'est pas hyper réaliste mais on est dans un roman fait pour se faire plaisir et ça marche!
  • LeaTouchBook Posté le 16 Mai 2021
    Le Fabuleux voyage du carnet des silences de Clare Pooley, c’est l’histoire d’un carnet de confidences qui va se balader de mains en mains, de protagonistes en protagonistes et qui va permettre des rencontres improbables, incroyables. Julian octogénaire triste et solitaire est à l’origine de ce carnet. C’est un ancien peintre dandy qui a eu sa petite heure de gloire et qui lance une bouteille à la mer avec ce livret. Dans celui-ci, il se présente, se raconte, décrit sa solitude depuis le décès de sa femme Marie et puis dépose le petit cahier dans un café tenu par Monica. Bien évidement, Monica découvre le calepin et à son tour révèle ce qui lui tient à cœur. C’est une femme très organisée et déterminée. Des listes bien établies de résolutions lui permettent de remplir plus ou moins bien ses objectifs mais son rêve tout simple est de devenir mère et de fonder une famille. Ainsi le carnet passera des uns aux autres de Timothy Hazard fringant trader qui s’oublie dans l’alcool et la drogue à Riley jeune jardinier australien simple et solaire, en passant par Alice jeune maman que bébé Bunty épuise et qui remet en question son couple et son mode... Le Fabuleux voyage du carnet des silences de Clare Pooley, c’est l’histoire d’un carnet de confidences qui va se balader de mains en mains, de protagonistes en protagonistes et qui va permettre des rencontres improbables, incroyables. Julian octogénaire triste et solitaire est à l’origine de ce carnet. C’est un ancien peintre dandy qui a eu sa petite heure de gloire et qui lance une bouteille à la mer avec ce livret. Dans celui-ci, il se présente, se raconte, décrit sa solitude depuis le décès de sa femme Marie et puis dépose le petit cahier dans un café tenu par Monica. Bien évidement, Monica découvre le calepin et à son tour révèle ce qui lui tient à cœur. C’est une femme très organisée et déterminée. Des listes bien établies de résolutions lui permettent de remplir plus ou moins bien ses objectifs mais son rêve tout simple est de devenir mère et de fonder une famille. Ainsi le carnet passera des uns aux autres de Timothy Hazard fringant trader qui s’oublie dans l’alcool et la drogue à Riley jeune jardinier australien simple et solaire, en passant par Alice jeune maman que bébé Bunty épuise et qui remet en question son couple et son mode de vie. Tous ces personnages vont se rencontrer, se croiser, apprendre à se connaître, à se découvrir aussi dans le quartier de Fulham Road par l’intermédiaire de ce carnet comme si chaque confidence telle une petite poussière de fée éclaboussait les différents lecteurs du petit calepin. D’autres personnages délicieux rentreront dans la danse comme Madame Wu, Benji et Baz. Dans le carnet, Julian écrit au tout début : « chacun de nous ment sur sa propre vie » et c’est avant tout cette phrase qui incite chacune et chacun des personnages à y déposer ses secrets, ses vérités. En acceptant de se révéler ils se donnent une chance de faire des rencontres réelles, vraies et tellement différentes de ce que les réseaux sociaux peuvent apporter comme sensation. Ils créent leur propre communauté. Et c’est pour cela que ce roman fait du bien, au-delà de l’histoire touchante et savoureuse des personnages du roman, il donne de l’espoir, de la bonne humeur ; il donne tout simplement envie d’en créer un de carnet des silences.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !