RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Livre sans nom - collector

            Sonatine
            EAN : 9782355847240
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 220 mm
            Le Livre sans nom - collector

            Date de parution : 25/10/2018
            Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux.  Il a... Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux.  Il a cependant réussi à fédérer autour de lui une communauté de mordus qui attendent ses romans comme autant de chapitres d’un nouvel évangile pop et sanglant dont les saints tutélaires s’appelleraient Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez !
            Qui est vraiment l’auteur anonyme ? Faites vos paris mesdames et messieurs et entrez dans la danse folle du petit monde de Santa Mondega !
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355847240
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • JML38 Posté le 19 Août 2019
              À Santa Mondega où, «quand quelqu’un tient des propos un peu délirants, il y a fort à parier que c’est vrai», les habitants ont droit à une éclipse de soleil tous les cinq ans, l'occasion d'une fête où tout le monde se déguise. Mais c'est aussi à cette période que d'étranges pulsions s'emparent de certaines personnes qui se disputent dans une frénésie sanglante la possession d'un caillou bleu aux inestimables propriétés. le souvenir de la précédente édition est encore vivace pour Sanchez le patron du Tapioca, un mystérieux étranger encapuchonné ayant laissé un nombre incalculable de victimes dans son bar et dans la ville. Il semble que ce tragique événement soit en passe de se reproduire, l'homme à la capuche surnommé le Bourbon Kid, que peu de gens peuvent se vanter d'avoir vu, serait de retour. Deux moines de Hubal, monastère où se trouve habituellement la précieuse pierre, ont la lourde charge de récupérer à Santa Mondega l'objet de nouveau dérobé. Sous une apparence quelque peu naïve se cachent de redoutables combattants adeptes de kung-fu, quoi de plus normal pour des moines. ... À Santa Mondega où, «quand quelqu’un tient des propos un peu délirants, il y a fort à parier que c’est vrai», les habitants ont droit à une éclipse de soleil tous les cinq ans, l'occasion d'une fête où tout le monde se déguise. Mais c'est aussi à cette période que d'étranges pulsions s'emparent de certaines personnes qui se disputent dans une frénésie sanglante la possession d'un caillou bleu aux inestimables propriétés. le souvenir de la précédente édition est encore vivace pour Sanchez le patron du Tapioca, un mystérieux étranger encapuchonné ayant laissé un nombre incalculable de victimes dans son bar et dans la ville. Il semble que ce tragique événement soit en passe de se reproduire, l'homme à la capuche surnommé le Bourbon Kid, que peu de gens peuvent se vanter d'avoir vu, serait de retour. Deux moines de Hubal, monastère où se trouve habituellement la précieuse pierre, ont la lourde charge de récupérer à Santa Mondega l'objet de nouveau dérobé. Sous une apparence quelque peu naïve se cachent de redoutables combattants adeptes de kung-fu, quoi de plus normal pour des moines. Sous la forme d'un western moderne, le fantastique se taille la part belle dans cette histoire complètement déjantée, avec des scènes qui rappellent « Une nuit en enfer » de Robert Rodriguez pour l'ambiance surnaturelle et Quentin Tarentino pour la chorégraphie de l'extrême violence qui règne tout au long des pages. Après m'être un peu demandé dans quoi je m'embarquais, je me suis laissé prendre par ce récit où une intrigue policière prend forme avec Jensen et Somers qui enquêtent sur quelques meurtres étranges, alors qu'une flopée de gros bras tous plus coriaces et frapadingues les uns que les autres commencent à en découdre dans le sang et la bonne humeur, celle du lecteur bien sûr. L'ambiance devenant de plus en plus décalée et de moins en moins cartésienne au fil des pages, j'ai eu du mal à lâcher ce livre avant de connaître tous les tenants et aboutissants d'une histoire plus complexe que je ne m'y attendais, dans l'attente de l'explosion apocalyptique finale que je subodorais. J'avais cet ovni littéraire dans ma pal depuis déjà un certain temps, et je ne regrette pas de l'avoir ressorti pour passer un moment de lecture ne ressemblant à rien de connu jusque-là.
              Lire la suite
              En lire moins
            • malittleclementine Posté le 27 Juillet 2019
              Autant vous prévenir de suite, ce roman est complètement déjanté, très sombre, il y a vraiment beaucoup de baston, une déferlante d’hémoglobine, des personnages à la dure, pas mal d’humour (noir), beaucoup de références généralissimes et il est tout simplement génial. Il est en effet très agréable à lire, assez cinématographique, prenant, addictif, tout bonnement jubilatoire et honnêtement, ça me change vraiment des thrillers que je lis habituellement. Pourtant, j'ai plus qu’adoré ma lecture et vu la fin, il me faut le tome 2, là, tout de suite, maintenant. Manque de bol pour moi, l’histoire se déroule à Halloween donc… j’attendrais Halloween.
            • Caran Posté le 16 Juillet 2019
              Qu’il était bon ce bouquin bordel de m**** !!! Non, franchement, à son tout début, j’avais un peu peur que l’ambiance « mexicaine » me pose problème car je dois reconnaître que c’est un cadre que je n’ai pas vraiment apprécier. Toutefois, ici, comment que j’ai aimé me promener aux différents endroits que propose cette ville. Malgré le fait que les personnes au sein de ce livre soient très nombreux, l’auteur prend le temps de nous dépeindre leurs attitudes et leurs caractères pour mieux les apprécier. Néanmoins, comme la plupart des protagonistes sont de sacrés criminels : voleurs, violeurs, tueurs, et j’en passe, il est assez difficile de s’attacher à l’un d’entre eux… Pourtant, ce fut le cas pour moi. Avant d’attaquer ma liste de points, je dois vous mettre en garde : Ne vous fiez jamais aux apparences, surtout dans ce livre. Point négatif : - Il me manquait ce petit truc que j’aime ressentir pour certains livres, à savoir ce fameux petit appel à chaque fois que je pose le bouquin. Avec lui, ce n’était pas le cas, dommage. Points positifs : - La taille des chapitres qui était aléatoire. - Comme je le disais quelques lignes plus haut, j’ai pu m’attacher à... Qu’il était bon ce bouquin bordel de m**** !!! Non, franchement, à son tout début, j’avais un peu peur que l’ambiance « mexicaine » me pose problème car je dois reconnaître que c’est un cadre que je n’ai pas vraiment apprécier. Toutefois, ici, comment que j’ai aimé me promener aux différents endroits que propose cette ville. Malgré le fait que les personnes au sein de ce livre soient très nombreux, l’auteur prend le temps de nous dépeindre leurs attitudes et leurs caractères pour mieux les apprécier. Néanmoins, comme la plupart des protagonistes sont de sacrés criminels : voleurs, violeurs, tueurs, et j’en passe, il est assez difficile de s’attacher à l’un d’entre eux… Pourtant, ce fut le cas pour moi. Avant d’attaquer ma liste de points, je dois vous mettre en garde : Ne vous fiez jamais aux apparences, surtout dans ce livre. Point négatif : - Il me manquait ce petit truc que j’aime ressentir pour certains livres, à savoir ce fameux petit appel à chaque fois que je pose le bouquin. Avec lui, ce n’était pas le cas, dommage. Points positifs : - La taille des chapitres qui était aléatoire. - Comme je le disais quelques lignes plus haut, j’ai pu m’attacher à l’un des nombreux brigands qui rôde au sein de cette histoire. Bizarrement, la célébrité qu’il incarnait n’est pas celle que j’aime le plus. Ce tueur se nommait tout simplement Elvis. Ouais, le célèbre chanteur mort et d’ailleurs, quelques individus dans ce livre apportaient une petite touche d’humour à chaque fois qu’ils avaient l’occasion de parler de cet homme. Concernant ce brigand, non seulement il en avait le look mais en plus, il possédait une certaine désinvolture et un professionnalisme que j’aimais particulièrement. - La petite ambiance Western. Bon, cette atmosphère était apportée par les nombreux protagonistes