En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le gambit turc

        Presses de la cité
        EAN : 9782258054660
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 308
        Format : 132 x 201 mm
        Le gambit turc
        Une aventure d'Eraste Fandorine

        Irène SOKOLOGORSKY (Traducteur)
        Date de parution : 01/03/2001

        1877, pendant la guerre entre la Russie et l'Empire ottoman.

        La guerre fait rage entre la Russie et l'Empire ottoman. Décidée, intrépide, féministe avant l'heure, la jeune Varvara Souvorova décide de rejoindre sur le front son fiancé, employé dans l'armée russe. Le jour de son arrivée au campement, un ordre du haut état-major est mystérieusement modifié à la dernière minute...

        La guerre fait rage entre la Russie et l'Empire ottoman. Décidée, intrépide, féministe avant l'heure, la jeune Varvara Souvorova décide de rejoindre sur le front son fiancé, employé dans l'armée russe. Le jour de son arrivée au campement, un ordre du haut état-major est mystérieusement modifié à la dernière minute et, au lieu de s'emparer de Plevna, l'armée est envoyée dans une direction qui ne présente aucun intérêt. L'adversaire trouvant alors la possibilité de réorganiser ses forces, la guerre voit son issue retardée. Il faudra aux Russes plusieurs batailles et de très lourdes pertes pour reprendre l'avantage et aller vers la victoire. Qui a trafiqué le télégramme chiffré ? Le fiancé de Varvara est arrêté, mais Eraste Fandorine, ce jeune policier d'une perspicacité et d'une intelligence hors du commun dont on a suivi les débuts dans Azazel, n'est pas convaincu de sa culpabilité. Il entreprend une longue et délicate enquête…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258054660
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 308
        Format : 132 x 201 mm
        Presses de la cité
        13.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Astroploukos Posté le 19 Novembre 2016
          Le Gambit Turc est tout d'abord un livre de Boris Akounine, un des rares auteurs russes non classique que l'édition française à daignait traduire bien qu'il ne soit pas spécifiquement reconnu pour son anti-communisme primaire ou élaboré. Rien que cela peut laisser augurer de la qualité de son œuvre à priori. En effet, proposer du polar (ici polar historique) et ne pas être américain, c'est un peu comme proposer fromage ou dessert alors que les deux conviennent parfaitement ensemble. Bref, ne boudons pas notre plaisir car on ne va pas faire le bégueule lorsqu'il nous arrive quelques chose qui n'a pas nécessairement traversé ni la Manche ni l'Atlantique pour venir jusqu'à nous. Enfin si, un peu tout de même. Il faut se magner le popotin car 10/18 doit trouver qu'il faut faire de la place dans leur catalogue et a décidé de ne plus éditer Akounine. On sait jamais, un peu de diversité pourrait faire du mal. Bref, une fois taclé la sclérose de l'édition française, venons en au fait: Le Gambit turc est l'histoire d'une jeune femme assez dynamique et bien moderne pour son époque qui rejoint le front bulgare lors de la guerre Russo-Turque de 1877-78 à la recherche de Pétia... Le Gambit Turc est tout d'abord un livre de Boris Akounine, un des rares auteurs russes non classique que l'édition française à daignait traduire bien qu'il ne soit pas spécifiquement reconnu pour son anti-communisme primaire ou élaboré. Rien que cela peut laisser augurer de la qualité de son œuvre à priori. En effet, proposer du polar (ici polar historique) et ne pas être américain, c'est un peu comme proposer fromage ou dessert alors que les deux conviennent parfaitement ensemble. Bref, ne boudons pas notre plaisir car on ne va pas faire le bégueule lorsqu'il nous arrive quelques chose qui n'a pas nécessairement traversé ni la Manche ni l'Atlantique pour venir jusqu'à nous. Enfin si, un peu tout de même. Il faut se magner le popotin car 10/18 doit trouver qu'il faut faire de la place dans leur catalogue et a décidé de ne plus éditer Akounine. On sait jamais, un peu de diversité pourrait faire du mal. Bref, une fois taclé la sclérose de l'édition française, venons en au fait: Le Gambit turc est l'histoire d'une jeune femme assez dynamique et bien moderne pour son époque qui rejoint le front bulgare lors de la guerre Russo-Turque de 1877-78 à la recherche de Pétia son futur promis. Son effronterie la met rapidement au contact des Bashi-bouzouk ottomans pour finir dans les pattes du véritable héros de l'histoire: Erste Fandorine. Un énigmatique et taciturne espion humaniste qui la sauve de quelques mauvais pas. S'en suis une vie trépidante dans le camp russe durant le siège de Plevna au contact de personnages haut en couleur et pittoresque comme un général cosaque, des officiers désœuvrés roumain ou russe et surtout des correspondants étrangers anglais (en fait irlandais) et français foncièrement captivants si pas séduisants. Et nous voila entraîné dans les manigances d'espions, de comploteurs, de journalistes et d'ambassadeurs de tout poil dont l'enjeu n'est ni plus ni moins que le gain ou la perte de la guerre mais au profit de qui et dans quelles conditions ? Le style est très dynamique. Malgré un manque d'action évident, il se passe pas mal de chose dans ce livre qui est assez agréable à lire enfin, suffisamment, pour l'avoir dévoré en quelques jours (heures ?). Ceux qui s'intéressent aux conflits abscons comme la guerre russo-turque seront aux anges. On y trouvera en vrac : des batailles, du complot, de la trahison, de la dissimulation, de la connerie, du rire et de l'esprit ainsi que beaucoup de plaisir à lire un livre qui sort de l'ordinaire. Mais le Gambit Turc est aussi une adaptation au cinéma russe que je n'ai pas eu l'occasion de voir.
          Lire la suite
          En lire moins
        • pilou62200 Posté le 26 Juin 2015
          Une superbe intrigue basée sur un espionnage subtil entre la Russie et la Turquie.... Le Gambit Turc d'un côté , Fandorine le Russe de l'autre. Avec la belle Varia comme arbitre de cette superbe lutte. Et une chute à la hauteur de ce roman rythmé, agréable, intriguant : une réussite !
        • Isambour Posté le 7 Novembre 2014
          J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'ambiance et l'intrigue du Gambit turc, alors que ça avait bien commencé. Il y a pas mal de personnages, parfois nommés selon leur grade, leur nationalité, leur patronyme ou leur nom, et j'avoue m'être complètement perdue !!! En outre, j'ai trouvé l'intrigue militaire complexe et noyant complètement la partie "polar". Qui, par ailleurs, n'en est pas vraiment un, c'est, à mon sens, davantage un roman d'espionnage. Pourtant, il faut avouer que l'héroïne Varvara est assez drôle et attachante. Je suis donc restée sur ma faim, alors que j'avais un si bon souvenir d' "Azazel". Je verrai ce qu'il en est avec le prochain tome...
        • Bilonico Posté le 10 Avril 2014
          Second tome des aventures de Fandorine. L'histoire se passe lors de la guerre russo-turque du dernier quart du XIXème siècle et est narrée quasi intégralement du point de vue d'une jeune fille courageuse que nous pourrions avec anachronisme qualifier de féministe. Espion, guerre de position et rebondissements rythment cet excellent roman où Akounine renouvelle sa logique narrative par rapport au premier tome. Plaisant.
        • Grifferouge Posté le 4 Février 2013
          1877: guerre entre l'Empire Ottoman et la Russie tsariste. Eraste Fandorine se retrouve à l'arrière du front tentant de débusquer un traitre dans son camp qui donnent des informations aux Turcs. Il est affublé d'une partenaire de choc, Varvara Souvourova femme russe moderne qui refuse toutes formes de galanterie de la part de ces messieurs militaires. Plus un roman d'aventure qu'une enquête policière, ce livre reste très agréable à lire même si l'humour est moins présent que dans Azazel. Eraste Fandorine est en retrait dans cette histoire (bègue, silencieux, terne!) où la véritable héroïne reste Varvara Souvourova. J'espère retrouver par la lecture de Leviathan, le détective du Tsar au meilleur de sa forme et de ses enquêtes.
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.