En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le jeu de l'ombre

        Hors collection
        EAN : 9782842284329
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 154 x 240 mm
        Le jeu de l'ombre
        thriller

        Collection : Le Pré aux clercs
        Date de parution : 17/03/2011

        Le monde d'une rock star bascule dans le cauchemar après un accident de voiture... Vous croyiez connaître la peur ? Ce thriller vous ouvre les portes d'une nouvelle dimension : bienvenue en enfer.

        Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ? Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
        Atteint...

        Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ? Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
        Atteint d'un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d'entendre la musique. Mais il ne s'agit que du début de sa déchéance. Dans l'ombre, quelqu'un l'observe… quelqu'un qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang… Il s'engage alors dans un combat désespéré.

        L'art singulier du suspense de Sire Cédric, sa fascination du vertige et son plaisir manifeste à manipuler le lecteur donnent à ce roman une saveur particulière : l'envie de sympathiser, le temps d'un livre, avec ceux qui sont tombés dans l'obscurité du mal.

        Lauréat du prix Polar de Cognac 2010 pour son roman De fièvre et de sang, Sire Cédric construit pas à pas une œuvre originale, mariant habilement fantastique et intrigue policière avec un sens du rythme et une écriture redoutablement efficaces. Il a reçu également en 2010 le prix Masterton pour L'Enfant des cimetières.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782842284329
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 154 x 240 mm
        Hors collection
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Profileuse2290 Posté le 26 Décembre 2017
          Quand tu commences un roman de Sire Cédric , tu peut-être sûr d'être complètement envoûté par sa plume , parce que c'est son truc à lui de captiver son lectorat dès les premières lignes . Addiction totale . Oui, tout autour de moi peut s'arrêter le bruit , la voix de mon mari , le miaulement de mon chat , je reste complètement scotché au roman . Ici j'ai suivi pages après pages un homme Malko Swann artiste virtuose en musique , tout ce qu'il touche se transforme en or en musique , il a un sacré talent . Mais jusqu'au jour où sa vie , va basculé . Oui , Malko Swann et un homme au caractère bien trempé , il est odieux à souhait , narcissique , et ingérable . Il est accro au sexe , à l'alcool , à la poudre blanche . Malko Swann vit une vie mouvementée, il mène une vie de dingue , avec tous les excès du monde , il ne se maîtrise pas , il joue avec sa vie , comme à la roulette russe au casino . Cocktail d'adrénaline , de folie , d'envie , de richesse , de sexe . Rien n'est bon trop pour lui . Jusqu'au... Quand tu commences un roman de Sire Cédric , tu peut-être sûr d'être complètement envoûté par sa plume , parce que c'est son truc à lui de captiver son lectorat dès les premières lignes . Addiction totale . Oui, tout autour de moi peut s'arrêter le bruit , la voix de mon mari , le miaulement de mon chat , je reste complètement scotché au roman . Ici j'ai suivi pages après pages un homme Malko Swann artiste virtuose en musique , tout ce qu'il touche se transforme en or en musique , il a un sacré talent . Mais jusqu'au jour où sa vie , va basculé . Oui , Malko Swann et un homme au caractère bien trempé , il est odieux à souhait , narcissique , et ingérable . Il est accro au sexe , à l'alcool , à la poudre blanche . Malko Swann vit une vie mouvementée, il mène une vie de dingue , avec tous les excès du monde , il ne se maîtrise pas , il joue avec sa vie , comme à la roulette russe au casino . Cocktail d'adrénaline , de folie , d'envie , de richesse , de sexe . Rien n'est bon trop pour lui . Jusqu'au jour où dans la nuit après un concert , au volant de son bolide son petit jouet Aston Martin dans laquelle, il roule à une vitesse excessive sur une petite route de campagne sinueuse , il va lui arriver un accident , il fait une chute de trente mètres en bas du pont du Diable . Le pont du Diable , un drôle de pont , où la légende côtoie les vivants . De cet accident , il ressortira indemne . Un miracle . Un miraculeux dira-t-on, mais à quel prix ? Hélas, il en payera le prix fort . Eh-oui, ce qui rythmait sa vie , s'en est ai aller, il n'entendra plus une seule note de musique . Une partie de lui s'écroule complètement . Il aura beau consulter tous les spécialistes du monde , personne n'arrivera à comprendre ce qu'il lui est arrivé, il va s'enfoncer peu à peu dans un gouffre profond. Ainsi, le jeu va commencer , dans l'ombre une personne sait , l'observe , le traque , va le rendre dingue . Malko Swann va tenter de comprendre ce qui lui arrive mais en vain , à partir de là il va commencer à commettre des choses irréparables . Il va essayer d'arrêter tout sa , mais le jeu machiavélique a commencer . En parallèle, on suit Alexandre Vauvert qui mène une enquête sur une femme retrouvée morte dans un lac . Et si au final tout coïncidait si les pièces du puzzle , ne faisaient plus qu'un ?. Plume diabolique , Sire Cédric a mis mes nerfs , à rude épreuve , oui il joue avec nous . Au début, j'ai détesté Malko Swann cet homme , je l'ai trouvé tellement odieux et narcissique avec touts, c'est gadget . J'ai souffler , râlé je me suis dit "pauvre mec " , puis ensuite plus je lisais le roman et commençais à comprendre ce qu'il allait se passer et là j'ai commencé à m'attacher à lui , oui à la fin je l'ai apprécier . Sentiment contradictoire en somme . Ce roman m'a pris aux tripes , ma bouleversé , fasciné , rendu accro . " La légende du pont du diable " existe allait voir sur Internet s'est dingue . Ce roman et dingue . Agréable moment de lecture .
          Lire la suite
          En lire moins
        • beauscoop Posté le 12 Septembre 2017
          Deux histoires à suspense qui s'enchevêtrent au fil de la lecture. L'auteur à aucun moment ne lâche la pression par des situations qui nous laissent palpitant à connaître la suite. Se mêlent enquête de roman policier classique, scènes de bagarres tuerie et horreur et ce jeu de l'ombre qui fait que l'on est jamais certain si le personnage vit dans le monde réel ou imaginaire, et même souvent les deux en même temps. La fin en apothéose remet un peu les pendules à l'heure en réglant ses comptes avec certains personnages. Un grand roman à la hauteur des bons Stephen King; une écriture fluide sans aucune longueur avec des situations et décors variés alternant avec virtuosités la fiction et la réalité, le tout avec vraisemblance.