présent dans ce livre ainsi que leur comportement, leur histoire respective, etc. - L’oeil de la Lune. Le point que je vais aborder concerne cette pierre qui fait l’objet de toutes les convoitises au sein de ce premier tome mais là où j’ai trouvé de l’intérêt pour cette pierre, c’est qu’elle n’arrêtait pas de passer d’une main à une autre. Finalement, cet artefact a fait le tour de la ville bien malgré lui et s’attarder sur ses propriétaires était chose plaisante. - J’ai beaucoup aimé les éléments de réponses obtenus à la fin de ce premier tome. Personnellement, je souhaitais connaître les mystères qui entouraient un seul personnage en particulier. Toutefois, ce fut plusieurs indicateurs sur un panel d’individus que je me suis vu offert en conclusion de ce roman. Forcément, ma curiosité est titillée pour le tome suivant mais pour savoir de quoi il retourne, je vais devoir me le procurer, ce qui est normal. Par contre, quand ? Très bonne question.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Kae_Morrigan Posté le 28 Juin 2019
              Énorme coup de cœur que ce roman déjanté : « Le livre sans nom » ! J’ai mis le résumé car c’est tellement chargé en action que je ne savais pas comment en parler sans me disperser et spoiler ! C’est complètement fou, surréaliste, mais vraiment jubilatoire, je me suis éclatée en lisant ce roman ! Le tueur en question, le Bourbon Kid qui devient sanguinaire dès lors qu’il boit du bourbon (d’où son nom) m’a beaucoup plu, le charme ténébreux a encore opéré ! Mais les autres personnages sont aussi attachants malgré leur travers, comme Sanchez le patron de bar qui sert de la pisse à ses clients dès qu’il le peut, Dante le voyou crétin, une voyante bizarre ou un tueur déguisé en Elvis. Totalement fou, tout ça ! À tel point que beaucoup de personnes cherchent à reconnaître l’auteur anonyme, et Quentin Tarantino fait partie des « suspects », ce que je peux comprendre, d’ailleurs, au vu du style de l’histoire (par contre, je n’ai pas vu le rapport avec le prince Charles quand j’ai lu les théories sur l’identité de l’auteur). J’ai tellement aimé ce roman que je me suis procuré la suite, ça fait du... Énorme coup de cœur que ce roman déjanté : « Le livre sans nom » ! J’ai mis le résumé car c’est tellement chargé en action que je ne savais pas comment en parler sans me disperser et spoiler ! C’est complètement fou, surréaliste, mais vraiment jubilatoire, je me suis éclatée en lisant ce roman ! Le tueur en question, le Bourbon Kid qui devient sanguinaire dès lors qu’il boit du bourbon (d’où son nom) m’a beaucoup plu, le charme ténébreux a encore opéré ! Mais les autres personnages sont aussi attachants malgré leur travers, comme Sanchez le patron de bar qui sert de la pisse à ses clients dès qu’il le peut, Dante le voyou crétin, une voyante bizarre ou un tueur déguisé en Elvis. Totalement fou, tout ça ! À tel point que beaucoup de personnes cherchent à reconnaître l’auteur anonyme, et Quentin Tarantino fait partie des « suspects », ce que je peux comprendre, d’ailleurs, au vu du style de l’histoire (par contre, je n’ai pas vu le rapport avec le prince Charles quand j’ai lu les théories sur l’identité de l’auteur). J’ai tellement aimé ce roman que je me suis procuré la suite, ça fait du bien entre de la Fantasy, des mangas, et des heures à écrire mes propres histoires !
              Lire la suite
              En lire moins
            • miloucie Posté le 9 Juin 2019
              Un univers à la limite entre Tarentino et la série True Blood, une intrigue étrangement bien ficelée, des échanges truculents. Il m'a fallu du temps pour dépasser les 100 premières pages, le temps de se faire à cet univers mi-burlesque, mi western spaghetti. Finalement, j'ai passé un bon moment.
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !