Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265155442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Le fracas et le silence

Claire-Marie CLEVY (Traducteur)
Date de parution : 07/10/2021
Pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, Jack doit apprendre à survivre. A tout prix.
« C’est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d’une histoire violente, d’une course effrénée, d’une tempête de haine de de secrets qui risque à tout moment d’emporter le trio inoubliable formé par Jack, Matty et la fascinante Ava. Le... « C’est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d’une histoire violente, d’une course effrénée, d’une tempête de haine de de secrets qui risque à tout moment d’emporter le trio inoubliable formé par Jack, Matty et la fascinante Ava. Le silence des non-dits, des absences, des mutismes absolus, pris dans la froideur d’une tempête qui semble perpétuelle, étouffant dans sa douceur glacée tous les êtres choyés. »
Jérôme Pitt, Le Furet du Nord, Lille
 
« Et je n'oublierai jamais cette scène si touchante quand Jack fredonne "What a wonderful world" à Matty afin qu'il s'endorme en douceur malgré les événements tragiques qu'ils viennent de vivre. J'ai relu la scène en me mettant la chanson en fond et, franchement, j'avais envie de pleurer. »
Frédéric Lassale, La femme Renard, Montauban


C’est l’hiver, quelque part dans l’Idaho. Le ciel est noir et il fait un froid à fendre les os.
Jack, dix-sept ans, n’a plus d’espoir, plus d’avenir, personne sur qui compter. Hormis son petit frère Matty, pour lequel il serait prêt à se sacrifier. Depuis la mort de leur mère, leurs ressources sont de plus en plus réduites. Jack n’a plus le choix : pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, il doit trouver l’argent sale qui a envoyé son père en prison.
 
Ava a le même âge. Sa vie n’est que solitude, secret, silence. Son père, qui lui a appris à n’aimer personne, à ne faire confiance à personne, est sur les traces du même butin que Jack. Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire face à un dilemme : garder les secrets de son père ou aider les deux frères à survivre...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265155442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Carole94p Posté le 14 Octobre 2021
    Cela faisait un bon moment que je n'avais pas lu de thriller. D'ailleurs, je les choisi avec soin car ce n'est pas mon genre de prédilection. Mais j'aime, de temps en temps, en lire et notamment lorsqu'ils sortent chez des éditeurs de Young Adult (parce que trouillarde comme je suis, mieux vaut limiter les dégâts). Je me suis donc laissée tenter par Le fracas et le silence, sortit à la fois chez Pocket Jeunesse et chez Fleuve éditions. Concrètement, ce roman aborde de nombreux sujets difficiles et ce, dès les premières pages. Suicide, violence, drogue, manipulation, course-poursuite, le lecteur est plongé dans une lecture sombre et qui prend aux tripes. Pas sûre que je conseillerais cette lectures à des jeunes de 13 ans. Mais chacun son point de vue. Dans le fracas et le silence nous faisons la connaissance de Jack et son petit frère Matty. Avec un père en prison, une mère qui n'est plus que l'ombre d'elle même et une vie très solitaire, les deux garçons ne peuvent compter que sur eux même. Alors quand Jack découvre en rentrant du lycée sa mère pendue dans sa chambre, il n'a plus le choix, il doit fuir et s'en... Cela faisait un bon moment que je n'avais pas lu de thriller. D'ailleurs, je les choisi avec soin car ce n'est pas mon genre de prédilection. Mais j'aime, de temps en temps, en lire et notamment lorsqu'ils sortent chez des éditeurs de Young Adult (parce que trouillarde comme je suis, mieux vaut limiter les dégâts). Je me suis donc laissée tenter par Le fracas et le silence, sortit à la fois chez Pocket Jeunesse et chez Fleuve éditions. Concrètement, ce roman aborde de nombreux sujets difficiles et ce, dès les premières pages. Suicide, violence, drogue, manipulation, course-poursuite, le lecteur est plongé dans une lecture sombre et qui prend aux tripes. Pas sûre que je conseillerais cette lectures à des jeunes de 13 ans. Mais chacun son point de vue. Dans le fracas et le silence nous faisons la connaissance de Jack et son petit frère Matty. Avec un père en prison, une mère qui n'est plus que l'ombre d'elle même et une vie très solitaire, les deux garçons ne peuvent compter que sur eux même. Alors quand Jack découvre en rentrant du lycée sa mère pendue dans sa chambre, il n'a plus le choix, il doit fuir et s'en sortir par tous les moyens quitte à s'attirer les foudres de types qui n'ont aucun scrupules à tuer... Et c'est Ava, qui va lui venir en aide. Ava dont le père est littéralement l'ennemi numéro un. Vous l'aurez compris ce roman n'est pas une partie de rigolade. Dès les premières lignes, l'autrice nous plonge dans son roman, sombre, violent et avec une certaine tension. Clairement, j'avais "peur" de tourner les pages et de découvrir la suite. Il faut dire que la construction du récit amène le lecteur à se poser tout un tas de questions. A chaque début de chapitre, quelques lignes du point de vue d'Ava (à la première personne) qui nous font froid dans le dos, un peu comme un journal intime. Puis, alternativement des chapitres des points de vue de Jack et d'autres personnages mais cette fois, à la troisième personne. Si pour le coup, ce choix ajoute à l'ambiance sombre du récit, ce n'est pas vraiment ce que je préfère, mais bon. Au fil des pages, on ne peut qu'être horrifié par la vie que mène Jack et son petit frère, Matty. Déjà que leur vie n'est pas de tout repos mais entre le père, en prison et à la réputation célèbre, une mère - désormais morte - et pas de la plus belle des façons, ces deux là n'ont clairement pas de chance. Sans un sous pour s'en sortir, Jack va faire des pieds et des mains pour ne pas que son frère soit placé par les services sociaux. Sans compter tous les rebondissements qui vont arriver par la suite. Je ne vous en dirais pas trop, car je trouve que le mieux est de découvrir ça soit même mais clairement, cela donne envie de se retourner et vérifier derrière soit toutes les deux secondes. J'avais envie de crier aux personnages de ne pas faire certaines choses et au contraire d'en faire d'autres. Un peu comme les films dans lesquels le héros retourne sur ses pas pour vérifier que le tueur n'est pas derrière lui. Pour le coup, l'autrice a su parfaitement doser la tension du récit. Une fois commencé, on est comme hanté par ce qu'il pourrait se passer par la suite. Même si pour ma part, j'ai mis un bon tiers du récit à me mettre pleinement dans l'histoire (sans doute à cause de la construction et la plume de l'autrice) je n'ai pas pu lâcher ma lecture par la suite, curieuse de savoir ce qu'allait réserver l'autrice à ses personnages. J'ai tourné la dernière page du roman dans un état second. Je ne voulais pas y croire. Je suis d'ailleurs aller vérifier que ce que j'avais compris de la fin de l'histoire était exacte et... je ne m'étais pas trompée. Je suis encore sous le choc, ne sachant pas quoi penser ni dire. Clairement, ce roman ne laisse pas indemne et chaque détail à son importance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lemelidesmots Posté le 11 Octobre 2021
    Difficile pour moi de poser les mots justes sur ce livre. Je ne m'attendais pas à ça en lisant les premières pages, qui pourtant donnaient déjà le ton. Ce livre, c'est l'histoire de Jack et son petit frère, Matty, que l'on suit dans une fuite sans fin. Si au départ, ils fuient les services sociaux, la fuite s'étend à la police, aux malfrats locaux, et enfin à Bardem, le pire de tous, mais aussi le seul point commun qui relie Jack et Ava. Ava dont le rôle sera déterminant. Tout au long du roman, l'atmosphère est lourde, parfois pesante. Puis cela monte d'un cran. Cette noirceur m'a tordu le ventre, pris aux tripes. Et quand l'auteure a posé ses derniers mots, je me suis retrouvée bouleversée. Aussi bien concernant mes émotions, que ma compréhension de l'histoire. Les voix, les temporalités s'emmêlent, si bien que chacun saura se faire sa propre interprétation. Je me suis retrouvée à feuilleter une nouvelle fois le livre à la recherche d'indices concernant l'après, mais s'ils existent, je ne les ai pas trouvés. Une fin dans la continuité de ce que l'auteure nous avait proposé pendant 350 pages: brute, percutante, bouleversante et poétique. Sur ce, je vais laisser... Difficile pour moi de poser les mots justes sur ce livre. Je ne m'attendais pas à ça en lisant les premières pages, qui pourtant donnaient déjà le ton. Ce livre, c'est l'histoire de Jack et son petit frère, Matty, que l'on suit dans une fuite sans fin. Si au départ, ils fuient les services sociaux, la fuite s'étend à la police, aux malfrats locaux, et enfin à Bardem, le pire de tous, mais aussi le seul point commun qui relie Jack et Ava. Ava dont le rôle sera déterminant. Tout au long du roman, l'atmosphère est lourde, parfois pesante. Puis cela monte d'un cran. Cette noirceur m'a tordu le ventre, pris aux tripes. Et quand l'auteure a posé ses derniers mots, je me suis retrouvée bouleversée. Aussi bien concernant mes émotions, que ma compréhension de l'histoire. Les voix, les temporalités s'emmêlent, si bien que chacun saura se faire sa propre interprétation. Je me suis retrouvée à feuilleter une nouvelle fois le livre à la recherche d'indices concernant l'après, mais s'ils existent, je ne les ai pas trouvés. Une fin dans la continuité de ce que l'auteure nous avait proposé pendant 350 pages: brute, percutante, bouleversante et poétique. Sur ce, je vais laisser quelques jours à Ava, Matty, et Jack pour trouver leur chemin vers ma mémoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blackbookspolar Posté le 8 Octobre 2021
    Le fracas et le silence est un roman particulier, atmosphérique. C’est vraiment la toute première chose qui me vient en tête devant mon écran quand je réfléchis à ce que je vais vous dire sur lui. Quelle ambiance ! Pesante, glaciale, stressante. De la littérature noire américaine de haut niveau et c’est pourtant le premier livre de l’autrice. C’est assez incroyable la manière dont on ressort de cette lecture : bouleversée, sonnée à la limite de la nausée. Les émotions que j’ai ressenti étaient telles que j’ai été complétement chamboulée. Jack, Matty, Ava… Des personnages inoubliables, mémorables. La tension est omniprésente de la toute première page à la toute dernière, c’est assez impressionnant. Difficile d’envisager un avenir heureux pour ces trois gamins, on angoisse à l’idée de ce que va leur (nous) réserver le chapitre suivant. La plume de Cory Anderson est incroyable, brute, saccadée, authentique. Les dialogues sont brefs, les mots sont lourds, pesés, millimétrés. Aucune place pour le superflus, pour les fioritures. C’est tranchant, touchant, marquant. J’ai adoré. Les chapitres commencent tous par les mots d’Ava, comme un journal intime qui s’adressent à nous lecteurs et qui tentent de nous préparer au pire. « Où se situe la fin et le début, et ce qui provoque... Le fracas et le silence est un roman particulier, atmosphérique. C’est vraiment la toute première chose qui me vient en tête devant mon écran quand je réfléchis à ce que je vais vous dire sur lui. Quelle ambiance ! Pesante, glaciale, stressante. De la littérature noire américaine de haut niveau et c’est pourtant le premier livre de l’autrice. C’est assez incroyable la manière dont on ressort de cette lecture : bouleversée, sonnée à la limite de la nausée. Les émotions que j’ai ressenti étaient telles que j’ai été complétement chamboulée. Jack, Matty, Ava… Des personnages inoubliables, mémorables. La tension est omniprésente de la toute première page à la toute dernière, c’est assez impressionnant. Difficile d’envisager un avenir heureux pour ces trois gamins, on angoisse à l’idée de ce que va leur (nous) réserver le chapitre suivant. La plume de Cory Anderson est incroyable, brute, saccadée, authentique. Les dialogues sont brefs, les mots sont lourds, pesés, millimétrés. Aucune place pour le superflus, pour les fioritures. C’est tranchant, touchant, marquant. J’ai adoré. Les chapitres commencent tous par les mots d’Ava, comme un journal intime qui s’adressent à nous lecteurs et qui tentent de nous préparer au pire. « Où se situe la fin et le début, et ce qui provoque la fin qui mène au début? Comment savoir où on était, ou faire la différence avec là où on est ? Tout a-t-il mené à cet instant ? A cet unique grain de sable ? » Ce livre a tellement marqué les maisons d’éditions qu’il est sorti dans deux d’entre elles, à la même date, avec le même texte. La seule chose qui change c’est la couverture. Fleuve éditions et les éditions Pocket jeunesse ont donc choisi de promouvoir ce texte simultanément pour conquérir un plus large public. Je trouve ça aussi chouette que valorisant pour l’autrice. Maintenant, je dois avouer que je suis assez surprise que ce roman soit conseillé à un public jeune. Il est très noir, plutôt linéaire, mettant nos nerfs à rude épreuve, pas forcément le genre de lecture que j’aurais conseillé à un adolescent. Ma foi, le principal est que Le fracas et le silence touche un large lectorat parce que franchement, il mérite une entrée fracassante dans nos vies. Il se lit rapidement, il est difficile de laisser les personnages coincés entres les pages du livre, on veut savoir ce qui va se passer même si les pressentiments sont nombreux. Comment être insensible à cette lecture ? Elle représente ce que je préfère dans le roman noir, le roman où l’ambiance tient une place prépondérante dans le récit. J’ai eu l’impression de lire l’histoire d’une digne héritière de R.J. Ellory, c’est pour vous dire, vous qui connaissez mon amour pour cet auteur. LE MOT DE LA FIN La rudesse de l’hiver, les tempêtes de neige, les parties de cache-cache pour tenter de survivre, la faim, la peur, la violence, les coups de feu, la persévérance, l’amitié, la fraternité et la résilience. Des personnages forts, complexes, puissants. Des relations travaillées, franches, intenses. Voilà le cocktail explosif que nous offre Cory Anderson. Un uppercut, un coup de poing, je suis en ce moment même tellement démunie d’avoir terminé ce roman. Ava, Jack, Matty et même Doyle, me manquent déjà. Voilà un livre qui prend aux tripes si on est sensible à l’écriture sauvage, sincère et percutante de l’autrice. J’ai été conquise, c’est un coup de cœur. N’hésitez pas, on n’a pas fini d’en entendre parler, croyez-moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • May19 Posté le 29 Septembre 2021
    La situation n'est vraiment pas terrible pour jack et matty. mais alors vraiment pas. ils comptent chaque dollars. Ils tiennent le coup pour éviter les services sociaux et rester ensemble. Jack aime son petit frère et fera tout ce qu'il faut pour le protéger, y compris l'impensable. C'est le descente aux enfers et on plonge dans cette univers glauque où on va de pire en pire. Ava intervient dans leur histoire, les aide mais ça ne va guère mieux pour elle. Tout ça dégénère assez vite. une lecture addictive. On se demande comment tout ça va finir...
  • Mariemrc Posté le 24 Septembre 2021
    Un bon premier roman, un aspect thriller véritablement prenant avec une ambiance pesante et des personnages hantés par des problématiques très noires. Cependant ce roman reste, selon moi, destiné majoritairement aux adolescents ou aux jeunes adultes (dans tous les cas à un public averti au vu des nombreuses scènes violentes). Je n'ai pas été particulièrement fan du rythme parfois très saccadé, des phrases très courtes, des descriptions souvent résumées à un ou deux mots-clés. Cela a pour moi rendu les moments de tension peu marquants et la psychologie des personnages trop rapidement développée ne m'a pas permis de m'impliquer réellement dans leur évolution. Jack et Mathy sont néanmoins attachants, leur relation fraternelle est très touchante et parfaitement mise en avant. La débrouillardise de Jack est toujours surprenante sans pour autant devenir improbable ou irréelle. Je reste un peu mitigé à l'égard d'Ava. Nous comprenons facilement qu'il s'agit d'une jeune fille traumatisée et dépourvue de repères stables (qu'elle va pourtant plus ou moins retrouver dans la présence des deux frères) mais certaines de ses réactions ou certains de ses agissements m'ont paru incohérents et la fin du roman m'a troublé à son sujet.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.