Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749133621
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Le Meilleur Livre du monde

Emmanuel CURTIL (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 15/01/2015
Après l’âge d’or du roman policier nordique, le renouveau de la littérature suédoise. Un régal !
Stockholm. Titus Jensen est un écrivain en pleine crise existentielle. Nostalgique de sa période de gloire, alcoolique, il en est réduit à faire le pitre sur scène au cours de lectures qui servent d'ouverture aux performances d’Eddie X, poète en vogue. Mais, un jour, Titus a l’idée d'écrire le best-seller... Stockholm. Titus Jensen est un écrivain en pleine crise existentielle. Nostalgique de sa période de gloire, alcoolique, il en est réduit à faire le pitre sur scène au cours de lectures qui servent d'ouverture aux performances d’Eddie X, poète en vogue. Mais, un jour, Titus a l’idée d'écrire le best-seller ultime : un livre qui serait à la fois roman policier, essai d'histoire de l'art, livre de recettes, guide de bien-être et qui, ainsi, pourrait être numéro 1 des ventes dans chacune des catégories. Astra, son éditrice, ne lui donne le feu vert qu'à deux conditions : assiduité et sobriété absolues. Titus se lance donc dans l'écriture du Meilleur Livre du monde, mais, bientôt, il soupçonne Eddie X de lui avoir volé l’idée et d’essayer de le prendre de vitesse. Un concept de génie, un livre qui assurerait argent, gloire et immortalité : le pari est séduisant. Mais, dans la lutte qui s’engage entre les deux amis, il ne pourra y avoir qu’un seul vainqueur…
 
Dans ce Meilleur Livre du monde truffé d’humour acerbe et d’autodérision, Peter Stjernström manipule le lecteur d’une main de maître. Dressant un tableau impitoyable de la vie quotidienne suédoise, il fait également un portrait saisissant du cynisme du monde de l’édition. Surtout, il a créé avec Titus Jensen un antihéros qui restera dans toutes les mémoires.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749133621
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • helene14 Posté le 10 Juin 2015
    Je suis restée un peu perplexe devant ce livre…. J’ai aimé l’intrigue, le personnage de Titus est très attachant …. Mais je me suis aperçue en lisant une chronique sur le blog d’un lecteur que j’avais mal compris la fin….. Ni une ni deux, je reprends mon livre au dernier chapitre et effectivement je suis obligée de lire plusieurs fois le passage en question pour bien comprendre la fin. Du coup, j’ai un peu loupé la chute du coup …. Ceci dit, j’ai aimé ce roman car il parle d’un écrivain, looser, qui se met en tête d’écrire le meilleur livre du monde. Pour cela, sa maison d’édition le met au régime sec : sport, plus d’alcool, une alimentation saine. Evidemment, beaucoup de situations ne pas très crédibles mais elles apportent une touche non négligeable de fantaisie et d’humour dans ce roman. Je pensais que la critique du milieu de l’édition aurait été plus acerbe. En effet, il faut prendre ce roman comme un livre divertissant, avec un brin d’originalité. Y voir une portée critique me semble vraiment un objectif non atteint. J’ai passé un bon moment en compagnie de Titus , c’est un roman à lire avec une... Je suis restée un peu perplexe devant ce livre…. J’ai aimé l’intrigue, le personnage de Titus est très attachant …. Mais je me suis aperçue en lisant une chronique sur le blog d’un lecteur que j’avais mal compris la fin….. Ni une ni deux, je reprends mon livre au dernier chapitre et effectivement je suis obligée de lire plusieurs fois le passage en question pour bien comprendre la fin. Du coup, j’ai un peu loupé la chute du coup …. Ceci dit, j’ai aimé ce roman car il parle d’un écrivain, looser, qui se met en tête d’écrire le meilleur livre du monde. Pour cela, sa maison d’édition le met au régime sec : sport, plus d’alcool, une alimentation saine. Evidemment, beaucoup de situations ne pas très crédibles mais elles apportent une touche non négligeable de fantaisie et d’humour dans ce roman. Je pensais que la critique du milieu de l’édition aurait été plus acerbe. En effet, il faut prendre ce roman comme un livre divertissant, avec un brin d’originalité. Y voir une portée critique me semble vraiment un objectif non atteint. J’ai passé un bon moment en compagnie de Titus , c’est un roman à lire avec une certaine légèreté ,je le conseille donc pour tous ceux qui recherchent un roman facile à lire avec des personnages assez décalés.
    Lire la suite
    En lire moins
  • KettuWater-fox Posté le 20 Février 2015
    En premier lieu je voudrais remercier Babelio et les éditions du Cherche midi de m'avoir donné l'occasion de lire ce livre. Je ne vais pas m'attarder à faire un résumé du bouquin. En gros L'auteur est un type qui écrit sur un type qui écrit sur un type qui écrit un roman en concurrence avec un autre type... Vous n'avez pas perdu la tête? Parfait! Vous pouvez donc lire ce roman. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un pari sacrément culotté surmonté d'un titre carrément gonflé! (du moins le parait-il tant qu'on a pas lu le bouquin). Il faut savoir que j'en suis pas à mon premier auteur suédois. La littérature scandinave, c'est mon dada, ma petite friandise. Avec ce roman je suis un peu sortie de ma zone de confort car le style d'écriture et le ton employé sont très différents de ce que j'ai eu l'habitude de lire jusqu'ici. C'est donc un vent de nouveauté et de fraîcheur qui a accompagné ma lecture , ce que j'ai trouvé très agréable. Car oui j'ai bien aimé ce roman. J'ai trouvé l'histoire plutôt bien faite malgré quelques incohérences. Mais comment ne pas commettre d'erreur avec une histoire aussi tarabiscotée? Ces erreurs, ou... En premier lieu je voudrais remercier Babelio et les éditions du Cherche midi de m'avoir donné l'occasion de lire ce livre. Je ne vais pas m'attarder à faire un résumé du bouquin. En gros L'auteur est un type qui écrit sur un type qui écrit sur un type qui écrit un roman en concurrence avec un autre type... Vous n'avez pas perdu la tête? Parfait! Vous pouvez donc lire ce roman. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un pari sacrément culotté surmonté d'un titre carrément gonflé! (du moins le parait-il tant qu'on a pas lu le bouquin). Il faut savoir que j'en suis pas à mon premier auteur suédois. La littérature scandinave, c'est mon dada, ma petite friandise. Avec ce roman je suis un peu sortie de ma zone de confort car le style d'écriture et le ton employé sont très différents de ce que j'ai eu l'habitude de lire jusqu'ici. C'est donc un vent de nouveauté et de fraîcheur qui a accompagné ma lecture , ce que j'ai trouvé très agréable. Car oui j'ai bien aimé ce roman. J'ai trouvé l'histoire plutôt bien faite malgré quelques incohérences. Mais comment ne pas commettre d'erreur avec une histoire aussi tarabiscotée? Ces erreurs, ou peut être sont-ce des partis pris, je les ai trouvés charmantes et pas si gênantes que ça. J'ai beaucoup apprécié certains traits d'humour également. Ce livre a je pense un certains pouvoir comique qui je pense aurait pu être exploité davantage. Toujours est-il que je n'ai pas boudé mon plaisir à la lecture de certains passages. Un point qui m'a gêné en revanche figure dans la construction des personnages. Face à un scénario aussi culotté j'aurais aimé que les choses soient encore plus poussées, surtout , à vrai dire, concernant les personnages secondaires qui sont un fades à mon goût. C'est un livre qui mérite le too much et la démesure. J'aurais aimé que l'auteur y aille à la louche, voir à la truelle mais j'ai senti parfois un peu de retenue. Dommage. Je reste malgré tout plutôt satisfaite de ma lecture et ne manquerai pas de lire un autre futur roman de cet auteur prometteur! Belle découverte!
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !