Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749134727
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm

Le Livre d'Or

Corinne DANIELLOT (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 15/10/2015
Un week-end peut-il changer votre vie ?
 
Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatre amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d’alors et les réalités d’aujourd’hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi... Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatre amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d’alors et les réalités d’aujourd’hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi l’occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qu’elles n’ont jamais vraiment perdus de vue. En effet, tous les cinq ans, les anciens diplômés de Harvard doivent remplir le livre d’or dans lequel chacun est tenu d’écrire un court essai sur sa vie, sa famille et ses projets. Mais, entre l’image que l’on veut montrer au monde et la vérité, il y a parfois une différence…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749134727
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Ce roman drôle et attachant met en scène les retrouvailles d'anciens étudiants de Harvard vingt ans après qu'ils ont quitté la prestigieuse université. [...] Une analyse des «vies de rêve» qu'on like sur Facebook - avec leurs faux semblants - qui sonne incroyablement juste (même quand on n'est pas allé à Harvard ! )."
BIBA
"Un délicieux moment de lecture !"
 
Librairie Port Maria (Quiberon / 56)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zernette Posté le 13 Juillet 2019
    Les années lycée sont l'époque des grands changements dans la vie des adolescents. Leurs vies sociales changent du tout au tout, les amitiés se font et se défont à la vitesse de la lumière. Avant le moment fatidique où chacun va s'éparpiller, la tradition veut que des albums photos s'échangent agrémentés d'un petit mot, une phrase ou une signature. Ce livre parle en partie de ces albums. Ce sont que des mots car il faut lire entre les lignes. Ces albums sont des tranches de vies, de souvenirs plus ou moins bons qui vont droit au cœurs de nos différentes héroïnes. Ce sont ces instantanés qui vont vous plaire dans ce livre lorsque vous plongerez leurs diverses pérégrinations dans leurs souvenirs (ou peut être les vôtres ?).
  • LePamplemousse Posté le 30 Août 2018
    Aller à l'université aux Etats-Unis ne représente pas la même chose qu'en France. Il faut pouvoir débourser des milliers de dollars ou être particulièrement doué pour décrocher une bourse d'étude. Mais si vous parvenez à vous faire accepter dans une université prestigieuse, vous aurez alors la joie de pouvoir vous vanter pendant les 50 années à venir de votre appartenance à telle ou telle université, telle Harvard, où les quatre protagonistes du roman ont fait leurs études. Vous jouirez alors de l'estime d'un grand nombre de personnes, vous aurez des appuis dans de nombreux domaines, vous serez considérés comme l'élite de la société, quel que soit votre domaine de compétence, bref, vous serez un être exceptionnel, quelqu'un qui a réussi. Mais est-ce aussi simple ? Pas si sûr. Le roman se déroule durant un long week-end de trois jours pendant lesquels toute une galerie de personnages vient assister à une réunion d'anciens élèves, vingt ans après l'obtention de leurs diplômes. Nous suivons tout particulièrement Mia, Addison, Clover et Jane, quatre amies qui ont partagé un appartement durant leurs études et qui sont restées en contact au cours des années. Ce sera l'occasion pour chacune de faire un point sur sa vie, ses choix, ses... Aller à l'université aux Etats-Unis ne représente pas la même chose qu'en France. Il faut pouvoir débourser des milliers de dollars ou être particulièrement doué pour décrocher une bourse d'étude. Mais si vous parvenez à vous faire accepter dans une université prestigieuse, vous aurez alors la joie de pouvoir vous vanter pendant les 50 années à venir de votre appartenance à telle ou telle université, telle Harvard, où les quatre protagonistes du roman ont fait leurs études. Vous jouirez alors de l'estime d'un grand nombre de personnes, vous aurez des appuis dans de nombreux domaines, vous serez considérés comme l'élite de la société, quel que soit votre domaine de compétence, bref, vous serez un être exceptionnel, quelqu'un qui a réussi. Mais est-ce aussi simple ? Pas si sûr. Le roman se déroule durant un long week-end de trois jours pendant lesquels toute une galerie de personnages vient assister à une réunion d'anciens élèves, vingt ans après l'obtention de leurs diplômes. Nous suivons tout particulièrement Mia, Addison, Clover et Jane, quatre amies qui ont partagé un appartement durant leurs études et qui sont restées en contact au cours des années. Ce sera l'occasion pour chacune de faire un point sur sa vie, ses choix, ses espoirs et ses rêves et de prendre certaines décisions. J'ai beaucoup aimé ce roman qui est moins léger que je ne l'aurais cru. Tous les sentiments y sont présents : la joie, la tristesse, la colère ou la peur. Tous les états d'esprit sont abordés : l'envie de changement, la crainte de l'avenir, l'exaltation face à la nouveauté. Des thèmes variés y sont abordés : la maladie d'un proche, le deuil, la lassitude de la vie de couple, l'adultère, la perte d'un emploi, la dépression, mais aussi le sentiment amoureux, l'envie d'avoir un enfant, la possibilité de changer de vie, de tout recommencer après un échec… Bien sûr la nostalgie s'y taille la part du lion. Un roman que j'ai dévoré, car prendre de l'âge, faire des choix et regarder derrière soi n'est pas réservé qu'aux anciens d' Harvard.
    Lire la suite
    En lire moins
  • laucama Posté le 27 Août 2017
    Certains livres viennent à votre rencontre, au hasard d une étagère dans une bibliothèque,celui ci en est un Bien que la pratique du livre d or nous soit inconnue en France, j ai trouvé mes amies/amis dans cette histoire, les sentiments sont universels, meme s ils sont exprimés différemment outre-atlantique J ai ri, souri, annoté pour garder certains passages, l histoire de ces femmes et leurs familles m à beaucoup touchée Une belle découverte de cet auteur, son style léger et pénétrant dépeint avec justesse le monde des grandes universités americaines
  • AudreyT Posté le 16 Juillet 2017
    **** Alors qu'a lieu la réunion des anciens élèves d'Harvard, quatre amies passent le week end ensemble, entourées, pour la plupart, de leur famille... 20 ans après avoir partagé un appartement à l'université, ces quelques jours sont propices aux souvenirs, aux regrets et aux reculs sur les espoirs qu'elles nourrissaient alors et sur la vie qu'elles mènent finalement aujourd'hui... Un très bon roman, dont les 500 pages filent à vive allure tant les personnages sont attachants. Malgré l'étiquette, j'ai trouvé ce roman rempli d'amitié, d'amour, de pardon et de jolis regards portés sur un passé enjolivé par les souvenirs. Une narration plutôt bien réussie, qui nous entraîne le temps d'un week end, dans la vie de 4 femmes formidables, fortes et fragiles à la fois... Une réflexion bien menée sur les apparences souvent trompeuses de vie bien rangées... Vraiment, un bon moment de lecture !!
  • janessane Posté le 15 Juin 2017
    De prime abord, ce livre pourrait passer dans la catégorie de ceux que l'on classe comme "léger" mais ce serait le réduire à ce qu'il n'est pas. Certes "Le livre d'or" nous parle des retrouvailles entre 4 amies lors d'une réunion d'anciens élèves d'Harvard mais une fois passée le temps des présentations (ce que fait chacun, ce que fait le conjoint, le nombre d'enfants), il dresse surtout un portrait social passé au vitriol. Harvard, machine à fabriquer de l'élite, enferme ses étudiants dans cette lignée. Malheur à celui qui dans le livre d'or osera admettre que sa vie n'est pas aussi brillante qu'elle aurait dû l'être ou que son compte en banque frôle dangereusement la banqueroute. Pas de place pour l'échec, mais beaucoup pour l'apparence . Ce que ne savent pas nos 4 amies c'est que ce week-end va être aussi celui du changement. Peu à peu les masques se fissurent, les découverts bancaires s'affichent, la critique du système social et d'une Amérique à l'heure de la décadence et de la débâcle financière altèrent toutes les perspectives, brouillent toutes les croyances imbéciles qui poussent à se croire invincibles. Et surtout, une question demeure, essentielle, derrière tout ce vernis écaillé: que reste-t-il de... De prime abord, ce livre pourrait passer dans la catégorie de ceux que l'on classe comme "léger" mais ce serait le réduire à ce qu'il n'est pas. Certes "Le livre d'or" nous parle des retrouvailles entre 4 amies lors d'une réunion d'anciens élèves d'Harvard mais une fois passée le temps des présentations (ce que fait chacun, ce que fait le conjoint, le nombre d'enfants), il dresse surtout un portrait social passé au vitriol. Harvard, machine à fabriquer de l'élite, enferme ses étudiants dans cette lignée. Malheur à celui qui dans le livre d'or osera admettre que sa vie n'est pas aussi brillante qu'elle aurait dû l'être ou que son compte en banque frôle dangereusement la banqueroute. Pas de place pour l'échec, mais beaucoup pour l'apparence . Ce que ne savent pas nos 4 amies c'est que ce week-end va être aussi celui du changement. Peu à peu les masques se fissurent, les découverts bancaires s'affichent, la critique du système social et d'une Amérique à l'heure de la décadence et de la débâcle financière altèrent toutes les perspectives, brouillent toutes les croyances imbéciles qui poussent à se croire invincibles. Et surtout, une question demeure, essentielle, derrière tout ce vernis écaillé: que reste-t-il de nos rêves d'adolescents? A quel point la société et ses codes nous abîment au point que l'on se perd soi-même? C'est avec beaucoup d'habileté que l'auteure nous pousse à nous interroger. Ses 4 protagonistes, qu'on adore détester parfois, n'enferment-elles pas une partie de nous, si infime soit-elle? Une agréable découverte, une satire comme je les aime pour un roman pas si "léger" que ça...
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !