Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707186577
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 220 mm

Le maniement des hommes

Essai sur la rationalité managériale

Collection : Sciences humaines
Date de parution : 14/01/2016
Depuis un siècle, tandis que la critique vilipendait capitalisme et pouvoirs publics, la gestion, subrepticement, s’est immiscée partout.On manage aujourd’hui entreprises et salariés, certes, mais aussi les hôpitaux, les écoles, les foyers, les enfants, la nature, les émotions, les désirs, etc. Hier confinée aux ateliers d’usine, la rationalité managériale est devenue le sens commun de nos sociétés. Ce livre ambitieux jette les fondements d'une philosophie politique du management.
Regardons autour de nous. À quoi ressemble notre monde, sinon à un continuum fonctionnel d’appareils, d’organisations et de managers ?
Depuis un siècle, tandis que la critique vilipendait le capitalisme et l’État, la gestion, subrepticement, s’est immiscée partout. Ainsi manageons-nous aujourd’hui les entreprises et leurs salariés, certes, mais aussi les écoles,...
Regardons autour de nous. À quoi ressemble notre monde, sinon à un continuum fonctionnel d’appareils, d’organisations et de managers ?
Depuis un siècle, tandis que la critique vilipendait le capitalisme et l’État, la gestion, subrepticement, s’est immiscée partout. Ainsi manageons-nous aujourd’hui les entreprises et leurs salariés, certes, mais aussi les écoles, les hôpitaux, les villes, la nature, les enfants, les émotions, les désirs, etc. La rationalité managériale est devenue le sens commun de nos sociétés et le visage moderne du pouvoir : de moins en moins tributaire de la loi et du capital, le gouvernement des individus est toujours davantage une tâche d’optimisation, d’organisation, de rationalisation et de contrôle.
 Ce livre montre comment cette doctrine, forgée il y a cent ans par une poignée d’ingénieurs américains, a pu si rapidement conquérir les consciences, et comment l’entreprise a pris des mains de l’État et de la famille la plupart des tâches nécessaires à notre survie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707186577
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

En quelques décennies, la gestion s'est imposée comme une pratique universelle dans l'entreprise, dans la sphère publique et même aujourd'hui dans la vie privée. Elle s'est immiscée partout. Non content de gérer sa carrière, l'individu est supposé gérer aussi sa vie, sa santé, ses enfants et même son image.
Pauline Rabilloux / Entreprises & Carrières
Plus qu’une histoire du management du travail, c’est « une nouvelle matrice intellectuelle » qu’entend dégager T. Le Texier. A faire dériver le management du capitalisme comme simple méthode, on manque sa vraie nature. « Il s’agit de penser la rationalité managériale comme une rationalité gouvernementale. » Le management instaure un type de pouvoir qui lui est propre et qui façonne la société dans son entier. « Manager, ce n’est pas instaurer durablement un ordre ou maintenir l’équilibre  naturel d’un microcosme clos : c’est arranger, réarranger, encore des matières, des personnes, des normes. »
 
Sciences Humaines
On « gère » désormais tout autant sa carrière que ses amis ou sa vie de famille : la logique du management a envahi la plupart des sphères de la vie sociale. Le sociologue montre ainsi comment cette logique organisationnelle, qui s'appuie selon lui sur quatre piliers – l'efficacité, le contrôle, l'organisation et la rationalisation -, distincte de la simple recherche du profit, s'est diffusée originellement de la sphère domestique et du monde agricole vers les entreprises. Et surtout, comment elle représente une véritable forme de pouvoir. À méditer entre deux manuels de développement personnel.
 
Alternatives Économiques
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !