En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        LE LIVRE SANS NOM

        Sonatine
        EAN : 9782355840432
        Code sériel : 75
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 468
        Format : 140 x 220 mm
        LE LIVRE SANS NOM

        Date de parution : 03/06/2010
        Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le Livre sans nom. À vos risques et périls.
        Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique "livre sans nom"… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se... Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique "livre sans nom"… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique… Deux flics très spéciaux, un tueur à gages sosie d’Elvis Presley, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année!
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355840432
        Code sériel : 75
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 468
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Murphy Posté le 2 Juin 2018
          Comme toujours, j'ai des siècles de retard. J'entends parler du Livre sans nom depuis des années, on me l'a offert il y a bien 5 Noël déjà. J'en aurais mis du temps... Mais une fois que j'ai enfin commencé, je n'ai quasiment plus lâcher ma lecture ! On entre directement dans le vif du sujet, le style est rapide, sans fioriture, au service du récit. Les personnages sont nombreux mais on parvient à s'y retrouver sans difficulté. Le côté cliché de certains d'entre eux y est peut-être pour quelque chose. On s'amuse à alterner les points de vue, à tenter de deviner qui va bientôt mourir, de la main de qui. Quasiment tous les personnages nous amènent leur lot de surprises : un tel est en fait le tueur (bon, ce récit accumule les tueurs en tout genre, mais il y a UN tueur précis que 2 policiers recherchent tout le long du texte), un autre était en fait le frère d'un troisième personnage et cet autre personnage encore n'est en fait pas vraiment humain. Les revirements jalonnent la lecture avec efficacité. L'ambiance du roman est elle aussi assez particulière. On commence comme un western, on alterne avec du thriller, le fil conducteur... Comme toujours, j'ai des siècles de retard. J'entends parler du Livre sans nom depuis des années, on me l'a offert il y a bien 5 Noël déjà. J'en aurais mis du temps... Mais une fois que j'ai enfin commencé, je n'ai quasiment plus lâcher ma lecture ! On entre directement dans le vif du sujet, le style est rapide, sans fioriture, au service du récit. Les personnages sont nombreux mais on parvient à s'y retrouver sans difficulté. Le côté cliché de certains d'entre eux y est peut-être pour quelque chose. On s'amuse à alterner les points de vue, à tenter de deviner qui va bientôt mourir, de la main de qui. Quasiment tous les personnages nous amènent leur lot de surprises : un tel est en fait le tueur (bon, ce récit accumule les tueurs en tout genre, mais il y a UN tueur précis que 2 policiers recherchent tout le long du texte), un autre était en fait le frère d'un troisième personnage et cet autre personnage encore n'est en fait pas vraiment humain. Les revirements jalonnent la lecture avec efficacité. L'ambiance du roman est elle aussi assez particulière. On commence comme un western, on alterne avec du thriller, le fil conducteur relève du genre policier, plusieurs arcs narratifs renvoient plutôt à l'aventure et, surtout, le fantastique s'invite sans pour autant dénoter en cours de route. Un vrai meltingpot assez jouissif qui reste cohérent malgré tout (le fait que l’histoire ne se prenne jamais au sérieux doit y être pour beaucoup). On compare souvent le live sans nom à du Tarantino. Il y a en effet quelque chose, avec ces destins croisés, ces personnages hauts en couleur, cette violence permanente. Mais, au risque de me faire lyncher par le web, je n'ai jamais vraiment aimé les films de Tarantino. Certains m'ont bien plu, mais pas jusqu'à devenir un fan inconditionnel et, le plus souvent, ce sont pour moi des visionnages, peut-être plaisants sur le moment, mais que je ne pense pas renouveler de sitôt. Tout ça pour dire que, si vous êtes dans le même cas que moi, ne fuyez pas le Livre sans nom à cause de sa ressemblance au style Tarantino. Je suis la preuve vivante (littérallement) qu'on peut ne pas forcément aduler Tarantino tout en adhérant au Livre sans nom !
          Lire la suite
          En lire moins
        • sandrine57 Posté le 25 Mai 2018
          Ne cherchez pas des informations sur Santa Mondega, il n'y en a pas ! Ne cherchez même pas la ville sur une carte, elle n'existe pas ! Pour le reste du monde Santa Mondega est un lieu maudit dont on ne parle pas, auquel on évite de penser. Pourtant, il s'en passe des choses à Santa Mondega ! Outre les viols, vols, passages à tabac et meurtres courants, la ville a connu un véritable bain de sang, il y a cinq ans de cela, lorsque le Bourbon Kid a décimé une bonne partie de la population, juste parce qu'il ne tient pas l'alcool. Sanchez, le patron du mal famé Tapioca, pourrait en témoigner s'il parlait à la police. Mais il se tait et garde en mémoire la voix rocailleuse et la dégaine effrayante du tueur. Et aussi Jessica, la bombasse qu'il a sauvée de la rage du Kid et qui depuis est plongée dans le coma. De vieux souvenirs ravivés par des signes qui ne trompent pas : deux moines viennent d'arriver en ville, une éclipse solaire est annoncée, des morts violentes ont lieu. Pas de doute, le Bourbon Kid est en ville. Il veut récupérer l'Oeil de lune, une précieuse pierre bleu, objet... Ne cherchez pas des informations sur Santa Mondega, il n'y en a pas ! Ne cherchez même pas la ville sur une carte, elle n'existe pas ! Pour le reste du monde Santa Mondega est un lieu maudit dont on ne parle pas, auquel on évite de penser. Pourtant, il s'en passe des choses à Santa Mondega ! Outre les viols, vols, passages à tabac et meurtres courants, la ville a connu un véritable bain de sang, il y a cinq ans de cela, lorsque le Bourbon Kid a décimé une bonne partie de la population, juste parce qu'il ne tient pas l'alcool. Sanchez, le patron du mal famé Tapioca, pourrait en témoigner s'il parlait à la police. Mais il se tait et garde en mémoire la voix rocailleuse et la dégaine effrayante du tueur. Et aussi Jessica, la bombasse qu'il a sauvée de la rage du Kid et qui depuis est plongée dans le coma. De vieux souvenirs ravivés par des signes qui ne trompent pas : deux moines viennent d'arriver en ville, une éclipse solaire est annoncée, des morts violentes ont lieu. Pas de doute, le Bourbon Kid est en ville. Il veut récupérer l'Oeil de lune, une précieuse pierre bleu, objet de toutes les convoitises et sans doute achever Jessica, miraculeusement sortie du coma mais malheureusement amnésique. La tension monte, la population se prépare au pire mais pour une fois, le gouvernement a décidé d'intervenir. Un agent spécialiste du surnaturel a été dépêché en ville. Il va faire équipe avec un vieux flic mis sous la touche et obsédé par le Bourbon Kid. Pourront-ils empêcher le massacre annoncé ? Dans Le livre sans nom, on trouve tout et n'importe quoi. En vrac, dans le désordre, et sûrement avec des oublis : des tueurs à gages, des chasseurs de primes dont un envoyé par Dieu himself, des zombies, des loups-garous, des vampires, un sosie d'Elvis, un couple d'amoureux, des moines naïfs mais doués pour les arts martiaux, des flics, incompétents pour la plupart, une amnésique aussi sexy qu'indestructible, une pierre précieuse, une valise grosse de 100000 dollars mais aussi des flingues comme s'il en pleuvait, des litres et des litres de sang et des noms d'oiseaux qui fusent. Ce melting-pot foisonnant, qu'il faut prendre au minimum au troisième degré, donne un roman qui tient du western, du polar, de la fantasy, de gore, etc. et surtout qui vaut le détour pour sa grosse dose d'humour, d'absurde, de surenchère dans la violence et la vulgarité. Mélange de Il était une fois dans l'Ouest, Men in black et autres films cultes, Le livre sans nom fait du bien parce qu'on rit, on jubile, on ne réfléchit plus, on se laisse porter par les évènements sans se prendre la tête. Vivement la suite !
          Lire la suite
          En lire moins
        • mikaelunvoas Posté le 15 Mai 2018
          Oui ce livre surprend. Au début, on a l'impression de vivre un Tarentino à Santa Mondega, puis l'apparition d'êtres surnaturels prend de l'ampleur au fil des chapitres et rend l'intrigue moins prenante.
        • iky972 Posté le 24 Avril 2018
          J'ai adoré, On m'avait prévenu qu'il fallait aimer Tarantino, mais en fait c'est encore meilleur. On ne lâche pas le livre avant de l'avoir terminé... Du suspens ,un peu de surnaturel, un personnage plutôt mystérieux le bourbon kid...Bref que du bonheur.
        • pandarose Posté le 12 Février 2018
          Je ne savais pas du tout de quoi parlait ce livre avant de le débuter, je m'étais juste fiée aux bonnes critiques vues par ci par là...et j'ai été très surprise (dans le bon sens du terme) par la tournure prise par l'histoire ! L'histoire est loufoque et complètement barrée. Alors oui, les scènes sont gores, les personnages grossiers, alcooliques, violents et clichés mais je trouvé que c'était tellement bon à lire ! Les scènes sont très visuelles et comme déjà dit dans d'autres commentaires, je me serait cru dans un film de Tarantino ou Robert Rodriguez (la scène d'ouverture m'a énormément fait penser à la scène d'ouverture du Desperados). Les scènes s’enchaînent rapidement, les (petits) retournements de situation aussi. Il y a beaucoup de personnages, mais ceux-ci sont tellement hauts en couleurs, qu'on les retient bien. Aucun temps mort dans l'histoire, par contre on ne prend (presque) pas le temps d'approfondir les personnages (ce qui fait qu'on ne s'attache pas vraiment à eux). Néanmoins, je redoute un peu de lire la suite car l'effet de surprise passé sur le style du livre, j'ai peur de moins aimé...A suivre.

        Ils en parlent

        Livre contaminé par la junk culture, des séries télé aux séries Z, Le Livre sans nom dynamite le genre du roman noir à coups d’humour et de parodie pop.
        Les Inrockuptibles
        Ce livre coup dans la tronche n’est rien d’autre que le cocktail dément et fabuleux qui mélangerait les œuvres les plus cultes du cinéma, genre Desperado et Une nuit en enfer, avec aux commandes John Carpenter et plus de morts et de fusillades que dans tous les Tarantino réunis. 
        Joachim Boitrelle / Librairie La Procure - Reims - 51
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Sonatine

          Sonatine a 10 ans !

          Au programme des festivités : le retour des géants au catalogue, des concours, des jeux, des surprises... L'année 2018 sera Sonatine !

          Lire l'article