        • Badole Posté le 26 Août 2017
          Une rockstar, un pont, Vauvert, le sud, l'amitié, la célébrité, l'amour et le côté obscur, un grand livre encore de Sir Cedric dont la narration crée un suspens intéressant en tourmentant ses personnages à souhait et en promenant le lecteur d'une rive à l'autre du fleuve de la vie !
        • OlivierLeLouer Posté le 25 Août 2017
          [masquer] Lu entre le 20 et le 25 août 2017 [/masquer] Deuxieme de la série des Vauvert, je continue à bien aimé le style de l'auteur qui nous tient en haleine ... On avance , on avance dans la lecture et on serait presque tenté de revenir en arrière à certains moments pour bien comprendre comment l'auteur a pu nous entrainer si loin dans son histoire sans qu'on en devine les ficelles... bref, je le re commande bien sur !! Le seul reproche que je serais tenté de donner serait concernant la fin de l'intrigue, je trouve qu'elle est un peu trop rapide et manque de détails, on aimerait bien savoir un peu mieux comment va continuer la vie des différents protagonistes... Mais peut etre le decouvrirai-je dans les prochains livres ?
        • Saiwhisper Posté le 28 Juillet 2017
          Avec cette troisième lecture aussi bonne que les précédentes, Sire Cédric s’illustre comme l’un de mes auteurs fétiches du moment ! Une fois encore, j’ai été conquise par sa plume, sa légende revisitée (ici le Pont du Diable), sa gestion du rythme ainsi que son mélange thriller/polar/surnaturel. « Le jeu de l’ombre » est coupé par deux narrations alternées mettant en scène deux intrigues qui s’entrecroiseront, mais où les personnages ne se rencontreront jamais ! Le tout est plutôt bien géré, puisque chaque chapitre se finit souvent sur un petit cliffhanger. C’est rythmé. On a donc envie de savoir ce qu’il se trame dans chaque récit. D’un côté, on a Alexandre Vauvert, un flic loyal et rêveur à l’humour aussi acerbe que sarcastique dont le caractère n’est pas toujours facile. Je l’avais déjà bien apprécié dans « L’enfant des cimetières » et avais espéré creuser un peu sa personnalité ou son passé. Si ces envies n’ont pas été rassasiées, j’ai tout de même adoré être à ses côtés. Vauvert va enquêter sur la mort de Stéphanie Ballard, une jeune toulousaine retrouvée morte dans le canal. Il va remonter les pistes petit à petit, suivre sa fameuse intuition et faire des... Avec cette troisième lecture aussi bonne que les précédentes, Sire Cédric s’illustre comme l’un de mes auteurs fétiches du moment ! Une fois encore, j’ai été conquise par sa plume, sa légende revisitée (ici le Pont du Diable), sa gestion du rythme ainsi que son mélange thriller/polar/surnaturel. « Le jeu de l’ombre » est coupé par deux narrations alternées mettant en scène deux intrigues qui s’entrecroiseront, mais où les personnages ne se rencontreront jamais ! Le tout est plutôt bien géré, puisque chaque chapitre se finit souvent sur un petit cliffhanger. C’est rythmé. On a donc envie de savoir ce qu’il se trame dans chaque récit. D’un côté, on a Alexandre Vauvert, un flic loyal et rêveur à l’humour aussi acerbe que sarcastique dont le caractère n’est pas toujours facile. Je l’avais déjà bien apprécié dans « L’enfant des cimetières » et avais espéré creuser un peu sa personnalité ou son passé. Si ces envies n’ont pas été rassasiées, j’ai tout de même adoré être à ses côtés. Vauvert va enquêter sur la mort de Stéphanie Ballard, une jeune toulousaine retrouvée morte dans le canal. Il va remonter les pistes petit à petit, suivre sa fameuse intuition et faire des découverte mêlant drogue, argent, sexe et voyance… De l’autre côté, on a Malko Swann, un musicien dragueur, hautain, imbu de lui-même et de la gloire qui va tomber du Pont du Diable et va en ressortir presque indemne. En effet, si son corps n’a pas l’air d’être abimé, le chanteur semble avoir perdu son oreille musicale : il n’entend plus les sons ni la musique, mais entend parfaitement lorsqu’on lui parle ! Un sacré coup pour sa carrière… Or, s’il n’y avait que ce problème, il pourrait s’en accommoder ! Malheureusement pour lui, ses maîtresses ou coups d’un soir semblent soudainement tomber comme des mouches… Le pauvre Malko, être aussi détestable qu’attachant, le calme n’est pas prêt d’arriver ! Chaque intrigue évolue progressivement mais sûrement. Je n’ai pas ressenti de longueur ou d’ennui. Au contraire, je trouve que l’on rentre directement dans l’ambiance avec l’accident de Malko et le crime que Vauvert doit résoudre. J’ai apprécié le fait que l’ouvrage peut se lire individuellement : c’est une histoire complète avec un sacré revirement de situation durant le dernier tiers ! Sire Cédric a fait fort, car je ne m’y attendais pas. Même une fois l’évidence sous les yeux, je me suis mise à douter en pensant avoir affaire à un dédoublement de personnalité ou à une folie pure ! Mais j’étais loin du compte et me suis mis le doigt dans l’œil ! Si le reste de l’enquête peut paraître intéressant mais classique, sachez que le dénouement n’a rien d’habituel ! L’auteur a totalement su me surprendre et me charmer ! Un régal. Quant à la fin, elle est complètement explosive et haletante. On a là un beau thriller fantastique que l’on savoure tout du long, qui tient en haleine et qui détonne durant les derniers chapitres. Même l’épilogue m’a plu… Il y a tout ce que j’aime dans ce roman ! J’ai un seul regret qui fait que ce livre n’est pas un coup de cœur : j’ai ressenti un manque concernant Alexandre Vauvert. En effet, j’avais envie de découvrir ce qu’il va se passer avec Jeffrey Larrieu et M. Belleville. Ou bien, j’aurais souhaité le voir enfin rencontrer Malko ou arriver près du Pont. J’aurais également aspiré à en savoir plus sur sa jeunesse comme cela a été le cas pour Eva Svärta dans « De fièvre et de sang ». L’ambiance de cet ouvrage est véritablement immersive et prenante. Siabelle, mon amie binôme de lecture, et moi avons adoré l’intrigue ainsi que le style fluide de Sire Cédric. Nous avons dévoré chaque page avec grand plaisir et avons beaucoup échangé. Pour ma part, cela m’a donné envie de plonger dans plusieurs polars de ma bibliothèque… Voire de lire « Le premier sang » qu’y m’attend sagement. Je suis donc ravie de ce troisième roman ! N'hésitez pas à découvrir la critique de Siabelle !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent



        Les Chroniques de l'imaginaire - le 28 mars 2011

        « Un sans faute (...). La preuve, une fois encore, que Sire Cédric est un véritable magicien ; pas sûr que sa magie soit blanche, mais elle n'en est que plus efficace. Un auteur à découvrir absolument, qui comblera tus les amateurs de bonnes histoires et de vrai frisson. »


        Hérésie.com - le 27 mars 2011
        « Une fois de plus, Sire Cédric, par sa plume, sait alterner avec soin thriller et fantastique, la recette marche à merveille. »


        Plume libre - le 24 mars 2011
        « Le genre de roman qu'il est difficile de lâcher une fois commencé. »


        Blog Les bonheurs de Sophie - le 23 mars 2011
        « Un très bon moment de lecture, sans temps mort, avec juste ce qu'il faut de fantastique pour nous donner quelques frissons. »


        Blog Courious and Courisouer World - le 22 mars 2011
        « Une vraie bombe sur laquelle on peut se jeter sans la moindre hésitation. (...) Un thriller diabolique. »


        OuiFM.fr - le 21 mars 2011
        « Loin d'en être à son coup d'essai, il met, à nouveau, son écriture nerveuse au service d'une intrigue diabolique, que le lecteur ne lâchera qu'à la dernière page. Suspens garanti ! »


        Metro - le 18 mars 2011
        « Entre fantastique et thriller, Sire Cédric relie les deux intrigues avec habileté, ménageant ses effets jusqu'au dénouement inattendu. Diabolique. »


        Livres Hebdo - le 11 mars 2011
        « L"écriture est à la fois fluide et évocatrice, et les amateurs d'angoisse y trouveront leur compte aussi bien que les férus de surnaturel, car Sire Cédric revisite avec une certaine originalité les passages obligés de l'au-delà et de la possession démoniaque. Son jeu à lui ne lasse pas, et on sent qu'il en tire un plaisir non feint. Un diable d'homme. »
        PRESSE
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.