Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258108004
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 140 x 225 mm

Le Loup

Jacques Martinache (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 13/02/2014

Trois femmes. Un prédateur. Le meurtre parfait.

« Il était une fois une fillette appelée le Petit Chaperon Rouge. Par un beau matin, elle décida d'apporter un panier de provisions à sa grand-mère, qui habitait au fond des bois. Vous connaissez cette histoire depuis l'enfance, mais n'avez sans doute entendu que la version aseptisée : la vieille...

« Il était une fois une fillette appelée le Petit Chaperon Rouge. Par un beau matin, elle décida d'apporter un panier de provisions à sa grand-mère, qui habitait au fond des bois. Vous connaissez cette histoire depuis l'enfance, mais n'avez sans doute entendu que la version aseptisée : la vieille dame se cache dans un placard, et elle et sa petite-fille sont sauvées par le chasseur. Mais le dénouement du conte est en réalité beaucoup plus sombre. Ne l'oubliez pas dans les semaines à venir. Vous ignorez qui je suis, mais moi je sais qui vous êtes. Vous êtes trois. J'ai décidé de vous surnommer Chaperon rouge 1, 2 et 3. Vous êtes perdues dans les bois. Et comme le personnage du conte, vous avez été choisies pour mourir. »

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258108004
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ils en parlent

"Avec ce Loup particulièrement pervers, l'Américain John Katzenbach renoue avec l'univers malsain des maîtres chanteurs psychopathes [...] et signe un thriller efficace."

Le Figaro magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lemon19 Posté le 28 Mars 2021
    Livre agréable à lire et facile à suivre avec un dénouement tout à fait inattendu. D’habitude, j’essaie d’imaginer un dénouement dans le fil de l’énigme mais ici j’avais un manque flagrant d’imagination, je ne voyais pas comment les 3 Rousses pouvaient se dépatouiller...🤔 D’habitude, j’essaie d’en imaginer un dans le fil de l’énigme mais j’avoue qu’ici j’étais en manque d’inspiration...
  • Delire2014 Posté le 27 Avril 2018
    "Le Loup" de John Katzenbach est le second thriller que je lis de lui (après l'Analyste".) Je l'ai choisi parmi une grande série de thrillers offerts par ma marraine car nous venions de parler de contes avec mes 2D (dont le Petit Chaperon rouge) et lire un thriller sur ce sujet m'amusait. Comme "L'Analyste" ce livre est plaisant, il est original, psychologique et il tient le lecteur en haleine. Il met à nouveau en scène un tueur qui choisit de terroriser ses victimes en leur annonçant leur mort prochaine mais ici, on sait tout de suite QUI est le tueur. L'intérêt réside dans le fait de savoir s'il va (ou pas) les (il y en a 3!) tuer et comment elles vont essayer de se défendre. Le seul bémol est la stupidité de l'épouse du tueur...
  • Ericdesh Posté le 21 Août 2017
    Malgré quelques longueurs, ce thriller se lit avec plaisir et on se prend de sympathie pour les 3 victimes du prédateur. De plus, l'épilogue fait montre d'une réelle subtilité là où Katzenbach aurait pu tomber dans la facilité (et tomber dans l'écueil du jeu de massacre et des retournements de situations). un très bon Katzenbach.
  • coco8466 Posté le 6 Novembre 2016
    Trois femmes rousses reçoivent une lettre de menace rappelant le conte du petit chaperon rouge du grand méchant loup ; elles ne se connaissent pas mais l'une d'elles va réussir à trouver les 2 autres et elles vont s'entraider afin de trouver ce loup avant qu'il les tue; en parallèle nous avons les pensées du grand méchant loup ; un jeu du chat et de la souris commence ! un thriller que j'ai apprécié moyennement
  • Pinklychee Posté le 7 Juin 2016
    Imaginez un écrivain à la retraite, auteur de romans policiers et assassin à ses heures, qui décide de relancer sa carrière grâce à un coup d'éclat en tuant trois femmes le même jour... Imaginez une épouse modèle qui ne se doute pas des activités quelque peu sanglantes de son cher époux, et qui malgré elle va lui être d'une aide précieuse. Imaginez une réécriture moderne du Petit Chaperon Rouge, où le Loup traque non pas une, mais trois victimes... Personnellement, le résumé m'a mis l'eau à la bouche. Ici, pas de révélations chocs, ni de rebondissements à la pelle ou de traque pour découvrir le coupable: nous avons les cartes en main dès le début. Le Loup est un thriller psychologique pur jus, où l'on insiste surtout sur les caractères et les réactions des personnages. La narration à cinq voix est également un point fort, puisqu'il nous permet d'alterner les points de vue et d'entrer dans la tête de chacun des personnages, de M. Loup à son épouse en passant par chacune des Rousses. Les Rousses, justement... Karen, alias Rousse 1, est un médecin quinquagénaire qui vit seule avec ses chats. Sarah, alias Rousse 2, est une ancienne institutrice dévastée par la mort de sa famille... Imaginez un écrivain à la retraite, auteur de romans policiers et assassin à ses heures, qui décide de relancer sa carrière grâce à un coup d'éclat en tuant trois femmes le même jour... Imaginez une épouse modèle qui ne se doute pas des activités quelque peu sanglantes de son cher époux, et qui malgré elle va lui être d'une aide précieuse. Imaginez une réécriture moderne du Petit Chaperon Rouge, où le Loup traque non pas une, mais trois victimes... Personnellement, le résumé m'a mis l'eau à la bouche. Ici, pas de révélations chocs, ni de rebondissements à la pelle ou de traque pour découvrir le coupable: nous avons les cartes en main dès le début. Le Loup est un thriller psychologique pur jus, où l'on insiste surtout sur les caractères et les réactions des personnages. La narration à cinq voix est également un point fort, puisqu'il nous permet d'alterner les points de vue et d'entrer dans la tête de chacun des personnages, de M. Loup à son épouse en passant par chacune des Rousses. Les Rousses, justement... Karen, alias Rousse 1, est un médecin quinquagénaire qui vit seule avec ses chats. Sarah, alias Rousse 2, est une ancienne institutrice dévastée par la mort de sa famille dans un accident de la route, qui survit tant bien que mal et a tendance à boire un peu trop. Jordan, Rousse 3, est une étudiante solitaire mais aussi une basketteuse énergique, totalement perdue depuis l'annonce du divorce de ses parents qui ont décidé de faire d'elle un instrument au milieu de leur bataille rangée sans voir sa souffrance. On pourrait croire que Jordan est un maillon faible, c'est pourtant elle qui part à la recherche des deux autres Rousses et qui leur permet de se réunir. Chacune est paniquée depuis la réception d'une lettre anonyme leur annonçant qu'elles vont mourir, et c'est ensemble qu'elles vont chercher à découvrir qui est Le Grand Méchant Loup et pourquoi il semble leur en vouloir. J'avoue avoir été étonnée quand j'ai appris qui était le Loup, c'est une retraité en apparence paisible, un vieux monsieur banal qui cache bien son jeu. Marié à une femme qui lui est vouée corps et âme, il se pense intouchable, persuadé que les Rousses sont mortes de terreur et donc incapables de lui résister. Mme Loup m'a un peu énervée, c'est une femme faible qui vit dans l'ombre de son mari et qui est prête à exaucer tous ses désirs. La seule fois où elle fait preuve d'audace et comprend la véritable nature de son mari, elle choisit de fermer les yeux et de se dire que c'est impossible. J'ai un léger problème avec les femmes qui ne savent pas être indépendantes de leurs hommes, du coup Mme Loup et moi, ça ne l'a pas vraiment fait ^^' J'ai aimé suivre ces personnages, connaître leurs pensées, voir leurs réactions, celles de M. Loup quand les choses ne se passent pas comme il le voudrait, celle des Rousses quand elles se retrouvent ou quand elles ont la possibilité d'agir et d'influer sur le destin qui leur est réservé... Bref, c'est terriblement bien fait, et malgré quelques petites longueurs ou redondances j'avoue avoir été scotchée par ce récit, impatiente d'en savoir plus. De plus, la fin a été à la hauteur de mes attentes, même si ce n'est pas forcément celle que j'aurais choisie, je trouve que c'est bien fait, bien pensé, et plutôt logique quand on connaît le caractère de nos Rousses. J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre, les thrillers psychologiques sont un genre qui me plaît de plus en plus et celui-ci est vraiment très bien ficelé, alors que demander de plus?
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.