Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847240
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Le Livre sans nom - collector

Diniz Galhos (traduit par)
Date de parution : 25/10/2018
Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux.  Il a... Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux.  Il a cependant réussi à fédérer autour de lui une communauté de mordus qui attendent ses romans comme autant de chapitres d’un nouvel évangile pop et sanglant dont les saints tutélaires s’appelleraient Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez !
Qui est vraiment l’auteur anonyme ? Faites vos paris mesdames et messieurs et entrez dans la danse folle du petit monde de Santa Mondega !
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847240
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm
Sonatine
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Eric-Gregor Posté le 6 Novembre 2021
    On a beaucoup dit que c'était un livre "tarantinesque". Et bien, c'est vrai ! Le rythme, l'ambiance posée, la couleur de l'histoire, tout fait plonger dans l'univers typique de Quentin Tarantino. Sortie de ce constat, j'ai trouvé l'histoire originale et dynamique; à mi-chemin entre un western et un roman matinée de SF.
  • mandamaz Posté le 4 Novembre 2021
    J'avais déjà lu ce livre il y a plusieurs années, et j'en gardais un souvenir très mitigé. En voyant que la série était disponible dans ma médiathèque, j'ai décidé de lui redonner une chance, et je ne regrette pas! L'écriture est diablement efficace, et bien traduite, le récit a un côté loufoque complètement assumé et très référencé. On peut reprocher quelques répétitions, et peut être que quelques indices sur un retournement important arrivant 50 pages avant le dénouement auraient été appréciables, mais reste que ce roman se dévore avec plaisir!
  • diablounette Posté le 2 Novembre 2021
    Un homme, capuche rabattue sur la tête, entre dans le Tapioca, un bar de Santa Mondega. C'est le Bourbon Kid, mais personne ne le soupçonne. Cinq ans plus tard, deux moines de l'île d'Hubal partent à la recherche de l'Oeil de la Lune, une pierre qui leur a été volée. Quel est le lien entre ces deux événements ? Qui est réellement le Bourbon Kid ? Et combien de cadavres vont joncher Santa Mondega ? Lorsque j'ai trouvé ce roman dans une boite à livres il y a quelques années, je n'avais aucune idée qu'il s'agissait du premier tome d'une saga dont le huitième volume a paru le 9 septembre 2021. Je ne savais pas trop où j'allais avec cette histoire, et une chose est sure, c'est un concentré de culture pop. Prenons d'abord la ville de Santa Mondega, on découvre au fur et à mesure qu'il s'agit d'un endroit où les meurtres non élucidés et étranges sont légion, mais qu'il ne font jamais la une des actualités. Une activité fortement surnaturelle y serait connue. Bref, comment ne pas rapprocher Santa Mondega de Sunnydale, la ville de Buffy, qui est la bouche de l'enfer ? Autre référence pour les amateurs, le flic Miles Jensen qui... Un homme, capuche rabattue sur la tête, entre dans le Tapioca, un bar de Santa Mondega. C'est le Bourbon Kid, mais personne ne le soupçonne. Cinq ans plus tard, deux moines de l'île d'Hubal partent à la recherche de l'Oeil de la Lune, une pierre qui leur a été volée. Quel est le lien entre ces deux événements ? Qui est réellement le Bourbon Kid ? Et combien de cadavres vont joncher Santa Mondega ? Lorsque j'ai trouvé ce roman dans une boite à livres il y a quelques années, je n'avais aucune idée qu'il s'agissait du premier tome d'une saga dont le huitième volume a paru le 9 septembre 2021. Je ne savais pas trop où j'allais avec cette histoire, et une chose est sure, c'est un concentré de culture pop. Prenons d'abord la ville de Santa Mondega, on découvre au fur et à mesure qu'il s'agit d'un endroit où les meurtres non élucidés et étranges sont légion, mais qu'il ne font jamais la une des actualités. Une activité fortement surnaturelle y serait connue. Bref, comment ne pas rapprocher Santa Mondega de Sunnydale, la ville de Buffy, qui est la bouche de l'enfer ? Autre référence pour les amateurs, le flic Miles Jensen qui est "Inspecteur en chef des enquêtes surnaturelles", Fox Mulder pour qui "la vérité est ailleurs", n'est pas loin. Ajoutons à cela une mystérieuse jeune femme qui s'éveille d'un coma de cinq ans après avoir survécu à un massacre et Kill Bill se rappelle à nos souvenirs. Vous l'aurez compris, au fil des pages, ce qui semble être un sacré bordel non organisé, se tient en fait de façon tout à fait naturelle. Un tueur à gages qui officie déguisé en Elvis ? une montagne de muscles, idole du patron du Tapioca, Sanchez, et surnommé Rodéo Rex ? Des moines qui se battent comme dans les meilleurs films de kung-fu ? Tous ces personnages jouent leur rôle de façon diablement efficace. A côté de ça, la police locale est bien sûr joyeusement dépassée et peu disposée à arrêter qui que ce soit. Pour encore ajouter un peu de piment à cette histoire, un livre sans nom écrit par un auteur anonyme semble lié à une malédiction. Tous ceux qui l'empruntent se font tuer, et d'une manière particulièrement atroce. Il est difficile de résumer clairement ce roman, mais pour ma part, ce fut une lecture particulièrement réjouissante. Malgré cette atmosphère de grand n'importe quoi, de fusillades, meurtres et massacres en série (l'auteur n'hésite pas à tuer des personnages qu'il a pris grand soin à introduire), tout tient la route. Jusqu'aux dernières lignes du livre, les révélations sont présentes et je n'ai absolument rien vu venir. C'est avec regret et satisfaction que j'ai refermé ce premier tome. Pourquoi lire Le livre sans nom ? Il y a tout de même quelques pré-requis, si vous aimez les références que j'ai cité, que vous n'avez pas peur de croiser des cadavres tout au long d'un roman, que vous aimez en vrac Tarantino, les vampires, les éclipses, Bruce Lee, Une nuit en enfer, le bourbon (ou pas)... ce roman vous plaira. Passez votre chemin en revanche si vous êtes sensible au sang et que vous aimez savoir dans quelle catégorie ranger un roman, celui-ci est inclassable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gilles92 Posté le 2 Octobre 2021
    Une boite à livres sur mon passage, un livre sombre sans titre et sans auteur attire mon regard. La quatrième de couverture finit de me tenter. Me voilà parti dans une drôle d’aventure. Le début me semble un peu confus et j’ai du mal à rentrer dans l’histoire. Les chapitres et les morts s’enchainant, je commence à prendre plaisir à la lecture de cette étrange enquête policière-fantastique. Les différents personnages au caractère bien trempé sont bien décrits. J’arrive à m’en faire une visualisation et à imaginer des musiques lors de certains passages. L’histoire devient folle, peu être un peu trop, mais c’est ce qui fait que je tourne les pages jusqu’aux dernières phrases. Ici, tout se termine ou pas… Je vais le redéposer dans la boite à livres en espérant qu’un autre lecteur sera tenté.
  • nathalou93 Posté le 11 Septembre 2021
    Déjà ce livre m'as fait énormément rire, et c'est vraiment agréable. C'est un genre de western, ou la quête est une pierre qui s'appelle l'œil de la lune, une intrique à tiroirs, avec énormément de personnage. C'est un vrai roman à la sauce humour noir, il y a aucun warning, c'est très rock n roll, cela tire dans tous les sens, et pas seulement dans le sens littéral mais aussi dans les dialogues, c'est cru, c'est violent, décalé et décadent. Mais franchement j'ai adoré, sans parler que toutes les 3 pages je faisais que m'esclaffer, j'ai apprécié cette course poursuite entre tous les personnages pour récupérer le joyau l'œil de la lune. Cela frôle le vampiriste, mais c'est parfaitement intégré dans la trame de l'histoire, et même si généralement ce n'est pas trop mon truc, mais là c'est passer très bien, j'ai trouvé que ça allait dans le prolongement de l'histoire Il y a aussi beaucoup de références à la musique de rock, et évidemment cela colle aussi avec le contexte de l'histoire. Je suis arrivé à aimer un serial killer qui s'appelle le BOURBON KID, car tout simplement il m'a amusé et j'ai... Déjà ce livre m'as fait énormément rire, et c'est vraiment agréable. C'est un genre de western, ou la quête est une pierre qui s'appelle l'œil de la lune, une intrique à tiroirs, avec énormément de personnage. C'est un vrai roman à la sauce humour noir, il y a aucun warning, c'est très rock n roll, cela tire dans tous les sens, et pas seulement dans le sens littéral mais aussi dans les dialogues, c'est cru, c'est violent, décalé et décadent. Mais franchement j'ai adoré, sans parler que toutes les 3 pages je faisais que m'esclaffer, j'ai apprécié cette course poursuite entre tous les personnages pour récupérer le joyau l'œil de la lune. Cela frôle le vampiriste, mais c'est parfaitement intégré dans la trame de l'histoire, et même si généralement ce n'est pas trop mon truc, mais là c'est passer très bien, j'ai trouvé que ça allait dans le prolongement de l'histoire Il y a aussi beaucoup de références à la musique de rock, et évidemment cela colle aussi avec le contexte de l'histoire. Je suis arrivé à aimer un serial killer qui s'appelle le BOURBON KID, car tout simplement il m'a amusé et j'ai passé un moment de lecture vraiment extra. Après c'est tellement caricatural, qu'il n'a pas un seul méchant, ils sont tous aussi cruels les uns avec les autres, mais c'est cela qui tient la trame et qui fait beaucoup rire Je pourrais résumée ce livre en trois mots : humour, sang et vampire, l'action est addictive et omniprésente Et maintenant, j'ai envie qu'une chose, acquérir tous les tomes de cette saga, tellement j'ai pris tellement de plaisir à lire ce premier tome, j'ai les trois premiers et le cinquième de cette saga, et je sens je vais me régaler Je remercie chaleureusement #caro29 de m'avoir choisi ce livre, ce fut une excellente découverte
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !