Lisez! icon: Search engine
Le fracas et le silence
Claire-Marie Clévy (traduit par)
Date de parution : 07/10/2021
Éditeurs :
Fleuve éditions

Le fracas et le silence

Claire-Marie Clévy (traduit par)
Date de parution : 07/10/2021
Pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, Jack doit apprendre à survivre. A tout prix.
« C’est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d’une histoire violente, d’une course effrénée, d’une tempête de haine de... « C’est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d’une histoire violente, d’une course effrénée, d’une tempête de haine de de secrets qui risque à tout moment d’emporter le trio inoubliable formé par Jack, Matty et la fascinante Ava. Le... « C’est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d’une histoire violente, d’une course effrénée, d’une tempête de haine de de secrets qui risque à tout moment d’emporter le trio inoubliable formé par Jack, Matty et la fascinante Ava. Le silence des non-dits, des absences, des mutismes absolus, pris dans la froideur d’une tempête qui semble perpétuelle, étouffant dans sa douceur glacée tous les êtres choyés. »
Jérôme Pitt, Le Furet du Nord, Lille
 
« Et je n'oublierai jamais cette scène si touchante quand Jack fredonne "What a wonderful world" à Matty afin qu'il s'endorme en douceur malgré les événements tragiques qu'ils viennent de vivre. J'ai relu la scène en me mettant la chanson en fond et, franchement, j'avais envie de pleurer. »
Frédéric Lassale, La femme Renard, Montauban


C’est l’hiver, quelque part dans l’Idaho. Le ciel est noir et il fait un froid à fendre les os.
Jack, dix-sept ans, n’a plus d’espoir, plus d’avenir, personne sur qui compter. Hormis son petit frère Matty, pour lequel il serait prêt à se sacrifier. Depuis la mort de leur mère, leurs ressources sont de plus en plus réduites. Jack n’a plus le choix : pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, il doit trouver l’argent sale qui a envoyé son père en prison.
 
Ava a le même âge. Sa vie n’est que solitude, secret, silence. Son père, qui lui a appris à n’aimer personne, à ne faire confiance à personne, est sur les traces du même butin que Jack. Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire face à un dilemme : garder les secrets de son père ou aider les deux frères à survivre...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265155442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm
EAN : 9782265155442
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mimouski 14/11/2022
    J'ai terminé ce roman il y a plus de 2 semaines. Largement influencée par une influenceuse littéraire, je me suis laissée tenter par ce pavé dont la couverture est sombre, belle et mystérieuse. Ca commence très fort dès les premières pages. La scène choc nous introduit directement dans le calvaire de la vie de Jack, jeune adulte devant faire face aux responsabilités et voulant à tout prix garder son petit frère Matty près de lui. A 17 ans, impossible de se séparer de Matty par les services sociaux de l'enfance. C'est un monde très dur qui s'ouvre à moi au fur à mesure des pages du Fracas et du Silence, ponctué d'une autre voix, celle d'Ava qui elle aussi, a une vie calme, effacée, silencieuse, sans attaches. Mais pourquoi ? J'avoue avoir laissé tomber un moment ma lecture, c'était oppressant (pourtant, j'en mange des romans de thriller sanguinolents). Quand le monde fracassé de Jack rencontre ce silence installé par Ava, c'est comme un volcan rentrant en éruption. Tout au long de la lecture, on frémit, on s'inquiète, on trépigne et on prend les coups. Ce n'est pas une lecture rigolote à mettre entre toutes les mains mais j'ai trouvé le... J'ai terminé ce roman il y a plus de 2 semaines. Largement influencée par une influenceuse littéraire, je me suis laissée tenter par ce pavé dont la couverture est sombre, belle et mystérieuse. Ca commence très fort dès les premières pages. La scène choc nous introduit directement dans le calvaire de la vie de Jack, jeune adulte devant faire face aux responsabilités et voulant à tout prix garder son petit frère Matty près de lui. A 17 ans, impossible de se séparer de Matty par les services sociaux de l'enfance. C'est un monde très dur qui s'ouvre à moi au fur à mesure des pages du Fracas et du Silence, ponctué d'une autre voix, celle d'Ava qui elle aussi, a une vie calme, effacée, silencieuse, sans attaches. Mais pourquoi ? J'avoue avoir laissé tomber un moment ma lecture, c'était oppressant (pourtant, j'en mange des romans de thriller sanguinolents). Quand le monde fracassé de Jack rencontre ce silence installé par Ava, c'est comme un volcan rentrant en éruption. Tout au long de la lecture, on frémit, on s'inquiète, on trépigne et on prend les coups. Ce n'est pas une lecture rigolote à mettre entre toutes les mains mais j'ai trouvé le roman bien écrit et trépidant à suivre car oui, on veut un happy ending. IL NOUS LE FAUT. Un bon thriller young adult dans les forêts américaines avec des billets de banque, de la drogue et de la survie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeslecturesdeVeronique 05/09/2022
    Cory Anderson, « Le fracas et le silence » - 396 pages « - Tu es le fils de Leland Dahl ? Il resta immobile, gagné par une lente paralysie. Le gérant retira vivement sa main, comme si on l’avait mordu. Ses yeux perforèrent Jack, atteignirent des endroits à vif, ouverts. - C’est ça, hein ? Jack essaya de parler, mais sa voix refusait de sortir. Sur le mur, une tête de cerf empaillé l’observait. « Je te connais », cracha le gérant. Il s’était mis à trembler de tout son corps et Jack crut qu’il allait s’effondrer. « Je connais ta famille. (…) Des mots, à présent. Arrachés à sa gorge : - S’il vous plaît. Je travaillerai dur. Le gérant secoua la tête. - Sors de mon magasin. - Gamin… Ton père est un trafiquant de drogue et un criminel. Ta mère est une garce droguée jusqu’aux yeux. Qui te ferait confiance ? » Cet extrait donne le ton de ce roman. Noir. Au rythme rapide. Premier roman de Cory Anderson, un thriller américain angoissant, glacé et glacial. Paru dans deux collections : une pour ado et une pour adultes. Normal, il peut plaire autant aux uns qu’aux autres. Jack a 17 ans et sa vie n’est vraiment pas simple.... Cory Anderson, « Le fracas et le silence » - 396 pages « - Tu es le fils de Leland Dahl ? Il resta immobile, gagné par une lente paralysie. Le gérant retira vivement sa main, comme si on l’avait mordu. Ses yeux perforèrent Jack, atteignirent des endroits à vif, ouverts. - C’est ça, hein ? Jack essaya de parler, mais sa voix refusait de sortir. Sur le mur, une tête de cerf empaillé l’observait. « Je te connais », cracha le gérant. Il s’était mis à trembler de tout son corps et Jack crut qu’il allait s’effondrer. « Je connais ta famille. (…) Des mots, à présent. Arrachés à sa gorge : - S’il vous plaît. Je travaillerai dur. Le gérant secoua la tête. - Sors de mon magasin. - Gamin… Ton père est un trafiquant de drogue et un criminel. Ta mère est une garce droguée jusqu’aux yeux. Qui te ferait confiance ? » Cet extrait donne le ton de ce roman. Noir. Au rythme rapide. Premier roman de Cory Anderson, un thriller américain angoissant, glacé et glacial. Paru dans deux collections : une pour ado et une pour adultes. Normal, il peut plaire autant aux uns qu’aux autres. Jack a 17 ans et sa vie n’est vraiment pas simple. Paria au lycée et dans sa petite ville, parce que son père est en prison après un braquage et que sa mère est une droguée. Pourtant, au début du roman, tout empire : il retrouve sa mère morte d’une overdose. Il sait que les services sociaux vont lui retirer son petit frère et pour Jack, c’est impensable. Il va prendre soin de lui, le protéger. Mais, comment faire quand personne ne vous fait confiance ? Il n’a qu’une solution : rendre visite à son père en prison et lui faire avouer où il a caché le magot. Dès lors, les anciens associés de Leland vont les traquer. Mais, une aide providentielle vient à leur secours : Ava, la fille de son ennemi. Car, elle sait de quelles horreurs son père est capable. Pourtant, le moment venu, elle devra faire un choix : qui sauvera-t-elle ? J’ai énormément aimé ce road movie, cette fuite éperdue, la relation entre les deux frères, celle entre les deux écorchés vifs Ava et Jack. Les allusions nombreuses à Jack London. Un roman à lire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • DerriereMesBinocles 23/08/2022
    J’ai adoré ! Bien malgré moi, puisque les romans super dramatiques qui écrasent leurs personnages sous des couches et des couches de misère, je trouve ça un peu chiant. Mais là, on a cette espèce de course à la survie, l’urgence de chaque instant, les plans foireux, et la neige. Toujours la neige, là, comme une protagoniste discrète mais omniprésente, celle qui colle, qui s’insinue partout. Mon conseil : à lire sous un plaid, les enfants ! J’ai adoré ces gamins paumés, qui ne peuvent compter que les uns sur les autres, qui prennent de mauvaises décisions (et tu le sais, toi, lecteur, que c’est pas malin ce qu’ils font). Cory Anderson te ballote, te tire à droite, puis à gauche, te fait croire tantôt que tout est perdu, tantôt qu’il y a un espoir. J’avoue, j’ai été touchée par la misère de Jack et de son frangin. Touchée aussi par la froideur d’Ava dont les certitudes et les barrières s’effondrent. Le style est froid, efficace, brutal. Comme la neige. Le roman est sorti à la fois chez Fleuve noir (adultes) et chez PKJ (ados), et je comprends. La violence dont fait parfois preuve le récit est digne d’un roman noir.... J’ai adoré ! Bien malgré moi, puisque les romans super dramatiques qui écrasent leurs personnages sous des couches et des couches de misère, je trouve ça un peu chiant. Mais là, on a cette espèce de course à la survie, l’urgence de chaque instant, les plans foireux, et la neige. Toujours la neige, là, comme une protagoniste discrète mais omniprésente, celle qui colle, qui s’insinue partout. Mon conseil : à lire sous un plaid, les enfants ! J’ai adoré ces gamins paumés, qui ne peuvent compter que les uns sur les autres, qui prennent de mauvaises décisions (et tu le sais, toi, lecteur, que c’est pas malin ce qu’ils font). Cory Anderson te ballote, te tire à droite, puis à gauche, te fait croire tantôt que tout est perdu, tantôt qu’il y a un espoir. J’avoue, j’ai été touchée par la misère de Jack et de son frangin. Touchée aussi par la froideur d’Ava dont les certitudes et les barrières s’effondrent. Le style est froid, efficace, brutal. Comme la neige. Le roman est sorti à la fois chez Fleuve noir (adultes) et chez PKJ (ados), et je comprends. La violence dont fait parfois preuve le récit est digne d’un roman noir. Mais ce ne sont que des gamins. Deux éditeurs pour une histoire qui te bouffe les tripes, c’est une belle collaboration.
    Lire la suite
    En lire moins
  • amelie_et_ses_lectures 30/06/2022
    J’ai passé un bon moment de lecture avec le fracas et le silence, premier roman de C. Anderson. Nous sommes dans l’hiver rude de l’Idaho. Depuis la mort de leur mère, Jack, 17 ans, doit veiller sur son petit frère Matty. Alors que leurs ressources s’amenuisent il est prêt à tout pour leur éviter « les services sociaux ». Ne faisant confiance à personne à part à Ava ; il va se mettre sur la trace de l’argent d’un braquage réalisé par son père, en prison depuis. Sauf que cela n’est pas du goût de tout le monde, notamment du plus gros bandit de la région, qui n’est autre que le père d’Ava... Ce thriller hivernal est aussi un roman d’apprentissage, « young adult » dans lequel je me suis totalement plongée (Il est d’ailleurs sorti simultanément chez Fleuve et chez Pocket Jeunesse). L’autrice décrit très bien le froid et les conditions climatiques extrêmes de la région, tout en réussissant à nous faire ressentir l’urgence et la détermination de Jack. Petite originalité de ce roman que j’ai beaucoup apprécié : Jack est le narrateur principal mais chaque chapitre s’ouvre avec quelques lignes écrites par Ava. Ces quelques lignes ne sont pas chronologiques par rapport au récit de Jack... J’ai passé un bon moment de lecture avec le fracas et le silence, premier roman de C. Anderson. Nous sommes dans l’hiver rude de l’Idaho. Depuis la mort de leur mère, Jack, 17 ans, doit veiller sur son petit frère Matty. Alors que leurs ressources s’amenuisent il est prêt à tout pour leur éviter « les services sociaux ». Ne faisant confiance à personne à part à Ava ; il va se mettre sur la trace de l’argent d’un braquage réalisé par son père, en prison depuis. Sauf que cela n’est pas du goût de tout le monde, notamment du plus gros bandit de la région, qui n’est autre que le père d’Ava... Ce thriller hivernal est aussi un roman d’apprentissage, « young adult » dans lequel je me suis totalement plongée (Il est d’ailleurs sorti simultanément chez Fleuve et chez Pocket Jeunesse). L’autrice décrit très bien le froid et les conditions climatiques extrêmes de la région, tout en réussissant à nous faire ressentir l’urgence et la détermination de Jack. Petite originalité de ce roman que j’ai beaucoup apprécié : Jack est le narrateur principal mais chaque chapitre s’ouvre avec quelques lignes écrites par Ava. Ces quelques lignes ne sont pas chronologiques par rapport au récit de Jack mais croisent celui-ci ! Un roman qui plaira autant aux fans de thriller « froids » qu’aux jeunes adultes en recherche de sensations fortes. Attention tout de même à ne pas le mettre entre de trop jeunes mains, car certaines scènes sont assez violentes ! Ce roman m’a fait penser à « mon territoire » de T.Sharpe qui aborde les mêmes thématiques de trafics de drogue et de violence aux USA, avec une héroïne jeune, mais cette fois en Californie. Cependant la violence est bien moins présente dans « le fracas et le silence » que dans « mon territoire » !
    Lire la suite
    En lire moins
  • CaroDoc75 23/06/2022
    Jack Dahl et son frère Matty se retrouvent seuls : leur mère s'est suicidée et le père est en prison suite à un cambriolage. Pour échapper aux services sociaux et ne pas être séparés, les 2 garçons quittent la maison. Jack veut essayer de récupérer l'argent que son père à cacher....mais cela est très risqué : les 2 garçons se retrouvent poursuivis par les complices de leur père ! Ava quand à elle vit seule avec ce père qu'elle n'aime pas, qui lui fait peur mais qui lui a appris à survivre. Quand elle rencontre Jack, elle n'hésite pas et décide de lui venir en aide. Une histoire stressante, faite de rebondissements, de scènes de tensions ; heureusement qu'il y a quand même des moments plus calmes où Ava et Jack se découvrent et se rapprochent.
Inscrivez-vous à Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.