En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Marié de la Saint-Jean

        Presses de la cité
        EAN : 9782258144552
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 225 mm
        Le Marié de la Saint-Jean

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 06/04/2017
        Le Marié de la Saint-Jean nous emmène sur les chemins de la générosité. Ce long parcours de Zhida, « adopté » par une famille, des amis, un pays, Yves Viollier le raconte avec une émotion sincère et une grande justesse.
        1977. Le mariage de Zhida se prépare à la Gallifrère, la belle ferme de ses futurs beaux-parents, près de Luçon. Zhida, jeune Chinois du Cambodge, Français « banane » comme il dit –  jaune à l’extérieur – a dû partir, seul, pour la France à l’âge de huit ans avec... 1977. Le mariage de Zhida se prépare à la Gallifrère, la belle ferme de ses futurs beaux-parents, près de Luçon. Zhida, jeune Chinois du Cambodge, Français « banane » comme il dit –  jaune à l’extérieur – a dû partir, seul, pour la France à l’âge de huit ans avec son petit frère, et aller en pension à Romilly.
        Son père, tout juste arrivé de Hong Kong, et son oncle, qui a pu échapper aux Khmers rouges et émigrer en France, seront là pour son mariage. Au cœur des trois nuits étouffantes de plein été qui précèdent la fête, Zhida revit l’histoire de sa merveilleuse rencontre avec la rousse Gabrielle, qui l’a choisi sur les bancs du lycée. S’invitent aussi dans ses souvenirs l’enfance, que l’exil a rendue douloureuse, l’adolescence et la jeunesse précaires. Et c’est à sa mère, la grande absente, disparue dans les ténèbres de la barbarie, que ses pensées reviennent, elle dont le sourire fragile va l’accompagner jusqu’à l’autel.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258144552
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • MediathequeFayl Posté le 16 Novembre 2017
          Belle histoire d'intégration, Yves Viollier a su nous faire voyager et partager les secrets d'une famille presque ordinaire.
        • sld09 Posté le 10 Juillet 2017
          Voilà un roman que je n'aurais sans doute pas lu si Les Presses de la Cité, via une Masse Critique de Babelio, ne me l'avaient pas adressé. En effet, même si j'apprécie beaucoup Yves Viollier, la couverture de ce roman-ci ne m'attirait pas du tout. Et je serais passée à côté d'un très beau livre... Le marié de la Saint-Jean, c'est l'histoire d'un jeune homme qui, à quelques jours de son mariage se remémore les moments marquants de sa vie : son enfance au Cambodge, puis l'exil en France où son père a décidé qu'il serait scolarisé avec son petit frère, le retour au pays pour les vacances, la rencontre avec celle qu'il épousera, l'angoisse pour les proches restés à Phnom Penh alors que les Khmers Rouges prennent le pouvoir, etc. Tandis que les préparatifs du mariage se poursuivent, les souvenirs se bousculent pêle-mêle, bons comme mauvais, plus ou moins récents ; l'occasion de portraits débordant de tendresse ou d'amertume car le parcours des deux frères a été semé de bien des embûches qui ont rendu encore plus difficile leur exil dans ce pays qui finira par devenir le leur. Et la journée du mariage est l'occasion de réunir le passé et le... Voilà un roman que je n'aurais sans doute pas lu si Les Presses de la Cité, via une Masse Critique de Babelio, ne me l'avaient pas adressé. En effet, même si j'apprécie beaucoup Yves Viollier, la couverture de ce roman-ci ne m'attirait pas du tout. Et je serais passée à côté d'un très beau livre... Le marié de la Saint-Jean, c'est l'histoire d'un jeune homme qui, à quelques jours de son mariage se remémore les moments marquants de sa vie : son enfance au Cambodge, puis l'exil en France où son père a décidé qu'il serait scolarisé avec son petit frère, le retour au pays pour les vacances, la rencontre avec celle qu'il épousera, l'angoisse pour les proches restés à Phnom Penh alors que les Khmers Rouges prennent le pouvoir, etc. Tandis que les préparatifs du mariage se poursuivent, les souvenirs se bousculent pêle-mêle, bons comme mauvais, plus ou moins récents ; l'occasion de portraits débordant de tendresse ou d'amertume car le parcours des deux frères a été semé de bien des embûches qui ont rendu encore plus difficile leur exil dans ce pays qui finira par devenir le leur. Et la journée du mariage est l'occasion de réunir le passé et le présent, la France et le Cambodge, à travers les traditions des deux pays ainsi que toutes les personnes qui ont compté pour le jeune homme. C'est un témoignage tellement criant de vérité, tellement chargé en émotions qu'on oublie qu'il s'agit d'un roman. Une très belle lecture qui m'a profondément touchée...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Dominique84 Posté le 30 Avril 2017
          L’auteur nous précise en préambule que tout est faux dans son roman mais que si les personnages sont vrais, c’est parce que l’auteur l’a voulu… De quoi attiser notre curiosité, n’est-ce pas ? L’histoire débute en 1977. Zhida, un jeune Sino-Cambodgien arrivé en France à l’âge de 8 ans, va s’unir avec Gabrielle, la fille d’un paysan vendéen. Depuis son arrivée en France, Zhida s'est toujours efforcé de s’intégrer, il s’est montré affable, obéissant, gentil en toutes occasions. Il s’est fait accepter, apprécié, aimer puisqu’il va se marier mais est-il heureux ? Peut-on oublier ses racines, peut-on dépasser la souffrance d’une enfance tronquée par l’exil ? Près de lui, pour assister à son mariage, il y a son père qui vient d’arriver de Hong Kong et son oncle qui avait émigré en France  pour échapper aux Khmers rouges. Sa mère n’a pu se sauver à temps de la barbarie, elle ne sera présente à la cérémonie que dans les souvenirs meurtris de Zhida. Zhida revit en pensée son parcours, son histoire et c’est à travers ses souvenirs qu’il nous raconte l’histoire du Cambodge avant et pendant l’arrivée des Khmers rouges, c'est l’histoire des boat-people qui fuyaient le communisme que l’auteur... L’auteur nous précise en préambule que tout est faux dans son roman mais que si les personnages sont vrais, c’est parce que l’auteur l’a voulu… De quoi attiser notre curiosité, n’est-ce pas ? L’histoire débute en 1977. Zhida, un jeune Sino-Cambodgien arrivé en France à l’âge de 8 ans, va s’unir avec Gabrielle, la fille d’un paysan vendéen. Depuis son arrivée en France, Zhida s'est toujours efforcé de s’intégrer, il s’est montré affable, obéissant, gentil en toutes occasions. Il s’est fait accepter, apprécié, aimer puisqu’il va se marier mais est-il heureux ? Peut-on oublier ses racines, peut-on dépasser la souffrance d’une enfance tronquée par l’exil ? Près de lui, pour assister à son mariage, il y a son père qui vient d’arriver de Hong Kong et son oncle qui avait émigré en France  pour échapper aux Khmers rouges. Sa mère n’a pu se sauver à temps de la barbarie, elle ne sera présente à la cérémonie que dans les souvenirs meurtris de Zhida. Zhida revit en pensée son parcours, son histoire et c’est à travers ses souvenirs qu’il nous raconte l’histoire du Cambodge avant et pendant l’arrivée des Khmers rouges, c'est l’histoire des boat-people qui fuyaient le communisme que l’auteur nous décrit.  Mais le roman d’Yves Viollier n’est pas seulement un livre d’histoire sur la guerre d’Indochine, c’est une histoire émouvante où l’amour et l’humour sont au rendez-vous. Un roman qui traite de sujets contemporains, comme le cas des migrants, de la difficile acceptation et adaptation de l’étranger et bien que le contexte économique et social diffère de celui de l’époque, les souffrances sont les mêmes. Un très beau roman que l’on pourrait croire autobiographique...
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " Un beau roman sur les souvenirs, l’amitié, l’amour vu par un jeune homme avant son mariage…
        Un récit intense et plein d’émotions ! "
        Les Choniques de Madoka
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.